Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

manchester

  • L'indolence terminale

    Imprimer Pin it!

    Aussi sur Agoravox

     

    Depuis quelques jours...

     

    macnhester.jpgLe soleil est haut dans le ciel. Dans les rues on se débraille, on se déshabille, c'est à qui montrera le plus de peau...

     

    Tous à poil obéissant tous à l'injonction de se détendre sans réfléchir, sans penser par soi-même, un truc de vieux, un truc de vieux con rasoir, d'aigri, de jaloux !

     

    Puisqu'on vous le dit !

     

    Indolence des corps sous le soleil du dérèglement climatique global ! Indolence des esprits ! Le gadget électronique dans une main, une cannette de boisson dans l'autre, on se laisser aller à un plaisir de plante verte : prendre le soleil sans penser à quoi que ce soit d'autres...

     

    Pourtant il y a bien eu un attentat sanglant à Manchester, commis encore une fois par un « loup solitaire » réputé intégré, discret, gentil, sans problèmes, un garçon né là-bas dans cette ville berceau de musiques nouvelles depuis déjà quelques décennies, des « Smith » à « l'électro » en passant par "Oasis" ou "Police" (j'en avais parlé il y a quelques mois, voir à ce lien). Encore des minutes de silence, encore des marches blanches, encore des petites fleurs et des bougies devant les photos d'une des disparus. Des enfants ! Des bombes perversement conçues dans l'intention de tuer un maximum de gosses ! Le salopard s'est fait exploser avec.

    Lire la suite