Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

euro 2016

  • Réveils au réel difficiles

    Imprimer Pin it!

    euro 2016, sport, politique, société, football, valls, hollande, amaury watremezHier soir, je l'avoue sans honte mais j'ai été presque ravi du but portugais contre la France. Je dis presque car aimant bien mon pays je préfère quand il est mis en valeur malgré tout, ne serait-ce que par du foot. Certains vont avoir ici l'impression que je suis véritablement un mauvais français finalement. Mais ainsi, ni François Hollande ni Manuel Valls ne pourront en profiter pour jouer sur ce « storytelling » habituel de la France « diverse » gagnant dans le rassemblement, l'effort commun et quelques sacrifices bien entendus indispensables pour que l'équipe soit efficace.

     

    Gagner en 2017 à la Présidentielle sera donc plus difficile et les chargés de com auront plus de travail à fournir pour les éléments de langage « ad hoc ».

     

    Car en cas de victoire de la France à l'Euro, le président actuel et son premier ministre seraient automatiquement remontés dans les sondages. C'est comme ça, sans doute engendré par de l'irrationnel national ou alors peut-on citer De Gaulle pour qui les français dans certaines circonstance « sont des veaux » ? On aimerait la même passion, le même emportement, la même colère, le même engagement lorsque des lois passent en force au mépris de la démocratie. Les gouvernants en tribune VIP s'obligeant à singer les comportements des « vraigens » autour d'eux en seront pour leur frais, la comédie ne servira à rien....

    Lire la suite

  • S'en fout du foot

    Imprimer Pin it!

    Ce texte est dédié aux deux flics au carrefour proche de chez moi qui laissaient faire d'un air débonnaire les hurlements divers, les cornes de brume, les pétards et klaxons jusque deux trois heures du mat' sans intervenir...

     

    cet article est aussi sur Causeur (avec un sondage en bonus)

     

    football, sport, politique, Euro 2016, télévision, amaury watremezJe n'ai aucune animosité contre le sport, encore moins contre le football en tant que tel y ayant joué avec plaisir en UNSS (comme arrière gauche) pendant ma scolarité dans le secondaire. Par contre j'ai toujours été complètement indifférent à toute l'hystérie, l'adulation excessive, autour des joueurs. Enfant, ou adolescent, je ne comprenais pas ce qui poussait mes camarades à s'échanger des images « Panini » de types jouant avec plus ou moins de talent au ballon. Je me contentais de boire du « Fruité » pomme-cassis avec Platini en photo sur l'étiquette parce que « Fruité » c'était plus musclé. J'étais sans hostilité, je faisais même des efforts pour m'intéresser mais c'était peine perdue.

     

    Je n'y arrivais pas c'est tout sans que cela par ailleurs ne me traumatise.

     

    Ce n'était pas par vanité, je ne me suis jamais en outre prétendu plus intelligent ou moins conformiste que les « footeux ». Je ne me sentais pas et ne me sens toujours pas supérieur à eux, c'était simplement que je m'en foutais du foot à la télé comme spectacle pénible car pour moi surtout ennuyeux à mourir...

     

    ...Et surtout, comme encore aujourd'hui, l'obligation de me réjouir de la façon la plus primaire possible car le reste du troupeau se réjouissait et se réjouit avec fracas m'emm..bêtait et m'embête toujours prodigieusement....

    Lire la suite