Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

brétigny

  • Leçons de concret de Philippe Muray sur l'affaire de Brétigny

    Imprimer Pin it!

    boipbxnkc3cv9vpl828g.jpgMuray écrivait cela après un certain 21 Avril 2002, c'est toujours d'actualité après Brétigny concernant les réactions des z-élites de progrès progressiste, des "lamanièredeux" libertaires et z'éclairés. qui afin de continuer à ignorer le réel en appelleront à leur crainte de retour des z-heures les plus ...vous savez quoi. 

    "Que de gouffres. Et que de contradictions...Car d'une part, on déplore que les discours se soient à ce point déconnectés de la réalité concrète, et, d'autre part, on accuse ce même concret d'être intervenu intempestivement dans le "débat public", sous la forme de multiples faits divers sanglants, comme un hôte de dernière minute, indésirable et revêche, que l'on aimerait bien chasser mais qui se cramponne, s'impose en bout de table, dont la présence gâche l'atmosphère, et que l'on "instrumente" aussi à des "fins partisanes"...

    [...]

    "les élites (...) sont également très en colère parce que ce concret brutal et difforme ne se volatilise pas au doigt et à l'oeil comme un mauvais rêve."

    Dans "Causes toujours" de Philippe Muray p 43