Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

conspiration

  • Les étroits mousquetaires : Cheminade, Asselineau et de Lesquen

    Imprimer Pin it!

     politique, asselineau, lesquen, cheminade, société, conspiration, amaury watremezMessieurs Jacques Cheminade, François Asselineau et Henry de Lesquen ont en commun une chose dont je m'étonne que personne ne l'ait relevé jusque là alors que cela crève l'écran comme le nez au milieu de la figure. Les trois ont des ambitions présidentielles, deux d'entre eux seulement ont eu les cinq-cent signatures. Deux d'entre eux, Asselineau et de Lesquen, ont été monté en épingle médiatiquement afin de grappiller quelques voix au Front National.

     

    Mais ce n'est le point le plus flagrant les rapprochant.

     

    Le plus flagrant est qu'ils se présentent tous comme candidats anti-système alors que tous les trois sont issus du même système et en sont des représentants émérites. Ils ont tous le parcours de diplômés exemplaires, bardés de titres, passés par l'inspection des finances et la représentation nationale. Ils sont tous les trois de « bonne » famille « installées », tous les trois de la France bourgeoise la plus caricaturale, à « l'ancienne mode ». Au moins dans ces milieux là on se pare pas d'alibis équitables ou que sais-je encore ? Non, on est d'une « grande » famille bien qu'un peu décavé (là c'est moi qui précise) et on méprise les pauvres et les familles moins bien loties.

     

    Lire la suite

  • La « conspirationnite »

    Imprimer Pin it!

    politique, société, conspiration, complot, négationnisme, amaury watremezJe précise de suite une chose ou deux :

     

    Je ne nie pas l'existence d'ententes des « grands de ce monde », d'ailleurs le plus souvent au vu et au su de tout le monde, de communautés, groupes ou clubs d'intérêts, d'oligarques gouvernant réellement. Ils n'ont même pas besoin de se cacher pour se faire, le citoyen-consommateur sachant très bien ce qui lui en coûterait si jamais il venait à remettre en question son allégeance.

     

    En tant que croyant, je ne conteste pas non plus l'influence du « diviseur » sur les affaires humaines, sa plus grande ruse étant de faire croire à son inexistence. Cependant, lui attribuer tout le mal commis dans le monde, c'est lui donner un pouvoir ne lui appartenant pas, et à mon sens le mal vient surtout de la conscience humaine, faite pour le meilleur et se laissant généralement aller à ses instincts les plus vils.

     

    La « conspirationnite »était un mal a priori bénin avant l'explosion de l'utilisation d'Internet.

    Lire la suite