Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

don quichotte

  • Don Quichotte aujourd'hui, hier, de toute éternité

    Imprimer Pin it!

    cinéma, don quichotte, terry gilli:am, société, politique, amaury watremezQu'il était étrange hier de sortir de la salle de cinéma où je suis allé voir, partagé entre l'émerveillement et l'envie de sombrer dans le désespoir ensuite, « l'Homme qui tua Don Quichotte » de Terry Gilliam, de retrouver la triste société qui est la nôtre après un film exaltant les belles idées, l'abnégation, la grandeur d'âme, la faculté de rêver, de croire à autre chose que l'argent et ses plaisirs frelatés, J'en suis sorti comme l'enfant que j'ai été, clignant des yeux, tout surpris de retrouver la lumière du monde après avoir voyagé en imagination...

     

    Dans ce monde illuminé par des soleils trompeurs les jeunes filles ne croient plus au prince charmant, attendent que les hommes se comportent virilement mais savent bien que ce n'est plus possible. Les princes eux-mêmes sont fatigués, servant le maître qu'il convient pour continuer de bien vivre et profiter de l'existence terne et de l'égotisme étriqué de ces temps troublés.

     

    Un égotisme calculateur, un égotisme de comptable aigri...

    Lire la suite