Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

oligarques

  • Tous addicts à la technocratie

    Imprimer Pin it!

    Aussi sur Agoravox

     ob_ae846d_emmanuel-macron-meeting-paris-720x403.jpgNotre pays est gouverné depuis maintenant plus de 70 ans par la technocratie, par des hauts fonctionnaires formés pour cela, ce qu'est Emmanuel Macron, modèle de « réussite » selon les critères des nantis, des oligarques. Ceux-ci sortent tous des mêmes grandes écoles, ont tous les mêmes perceptions des situations, ont tous les mêmes propositions en réponses. Tous ces gouvernants professionnels considèrent que le politique doit se plier impérativement à l'économique, et donc à des obligations de rentabilité ou de performance. Ils n'ont pas d'idées, pas d'idéologies, ils choisissent généralement tel ou tel parti comme le comédien choisit son "emploi" de théâtre. Ils sélectionnent un "créneau" pour eux porteur pour leur carrière.

     

    Rien de sincère là-dedans, seule leur réussite personnelle compte. Si encore d'aventure ils avaient le souci du Bien Commun...

     

    Si encore ils avaient une vision pour notre société, des rêves, des idéaux...

     

    ...Ce qui était au départ une idée pouvant sembler rationnelle est devenu le principal mal de notre système politique, le principal vecteur de manque de représentativité de nos représentants théoriques et par là leur manque total d'empathie envers le « pays réel ».

     

    Lire la suite

  • Nous le peuple

    Imprimer Pin it!

    Us the people

    Trump, société, politique, Amérique, élections présidentielles, Hillary Clinton, amaury watremez, oligarques, élites, JuppéDonald Trump a remporté les élections présidentielles américaines.

     

    Il était très amusant d'observer les visages des journalistes et de leurs invités cette nuit se décomposer au fur et à mesure de l'annonce des dépouillements des votes des grands électeurs. Ainsi que pour Alain Juppé qui est en somme déjà élu dans notre pays même si les élections françaises n'ont lieu qu'en mai 2017, la « France d'en haut », et « l'Amérique d'en haut » voyaient madame Clinton déjà en place à la Maison Blanche, le passage des citoyens dans les urnes n'était qu'une formalité presque inutile.

     

    Et il leur était intimé de voter Clinton par les éditorialistes, la majorité des vedettes Hollywood, des plus favorisés, des adeptes de la mondialisation dite heureuse en général. Le peuple n'avait pas son mot à dire, pourtant la constitution US débute par « Us the People », nous, le peuple...

    Lire la suite