Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sociét"é

  • La vieille gauche et la jeune droite

    Imprimer Pin it!

    droite, gauche, sociét"é, clivage, jeune droite, caution de gauche, michéa, amaury watremezSur Agoravox aussi

     

    J'ai de la sympathie pour ces jeunes auteurs de plus en plus nombreux se réclamant de la "Réaction", se réclamant de maîtres de gauche comme de droite. C'est il est vrai déjà courageux en soi à une époque où le cadavre de la gauche bourgeoise pédagogue bouge encore et est encore nuisible et puissant. Il faut bien entendu savoir ce que l'on entend par ce que cela signifie être réactionnaire, et ce n'est pas seulement souhaiter le retour des 'hussards noirs", des instituteurs à manches de lustrine, ou de l'autorité perdue de la République. Ils évoquent une "common decency" selon le terme d'Orwell qui me semble rêvée et idéale, magnifique et utopique ontologiquement.

     

    Ils semblent oublier également que l'idée d'un progrès continu est consubstantielle aux idées issues de la Révolution française, que ces idées ont mené  tout à fait logiquement à la crise morale et de Raison que ce pays traverse en ce moment, crise morale où d'autres voient une crise de transition vers une société selon leurs vœux progressistes. La jeune droite n'ose pas d'ailleurs remettre réellement cette Révolution mythifiée en perspective. C'est leur droit le plus strict. Mais réclamer le retour de l'autorité dans la République est déraisonnable puisque cette autorité était en somme une survivance de l'Ancien Régime qui a tout à fait disparu depuis que les dernières scories de la Monarchie se sont évaporées en France.

    Lire la suite