Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fn

  • Les vieux démons de l'extrême-droite

    Imprimer Pin it!

    politique, société, extrème droite, FN, Florian Philippot, Marine le Pen, amaury watremezAussi sur Agoravox

     

    La démission de Florian Philippot du FN a rameuté tous les vieux démons de l'extrême droite qui depuis trois ou quatre décennies étaient en sommeil. Les Le Pen père et fille ne veulent pas vraiment le pouvoir contrairement à ce que la plupart des lanceurs d'alter anti-fâchiiste affirment depuis longtemps. Le père a été le premier surpris le 21 avril 2002, et quant à la fille, tout comme lui, et alors que bien mieux placée dans les sondages, elle a été totalement incapable de négocier le virage vers le pouvoir se fiant aux délires d'un psy de comptoir vu dans une vidéo sur le net...

     

    Cependant tout comme son père avant elle, voulant garder la mainmise complète sur son parti qui est aussi sa petite affaire et une affaire juteuse elle a fait fuir tous les cadres.

     

    Ce qui est arrivé au FN ces dernières années, son ascension constante malgré la réprobation unanime des bien-pensants, des moralisateurs, est somme toute une exception notable dans l'histoire de la droite radicale française. C'est aussi dû à l'autorité du père et à celle de la fille qui ont su rassembler un temps les multiples groupuscules et factions diverses et variés constituant ce qu'on appelle l'extrême-droite sous une même bannière. La cause en est également, malheureusement, la paupérisation croissante de la "France dite périphérique" et le dédain manifeste qu'elle subit de la part des pseudo élites.

    Lire la suite

  • La haine et le rejet

    Imprimer Pin it!

    Dédié à Paul Piccarreta, (je ne ferai jamais au grand jamais le genre d'auto-confession publique qu'il a faite hier car affolé à l'idée d'avoir pu écrire dans une revue d'extrème-droite, le « pôvre »)

     

    politique, extrème-droite, société, FN, amaury watremezJ'ai eu l'honneur insigne bien que sans doute un peu contestable d'avoir un échange sur les réseaux dits sociaux avec une grande conscience morale sur la difficulté de définir ce que l'on entend par extrème-droite, vocable recouvrant une multitude de groupuscules, partis et manières de voir. Il suffit de lire le livre de Christophe Bourseiller sur la question pour s'en convaincre (voir à ce lien « l'extrême-droite, l'enquête »). Mon interlocuteur n'avait pas cru bon de préciser si ce qu'il entendait par ce terme c'était les électeurs du FN, les « tradis » de « Civitas », les skins-head bas du front, les thuriféraires de Soral ou Serge Ayoub.

     

    Non pour lui, tout le monde était dans le même sac. L'extrème-droite c'était la haine et le rejet. Bien sûr il ne voyait pas la contradiction dans son propos. Affirmer péremptoirement que des électeurs, des militants ne sont que haine et rejet c'est justement en faire preuve concrètement. Les personnes habitant dans les « quartiers », dans les « cités » HLM n'ont pas le droit de s'angoisser, pas le droit de se poser de questions sur les incivilités.

    Lire la suite

  • La déprime de nos éditorialistes distingués

    Imprimer Pin it!

    Aussi sur Agoravox

     Emmanuel macron, société, finkielkraut, poolony, amaury watremez, hypocrisie, fn, lr, en marcheLes éditorialistes politiques français sont de leur milieu de nantis où tous se fréquentent, se côtoient, couchent l'un avec l'autre, et ce quel que soit leur camp supposé. Dans leur milieu on ne peut comprendre le vote le Pen en particulier et celui de la France périphérique en général, un vote de ploucs xénophobes, un vote de pauvres certes mais tellement vulgaires.

     

    Dans leur milieu aussi, on respecte les hiérarchies sociales, à commencer par celles de l'argent...

     

    Ces belles âmes ont tous appelé à voter Macron en le présentant comme la seule alternative à le Pen et à un risque pris au sérieux d'un retour du fascisme, d'une dictature. Ils sont tous tombés dans le piège d'Emmanuel Macron, y compris ceux se prétendant politiquement incorrects, hors du système tels Alain Finkielkraut et Natacha Polony.

     

    Ils se sont dits, après on pourra discuter, notre vote sera pris en considération, ainsi que nos grandes et belles envolées contre le risque de renaissance des ordres noirs.

     

    Lire la suite

  • L'utilité réelle de Marine le Pen

    Imprimer Pin it!

    FN, Marine le pen, société, politique, présidentielles 2017,n amaury watremez

    Sur Agoravox aussi

     

    Marine le Pen a perdu les élections présidentielles et a été médiocre durant le débat télévisé l'opposant à Emmanuel Macron. Elle s'est basée pour s'opposer à lui sur les divagations d'un psychologue de carnaval. Elle a malgré tout doublé le résultat de son père contre Chirac en 2002 ce qui en dit long sur la fracture existant en France entre les élites et la base. Si elle avait été meilleure politique, les oligarques auraient pu véritablement s'en faire. Mais tout comme son père et malgré la "dédiabolisation" on sait trop "d'où elle parle" et qui elle est. Elle a aussi tout comme son géniteur viré bon nombre de cadres de son parti qui auraient pu être des soutiens de poids non négligeables dans la campagne.

     

    On dirait qu'elle ne sait pas trop quoi faire de son succès et qu'elle est presque gênée de tenter de crever le fameux "plafond de verre". Et il faut bien dire qu'elle est bien utile pour parquer les mécontents dans un enclos bien délimité des fââchiistes, des crypto-nazis, des ploucs xénophobes ce qui permet d'éviter tout questionnement pour la "France d'en haut" sur sa responsabilité dans la précarisation du salariat, la paupérisation de la "France périphérique". Elle est bien utile afin de faire passer la pilule des mesures dites de réforme qui sont autant de mesures antisociales, et de désengagement progressif de l'État de ses prérogatives régaliennes.

    Lire la suite

  • Marine le Pen qui monte qui monte

    Imprimer Pin it!

    FN, Marine le Pen, société, politique, présidentielles 2017, amaury watremezarticle faisant parler de lui sur Agoravox

     

    Des émeutes violentes dans les cités, des violences contre les habitants de ces endroits qui ne s'y mêlent pas, de la destruction de mobilier urbain, des voitures brûlées, des gamins qui font de la compétition de vidéos débiles sur Periscope et, ou Facebook. C'est à qui sera le plus destructeur...



    Des bonnes intentions, des grandes déclarations vides de sens sur le « vivrensemble », la xénophobie, le rejet des étrangers...



    Maître Dupont-Moretti, avocat médiatique, qui chez Zemmour et Naulleau semble penser que les arabes et les africains ne sont bons qu'à faire le ménage...



    Marine le Pen monte dans les intentions de vote



    Des manifs pour Théo par les anti racistes et les bonnes consciences, des « marches blanches » où l'on incendie des bagnoles en marge...



    Un aveuglement sur la réalité des « quartiers », sur l'islamisme, sur la violence...

    Lire la suite

  • Le diable dans les détails

    Imprimer Pin it!

    politique, société, FN, le pen, dédiabolisation, bourgeois pédagogues, amaury watremezLa fameuse stratégie de dédiabolisation de Marine le Pen et son équipe du Front National n'est pas en soi une bonne idée. Il n'est pas dit que la fille de l'ancien plus jeune député poujadiste de France soit au Deuxième tour des présidentielles. Elle oublie une chose importante. Quoi qu'ils fassent, quoi qu'ils disent les électeurs et les dirigeants, militants et permanents frontistes sont de toutes façons et dans les siècles des siècles infréquentables, inadmissibles aux yeux des bourgeois pédagogues et ce quelles que soient les nuances qu'ils apportent au jugements le plus souvent très péremptoires portés sur la famille le Pen et ses supporters.

     

    Ce que l'électeur vient chercher chez le Pen ce n'est pas du tout un discours allégé ou moins diabolique aux yeux des arbitres des élégances politiques. C'est même tout l'inverse. Il sait que cela fera horreur aux bourgeois pédagogues. Il veut entendre quelque chose ressemblant à ce qu'il pense, évoquant ce qu'il subit quotidiennement. Même si c'est selon des buts cyniques...

     

    Le bruit médiatique que les « marinistes » ont cru bon de faire au sujet du film « Chez nous » dans le sillage de cette dédiabolisation est d'ailleurs une autre grossière erreur. C'est n'avoir rien compris à ce qui est pourtant une évidence, le FN n'est pas un mouvement politique admissible pour le « pays légal ». Que l'on fasse des risettes aux écologistes, aux féministes, aux gaullistes. Je n'ai pas vu le film mais « Chez nous » me semble montrer un point de vue nuancé et intelligent, complexe, de l'intérieur. Bien entendu, il est par essence partisan même si la leçon de morale assénée l'est sans doute avec talent et douceur. Quelle que soit la manière dont une moralisation est menée, cela demeure une moralisation.

    Lire la suite

  • Le clivage le plus important

    Imprimer Pin it!

    politique, FN, LR, PS, élections présidentielles, amaury watremez

    réponse à Régis de Castelnau.

     

    Parcourant un statut facebook (TM°) de Régis de Castelnau, contributeur de "Causeur", je lis que pour lui ce qui sera le plus important sera de combattre Marine le Pen en mai 2017 comme pour tous les observateurs issus des fameuses élites remises pourtant en questions depuis quelques élections. Pour la contrer il soutenait Sarkozy, et porte maintenant aux nues Mélenchon seul capable à le lire de récupérer le vote populaire parti au FN ainsi qu'il le développe dans cet article, tout en soutenant Fillon malgré tout, son nouveau champion contre la famille d'extrême-droite la plus célèbre.

     

    Vous suivez toujours ?

     

    Son raisonnement est honorable et argumenté bien qu'un peu difficile à saisir pour un pauvre idiot d'électeur "lambda" comme moi, modeste rédacteur de petits billets "de comptoir". Malheureusement il a le tort de raisonner selon les paradigmes en vigueur dans la "France d'en haut". Son combat contre Marine le Pen se mène donc par le haut et non en écoutant le peuple, en répondant  à ses angoisses engendrées par l'insécurité (qui n'est pas seulement un "sentiment d'insécurité"), le chômage, la précarisation accrue des salariés, et la montée des communautarismes dont en particulier l'islamiste, toutes choses qu'il n'aborde pas dans sa réflexion.

    Lire la suite

  • Les observateurs politiquement incorrects et le vote le Pen

    Imprimer Pin it!

    radio, télévision, médias, politiquement incorrect, société, politique, amaury watremez, primaires, le Pen, FN, LR, PSParmi les observateurs avisés, du moins c'est ce qu'ils prétendent, dits politiquement incorrects et reconnus ainsi, que ce soit un peu, moyennement, beaucoup, on ne comprend goutte non plus au vote le Pen. Il est toujours assimilé en 2016 à un vote protestataire, un vote d'humeur, et ce depuis les élections européennes de 1984. Les électeurs qui vont vers ce côté « obscur » de la démocratie française y restent, ils ne reviennent pas du côté des partis réputés « traditionnels ». Cela fait trente-deux ans que ça dure et qu'à chaque grande soirée électorale les politiques affirment avoir je cite « compris la colère des français »...

     

    ...Et qu'ils ne font strictement rien afin d'y remédier.

     

    Pour ces observateurs, quel que soit leur niveau d'incorrection politique le FN demeure encore le mal absolu, la pire alternative. Ce n'est pas un parti républicain à leurs yeux, ce n'est pas un parti fréquentable. En plus, on y trouve beaucoup trop de « beaufs » et de « ploucs ». Pour ces grands esprits, ce serait une mésalliance intolérable, terrible. Ils n'ont pas saisi non plus que le problème le plus brûlant, incandescent, en ce moment, c'est d'abord et avant tout l'inquiétude grandissante des ces mêmes « beaufs » et « ploucs » envers toutes les problématiques liés à la « diversité » :

    Lire la suite

  • Les grandes naïvetés du vote catholique de droite

    Imprimer Pin it!

    politique, vote catholique, sens commun, LR, FN, jean-frédéric poisson, François Fillon, amaury watremezParcourant les forums, sites, et « pages » de catholiques de droite, discutant avec eux, je suis encore une fois très surpris par la grande naïveté de leurs points de vue face aux primaires de la droite et du centre. Ne serait-ce le fait de croire que voter pour « choisir » le candidat « naturel » de la droite et du centre apporte plus de démocratie est le signe d'une grande crédulité. Mais ils ne sont pas les seuls. Voient-ils que pour les médias et la « France d'en haut » il est même déjà élu, le vieux cheval de retour Alain Juppé ou « Péju »).

     

    Pourquoi donc aller voter en avril 2017 se demande-t-on puisque cela ne paraît être qu'une simple formalité ?

     

    Pourtant, ils se sont déjà faits suffisamment avoir au cours des dernières décennies. Je me souviens entre autres de Sarkozy face à « Sens Commun » promettant ce que les personnes qu'il avait en face de lui voulaient entendre. De la même manière qu'un vendeur de cravates l'aurait fait. Juste après avoir dit qu'il ne reviendrait pas sur le mariage gay, subissant des huées, il leur dit quelque chose du genre « vous voulez l'abrogation je vous la donne (bande d'imbéciles, c'est sous-entendu dans le ton). Et le pire est qu'il se fait alors acclamer...

    Lire la suite

  • Flics chair à canon contre les sauvageons

    Imprimer Pin it!

    césure2.jpgLes manifestations spontanées des policiers depuis quelques jours sont considérées avec mépris et dédain par les bourgeois pédagogues et autres obligés de l'oligarchie que ceux-ci soient éditorialistes voire même syndicalistes. Les pandores sont coupés de leur hiérarchie totalement déconnectée de la réalité de terrain. La césure entre la France périphérique et « la France d'en haut », entre « pays légal » et « pays réel » est bien présente là aussi. Les oligarques entendent bien préserver leur mode de vie à la fois libertaire et extrêmement conservateur quant à leurs avantages matériels.

     

    Cette coupure m'a remis en mémoire une anecdote rapportée par un proche de son service militaire dans les années 70. A son époque quand on faisait ses « classes » on était tous ensemble que l'on soit petit bourgeois ou fils de prolo. Il était dans un groupe d'énarques et diplômés de « grandes » écoles qui écrivirent aux « gradés » pour ne pas faire les exercices avec la « piétaille » le matin tôt et le pire est qu'ils obtinrent satisfaction.

     

    « Que vous soyez puissants ou misérables etc...etc... »

    Lire la suite

  • Les odeurs encore méphitiques du vote le Pen

    Imprimer Pin it!

    FN, le Pen, histoire, politique, société, amaury watremez, les HLPSDNH

     En 2016 encore et toujours, le vote pour la famille le Pen, que ce soit pour la fille, pour la nièce, pour le patriarche peut-être, sent encore la soufre à plein nez pour les oligarques, les journalistes et les éditorialistes. Que ceux-ci soient des bourgeois pédagogues ou des éditorialistes réputés « politiquement incorrects ». Ceux-là, on le sent bien en parlent encore avec des pincettes, comme s'ils s'approchaient trop près du gouffre des enfers, respirant déjà les vapeurs méphitiques de l'Hadès. Ce n'est pas pour eux un vote républicain ou respectable. Même Zemmour n'est pas très à l'aise quand il l'évoque.

     

    Les bourgeois pédagogues le vote le Pen « les inquiète » confient-ils gravement en adoptant l'attitude « ad hoc » pour montrer combien ils sont inquiets les pauvres : la main sous le menton deux doigts pointant vers le haut de leur front large de grandes consciences politiques. Ce sont encore des censeurs redoutables de tous ceux qu'ils soupçonnent de sympathies mal placées. Moi-même ami lecteur qui ait accueilli sur mon blog des articles de Myriam le Corre très bienveillants pour le FN, précisant pourtant à chaque fois en introduction que je n'ai jamais mis un bulletin de vote pour ce parti dans une urne et n'en mettrai jamais, je suis suspect, excommunié, anathémisé par toutes ces grandes consciences citoyennes.

    Lire la suite

  • La fachosphère pour les nuls

    Imprimer Pin it!

    Article également sur Causeur

     

    À propos du livre «  La fachosphère - Comment l'extrême droite a remporté la bataille du Net » de Dominique Albertini et David Doucet chez Flammarion

     

    fachosphère.jpgLes deux auteurs sont pour Albertini journaliste à « Libération » et Doucet aux « Inrockuptibles ». Ils prétendent avoir effectué une enquête objective et dépassionnée sur ce que l'on appelle la « fachosphère ». On peut légitimement avoir envie de rire à gorge déployée rien qu'en relisant la première phrase de paragraphe qui contient un oxymore de bonne taille : journaliste à « Libé » ou aux « Inrocks » « objectif ». Pour les deux auteurs, leur parole est forcément objective. Néanmoins, reconnaissons qu'ils ont malgré tout fait l'effort d'aller rencontrer les auteurs des blogs et sites estampillés « fachos » et d'essayer de comprendre leur parcours intellectuel et politique, la construction de leurs convictions.

     

    Cela partait d'une bonne intention, mais c'était peine perdue car les deux auteurs partent d'un paradigme faux : tout ce qui contredit le discours des élites qui est aussi le leur relève d'une nostalgie des heures les plus sombres de notre histoire, et par conséquent de la « fachosphère ».

     

    Cette « France d'en haut » crépusculaire décrite par Christophe Guilluy dans son dernier ouvrage ne peut admettre que son éloge de la mondialisation réputée heureuse et de l'avènement merveilleux pour elle de la société multiculturelle soient contredits. Cette « France d'en haut » pratique donc par commodité intellectuelle et quoi qu'ils en disent l'amalgame de Soral,Zemmour et Henry de Lesquen, « Civitas » et « La Manif pour tous », Escada et Frigide Barjot. Pour ces prétendues élites de plus en plus coupées du peuple, les deux auteurs en font partie comme on l'a vu, leur réflexion va de soi, elle ne peut être remise en cause, a valeur de dogmes.

    Lire la suite

  • Les énormes contradictions de la gauche

    Imprimer Pin it!

    politique, gauche, société, pcf, front de gauche, LR, FN, PS, gauche sociétale, amaury watremezJ'évoque bien ici la vraie gauche, pas la gauche dite sociétale qui depuis très longtemps a renoncé à ses idéaux originels de justice sociale. La gauche dite sociétale se cache derrière quelques lois alibis organisant la morale individuelle pour tenir compte de l'évolution de la société disent-ils. Cette gauche s'est convertie depuis longtemps déjà aux lois du marché et à la toute puissance du « tout économique ». Pour se donner l'impression d'être encore progressiste, elle fait plaisir de temps à autres à de ses proches des CSP ++, bourgeois de centre-ville rajoutant à leurs anciennes prétentions matérielles des prétentions culturelles et sociales.

     

    Cette gauche a « ses » pauvres » comme les ménagères bourgeoises d'antan. « Ses » pauvres sont tous issus de la diversité ce qui permet d'être encore plus flattés dans leur vanité aux bons apôtres. Par contre, les précaires issus de la « France dite périphérique », autochtones, ne sont pas intéressants. Ils sont trop pauvres pour ne pas avoir besoin d'aides, encore trop riches pour y prétendre, et surtout « ils sont tellement vulgaires » ma chèère, des « franchouillards » qui tiennent encore aux valeurs, au vieux pays et à ses symboles. Des « ploucs » quoi aux yeux de cette gauche qui pense et qui profite...

     

    L'autre gauche, plus authentique, se réduit de plus en plus à la portion congrue. C'est une troupe hétéroclite de militants du PCF, d'anciens gauchistes, de vieux syndicalistes. Je me suis d'ailleurs souvent aperçu que moi l'anarchiste de droite, le « réac », le méchant catholique plutôt traditionnel je partageais plus avec certains parmi eux qu'avec des thuriféraires de par exemple « Les Républicains ». Pour une raison finalement toute simple qui n'est pas très compliquée à comprendre, ils sont au fond tout aussi « réacs » que moi pour la plupart. Que ce soit sur la disparition de la transmission des valeurs ou de la culture...

    Lire la suite

  • Chroniques du pays réel – Dans le train de banlieue

    Imprimer Pin it!

    politique, islamisme, terrorisme, attentats de nice, société, politique, islam, FN, LR, PS, amaury watremez

    Partagé 1600 fois sur Causeur

     

    Cette première chronique du pays réel est sur Causeur

     

    Elle a aussi été reprise sur le site du CRIF

     

    Plutôt que de disserter savamment et doctement sur l'islamisme et ses conséquences, de l'évoquer sur le ton de la conversation mondaine, feutrée et policée, j'ai eu envie d'en parler de manière plus directe en faisant la chronique du pays réel en 2016...

     

    Dans un train de banlieue de Paris-Montparnasse à Versailles-Chantiers sans rien de particulier ni de remarquable en fin d'après-midi...

     

    Une jeune femme voilée avec sa mère qui elle ne l'est pas et un bébé sont accroupies par terre, la poussette en travers du passage sur la plate forme du wagon. La plus jeune tapote constamment son portable tout en parlant entre ses dents à sa mère et à la cantonade. La plus jeune a un visage de madone, pâle et délicat, la mère a des traits fins en contradiction avec leurs attitudes. Elles boivent nerveusement au goulot d'un pack de jus de fruits toutes les dix secondes.

     

    Toutes deux sont très agressives, fébriles au dernier degré....

    Lire la suite

  • Le FN et le plafond de verre

    Imprimer Pin it!

    politique, FN, dédiabolisation, Marine le pen, Sophie montel, florian philippot, amaury watremezDepuis l'irruption du Front National dans la vie politique française lors des « européennes » de 79, les élites, politiques ou journalistiques, qu'elles soient ou non dans la caricature réduisant le parti de le Pen à un parti fasciste, ne comprennent strictement rien à ce vote. On le relie au vote pour les Ligues radicales dans les années 30. On évoque rituellement le risque de retour des heures les plus sombres de notre histoire. On parle de populisme, de démagogie. Et cette expression démocratique est ramené à un simple vote protestataire, mais comment se fait-il que ce vote protestataire, donc conjoncturel, s'installe durablement depuis plusieurs décennies ?

     

    Parmi les élites on répond à cela en s'accusant mutuellement de complaisance bien entendu coupable envers ce parti sans réfléchir plus avant aux raisons profondes de l'appétence des électeurs pour ses candidats.

     

    La raison principale est le mépris absolument catastrophique, conscient ou pas, de la classe politique et des médias envers cette « France périphérique » décrite par Christophe Guilluy dans un de ses ouvrages absolument indispensable. Cette France est celle des familles où l'on est trop « riche » pour percevoir les allocations d'aide à l'emploi ou au logement et trop « pauvre » pour pouvoir s'en passer afin de vivre décemment. C'est entre autres le pays de la ruralité délaissée, bien loin des clichés écolos ou de ceux propagés par les adeptes du développement durable, celle des employés et des salariés relégués en banlieue pour se loger, les centres des villes devenant trop chers pour eux...

    Lire la suite

  • Les élites et les hommes providentiels

    Imprimer Pin it!

    politique, société, FN, PS, LR, hypocrisie, amaury watremezSi l'on n'est pas surpris une seconde par l'effrayante « sottise démocratique », par la versatilité continuelle du peuple (le pôple !) et par sa capacité toujours remarquable à se faire avoir par de beaux discours, on est toujours un peu effaré par la naïveté extrême des élites -ou du moins ces groupes de privilégiés se définissant ainsi- qui ont tendance à se choisir des hommes providentiels se révélant toujours être soit des baudruches soit des opportunistes malins. Le « storytelling », des officines de communication prend toujours et plus c'est gros plus ça passe. Et plus ça paye...

     

    En ce moment, c'est Alain Juppé, l'énarque « droit dans ses bottes » pas trop à droite, pas trop libéral du moins en apparence, pas trop étatiste. Il campe le rôle encore inédit du politique dans un genre de centrisme gaullien marqué également par sa formation d'oligarque modèle. Il ne fait pas trop peur aux « bourgeois pédagogues » en remettant en cause leurs pleurnicheries mémorielles constantes ou leurs sanglots hypocrites sur les pauvres qu'ils se choisissent. Mieux il sait les flatter dans leurs orgueils quitte à jouer la comédie....

    Lire la suite

  • Français on vous a compris mais rien ne change

    Imprimer Pin it!

    Un petit dessin en disant beaucoup plus qu'un long discours, je trouve que celui-là vu en couverture de "Marianne" résume parfaitement les choses depuis les Régionales.

    (dessin de "Gros")

    politique, société, FN, hypocrisie, amaury watremez

  • Ce qu'est le vote réputé utile aux Régionales

    Imprimer Pin it!

    politique, société, le pen, FN, PS, LR, l'herpès, amaury watremez

    Je précise que je ne suis pas un électeur du FN, c'est juste l'expression de ma colère face à l'oligarchie qui encore ce soir n'a rien compris...

     

    Au premier tour des Régionales observateurs, éditorialistes distingués, journalistes dignement certifiés, internautes et blogueurs feignirent de s'émouvoir de la percée historique du Front National. Le parti de Marine le Pen était en passe de remporter plusieurs régions ainsi qu'il était facile de le prévoir depuis longtemps. Ce score n'était pas l'expression d'un racisme atavique chez des électeurs sans cesse désignés comme des « beaufs franchouillards » mais de la colère face à l'abandon évident par l'Etat de la plupart de ses prérogatives régaliennes :

     

    Assurer la protection de tous les citoyens,

     

    Favoriser l'éducation et l'instruction,

     

    Se soucier des plus faibles et des plus précaires.

     

    C'est là le nœud du problème et pas autre chose...

     

    Les arbitres des élégances politiques et les politiques eux-mêmes s'inquiétaient surtout d'une chose, le risque pour eux de perdre soudain tout ou partie de leurs prébendes. S'ils méprisent tout ce qui relève de la Nation, envoyée aux oubliettes de l'Histoire depuis belle lurette, dont l'idée en soi est assimilée à du fascisme, ils ne dédaignent pas une seconde l'argent public et le clientélisme qu'ils peuvent en tirer. Voilà que les trois « ténors » du FN, Marine Le Pen, Marion Maréchal Le Pen et Florian Philippot étaient en passe de remporter au moins trois régions....

    Lire la suite

  • La gauche de la gauche va encore voter social-traitre

    Imprimer Pin it!

    politique, Régionales, société, PS, UMP, FN, amaury watremezLa gauche de la gauche française, les partis l'étant encore réellement – de gauche- vont encore devoir voter social-traitre comme un seul homme au second tour des Régionales. Cela leur cause quand même une certaine douleur au fondement de devoir voter pour un candidat de « Les Républicains » ou du Parti Socialiste, parti sociétal-libéral dont les convictions économiques ne sont pas très différentes de celles des leaders de l'ex-UMP à quelques nuances sociétales près. Mais ils vont le faire docilement quand même, en grande majorité, certains rechignant je pense jusqu'au moment de mettre un bulletin dans l'urne...

     

    Ils finissent toujours par se comporter en bons « godillots » serviles de privilégiés qui malgré toutes les bonnes intentions dont ils parent leurs discours n'en restent pas moin des privilégiés. Et de toutes façons à gauche de la gauche, il y a longtemps que l'on s'est coupé du peuple parti en masse vers le Front National, et en particulier de la « France périphérique » toute autant dédaignée que chez les socio-traîtres, coupure niée car finalement à gauche de la gauche l'on est tout autant à côté de la plaque que dans les partis de gouvernement....

    Lire la suite

  • Expliquer le vote FN à un bourgeois pédagogue

    Imprimer Pin it!

    politique, société, histoire, FN, élections régionales, amaury watremezAu galvaudé « bobo » ne voulant plus dire grand-chose et devenant parfois l'excuse des ignares pour se justifier de leurs carences culturelles, je préfère le terme « bourgeois pédagogue » forgé par Erik Satie. Il me parle beaucoup plus, et il correspond parfaitement à ce milieu de plus en plus restreint de privilégiés rajoutant à leurs prétentions matérielles des prétentions de guides politiques du peuple que celui-ci soit d'accord ou non.

     

    Depuis les résultats du premier tour des Régionales hier soir, le bon coup de pied dans la fourmilière s'en étant ensuivi, ayant vu une percée historique du Front National, les commentaires vont bon train sur le vote FN qualifié comme d'habitude de vote protestataire, de vote « de colère », raciste, fâââchiiste j'en passe et des meilleurs. Les commentateurs, les z-élites et la plupart de nos politiques « républicains » n'ont strictement rien compris, sans doute ne le veulent-ils pas. Ils parlaient de « Génération Bataclan », étaient persuadés de pouvoir encorer guider les aspirations de la jeunesse, les voilà encore sidérés, une deuxième fois depuis les tueries du 13 Novembre :...

    Lire la suite

  • Les Régionales et le mépris de la démocratie

    Imprimer Pin it!

    politique, société, FN, LR, PS, France périphérique, amaury watremezIl ne s'agit pas dans ce texte de « faire le jeu du Front National » selon le terme de Laurent Joffrin, « balance » idéologique certifiée conforme. Je n'ai jamais glissé dans une fente électorale un bulletin de vote pour l'un ou l'autre membre de la famille le Pen, ceux-ci étant surtout des opportunistes s'étant engouffrés dans le créneau de la défense des valeurs nationales depuis que celles-ci ont été abandonnées par tous les autres partis, à de rares exceptions : Dont « Debout la République » ou « le Front de Gauche ». Pour ces raisons, ces partis, avec le FN, sont les cibles favorites des amuseurs en vogue dans nos élites mondialisées, tel Yann Bathès de « le Petit Journal ».

     

    Nos élites mondialisées depuis longtemps, ayant entériné depuis quelques décennies déjà la mort pour elle effective de la France, convaincues des bienfaits du « multi-cul-turel », montrent ainsi qu'elles n'ont que du mépris pour la démocratie.

     

    Elle les gêne aux entournures et ce malgré leurs envolées lyriques sur le sujet depuis le 13 Novembre....

    Lire la suite

  • Les meilleurs alliés de Marine le Pen

    Imprimer Pin it!

    Dans sa conquête du pouvoir, Marine le Pen vient de se découvrir quelques alliés inattendus mais très efficaces et enthousiastes :

    politique, LR, PS, FN, marine le pen, manuel valls, Amaury watremez 

    Manuel Valls et quelques uns de ses ministres ainsi que les footeux apprentis maîtres-chanteurs dont il est beaucoup question en ce moment.

     

    Comprenant au moins statistiquement la puissance de la montée du vote FN en France, Valls a suggéré hier que les listes « Les Républicains » (ex-UMP) et PS fusionnent entre les deux tours afin d'éviter la victoire des atrides nostalgiques de l'Algérie française dans le Nord de la France avec la tantine ou au Sud avec la petite-fille du patriarche trahi. Cette déclaration d'intentions du premier ministre a suscité de violentes réactions à gauche, réactions encore plus drôles d'un certain point de vue que cette fusion...

     

    Valls sent venir la déculottée, et il voudrait bien que lui et quelques uns de ses copains gardent ne serait-ce que quelques postes intéressants pour le portefeuille et afin de prévoir leurs vieux jours. Ils ne croient plus du tout dans la France ou la République, mais les places que la « Gueuse » leur offre encore sont trop bonnes. Un « ryad » comme celui de DSK ça coûte plusieurs paires de bras...

    Lire la suite

  • La haine du « vivrensemble »

    Imprimer Pin it!

    1271252_3_5d07_patrouille-de-policiers-lundi-23-novembre_7b0182d8321eac7752fde50581ca9996.jpgAu hasard d'un zapping paresseux de célibataire glandouillant devant sa télévision hier soir, je suis tombé sur une de ces émissions racoleuses de la TNT suivant des équipes de police ou de gendarmerie en France, dramatisant au maximum les péripéties, insistant lourdement avec une musique grandiloquente. Les bourgeois pédagogues n'aiment pas du tout ces émissions (bien entendu poujadistes selon leur opinion) non pas à cause de leur racolage mais car celles-ci montrent l'envers du décor, la réalité de l'insécurité et des incivilités en France, des faits contredisant leurs certitudes sur les bienfaits supposés de la « mondialisation heureuse ».

     

    C'est en décrivant les marges d'une société que l'on perçoit la profondeur ou la superficialité des valeurs censées la guider, les auteurs dits « de genre », en particulier de « romans noirs » le savent depuis longtemps. Pour que cela soit intéressant bien entendu mieux vaut éviter la moralisation et la condescendance envers les masses laborieuses...

    Lire la suite

  • Ménard et les faux-derches

    Imprimer Pin it!

    L'hypocrisie en politique est un des thèmes favoris de l'auteur de ce blog comme on le voit à ce lien. Il y a beaucoup à dire il est vrai, et il y aura toujours énormément de choses à écrire.

    Ménard, FN, hypocrisie, politique société

    La polémique, et les cris d'orfraie courroucée, que Robert Ménard a déclenché en évoquant un possible comptage des élèves musulmans dans les écoles de Béziers est d'une hypocrisie sans nom.

     

    Il faut m'expliquer comment font d'ores et déjà les municipalités de droite comme de gauche et les établissements scolaires proposant des menus sans porc dans les cantines pour déterminer le nombre d'élèves mangeant selon des prescriptions religieuses :

     

    Au doigt mouillé dans le sens du vent ?

     

    Au petit bonheur la chance ?

     

    En invoquant l'opération du saint esprit ?

     

    Elles font nécessairement le même décompte afin de calculer le budget utile pour acheter les denrées nécessaires. La différence est qu'elles n'en parlent pas ou n'en gardent pas trace. Nous passerons pudiquement sous silence la peur panique étreignant tous les fonctionnaires ou presque, à l'exception d'un ou deux « purs », à l'idée d'être mutés dans des quartiers dits « difficiles ».

     

    Ces grandes et belles consciences s'esbaudissant noblement, du moins le croient-elles, du geste de Ménard leur rappelant dans le désordre les sempiternelles« z-heures les plus sombres de notre histoire » ou les périodes « nauséabondes » de Vichy ne mettent jamais au grand jamais leurs gosses dans des écoles où les gosses issus de la diversité, selon le terme faux-cul, sont nombreux. Cela dit, leurs renvois constants à ces clichés de langage montrent surtout leur faiblesse d'argumentation et leur tartufferie évidente....

    Lire la suite

  • Le mépris du peuple en ce 1er Mai

    Imprimer Pin it!

    FemenFNH.jpgC'est à peine croyable ami lecteur je sais mais il y a quelques années à peine, moi un petit bourgeois hédoniste et réactionnaire marqué par un catholicisme inavouablement traditionnel j'ai « tracté »et « boîté » pour le PS d’Évreux où j'avais même pris ma carte d'adhérent, plus par amitié pour un des candidats socialistes que par réelle conviction dois-je le préciser. C'est justement après ce jour de « tractage » et de« boîtage » que j'ai décidé de ne plus mettre les pieds dans une réunion publique de ce parti du fait du mépris constaté « de visu » pour les « petits » des socialistes sociétaux, ce ne fût pas la première fois, tant s'en faut.

    Les préposés à cette corvée de distribution de la haute littérature militante étaient uniquement composé de « déclassés » sociaux : deux handicapés dont une handicapée mentale et un type sur-obèse, tous ayant simplement soif de reconnaissance sociale et de se faire des amis, comme tout le monde, et parmi eux un contractuel enseignant, un prof remplaçant n'ayant même pas le statut de fonctionnaire ! Moi! Tous nous étions considérés comme des« beaufs », des petites gens à peine dignes qu'on se penche sur eux dans l'esprit des petits bourgeois réfléchissant pour eux, des « prolos minables ». !....

    Lire la suite

  • Les z-heures les plus sombres de notre histoire à perpétuité

    Imprimer Pin it!

    mjs.jpgHier soir j'ai écouté Serge et Beate Klarsfeld au « Petit Journal » de Canal Pelu (voir l'émission ici). Alors si dans un premier temps, il n'y a rien à redire à leur discours : leur rencontre dans le métro, très bien, sympathique, leur amour cinquante ans après, parfait, très beau, la traque de Klaus Barbie, l'évocation de ses exactions à Izieu, intéressant aussi, un roman policier. Et puis le présentateur, Yann Barthès, les emmène sur le terrain de la politique française actuelle, ça se gâte à ce moment. Il n'est alors pas chaussé de gros sabots mais de semelles orthopédiques, on le voit venir de loin.

     

    Et ça ne loupe pas, Serge K. n'hésite pas à comparer le FN au nazisme, et Le Pen père à un séide d'Hitler. Barthès est content, il a eu la réaction qu'il voulait, voire plus.

     

    Mais il le demande quand même lui tout seul pourtant :

     

    « C'est pas un peu « too much » cette comparaison ? ».... 

    Lire la suite

  • Djamel Debbouze et le faux mage de Hollande

    Imprimer Pin it!

    illustration : Voici.fr

     

    politique, Djamel Debbouze, société, Hollande, UMP, PS, FN, France, amaury watremezJ'ai déjà évoqué cette hypothèse suggérant que Hollande était une sorte de mage, un « faux mage » certes, mais mage quand même (à ce lien). Au moins fait-il pleuvoir sans trop forcer son pouvoir...

     

    Lorsque je lis différentes interventions de Djamel Debbouze évoquant les mérites de notre président, en faisant la publicité ici ou , j'ai l’impression de lire une publicité pour les escrocs, pseudo-marabouts et grands sorciers balançant au travailleur pendulaire sa publicité à la sauvette à la sortie du métro. Parfois Djamel rajoute une bonne blague, pas toujours du meilleur effet, ainsi celle sur le gilet de sauvetage de Hollande pouvant insinuer que celui-ci a une « ceinture herniaire » assez conséquente lui permettant de flotter dans l'eau :

     

    « François, accroche-toi! Mets ton gilet de sauvetage! » dit-il....

    Lire la suite

  • Les français sont des veaux

    Imprimer Pin it!

    Comment les français peuvent-ils être assez cons, assez amnésiques, aussi peu clairvoyants pour revoter pour Sarko et sa clique ?

     

    électeur UMP tu vas donc voter PS en cas de triangulaire ?

     

    électeur PS tu vas donc voter UMP en cas de triangulaire ?

     

    UMP libérale-libertaire et PS sociéto-libéral, ce qui revient au même ?

     

    Allons donc, tu ne te poses pas de questions sur le détricotage du service public, sur le communautarisme encouragé par l'UMP et le PS ? Sur l'UE imposant des diktats monétaristes ?...

     

    "Salauds de Pauvres !" Tiens...

     

    Ce sont des voir en dessous (photo prise ici)...

    veaux.jpg

    « Non mais regarde-moi le mignon là, avec sa face d’alcoolique et sa viande grise… Avec du mou partout ; du mou, du mou, l’a que du mou ! Mais tu vas pas changer de gueule un jour toi, non ? Et l’autre là, la rombière, la gueule en gélatine et saindoux, trois mentons, les nichons qui dévalent sur la brioche… Cinquante ans chacun, cent ans pour le lot, cent ans de connerie ! Mais qu’est ce que vous êtes venus foutre sur Terre, nom de Dieu ? Vous n’avez pas honte d’exister ? »
    LA TRAVERSEE..."SALAUDS DE PAUVRES" par richardanthony

  • Un dimanche soir d'élections à la télé...

    Imprimer Pin it!

    1189191-premier-tour-des-legislatives-1973.jpgLe dimanche les célibataires s'ennuient. Ils ont beau avoir différents « trucs » pour ne pas, c'est long un week-end. Par désœuvrement la plupart, vautrés dans leur pieu ou sur leur canapé, se grattant pour les plus blasés les parties intimes à intervalles réguliers en bouffant des chips, allument alors la télé regardant sans regarder, sommeillant vaguement, des feuilletons déjà multi-rediffusés ou des films sentimentaux pour ménagères désespérées. Ce que je fais souvent, je l'avoue (sauf pour les chips après ça gratte).

     

    Ce soir c'est une série déjà vue maintes et maintes fois qui passe, celle mettant en scène les soirées électorales françaises. Les costumes ont beau se moderniser, les effets être plus subtils tout comme les éclairages rien ne change vraiment. Les politiques sont les mêmes « en couleurs » maintenant, depuis trente ou quarante ans, ainsi que les animateurs et éditorialistes.  

     

    illustration prise ici, l'internaute.com

    Lire la suite

  • La faiblesse des argumentaires anti FN

    Imprimer Pin it!

    politique,fn,société,vote,départementales,racisme,anti racisme,hypocrisie,faux culs,amaury watremez

    Illustration empruntée à ce blog

     

    J'adresse ce petit billet à Arnaud Huber, correspondant internautique me répondant avec peu d'esprit après que j'eusse émis des doutes sur la pertinence des attaques au physique contre les candidats du Front National qu'il « ne parlait pas aux cons car cela les instruit ». Il oubliait aussi que « les cons ça ose tout c'est même à ça qu'on les reconnaît ».

     

    30% des français au moins s'apprêtent donc à voter bien à droite aux prochaines élections départements, dans une semaine maintenant, et ce malgré les cris d'alarme et d'orfraie et de stigmatisation de ceux en appelant à chaque fois au risque de retour des "z-heures les plus sombres de notre histoire" (TM°) sans parler des grands sensibles perdant leurs nerfs comme Manuels Valls face à la benjamine du clan le Pen cette semaine.

     

    Les français votent pour le parti de Marine le Pen pour une raison simple :

    Lire la suite