Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

islamisme

  • Ne pas voir la haine sous ses yeux

    Imprimer Pin it!

    terrorisme, hypocrisie, société, islamisme, aveuglement, amaury watremez

    Aussi sur Agoravox

     

    Une attaque à l'arme blanche a été commise à Marseille par un type fanatisé qui a tué deux femmes de plusieurs coups de couteau (voir à ce lien). Comme à chaque fois, il y aura des voix pour dire que « c'est pas ça l'Islam », « pas d'amalgame », et tout le refrain habituel. Comme à chaque fois le web de droite dira sa colère et son indignation virtuelles. Comme à chaque fois, il y aura des bougies et des marches blanches, des musulmans s'émouvant que cela puisse mener à l'islamophobie. Comme à chaque fois, rien ne changera fondamentalement dans le comportement des citoyens toujours plus passifs...

     

    ...Jusqu'à la prochaine fois.

     

    Ce n'est pas bien grave mais comme à chaque fois l'on reprochera à l'auteur de ses lignes et d'autres personnes juste lucides d'être obsédés par l'Islam fondamentaliste alors que c'est lui qui se rappelle sans cesse à notre souvenir. De manière de plus en plus inquiétante...

     

    Manuel Valls avait tout à fait raison au fond, vous vous habituez à l’innommable. Car reconnaître que nous sommes en guerre obligerait à moins se soucier de son égoïsme, de son petit plaisir, de son bien-être seulement de celui-là au détriment de celui de la Nation. Et parbleu « ils » devraient faire quelque chose ! « Ils » devraient réagir ! « Ils » devraient renforcer les contrôles de police, les descentes dans les cités, voire y envoyer l'armée ! « Ils » devraient se réveiller à notre place en fait ! « Ils », les gouvernants, les responsables, tous les politiques...

    Lire la suite

  • Déjà minoritaires, déjà soumis ?

    Imprimer Pin it!

    politique, islamisme, société, islam, terrorisme, apathie, politique

    Aussi sur Agoravox

     

    Les réactions au terrorisme, au fanatisme me semblent en France être déjà celles de minoritaires, qu'elles soient de droite ou de gauche, bien-pensantes ou se voulant politiquement incorrectes. Charb dans sa lettre sur les escrocs de l'islamophobie relue ces jours-ci parlait d'ailleurs très bien de ces bourgeois planqués qui terrifiés par la montée d'un certain fondamentalisme musulman acceptent tout afin de conserver la paix civile et leur mode de vie libertaire, croient-ils.

     

    A droite ce n'est guère mieux.

     

    On dirait par tous ces articles anxiogènes, toutes ces déclarations de fin du monde, de résistance que nous sommes d'ores et déjà dans la position de communautés opprimées. Relayer tout ça sert le dessein des fanatiques en plus faisant d'eux les seuls interlocuteurs musulmans.

    Lire la suite

  • Après l'attentat les mêmes questions indécentes

    Imprimer Pin it!

    attentats.jpgAussi sur Agoravox

     

    Il faut bien continuer à rire des imbéciles, des moralisateurs après des événements tragiques, j'ai donc souvent rigolé comme d'autres des refrains que l'on entend systématiquement après les attentats ou les tueries commises par des fous d'Allah fanatisés. Il ne faut pas faire d'amalgame, c'est pas ça l'Islam, c'est un loup solitaire, un individu isolé relevant de la psychiatrie. On connaît ces mantras auquel il faut rajouter la fameuse question posée par les arbitres des élégances politiques et leurs disciples grégaires :

     

    "Est-ce que tout cela va faire le jeu du Front National ?".

     

    Il faut la poser tout en suggérant que si le Front National était au pouvoir cela augmenterait le nombre de morts et qu'au final c'est à cause de la montée dans les urnes de ce parti que le terrorisme est devenu un tel fléau. C'est un peu comme être convaincu que poser des bougies, pleurnicher en chœur dans de grandes manifestations sur-affectives, organiser de grandes marches "blanches" pacifiques et pacifistes, cela suffira à endiguer la montée du fondamentalisme islamique, cela changera quelque chose.

    Lire la suite

  • La méthode Coué et l'Islam en France

    Imprimer Pin it!

    Aussi sur Agoravox

     « Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre. »islam, islamisme, Société, politique, amaury watremez

    Une fusillade a été commise à Orly Sud ce samedi matin par un individu connu des services de police et du renseignement, donc suspect d'appétences terroristes. Il a été tué après avoir essayé de voler l'arme d'une militaire présente. Cela remet en lumière ou devrait le faire radicalement le problème de la radicalisation islamique en France.

     

    Pourtant à entendre les officiels, les institutions, les éditorialistes installés....

     

    Il n'y a pas de problèmes avec l'Islam en France et dans les pays européens. Tout va bien. A force de le répéter constamment depuis des décennies, et au fur et à mesure que la situation se dégrade lentement -de moins en moins- mais sûrement je ne sais pas, cela finira peut-être par fonctionner. On peut toujours essayer ce genre de « pensée magique », on ne sait jamais...

     

    Dire le contraire, émettre des doutes, c'est de toutes façons s'exposer à se faire traiter de raciste. Ou pire encore, voire d'être accusé du crime d'islamophobie, concept pourtant forgé par les mollahs d'Iran repris par les communautaristes musulmans dont les « Indigènes » de la joviale (sic) Houria Bouteldja et la majorité des bons apôtres, des lâches, de tout ceux qui préfèrent se coucher devant la haine objective de nos valeurs largement exprimée par les fondamentalistes musulmans en particulier.

     

    Lire la suite

  • Charb était-il réac ?

    Imprimer Pin it!

    À propos de « Petit traité d'intolérance » de Charb 1 et 2 parus en Librio chez Flammarion

     

    Sur Agoravox aussi

     

    Charb, charlie habdo, hypercahser, denis robert, amaury watremez, société, politique, islamismeAu premier anniversaire de la tuerie de « Charlie Hebdo », on pouvait trouver dans les FNAC et les « bonnes » librairies des stands dédiés à « Charlie » et ses dessinateurs. Le lecteur avait la chance insigne, je dis bien insigne, de redécouvrir les textes et les dessins des types assassinés. Certains éditeurs opportunistes -pardon citoyens- en profitèrent pour rééditer plusieurs opus des morts afin de profiter du bon « buzz ». Cette année par contre les stands étaient moins nombreux et le « petit traité d'intolérance » de Charb était relégué aux étagères devant les caisses, comme un genre de babiole que l'on s'achète en bonus.

     

    L'heure n'est plus à la dérision même citoyenne mon bon monsieur, ma bonne dame, encore moins à l'humour de résistance. L'heure est à la révérence la plus basse, la plus grossière, la plus abjecte envers les icônes frelatées de ce temps. Et l'heure est aux bougies et aux petites fleurettes déposées devant icelles.

    Lire la suite

  • L'islamisme n'existe pas

    Imprimer Pin it!

    islam, islamisme, société, religions, laïcité, christianisme, politique

    Sur Agoravox aussi

     

    Recevant la dernière livraison papier de « Causeur », je lis avec intérêt un dossier très intéressant sur les ravages du communautarisme et de l'islamisme en France. Le dossier a l'avantage majeur de partir du point de vue du « pays réel ». Il interroge non pas seulement de doctes spécialistes mais aussi des personnes vivant quotidiennement les difficultés majeures engendrées par la perte par la France de territoires subissant une autorité théocratique de fait. Cependant, ainsi que dans beaucoup d'autres publications, il manque quelque chose de pourtant essentiel qui est une définition claire, nette et précise de l'islamisme.

     

    On en parle beaucoup mais on ne le définit pas tout à fait, comme si cette définition allait de soi. Ou comme si on avait finalement très peur de la donner. Est-ce le résultat du travail de sape de nos valeurs par des prècheurs fanatiques issus des salafistes ou des frères musulmans ? Je crois que c'est grandir exagérément l'influence de ces nuisibles, de ces minables. Ils sont le plus souvent trop bêtes (trop cons) pour mettre en place pareil complot qui demande de se servir au moins ponctuellement de son cerveau. La réponse à ma question vient pourtant tout naturellement comme on le verra.

     

    Cette incapacité à définir ce qu'est l'islamisme naît principalement de deux choses :

     

    la perception totalement erronée de l'Islam et de la pratique musulmane par nos élites et leur inculture religieuse déplorable...

    Lire la suite

  • La question la plus importante posée par l'islamisme

    Imprimer Pin it!

    islamisme, berlin, syrie, politique, société, amaury watremezQuelle est la question concernant l'islamisme et l'embrassement qu'il peut provoquer ? Quel est le questionnement le plus important aux yeux de nos journalistes, de nos éditorialistes distingués et des politiques de droite comme de gauche ? Ils ne la posent pas en public, devant tous les passants, ils ne sont pas totalement idiots non plus mais c'est la seule qui compte réellement à leurs yeux. Se soucient-ils du nombre de victimes civiles ? Des prisonniers maltraités ? De savoir par quoi ils comptent bien remplacer le régime de Bachar El Assad si celui-ci était renversé ? Ils ne disent pas non plus comment ils comptent instaurer la démocratie...

     

    La seule et unique question les préoccupant c'est de savoir si d'alerter sur l'islamisme en Syrie ou ailleurs, y compris l'islamisme dit « modéré » (des fanatiques qui ont des barbes moins longues que les autres?) si tout cela fait, fera ou a fait ou non le jeu du Front National ?

    Lire la suite

  • Une femme seule contre l'islamisme

    Imprimer Pin it!

    À propos de « Détruire le fascisme Islamique » de Zineb El Rhazoui chez Ring

     

    islam, zineb, zineb el rhazoui, société, islamisme, religion, laïcité, amaury watremezToute autre personne que Zineb El Rhazoui eût abordé la question de l'islamisme comme elle le fait dans ce livre court, salutaire et indispensable, aurait été immédiatement jetée aux oubliettes de l'histoire, injuriée, traitée de raciste, d'islamophobe, de fasciste voire pire encore. Ceci explique sans doute que la droite dite républicaine et même l'extrème-droite soient tétanisées par l'arbitrage moralisateur de la gauche olfactive. Encore maintenant en 2016, c'est d'ailleurs à s'arracher les cheveux.

     

    Seulement voilà, Zineb, ainsi qu'elle signe ce livre est franco-marocaine, elle est une rescapée du massacre de « Charlie Hebdo ». Elle a été élevée dans la culture musulmane, dans une école coranique, elle sait donc bien de quoi elle parle et connaît son sujet sur le bout des doigts contrairement à tous les donneurs de leçons.

     

    Il n'empêche que ces mêmes bons apôtres laissent entendre que ce n'est que sa vérité. Ce livre et son discours contre l'islamisme ne seraient que des symptômes de sa colère depuis qu'elle a failli mourir sous les balles de deux salopards fanatisés. Zineb démontre par un raisonnement argumenté solidement, des recherches sérieuses, le rappel d'évènements dont tous ont souffert que le discours consistant à comparer les islamistes aux catholiques traditionalistes est nul et non avenu.

    Lire la suite

  • La question derrière le voile pudique du Burkini

    Imprimer Pin it!

    burkini.jpgIl y a une question bien plus importante que ce bout de tissu derrière tout le questionnement passionné dans un sens ou l'autre sur le Burkini. Ce costume pourtant prétendu traditionnel est né il y a seulement quelques années...

     

    Cette question est simple mais étrangement personne n'ose la poser clairement, je ne vais pourtant pas me gêner. Quand ils sont « issus de la diversité », ces femmes qui promeuvent avec cette fanfreluche pudibonde une vision de la femme inverse aux valeurs françaises, ces hommes qui les soutiennent se sentent-ils encore réellement français ?

     

    Ce n'est pas du tout de l'animosité de ma part à leur encontre, ils ont parfaitement le droit de ne pas se sentir français. C'est juste une constatation objective. Et qui fait froid dans le dos car comment vivre ensemble quand on ne se sent pas appartenir au même ensemble ? Qu'on le refuse catégoriquement et avec violence par des symboles ou autres. Ce ne sont pas les seuls il est vrai. La plupart des citoyens actuels du « vieux pays » désirent faire « ce qu'ils veulent ». Ils sont devenus complètement indifférents aux valeurs communes tout en étant pourtant dociles aux diktats consuméristes.

    Lire la suite

  • Judéophobie ordinaire en banlieue

    Imprimer Pin it!

    politique, société, islamisme, antisémitisme, antisionisme, racisme, hypocrisie, amaury watremez

    Cette histoire est sur Causeur

     

    Article de Causeur partagé plus de 800 fois sur Facebook

     

    La petite histoire ci-dessous n'est pas qu'une anecdote désagréable. Ce n'est pas qu'une anecdote non plus. Cela arrive quotidiennement, malheureusement, l'insulte « feuj » (juif en verlan) se banalisant. Mais personne n'en tient réellement compte car il est établi parmi les élites qu'une personne « issue de la diversité » ne saurait être raciste. Et il est plus facile de nier les problèmes graves d'éducation se posant dans les quartiers où la précarité sociale est endémique plutôt que de chercher à les résoudre. On est libre de la réfuter comme on est libre de détourner le regard ou se cacher la tête dans le sable.

     

    L'éducateur était content ce jour-là des adolescents qu'il avait sous sa responsabilité. Ils avaient bien travaillé. Ces jeunes étaient de toutes les origines, et de toutes les couleurs de peau. Qu'il était difficile de les faire vivre tous ensemble eux qui se rassemblaient spontanément selon leur ethnie. Ce jour spécial, ils s'étaient investi sans qu'il n'ait besoin de prendre son ton sévère et de lancer une ou deux plaisanteries caustiques bien senties pour les faire taire. C'était pour le moins inhabituel pour une veille de vacances de printemps.

     

    Pour les récompenser, après un goûter et quelques jeux de groupe classiques, il avait décidé de leur passer un film. Il jeta un coup d'oeil dans la vidéothèque de l'endroit et tomba sur deux « de Funès » : « La Folie des grandeurs » et « Rabbi Jacob ». Il évacua le premier, trop de références aux « classiques », ils n'aimeront pas se dit-il la parodie de « Ruy Blas ». « Rabbi Jacob » avait son petit côté « citoyen » avec son discours anti-raciste. Il ferait un peu d'éducation civique en passant. Il se dit que c'était sans risques...

     

    Il mit le dévédé dans l'appareil.

    Lire la suite

  • Les nantis veulent du multicul à tout prix

    Imprimer Pin it!

    politique, société, religions, islam, islamisme, terrorisme, intégrisme, laïcité, france, nantis, amaury watremezLes nantis n'habitant pas les quartiers où la "diversité" est présente se réjouissant de la décision du Conseil d’État d'autoriser de fait le burkini, provoc islamiste, veulent du multiculturel à tout prix. Hé bien ils vont en avoir de la différence, de l'exotisme à peu de frais, de la coutume religieuse traditionnelle et pittoresque. Ils veulent du multiculturel car cela flatte leurs vanités. Il voient cela dit le multiculturel en « clichés » de cartes postales : les épices multicolores, les femmes tatouées au henné, les hommes mystérieux derrière leur look de « fier nomade du désert ». Quand ils ont un zeste de culture, cela leur rappelle leur lecture de Jean Genet sur les palestiniens.

     

    Mais leur perception de la différence ethnique demeure donc clairement colonial au fond, ce que l'on peut trouver un rien ironique. Cette conception de la différence est à géométrie variable, elle est liée au masochisme mémoriel constant que la France doit subir depuis des décennies et à cette « haine de soi » de la majorité des occidentaux évoquée par Reynald Secher, une haine d'eux mêmes les amenant à rejeter toute leur histoire, leurs racines, leurs valeurs. L'ignorance le dispute à la sottise, le salmigondis de lieux communs vaguement syncrétistes à la bouillie pour chats très superficiellement humaniste.

     

    Ce n'est en rien par humanisme qu'ils veulent du multiculturel jusqu'à l'absurde, il s'agit juste pour eux de se distraire de leur profond ennui de privilégiés décervelés, profondément amoraux comme l'étaient leurs ascendants mais de manière beaucoup moins hypocrite.

     

    On peut le leur reconnaître...

    Lire la suite

  • La masturbation intellectuelle des bons apôtres

    Imprimer Pin it!

    intello.jpgLe retour des mauvaises habitudes n'a pas entendu bien longtemps après l'égorgement du père Hamel et la mort d'une religieuse à Saint Étienne du Rouvray. Après quelques jours de lucidité, les arbitres des élégances politiques ferment à nouveau les yeux s'adonnant à des plaisirs politiques honteux sans aucun remords et plus ou moins consciemment...

     

    L'adolescent boutonneux dans l'intimité de sa chambre découvrant la masturbation maladroitement en tirera un peu de plaisir ahané en guettant la porte de sa chambre et cela le poussera à rechercher la compagnie du beau sexe. Plus tard s'il est célibataire ponctuellement, il considèrera cela comme une habitude plus ou moins bonne, un rien honteuse, une manière hygiénique de se consoler de l'inassouvissement de ses désirs, de sa solitude. Et gloire soit rendue au progrès technique Internet et le rouleau de Sopalin permettent depuis quelques années de faire l'économie de l'achat de « magazines pour hommes » souvent onéreux. Certains acharnés peuvent ainsi se noyer dans le porno H24...

     

    « Monsieur est connaisseur » me rétorquera-t-on, je sais. Mais je suis sans doute loin d'être le seul.

     

    L'intellectuel bien pensant, l'éditorialiste assermenté de gauche ou de droite « républicaines », le journaliste comme il faut, le prélat dit de progrès médiatique ou non, tous aiment beaucoup également la masturbation mais intellectuelle. C'est pour eux également une de ces mauvaises habitudes dont ils ont beaucoup de mal à se défaire sauf qu'ils n'en ont absolument pas conscience et encore moins honte. Ils font toujours cela au grand jour, au vu et au su de tous les passants. C'est aussi leur manière de se consoler de la réalité en fantasmant dessus. Ils fantasment d'ailleurs comme au sein de toute l'élite sur quelque chose qu'ils ne connaissent plus depuis belle lurette ou de très loin, sauf s'ils ont du personnel de maison (NB : C'est encore mieux si celui-ci est « issu de la diversité »).

    Lire la suite

  • Le mal de ne plus penser en 2016

    Imprimer Pin it!

    Politique, société de porcs, arendt, bernanos, islamisme, consumérisme, amaury watremezJe ne suis pas dupe en rédigeant ce qui suit. Il n'est de pire sourd qui ne veut pas entendre, ce papier ne convaincra que des convaincus. En nos merveilleux temps de la modernité triomphante triomphe aussi un anti-intellectualisme trouvant une résonance inconnue jusque là grâce au réseau. « Intello » est l'injure suprême, et même parmi les quelques idéalistes demeurant encore il n'est pas rare d'affirmer que la philosophie ne sert plus à rien. Triomphe également une haine de la culture, de toute culture, qu'elle soit littéraire, artistique, musicale, cinématographique. Tout est mis sur le même plan sous prétexte de diversité des goûts et des couleurs alors que la culture supposer une hiérarchie des goûts, tout ne se vaut pas.

     

    Internet est devenu la providence du crétin inculte qui y voit un moyen facile de camoufler son inappétence crasse pour toute élèvation intellectuelle simplement en tapotant deux ou trois mots clés sur un moteur de recherche sur l'un ou l'autre gadget. Ce même crétin inculte a de toutes façons trouvé la parade absolue, du mois le croit-il, toute personne désirant se cultiver, penser par elle-même est forcément prétentieuse, un « bobo » élitiste voire pire encore, un anar de droite se flattant de n'obéir qu'à une morale aristocratique. Parmi eux, on trouve beaucoup de génies méconnus...

     

    ...à juste titre.

    Lire la suite

  • La peur tétanisante de faire le jeu du FN

    Imprimer Pin it!

    politique, société, islam, hypocrisie, chape de plomb intellectuelle, amaury watremez, politiquement incorrect, islamisme, terrorismeOn me dira qu'il y a les sites complotistes ou groupusculaires allant très loin dans le délire. Eux n'ont aucun souci avec les bons sentiments ou un code de bonne conduite politiquement correcte. Eux s'en foutent de faire ou non le « jeu du FN » tout en ayant l'avantage d'être des épouvantails utiles que l'on montre pour faire taire toute velléité de contradiction même rationnelle. Ils font le jeu des bourgeois pédagogues et autres grandes âmes. Bien sûr, ils sont le plus souvent courageux mais pas téméraires, délirant sous pseudonymes et l'on sait également que dans ces groupuscules on a un flic, un militant...

     

    Et puis il y a les éditorialistes et journalistes qui ont eu le courage de dépasser les butoirs fixés par les bons apôtres sans pour autant sortir des rails de la bienséance, qui argumentent et étaient leurs discours en évitant les injures, la diffamation, la calomnie ou les attaques sous la ceinture.

     

    Mais même parmi ces journalistes moins politiquement corrects, juste plus lucides, on est finalement encore dans la terreur panique de déplaire de trop aux arbitres des élégances politiques en « faisant le jeu du FN » en énonçant clairement les réalités de l'islamisme grandissant dans les quartiers, de la violence religieuse évidente, de la multiplication des signes de rejet de nos valeurs. Dés que l'on évoque la question du voile ou de la radicalisation évidente des gosses de banlieue pour diverses causes dont le détricotage du Service Public, ils savent très bien qu'ils seront soupçonnés d'islamophobie, de racisme voire pire encore...

    Lire la suite

  • Le cancer du fondamentalisme

    Imprimer Pin it!

    politique, islam, société, islamisme, terrorisme, saint etienne du rouvray, amaury watremezDepuis quelques jours se multiplient les articles, dont les miens sur mon blog, sur les attentats islamistes commis ces derniers temps. Tout le monde essaie de comprendre à sa manière. Tout le monde tente de se ressaisir et de trouver la meilleure attitude face à la haine de fondamentalistes décervelés par une propagande habile sur le réseau et dans la vie réelle. Les uns comme les autres en appellent à leurs références personnelles, aux auteurs qu'ils aiment, aux philosophes qu'ils chérissent, à leurs valeurs. D'aucuns ironisent sur l'islamisme « près de chez nous » et la récupération cynique en étant faite en vue des élections présidentielles en 2017.

     

    Tout cela est normal et humain. Mais que faire face à la haine et à la sottise obscurantiste ? Que faire face à la violence chimiquement pure de gosses dont la cervelle a été lavée par des salauds sans scrupules ? Que faire alors que ces tueries peuvent venir de n'importe qui en somme, les auteurs des massacres derniers échappant à toutes les analyses « classiques » du terrorisme ?

     

    Nous sommes tous dans la sidération finalement alors qu'il suffisait juste de regarder autour de nous dans la rue, dans les transports en commun, dans les commerces depuis quelques mois. Il y a une prolifération des signes objectifs et clairs de refus des valeurs nationales, de déni total de la Liberté, l'Egalité, la Fraternité et la Laïcité. Ces signes objectifs montrent le rejet de l'état de Droit tel qu'il est construit en France, la haine de l'émancipation des femmes, de la libération de la morale individuelle, de la richesse de nos cultures littéraires et artistiques....

    Lire la suite

  • De la « bande à Bonnot » à Tariq Ramadan

    Imprimer Pin it!

    politique, société, islamisme, hypocrisie, bourgeois pédagogues, amaury watremez, cazeneuveL'histoire ne se répète pas mais elle bégaie souvent et l'aveuglement ou l'angélisme dont nos élites font preuve envers l'islamisme et ses représentants tel Tariq Ramadan rappellent leur attitude pendant la IIIème République à la fin du « stupide XIXème siècle » face à l'anarchisme, un danger il est vrai bien moindre...

    Dans ses « Souvenirs Littéraires » Léon Daudet raconte fort bien l'engouement d'une bonne partie des bourgeois de progrès pour l'anarchisme. Selon ces bourgeois déjà pédagogues, c'était la faute de la société si les anarchistes sombraient dans la violence, et au fond ce n'était qu'une juste compensation que la « bande à Bonnot », entre autres, commettent des hold-up parfois sanglants. Les mêmes bourgeois pédagogues justifiaient ainsi le laxisme et l'inefficacité dont les autorités firent preuve un certain temps contre les « anars » dont les bombes tuaient régulièrement des innocents à la terrasse des cafés.

    Ils ont en 2016 rigoureusement le même discours concernant les islamistes. Ce sont les mêmes excuses, les mêmes alibis, les mêmes démonstrations biaisées idéologiquement, les mêmes anathèmes aussi....

    Lire la suite

  • Chroniques du pays réel – Dans le train de banlieue

    Imprimer Pin it!

    politique, islamisme, terrorisme, attentats de nice, société, politique, islam, FN, LR, PS, amaury watremez

    Partagé 1600 fois sur Causeur

     

    Cette première chronique du pays réel est sur Causeur

     

    Elle a aussi été reprise sur le site du CRIF

     

    Plutôt que de disserter savamment et doctement sur l'islamisme et ses conséquences, de l'évoquer sur le ton de la conversation mondaine, feutrée et policée, j'ai eu envie d'en parler de manière plus directe en faisant la chronique du pays réel en 2016...

     

    Dans un train de banlieue de Paris-Montparnasse à Versailles-Chantiers sans rien de particulier ni de remarquable en fin d'après-midi...

     

    Une jeune femme voilée avec sa mère qui elle ne l'est pas et un bébé sont accroupies par terre, la poussette en travers du passage sur la plate forme du wagon. La plus jeune tapote constamment son portable tout en parlant entre ses dents à sa mère et à la cantonade. La plus jeune a un visage de madone, pâle et délicat, la mère a des traits fins en contradiction avec leurs attitudes. Elles boivent nerveusement au goulot d'un pack de jus de fruits toutes les dix secondes.

     

    Toutes deux sont très agressives, fébriles au dernier degré....

    Lire la suite

  • Trop de patience mal venue

    Imprimer Pin it!

    islam, terrorisme, attentat nice, politique, société, musulmans, islamisme, Daech, amaury watremezIl y a quelques jours encore, les bonnes âmes, les grands esprits, les élites intellectuelles se demandaient avec sérieux et componction s’il était bien raisonnable de laisser 24h sur 24 filmer Salah Abdelslam dans sa prison. D’autres encore se félicitaient que des jeunes gens aussi sympathiques et enthousiastes que ceux de Tarnac soient enfin blanchis de toute accusation. Lentement mais sûrement, la France redevenait le pays des « Lumières » de Voltaire et du progrès inculqué au peuple par ceux qui savent. Cerise sur le gâteau, l’état d’urgence allait s’arrêter au 26 juillet…

     

    Ils étaient nombreux à gauche comme à droite à se réjouir que le populisme, quel danger ma chèèère, le poujadisme tellement vulgaaire, n’aurait pas le dernier mot. C’était à entendre ces belles âmes le vrai danger qui les rendait inquiets d’un risque de retour des fameuses heures les plus sombres de notre histoire. Parmi certains catholiques on souhaitait avec des larmes dans la voie « bon Ramadan » aux musulmans, on s’auto congratulait d’être vraiment accueillants à ce point, vraiment d’une charité hors pair que cela méritait bien de tolérer des voiles intégraux, des barbes un peu fournies et des congrès entre autres de l’UOIF où il était discuté de la réalité de l’âme chez les femmes ou pas.

     

    Et puis hier un salopard d’une haine absolue, un musulman radicalisé, a foncé dans la foule de la fête du 14 juillet à Nice massacrant aveuglément des dizaines d’hommes, de femmes et d’enfants. Le fait que ce soit apparemment un individu isolé n’est en rien rassurant, cela prouve juste une chose. Ces actes peuvent maintenant être commis par n’importe quel musulman radicalisé dans son coin, dans une « mosquée des caves » ou en plein jour. Et c’est cela qui fait le plus froid dans le dos....

    Lire la suite

  • Assez d’analyses analysantes analyseuses analysatrices de l'islamisme

    Imprimer Pin it!

    attentat-ataturk-istanbul_5624907.jpgAprès l’attentat suicide d’İstanbul, il s’en trouvera encore pour répéter les mêmes refrains tels des « mantras » rassurants :

     

    «  C’est pas ça l’Islam »,

     

    « Faut pas stigmatiser »,

     

    Et le célèbre « Pas d’amalgame », la majorité des musulmans étant censée désapprouver avec force et vigueur les attentats et autres exactions de Daech et ses affidés.  On remarque que parmi les peuples on les écoute de moins en moins ces formules de plus en plus vides.

     

    Il s’en trouvera également encore beaucoup de droite comme de gauche pour se hâter d’analyser en long, en large et en travers ce qui vient d’arriver, ne cherchant qu’à mettre en lumière « leur » point de vue forcément supérieur, ergotant des lignes et des lignes, ratiocinant, revenant qui sur la laïcité, qui sur la place des religions, omettant soigneusement de poser la question de celle de l‘Islam en Europe et ailleurs, finissant par s’invectiver comme d’habitude se traitant d’islamophobes ou philes, entretenant encore le spectacle et la comédie de polémiques sans fondement.

     

    Et ne changeant strictement rien de rien à leur comportement ou leur habitudes, acceptant les compromis, les coups de canifs de plus en plus nombreux dans le contrat républicain, et qui ne viennent pas des juifs mêmes les plus orthodoxes ni des catholiques les plus « tradis » possibles. On note que finalement la plupart des « islamophobes »  et autres défenseurs de l’identité séculaire de la France, virtuellement, se défoulent sur les réseaux mais sont aussi lâches que les autres lorsqu’une jeune fille se fait brutaliser, exciser, marier de force j’en passe et des pires…

    Lire la suite

  • Le padamalgam a du plomb dans l'aile

    Imprimer Pin it!

    politique, islam, société, islamisme, amaury watremez, société, attentats du 13 novembreAvant le 13 novembre et encore beaucoup trop depuis cette date, toute personne suggérant qu'il était peut-être nécessaire que l'Islam de France en particulier et l'Islam mondial en général fassent enfin leur « aggiornamento », unisse l'exégèse coranique,  se voyait opposer le fameux « padamalgam ! », ou pire encore se faisait traiter d'islamophobe voire de raciste. Le « padamalgam » a quand même du « plomb » dans l'aile, plusieurs témoignages affluent montrant qu'il est même hélas carrément obsolète dans bien des cas. Ce padamalgam naît aussi apparemment paradoxalement du mépris des z-élites pour les petites gens dans leur ensemble, et plus particulièrement de leur dédain pour les musulmans au fond tous mis dans le même sac des musulmans radicaux, de obscurantistes.

     

    Comme le rappelle Dounia Bouzar, notons que le fanatisme le plus marqué est le fait d'européens dits de souche convertis...

     

    politique, islam, société, islamisme, amaury watremez, société, attentats du 13 novembrePourtant, Ayaan Hirsi Alii qui a durement subi le fanatisme islamique, dans sa chair, nous avait prévenu (voir à ce lien).

     

    Alors certes, un témoignage ne peut se généraliser à toute une partie de la population française. Et il est hors de question de nier qu'il existe des musulmans charmants, accueillants, modernes et ayant intégré les valeurs nationales mais la parole lucide de ceux ayant peur jusque là de témoigner se libère et le réel se fait jour de plus en plus clairement. S'il existe de plus en plus de zones de « non-droit », il existe aussi de nombreuses zones de non-laïcité. Et il y a eu un laxisme venu d'en haut concernant l'application toute simple de la loi, ainsi par exemple la loi sur les signes ostentatoires religieux, en particulier le port de la « Burka » n'a jamais été vraiment appliquée.

     

    C'est Philippe Esnot, sénateur radical de gauche, qui le rappelle fort à propos dans une colère froide et fort légitime (voir par là).

     

    Parlons en d'ailleurs des croyants d'Islam intégrés, de leur rage muette jusque là face à l'islamisation progressive des quartiers qu'ils habitent. Il faut lire le texte hallucinant mais vrai de Fewzi Benhabib (à ce lien). Je serai à la réunion qu'il tient le 3 décembre et le rejoint sur son espérance exprimée dans ces phrases très justes : «  Lorsque j’ai voulu sonner l’alarme, avec d’autres, sur cette stratégie éprouvée de la contamination oblique et lente, notre réunion a été perturbée. Nous essaierons de la tenir le 3 décembre, en espérant que se soulève enfin la chape de plomb qui pèse sur notre ville et que se brise, avant qu’il ne soit trop tard, le chapelet des petites lâchetés quotidiennes. »

     

    Terrible « chapelet des petites lâchetés quotidiennes » en effet, y compris celles des donneurs de leçon de morale qui ne sont faussement angéliques que par couardise, espérant ainsi acheter la paix sociale et leur tranquillité fût-ce au prix des pires compromis. On se questionne aussi sur la très faible participation des musulmans français à cette manifestation spontanée de trente de leur coreligionnaires (voir à ce lien).

     

    Trente seulement, trente personnes au moins, capables d'humanité et de grandeur aussi...

    Lire la suite

  • Vaines querelles et islamisme aux portes de l'Europe

    Imprimer Pin it!

    politique, société, islamisme, aveuglement, escrocs de l'islamophobie, Jeannette Bougrab, Chrb, Etat Islamique, tarés fanatiquesIl y a quelques jours les fous fanatiques du soit-disant État Islamique ont pris Palmyre où ils ont déjà commencé à mener une épuration ethnique. Cet événement est gravissime, il les met aux portes du Liban, ce pays modèle d'ouverture sur le monde déjà pourtant très éprouvé par les guerres, et de là cette prise les amène à l'orée de la Turquie et de l'Europe. Il ne s'agirait donc plus de se questionner, de s'interroger, de minimiser ou maximiser quoi que ce soit. Pourtant, nous continuons à nous perdre dans l'admiration de notre nombril sur le net ou ailleurs et nous écharper dans des discussions picrocholines.

     

    Et le péril islamiste ainsi que Jeannette Bougrab le signale pertinemment dans son livre « Maudite » est toujours sous-évalué dans nos pays sous divers prétextes dont "l'escroquerie de l'islamophobie" évoquée par son compagnon assassiné, Charb, péril que nos pays ont eux-mêmes créé :

    Lire la suite