Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

syrie

  • Qu'irions nous faire en Syrie ?

    Imprimer Pin it!

    6904aa06-7fe8-11e1-80f1-2fdde9220501-493x328.jpgLa Syrie est une dictature, c'est même une dictature sanguinaire personne le conteste, tout comme l'Irak l'était, qui n'est pas dirigée par des enfants de chœur  certes, tout comme en Irak, mais c'est un régime laïc, tout comme en Irak, d'inspiration baasiste (donc intégrant des chrétiens au départ). 90 % de la population soutient pourtant Bachir El Assad, 10% seulement soutenant les « rebelles » qui sont armés par le Quatar ou l'Arabie Saoudite, deux théocraties radicales, et les Etats-Unis, la France et l'Angleterre, trois pays largement débiteurs des deux premiers (bizarre qu'autant qu'étrange, non?)

     

    Que veulent-ils ?

     

    Le Liberté ? Comme tu y vas ami lecteur, ils veulent le fric, le pouvoir et étendre leur haine partout dans la région, en particulier leur haine des chrétiens.

    Ce sont d'ailleurs eux qui ont utilisé des armes chimiques et non Bachar, on nous refait le coup à son sujet des « armes de destruction massive ».

     

    Les populations occidentales ne sont pas encore tout à fait dupes me dira-t-on, fort heureusement. Malheureusement pour les z-élites qui nous gouvernent (rires en écrivant élites pour parler de nos gouvernements successifs) il y a maintenant Internet et ses vidéos virales qui prouvent le contraire de ce qu'avancent les adeptes du conflit de civilisation, fût-il par procuration, ce qui permet de le mater bien au chaud derrière la téloche. S'ils aiment tellement ce choc, pourquoi ne prennent-ils pas les armes eux-mêmes ? Si l'antisémitisme se cachant derrière le pseudo anti-sionisme m'énerve, la musulmanophobie autiste m'agace tout autant.

     

    Socio-libéraux et libéraux-libertaires, monétaristes sans complexes et sociétaux de bas étage s'unissent pour réclamer de lutter contre la Syrie de Bachar, évoquant à propos de ceux qui ont des doutes un esprit « munichois » (je cite Harlem Désir dans le texte). Pour un peu on nous ressortirait facilement le refrain des « z-heures les plus sombres de notre histoire » (TM°), on ne sait jamais, ça peut toujours servir. Si Bachar n'est pas Mère Thérésa, ce n'est pas non plus Hitler.

     

    Une chose m'étonne encore plus, enfin, m'étonne, c'est une anti-phrase, c'est l'insistance de certains catholiques à réclamer une intervention contre la Syrie sans se soucier une seconde visiblement des conséquences que cela aurait, que cela aura, sur les chrétiens d'Orient déjà largement éprouvés. Je l'ai constaté à maintes reprises de par mes activités pour « l'Oeuvre d'Orient », les chrétiens français en particulier, européens en général, n'en ont rien à carrer si tu peux me passer l'expression ami lecteur de leurs frères arabophones. Voir des z-homos partout, jusque sous leur lit, c'est parfois plus confortable...

     

    L'attaque contre Bachar aura pour conséquence des massacres de ces croyants souffrants depuis longtemps déjà sans que l'Occident, y compris catholique, ne daigne bouger le petit doigt, et ce des « Veilleurs » aux charismatiques « laveurs de carreaux » (TM°) enthousiastes au sourire de figue éclatée (visualiser le geste du « lavage de carreaux » pour comprendre ce que j'allégorise). Leur sourire n'est qu'une façade, il cache, avec difficultés, leur dureté intrinsèque, et leur insensibilité au sort des personnes réellement souffrantes, il faut dire que pour eux bien souvent la Croix n'est plus qu'un concept qu'il faut absolument adoucir, affadir, édulcorer.

     

     

    D'autres chrétiens jeûnent et prient, c'est très bien, mais les chrétiens d'Orient, tout comme nous ne vivons pas d'amour et d'eau fraîche ne vivent pas seulement de nos bonnes intentions. Bien souvent en Palestine, beaucoup d'entre eux le répétaient, c'est très bien ces belles intentions mais après qu'est-ce vous faites ? De concret ?

     

    Cette violence, ce déferlement de haine ne sont que des enfantillages d'une société d'adultes définitivement immatures, Et c'est ainsi qu'Allah est grand !

     

    image prise sur le site du Figaro.fr