Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

féministes

  • Des féministes oubliant qu'elles sont femmes

    Imprimer Pin it!

    féministes, société, politique, amaury watremezIl m'est arrivé d'écrire des horreurs sur les femmes, si si ne protestez pas, mais je ne m'en repens pas (il exagère le bougre), et particulièrement sur certaines féministes dont je saisis pas la démarche ou que je comprend trop bien au contraire. Derrière les discours idéologiques marqués, derrière les délires sur le genre sur les individus binaires, non binaires, il y a souvent de pauvres femmes qui se sont crus un temps soit laides, soit sans charme, divorcées plusieurs fois, vivant des aventures sans lendemain, sans avenir, blasées, paumées, égarées, mal mariées, s'en apercevant.

     

    Il y a ces femmes intelligentes, cultivées, ouvertes travaillant qui dans la culture, qui dans l'éducation. Ne se croyant plus femmes, terrifiées par leur maturité elles se mettent parfois sous la coupe d'un pauvre type qui cherchent surtout une amante docile et qui ait de bons revenus.

    Lire la suite

  • On ne frappe pas un homme à terre

    Imprimer Pin it!

    musique, bertrand cantat, société, politique, noir désir, féministesJ'ai toujours eu la haine viscérale de la foule, l'horreur de l'instinct de troupeau. Plus on est nombreux, plus il est facile de se laisser envahir par la griserie de la violence grégaire. Plus on est en groupe, plus il est confortable d'abandonner tout libre arbitre, de se laisser aller à l'ivresse de la malveillance en groupe, du pilori, en toute impunité, au nom du bien. Une manifestation à plus de deux, c'est bel et bien à mes yeux toujours une bande de cons. Quel que soit le prétexte invoqué. Fût-il prétendument humaniste.

     

    Le net a tendance à exacerber aussi ces fâcheuses tendances humaines, avec le sentiment que planqués derrière son écran on ne risque pas grand chose. Cela montre toujours toute la superficialité malheureusement du vernis social.

    Lire la suite

  • Saint Valentin politique

    Imprimer Pin it!

    saintvalentin.jpgJ'ai passé une bonne partie de ma journée d'hier, la saint Valentin, en galante compagnie. J'étais en effet de par mes obligations professionnelles à échanger -toute une après-midi- avec une jeune femme dont les opinions étaient strictement à l'inverse des miennes. J'étais même, je peux le dire, avec une gardienne du temple tout ce qu'il y a de plus orthodoxe, tout ce qu'il y a de plus dure. Je commis plusieurs gaffes, bien malgré moi, tu me connais ami lecteur, et malheureusement pour moi cela ne se termina pas aussi romantiquement que cela aurait pu.

     

    Certes, pour être tout à fait de bonne foi, considérant les diverses névroses dont cette pauvre femme semblait atteinte, je dois avouer bien sincèrement que je n'avais pas d'intentions libidineuses ou sentimentales avec elle...

    Lire la suite