Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

espèce de stéphane guillon

  • Ode à Eduardo Rihan-Cypel (ou "Quel "Stéphane Guillon" cet Eduardo !")

    Imprimer Pin it!

    x240-ay0.jpgHier soir sur « BFMtv » (TM°) et ensuite sur « I-Télé » (TM°) j'ai regardé un petit roquet PS, un certain Éduardo Rihan dans un échange de haute volée avec Gilber Collard et Geoffroy Didier, ce garçon tellement bien élevé et si sensible, mon Eduardo que des mauvais esprits auraient qualifié d'arrogant, et d'agressif bien à tort et ne sachant que répéter en boucle sa vulgate idéologique montrant qu'il n'a rien compris à la montée du Front National qui a largement crevé hier le « plafond de verre » malgré la défaite de son candidat de Villeneuve sur Lot, plafond qu'il ne réussissait pas à dépasser depuis des années.

     

    Beaucoup comme mon Éduardo, mais ce doit être par grandeur d'âme et non par aveuglement idéologique. s'en réfèrent encore au refrain célèbre et éculé des « z-heures les plus sombres de notre histoire », de l'anti-républicanisme supposé du FN, en appellent à la lutte anti-fââchiiste comme la bonne dame qui scandait « Nopassarane » (à 0.24 de cette vidéo) à la mairie de Villeneuve sur Lot dimanche soir dernier, bonne dame ne comprenant pas qu'elle ne changera strictement rien au phénomène ainsi mais elle aussi c'est sûrement par grandeur d'âme.

     

    Des mauvais esprits ont dit que cet Édouard était quand même un sacré « Stéphane Guillon » (TM°), que ce n'était pas possible, à être aussi méprisant et dédaigneux, selon eux, mais ils voient le mal partout, il devait forcément être un « sous-marin » de Marine Le Pen. Alors qu'il refusait d'échanger avec Florian Philippot, ce que Bernard Debré fut capable de faire dimanche dernier lors du premier tour, en exposant calmement des arguments, les mêmes méchantes âmes auraient pu prétendre qu'Eduardo montra avec Geoffroy Didier toute l'étendue de la connivence, de la collusion et du copinage par contre bien réels qu'il y a entre les deux « grands » partis jouant une comédie d'affrontement qui n'avait même pas l'avantage d'être drôle : sur l'Europe, sur les solutions économiques, sur la mondialisation ils sont au fond d'accord...

     

    Il faut quand même vraiment être un fichu « Stéphane Guillon » (TM°) pour ne pas essayer au moins de comprendre pourquoi les électeurs votent Front National, que ce n'est pas seulement dû aux « affaires », nombreuses à droite et à gauche, une par semaine depuis déjà quelques temps, que ce n'est pas seulement dû à la « peur de l'étranger et de la diversité » pour employer la formule consacrée, mais aussi aux « deux poids deux mesures » dans le traitement des incivilités, que l'absence de volonté réelle d'intégration de nombreux responsables musulmans est -hélas, trois fois hélas- marquée.

     

    C'est dû également à l'absence de travail sur le terrain, à l'ignorance de la proximité des électeurs, à la déconnexion totale d'avec le pays réel, à un déni de réalité de ce que l'Union Européenne hyper-libérale a eu pour conséquences pour ceux qui étaient déjà en voie de précarisation. Au contraire, on nous dit qu'il nous fait encore plus d'Europe, que c'est parce qu'il n'y en a pas assez qu'il y a ce vote FN. On me dira il y a des vrais « Stéphane Guillon » (TM°) qui n'ont pas inventé le fil à couper le beurre qui se débarrassentt de toute réflexion sur ce sujet en cataloguant ces électeurs et ceux qu'ils élisent comme forcément « fââchiiistes » ce qui évite de réfléchir sur les solutions qui pacifieraient la situation plus intelligemment, et de s'en frotter les mains...

     

    Sauf que maintenant, il est bien trop tard, tellement tard.

     

    société, télévision, politique UMP, PS, FN, Villeneuve sur lot, espèce de Stéphane GuillonCertains de ses fichus « Stéphane Guillon » (TM°) de mes deux sont parfois amusants malgré tout par leur sottise crasse et leur dogmatisme qui les pousse à des absurdités, ainsi celui qui a apostrophé Hervé Mariton sur son supposé catholicisme conservateur, ainsi cette philosophe « citoyenne », Mariton s'opposant au « Mariage pour tous », et celui-ci leur rappelant qu'il est de confession juive.

     

     

    Ce mépris pour les électeurs qui ne lisent pas la « bonne presse » et ne votent pas dans les clous, qui osent contester l'Union Européenne ultra-libérale, qui ne voient pas un progrès notable dans une loi sociétale édictée pour satisfaire quelques bourgeois libéraux libertaires, je l'ai perçu hier soir en allant jeter un coup d'oeil à un « concert » de « reggae citoyen » (Ne me demandez pas en quoi ça consiste) donné dans le centre-ville d'Évreux, rassemblant deux bobos ruraux trois notables, sonorisant bruyamment tout le quartier, sans que personne ait jugé bon de prévenir les habitants, forcément tous « d'affreux bourgeois réactionnaires pleins de fric » ainsi que les désigna un des responsables de la « sono » (quadra à calvitie et queue de cheval) qui traita de « fââchiiste » pour faire bonne mesure une de ces personnes qui était allé demander de juste baisser un peu les hauts-parleurs et de songer à tous ceux qui n'étaient pas encore en vacances quant à eux... 


    image du haut prise ici

    image d'Eduardo prise là