Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

météorologie

  • Un « selfie » avec les Cavaliers de l'Apocalypse ?

    Imprimer Pin it!

    Concernant la pollution l’internaute n'a que peu de choses à dire :

    ai-new-york.jpg

    « C'est pas sa faute, c'est l'autre le pollueur, lui, ou elle, utilise toujours les transports en commun, du moins quand il le peut, et quand il en a envie parce que c'est quand même moins sympa que la voiture »...

     

    Il ou elle se prend en photo devant les vagues géantes déferlant sur la ville côtière qu'il habite, ou face au nuage de pollution au-dessus de chez lui, sans se poser plus de questions que le nombre de « likes » que cela va lui permettre de récolter sur « fécebouque » (TM°) ou « Touittère » (TM°). Les causes des dérèglements climatiques il ou elle s'en bat l'oeil sachant parfaitement au fond que c'est parce que le tout économique l'enjoint d'acheter des appareils électriques à ses gosses, à son conjoint, sa conjointe, et donc d'accroître la production d'inutilités matérialistes et d'électricité qu'il entend parler de plus en plus des « particules fines ».

     

    Il ou elle n'en a pas pour autant envie de renoncer à sa bagnole ni même à un seul de ces appareils à ses yeux tous indispensables. Et puis, « il, elle est bien obligé/e de faire comme les autres, allez » …

     

    Et puis « ça peut pas être la faute de l'hyper-libéralisme, du matérialisme métastasé et du consumérisme vu les progrès techniques qu'ils ont apporté » ainsi que j'ai déjà pu le lire sur quelques forums...

     

    Alors que le passionnant débat des municipales fait rage, la pollution donc aussi. Mais ça ne date pas d'hier il est vrai. Des écrivains, des scientifiques, des Cassandre qui voient le mal partout en avertissent la société depuis des décennies, nous avons un mode de vie qui nous mène droit vers l'abîme, nous chargeant de gadgets électroniques tous plus inutiles les uns que les autres, détruisant progressivement notre planète par bêtise et égoïsme car au fond les citoyens consommateurs actuels savent très bien ce qu'ils font, en profitant en dansant au-dessus du volcan tant qu'il est encore temps de pouvoir le faire...

     

    Aparté personnel : En parlant de débat « passionnant » pour les « municipales », j'applique la méthode Coué pour me convaincre de l'intérêt de ces débats qui pour la plupart ne portent ni sur des idées, ni sur des visions de la vie politique, mais concernant principalement la satisfaction des ambitions personnelles de quelques coquelets locaux qui se verraient bien en Chanteclers régionaux voire nationaux...

     

    Afin de répondre aux inquiétudes sur la pollution dite aux particules fines, le gouvernement répond par la « circulation alternée », alors que les chinois construisent une usine par jour sans se soucier des normes environnementales et de « développement durable » (TM°) « écocitoyen » (TM°) dont ils n'ont rien à foutre que les allemands investissent dans des centrales à charbon bien plus polluantes que les nucléaires, mais aussi plus rentables, en attendant l'exploitation de l'Alaska par les américains une fois que les glaces des Pôles auront suffisamment fondu. Il faut bien que les « rednecks » continuent à rouler en 4X4 sauvegardant ainsi les valeurs de l'Amérique : « Rule USA ! ».

     

    On annonce aussi la gratuité des transports en commun pourtant payés deux fois par le citoyen, l'usager, une fois lorsqu'il achète un ticket, un abonnement, une « carte », une autre fois lorsqu'il paie des impôts locaux pour maintenir des infrastructures dignes de ce nom. Alors certes, les impôts locaux servent aussi à satisfaire les ambitions de l'un ou l'autre roitelet microcosmique qui veut laisser son empreinte dans son bled, ainsi à Evreux, il est soigneusement évité d'utiliser les impôts locaux pour des travaux de voierie indispensables ou des transports en commun plus efficaces, non, ils servent à envisager la création d'une « S.M.A.C » (une salle de musique contemporaine pour bobos ruraux complexés par la vie culturelle parisienne), ce qui est beaucoup plus urgent on en convient...

     

    Etant moi aussi un genre de Cassandre, je suis à peu près certain que rien ne changera avant l'irréparable qui est déjà arrivé selon certains scientifiques, le consommateur citoyen s'en fout, il restera soumis jusqu'au bout comme le porc dans sa bauge attendant sa pitance. Voire même le jour de la Fin du Monde, il se prendra en photo avec un des cavaliers de l'Apocalypse histoire d'être un des derniers à faire le « beuze » (TM°). Les imbéciles, les prévisionnistes, nos z-élites devraient regarder une ou deux de ces séries "B"dystopiques des années 70, ils verraient que ça finit souvent mal...

     

    image extraite du film "A.I" de Spielberg prise sur le site "filmtalk"

    ci-dessous le générique de la série "l'Age de Cristal" qui se déroulait après la destruction...

  • Puisqu'on vous le dit que la pollution ne provoque pas de dérèglements climatiques !

    Imprimer Pin it!

    politique, société, météorologie, dérèglement, sottisePuisqu'on vous le dit, merde, que la pollution ne provoque pas de dérèglements climatiques !

    Sources des images : site de Ouest France et de Europe 1

    politique, société, météorologie, dérèglement, sottisepolitique, société, météorologie, dérèglement, sottise