Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

barbares

  • Proust contre les barbares

    Imprimer Pin it!

    Marcel_Proust_1900-2.jpgUn excellent remède à la barbarie ambiante, aux millénarismes délirants, quelle qu'ils soient, c'est de toute éternité comme dirait quelqu'un la Littérature.

     

    D'ailleurs les barbares, tous les barbares, y compris les techno-barbares tout aussi ignorants, arriérés, infantiles, incultes, détestent. Ils brûlent les livres car ceux-ci contredisent leurs certitudes mortifères. Ils les brûlent sous divers prétextes futiles et se parant des meilleurs intentions. Ils leurs arrivent parfois de feindre un intérêt pour l'écriture en la cantonnant à un divertissement pédagogique entretenant leurs théories, leur vulgate idéologique ou théocratique. Ils ne peuvent pas comprendre la gratuité première de l'écriture, que cela n'a pas à être utile en société au sens quantifiable du terme.

     

       Je parle bien de Littérature et d'écrivains véritables non des scribouillards laborieux couchant leur psychanalyse sur papier devant tous les passants pour vendre leur came. Relire Proust, et « la Recherche du temps perdu », souvenir fabuleux d'un monde hyper-civilisé maintenant disparu est une bonne thérapie contre les arriérés, les tarés haineux, les autistes informatiques. « Fabuleux », rappelons le en passant, est le qualificatif employé par Léon Daudet, aux antipodes politiques de cet écrivain, et pourtant admirateur de « Du côté de chez Swann ». L'amour des Lettres unit toujours, s'il est sincère du moins....

     

    Ils ne sont plus tellement nombreux ceux qui lisent vraiment le délicat Marcel :

    Lire la suite

  • Les émeutiers anglais sont des barbares hyper-consuméristes

    Imprimer Pin it!

    Lendemain-emeutes-Londres-640x426.jpgProfession de foi hyperconsumériste des émeutiers anglais qu'ils se sont envoyés via leurs smartphones dernière génération...
    "Que tout le monde de tous les coins de Londres se rassemble dans le coeur de Londres (centre) OXFORD CIRCUS. Les magasins vont être dévastés donc ramenez-vous pour choper des trucs (gratos). Que les flics aillent se faire foutre, allons les dégager avec notre émeute ! >:O C’est une guerre raciale (c'est moi qui souligne) là donc si vous voyez un frère... SALUEZ-LE ! Si vous voyez un flic... TIREZ"

    C'est sûr, c'est la faute des réacs et des nouveaux réacs, de ceux qui doutent des bienfaits du communautarisme...

    Les imbéciles qui sèment le vent et soufflent sur les braises, en excusant tout, en déniant le réel, en refusant de voir les problèmes, en restant coincé dans leur idéologie angélique, en victimisant les "jeunes" sont les premiers responsables.

    Ces "jeunes" ne sont pas des révoltés, ils ne font qu'appliquer un peu plus hardiment que les autres les "valeurs" de la société libérale-libertaire.