Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

consul

  • "Under the volcano" - Malcolm Lowry

    Imprimer Pin it!

    L'adaptation de "Under the volcano" de Malcolm Lowry déçoit, ou du moins m'a déçu, car les images suggèrées par le livre sont bien plus fortes et prenantes que ce film, même si c'est de John Huston, excellent cinéaste de l'échec. Il reste quand même le consul pieds nus dans ses chaussures qui essaie de faire bonne mesure, l'amour de sa femme, l'impossibilité de l'amour fou symbolisée par le roc de la "Despedida". Dans le livre J’ai goûté au mescal grâce au consul et avec lui on découvre que l’amour passionnel est une illusion impossible, un leurre qui fait que deux personnes croient qu’elles se donnent alors que bien souvent elles essaient de contempler un reflet chez l'autre. L’écriture de Lowry est passionnante, le film est une sorte de chef d'oeuvre malade. Les imbéciles et les esprits étriqués (pléonasme) n'y verront que l'histoire d'un alcoolique. Le consul, considéré comme un raté, a l'avantage majeure de savoir que tout n'est qu'apparence.