Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

amaury watre

  • Vision de l'utopie multiculturaliste

    Imprimer Pin it!

    patis, non lieu, gentryfication, sociétémez, politique, amaury watreAussi sur Agoravox

     

    Si l'on veut avoir sans se fatiguer une vision claire de l'utopie multiculturaliste, de l'utopie post-moderne, il ne faut pas aller chercher bien loin, pas besoin de prendre de la drogue ou de s'infliger la lecture de tel ou tel apôtre de la fin heureuse des nations et de l'histoire. Il suffit d'aller faire un tour à l'esplanade de la Bibliothèque Nationale de France et dans les rues adjacentes comme je l'ai fait hier. Pour moi ce fut comme une vision de l'enfer, un Hadès moderne, confortable, peuplé de gens riches, un enfer climatisé et aseptisé nettoyé tous les matins.

     

    Seuls, trois ou quatre sans-abri à l'orée du métro semblent encore vivants...

     

    Au pied des bâtiments ultra-modernes, glacés, froids, y compris ceux couverts d'un peu de verdure, toutes les nations, toutes les couleurs de peau se mélangent dans un « grand tout » indifférencié. Tous sont complètement et parfaitement indifférents aux autres il est vrai. Se regarder, se parler c'est presque une agression, la différence reste une agression bien pire qu'auparavant. Ils ont tous les yeux rivés au gadget électronique, ou regardent devant eux l'air vague, un sourire béat et plus ou moins flou sur le visage.

    Lire la suite