Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

en marche

  • Cette droite traditionnelle en marche avec Macron

    Imprimer Pin it!

    politique, société, Emmanuel Macron, En Marche, amaury watremezAussi sur Agoravox

     

    Henri Guano, même si contrairement à ses dires, affirme cela surtout parce qu'il a vécu une lourde défaite dans la circonscription parisienne où il s'est présenté a néanmoins tout à fait raison. L'électorat très bourgeois de l'endroit est à vomir, qu'il soit "bobo" ou "bourgeois pédagogue" ou de cette bourgeoisie plus traditionnelle allant à la messe et mettant ses enfants dans le privé.  Comme il se retire de la vie politique, Guaino peut enfin parler sans filtres. On se demande pourquoi il ne se l'est pas autorisé plus tôt car ce fut réjouissant...

     

    Je n'avais pas besoin de lui, madame Mauroy l'avait avoué il y a déjà quelques décennies à mon grand-père paraphrasant Shakespeare :

     

    "La politique est une comédie dont les électeurs sont spectateurs, encore faut-il bien la jouer"

     

    Après tout le doit être loin d'être le seul, je pense que la plupart de ces collègues sont tout autant méprisants des électeurs prêts il faut dire à élire une potiche sur la base d'un discours très simpliste de renouveau, de pseudo-rajeunissement...

    Lire la suite

  • Torpeur française

    Imprimer Pin it!

    Emmanuel Macron, En marche, société, élections législatives 2017, société, politique

    Aussi sur Agoravox

     

    La  France est comme saisie de torpeur mentale. Je ne sais si c'est le réchauffement évident du climat qui influe sur les cervelles ou les conséquences de l'infantilisation des masses perdues dans une société ludique et infantile, festiviste. Il est de bon ton de se conduire toute sa vie en adolescent irresponsable, si tant est que les ados le soient autant que cela ce qui n'est pas forcément pertinent, on est très sérieux quand on a dix-sept ans. il convient d'être d'accord avec tout le monde, adepte de valeurs morales construites selon le plus petit commun dénominateur sans se poser plus de questions. Il est de bon ton de ne plus réfléchir par soi-même, de ne plus se cultiver, d'abdiquer tout cela entre les mains de "spécialistes" autoproclamés qui en profitent...

     

    ...Comme les députés et le gouvernement dits de renouveau au pouvoir depuis quelques semaines et quasiment tous technocrates.

     

    Depuis  plusieurs années déjà, je suis comme d'autres frappé par l'apathie du peuple français, par son étrange passivité, sa docilité voire sa servilité envers les puissants. Pourtant ce peuple dans son histoire a été turbulent, à maintes reprises, et n'a jamais gardé bien longtemps un maître qu'il jugeait illégitime. Des quartiers entiers sont mis en coupe réglée par des fanatiques religieux qui ne respectent aucune de nos valeurs, cela ne provoque que le déni ou la ghettoïsation de ceux que l'on appelle les "petits blancs". Personne ou presque n'a l'air de s'en formaliser, c'est comme ça, c'est tout...

    Lire la suite

  • La déprime de nos éditorialistes distingués

    Imprimer Pin it!

    Aussi sur Agoravox

     Emmanuel macron, société, finkielkraut, poolony, amaury watremez, hypocrisie, fn, lr, en marcheLes éditorialistes politiques français sont de leur milieu de nantis où tous se fréquentent, se côtoient, couchent l'un avec l'autre, et ce quel que soit leur camp supposé. Dans leur milieu on ne peut comprendre le vote le Pen en particulier et celui de la France périphérique en général, un vote de ploucs xénophobes, un vote de pauvres certes mais tellement vulgaires.

     

    Dans leur milieu aussi, on respecte les hiérarchies sociales, à commencer par celles de l'argent...

     

    Ces belles âmes ont tous appelé à voter Macron en le présentant comme la seule alternative à le Pen et à un risque pris au sérieux d'un retour du fascisme, d'une dictature. Ils sont tous tombés dans le piège d'Emmanuel Macron, y compris ceux se prétendant politiquement incorrects, hors du système tels Alain Finkielkraut et Natacha Polony.

     

    Ils se sont dits, après on pourra discuter, notre vote sera pris en considération, ainsi que nos grandes et belles envolées contre le risque de renaissance des ordres noirs.

     

    Lire la suite

  • les nantis en Marche

    Imprimer Pin it!

    macronralliement.jpgAussi sur Agoravox

     

    Hier Valls s'est rallié à Macron car quoi qu'il en dise et quoi qu'en dise son nouveau champion, prenant tous les deux des grands airs et des effets de menton, c'est bien d'un ralliement qu'il s'agit. Il fallait s'y attendre, c'était prévisible. Ce ralliement ne s'est sans doute pas fait sans arrières-pensées. Il ne faut pas être grand clerc pour le comprendre. Le PS implosant et n'en finissant pas d'agoniser, regroupant des sensibilités idéologiques ne se supportant plus, à commencer par celle plus à gauche incarnée par Hamon.

     

    On a beaucoup de mal à comprendre également qu'il ne se soit pas allié à Mélenchon. Il est fort possible que les socialistes subiront une déculottée et une sévère aux prochaines législatives.

     

    Que les socio-démocrates, les libéraux libertaires de la rue de Solférino marchent maintenant avec l'ancien ministre des finances de Hollande assurent aux potentiels vaincus de bien s'en tirer malgré tout. Pas avec les honneurs, dont ils se fichent complètement, mais en gardant l'argent. Ils ne sont d'ailleurs pas les seuls, toutes les « petites mains » de « Les Républicains », tous les seconds couteaux de la droite dite républicaine voient également en Macron une excellente opportunité de continuer à faire une -petite- carrière grâce à l'ancien conseiller élyséen du président actuel.

    Lire la suite

  • Simplismes

    Imprimer Pin it!

    politique, société, en marche, simplisme, démocratie, amaury watremez

    Aussi sur Agoravox

     

    Pour se convaincre que le suffrage universel est une vaste blague, une fumisterie, il suffit de prendre le bus (ou le métro, ou le train de banlieue) et d'observer, et d'écouter, les discussions éventuellement politiques. Il suffit aussi de lire les journaux, les articles de fond, les éditoriaux des analystes officiels qui font leur job, en restant dans leur case, en collant à leurs étiquettes. Il convient donc d'être simpliste afin d'amuser le peuple. Pas trop non plus, il faut que ça reste crédible, pas trop gros, mais simpliste quand même, ça marche toujours et cela permet de mieux manipuler les masses.

     

    Le simplisme du discours politique actuel se résume facilement et concerne tous les camps sans distinction, sans que l'un ou l'autre n'en ait l'apanage. Il est toujours préférable de s'attaquer aux personnes, à ce que l'on suppose d'elles, plutôt qu'à leurs idées, leurs propositions condensées en deux ou trois slogans débiles, mais plus simple à comprendre certes et facilement partageables en « statuts » facebook. Je grossis un tout petit peu le trait bien sûr mais ce que l'on peut lire se réduit plus ou moins à ces quelques phrases :

     

    « A caca Hollande, a pas beau Sarkozy, a fâââchiiste le Front National,

     

    Il est méchant Fillon, Macron au moins il est neuf,

     

    Les étrangers faut tous les accueillir,

     

    les étrangers précipitent le grand remplacement etc... »

    Lire la suite