Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

militantisme

  • L'ennemi en politique

    Imprimer Pin it!

    Aussi sur Agoravox

     

    Attention, texte fortement inspiré par une chronique de la haine ordinaire de Pierre Desproges sur l'ennemi en temps de guerre. Desproges qui s'inspirait lui-même souvent d'Alexandre Vialatte qui s'inspirait de la Bruyère et la Fontaine qui avait tout pompé sur Ésope qui lui-même avait volé les fables bien connues à son beau-frère, anecdote méconnue des critiques et exégètes littéraires. Maintenant vous voilà à égal avec le saint des saints de la culture française, amis lecteurs.

     

    politique, société, desproges, vialatte, ennemis politiques, militantismeJe précise aussi qu'il y a un zeste de dérision dans ce texte mais mes lecteurs ne sont pas des idiots et l'avaient compris. En ces temps où le déplorable esprit de sérieux domine tout, la gravité étant le bonheur des imbéciles, elle est indispensable.

     

    Donc, l'ennemi en politique est très différent de vous et moi, enfin surtout de moi et c'est le plus important il faut avouer, il a deux bras, deux jambes, une tête et – théoriquement - un cerveau dedans. Et l'ennemi politique ne pense pas comme moi. Pour lui, quel imbécile, l'ennemi en politique c'est aussi vous et moi, surtout moi, si vous et moi ne pensons pas rigoureusement comme lui, ou comme moi, bien entendu. Et réciproquement ajouterais-je afin de clarifier mon propos...

     

    Il convient très vite de s'injurier lors d'échanges politiques, on ne discute pas avec quelqu'un ne pensant pas comme vous, c'est forcément un fasciste, un hypocrite, un malveillant, un nostalgique des ordres noirs, un stalinien, un gauchiasse, un méchant...

    Lire la suite

  • Violence politique et sodomie

    Imprimer Pin it!

    Où l'auteur évoque les pratiques sexuelles du militant de base et les conclusions qu'il en tire...

    Sur Agoravox aussi

     

    politique, militantisme, société, sodomie, violence politique, amaury watremezSi je suis convaincu depuis longtemps déjà de la sottise crasse de certains militants, quel que soit leur camp, c'est aussi de par leur propension aux fantasmes homosexuels brutaux dés que confrontés à un interlocuteur les contredisant. Que ces militants soient de gauche, de droite, de « Nuit debout », ou plutôt réacs, qu'ils soient des « cailleras » des cités en pleine émeute, pour Théo ou Adama Traoré ou des petits bourgeois en révolte post-pubère, cela finit toujours par ressortir très grossièrement ou un chouïa plus subtilement.

     

    Je ne parle même pas des distributeurs de tracts, que ce soit pour Fillon ou Mélenchon, pour Macron ou Marine le Pen.

     

    On se dit également qu'ils ont une conception très étrange de la sexualité proche en définitive du viol à les entendre invectiver celui qui ne pense pas comme eux...

    Lire la suite