Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

chrétiens orientaux

  • Pas de tag « je suis copte »

    Imprimer Pin it!

    chrétiens d'orient, chrétiens orientaux, société, politique, christianisme, amaury watremez, terre sainteSur les réseaux sociaux, sur les forums, sur les fils de discussion c'est devenu une habitude impérative à chaque attentat, à chaque tuerie causée par les fanatiques, on est « la ou les victimes » du massacre. Sauf pour les chrétiens orientaux en général, et les coptes en particulier. La dictature de l'affectif ne va pas jusqu'à eux. L'indignation n'a pas cours pour ces minorités persécutées aux Proche et Moyen Orient, chez qui que ce soit.

     

    Alors certes, de temps en temps, quelques jours, on voit bien fleurir quelques « statuts » sur le sujet mais ça ne dure pas bien longtemps. Les chrétiens arabophones fuient leur pays sans être aidés en quoi que ce soit par les occidentaux, à commencer par leurs frères et sœurs dans la Foi, à quelques notables exceptions près, le reste n'en ayant strictement rien à faire « de facto ».

     

    Bientôt il n'y aura plus de chrétiens « originels », grecs catholiques, assyriens, arméniens, syriaques en Terre dite Sainte. Pourtant je ne vois nulle part de « marche blanche » organisée avec dépôt de gerbe, de bougies et dessins de gosses, ce qui permet les « selfies » éplorés que l'on poste ensuite su « fècebouc ». Le soir de Noël avant d'aller becqueter la bûche, les zuitres et le foie gras Labeyrie, peut-être qu'une intention sera prononcée ? Peut-être même sera-t-elle par miracle entendue ? Elle provoquera sûrement une petite larmichette vite écrasée, mais après ?

    Lire la suite

  • Des génocides entre guillemets...

    Imprimer Pin it!

    Le Pape François, célébrant une messe avec et pour les fidèles de rite arménien, a reconnu il y a quelques jours le génocide arménien, provoquant aussitôt la colère du gouvernement turc, pays du Proche Orient réputé laïc et modéré. Dans son allocution du 9 avril, pour le pape François qui le dit clairement le peuple arménien, premier à accueillir l’Évangile dans son ensemble, n’est pas seulement un peuple qui a été uni au Christ dans sa Passion, c’est un peuple de « ressuscités » dans le Christ. Dans des journaux habituellement soucieux des communautés et des ethnies comme par exemple « le Monde » (« le poids des mots, le choc des paupières » formule desprogienne bien heureuse rappelons le), on marcha ensuite sur des œufs, on fut très prudents en réponse.

     

    Génocide arménien, Foi, chrétiens orientaux, Pape, hypocrisie, faux culs, journalistes militants

    La plupart titre d'ailleurs sur le génocide arménien en le mettant entre guillemets ce qui induit une distance. On s'étonne après qu'il y ait pu y avoir des collabos enthousiastes et délateurs pendant la Seconde Guerre ! Ces journalistes entre guillemets ont juste la trouille de sentir le métal froid d'un canon de "kalash" sur leur nuque si un taré fanatique se sentait vexé du rappel du génocide arménien.

     

    Il ne se rend pas compte le Saint Père mais tout cela risquerait de faire monter le FN en France, de rappeler les z-heures les plus sombres de notre histoire et de stigmatiser une population d'une communauté essentiellement modérée. D'autres parlent de « polémique » (sur M6 Actualités) comme si le génocide arménien, doublé de celui des chrétiens assyriens, y prêtait alors que tous les historiens sérieux ne penseraient même pas à le remettre en question.... 

    Lire la suite

  • L'indispensable examen de conscience des occidentaux pour les chrétiens d'Orient

    Imprimer Pin it!

    politique, société, christianisme, chrétiens orientaux, amaury watremez, persécutionsVingt-un coptes ont été assassinés par les criminels de l’État islamique.

     

    Ce n'est pas le premier article sur ce blog au sujet des chrétiens d'Orient. Un tag entier leur est consacré.

     

    On ne devrait pas se laisser aller à la colère mais cet article est l'expression de celle que je ressens. Je n'ai même pas envie de dire : « Je vous l'avais bien dit », ou « Je vous avais averti », comme d'autres. Maintenant, pourtant, nous y sommes...

     

    Nous sommes en guerre.

     

    Et les chrétiens arabophones vivant en Terre d'Islam souffrent encore plus. Ceux n'ayant pu émigrer, les plus pauvres, sont impitoyablement traités, les femmes sont traitées en objets sexuels, les enfants soient embrigadés soient violentés. Ces croyants dans le Christ très divers, toujours de leur identité irakienne, syrienne, jordanienne, palestinienne, égyptienne, libanaise sont devenus « persona non grata » dans leurs propres patries.

     

    Image : metronews.fr

     

    Depuis des années, l'Oeuvre d'Orient ou l'Aide à l’Église en détresse rompent le silence, essaient de faire quelque chose mais que dit-on dans toutes les paroisses ou presque :

    Lire la suite