Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

attentat d'istanbul

  • Assez d’analyses analysantes analyseuses analysatrices de l'islamisme

    Imprimer Pin it!

    attentat-ataturk-istanbul_5624907.jpgAprès l’attentat suicide d’İstanbul, il s’en trouvera encore pour répéter les mêmes refrains tels des « mantras » rassurants :

     

    «  C’est pas ça l’Islam »,

     

    « Faut pas stigmatiser »,

     

    Et le célèbre « Pas d’amalgame », la majorité des musulmans étant censée désapprouver avec force et vigueur les attentats et autres exactions de Daech et ses affidés.  On remarque que parmi les peuples on les écoute de moins en moins ces formules de plus en plus vides.

     

    Il s’en trouvera également encore beaucoup de droite comme de gauche pour se hâter d’analyser en long, en large et en travers ce qui vient d’arriver, ne cherchant qu’à mettre en lumière « leur » point de vue forcément supérieur, ergotant des lignes et des lignes, ratiocinant, revenant qui sur la laïcité, qui sur la place des religions, omettant soigneusement de poser la question de celle de l‘Islam en Europe et ailleurs, finissant par s’invectiver comme d’habitude se traitant d’islamophobes ou philes, entretenant encore le spectacle et la comédie de polémiques sans fondement.

     

    Et ne changeant strictement rien de rien à leur comportement ou leur habitudes, acceptant les compromis, les coups de canifs de plus en plus nombreux dans le contrat républicain, et qui ne viennent pas des juifs mêmes les plus orthodoxes ni des catholiques les plus « tradis » possibles. On note que finalement la plupart des « islamophobes »  et autres défenseurs de l’identité séculaire de la France, virtuellement, se défoulent sur les réseaux mais sont aussi lâches que les autres lorsqu’une jeune fille se fait brutaliser, exciser, marier de force j’en passe et des pires…

    Lire la suite