Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fillon

  • Fillon contre toute décence

    Imprimer Pin it!

    Fillon, société, politique, présidentielles 2017, indécence, amaury watremez

    Sur Agoravox aussi

     

    En écrivant ce texte, je ne suis pas commissionné par quelque officine militante, je ne suis pas « macroniste » (le gourou cosmoplanétaire d'Amiens ni de droite ni de gauche me semble grotesque) ni lepéniste. Il me semble également qu'entre la politique économique de Fillon et celle de l'ancien ministre de l'économie de Hollande il n'y a que l'épaisseur d'un papier à cigarettes, quelques mesures sociétales ou symboliques de ci de là pour donner le change et donner l'impression que le clivage existe encore. J'écris aussi ce texte car cet épisode est typique de la déconnexion totale des élites de ce pays d'avec le peuple de France.

     

    Ainsi que beaucoup de français intéressés par la politique, j'étais devant mon écran de télévision ce midi afin de savoir ce que François Fillon allait pouvoir décider de la suite de sa campagne pour les présidentielles. Il argue d'une volonté d'assassinat politique de sa personne, suggère un complot des magistrats et de l’Élysée, et en sous-main par Emmanuel Macron, contre lui. Certes on se rappellera du « mur des cons » du Syndicat de la magistrature et la présence sur ledit mur de personnalités d'abord de droite et catholiques.

    Lire la suite

  • Indigestion de primaires

    Imprimer Pin it!

    primaires de la droite et du centre, politique, société, fillon, juppé, amaury watremez

    On constate sur la photo à quel point les trois candidats principaux des primaires étaient antagonistes...

     

    Cette nuit, je me suis réveillé en sueur, fébrile. Je me sentais ballonné, j'avais un peu mal au ventre, une légère nausée aussi. J'ai essayé de comprendre pourquoi. La tête me tournait un peu, et je n'arrivais pas à me rendormir quand soudain j'ai saisi, j'avais une belle indigestion de primaires, celles de la Droite et du Centre. Cela fait déjà plusieurs mois que comme tout le monde que ce soit en écoutant la radio, en regardant les informations, en parcourant les sites politiques, ceux suivant la ligne officielle et les autres, j'absorbais à la file, sans prendre le temps même de les faire mijoter ou de les déguster, des articles, des éditoriaux sur les primaires.

     

    Mais à force de toujours absorber les mêmes choses, de les gober, on manque du reste, et on finit par être complètement dégoûté. En politique aussi on a besoin de vitamines. Ou alors on souffre d'une addiction ce qui est tout aussi grave. Et en France on est « addict » à « l'homme providentiel », au « père de la nation » qui vient sauver le pays et prendre les décisions difficiles à la place du peuple, ou qui prétend les prendre. De belles âmes s'y laissaient prendre et c'était le pire car que de bonnes volontés déçues plus tard, fichues en l'air !

     

    A se demander quand ce pays atteindrait une réelle maturité démocratique....

    Lire la suite

  • Les caisses ne sont pas vides pour tout le monde

    Imprimer Pin it!

    ph040024.jpg

    Ci-contre, nous voyons monsieur Woerth (le ministre du budget je le précise à l'intention de mes jeunes lecteurs ignares en politique) dans son bureau. Cette  photo est controversée.

    Sarkozy, Fillon et Madame Parisot ou cette grande girafe de Madame Lagarde l'ont dit, les caisses de l'État sont vides et puis de toute façon l'État Providence c'est pas bien : Elles ont été vidées à cause de ces fainéants de chômeurs, ces fainéants de jeunes, ces fainéants de retraités et ces fainéants de fonctionnaires sans oublier ces fainéants de salariés et ces fainéants d'ouvriers.

    Je me demande, les 400 millions d'Euros sortis pour Bernard Tapie ? Viennent-ils de la cassette personnelle de Carla Bruni ?

    Les 3 Milliards et demi sorti ce matin pour la banque Daixia et la banque Fortis, viennent-ils des économies pour son budget coiffeur qu'avaient mis de côté Jean Sarkozy ? Tout comme les 6 milliards 3 pour la Caisse d'Épargne ?

    C'est comme aux États Unis, il n'y a pas de sous pour les 35 à 40 millions de pauvres ou les réfugiés de Katrina mais on est prêts à sortir 700 milliards pour les banques. 300 en Europe.

    CQFD. Que doit-on dire de plus sur l'ultra-libéralisme ?

    Pendant ce temps, Ségolène s'amuse avec ses copines et Dominique Besnehard pendant que les autres éléphants, éléphanteaux, tigres et lions se bouffent entre eux...