Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

élections présidentielles

  • La grande manif des fillonistes

    Imprimer Pin it!

    Aussi sur Agoravoxmai-68_118.jpg

     

    J'ai reçu certainement de par ma participation aux quatre « manifs pour tous », ce sont pour certains les mêmes organisateurs, un mail enflammé invoquant des risques de dictature, comparant Fillon à un nouveau De Gaulle se levant en résistant contre le gouvernement des juges, m'enjoignant, m'intimant de participer à la grande manifestation de dimanche pour soutenir le candidat des Républicains. Ce serait une nouvelle manifestation du peuple gaullien après celle du 30 mai 1968. Ce serait le retour de la France profonde en politique. Au tout était joint un texte de Christian Vanneste que celui-ci a publié sur « facebook » (en particulier dans le groupe autour de mon blog) et sur son blog personnel.

     

    Si j'aime bien depuis que je suis en âge de comprendre la politique effectuer ce qui s'avèrent être dans notre « société de robots » (pour reprendre le terme de Bernanos) des barouds d'honneur pour des « causes perdues » ;

     

    Et la famille en est malheureusement une à notre époque et dans notre société.;

     

    J'ai cependant un peu de mal à penser que celle de Fillon en soit une qui justifie un tel engagement, un tel engouement populaire...

     

    ...Il me semble qu'il y a là une instrumentalisation évidente de cette frange des catholiques de droite.

     

    Lire la suite

  • Le clivage le plus important

    Imprimer Pin it!

    politique, FN, LR, PS, élections présidentielles, amaury watremez

    réponse à Régis de Castelnau.

     

    Parcourant un statut facebook (TM°) de Régis de Castelnau, contributeur de "Causeur", je lis que pour lui ce qui sera le plus important sera de combattre Marine le Pen en mai 2017 comme pour tous les observateurs issus des fameuses élites remises pourtant en questions depuis quelques élections. Pour la contrer il soutenait Sarkozy, et porte maintenant aux nues Mélenchon seul capable à le lire de récupérer le vote populaire parti au FN ainsi qu'il le développe dans cet article, tout en soutenant Fillon malgré tout, son nouveau champion contre la famille d'extrême-droite la plus célèbre.

     

    Vous suivez toujours ?

     

    Son raisonnement est honorable et argumenté bien qu'un peu difficile à saisir pour un pauvre idiot d'électeur "lambda" comme moi, modeste rédacteur de petits billets "de comptoir". Malheureusement il a le tort de raisonner selon les paradigmes en vigueur dans la "France d'en haut". Son combat contre Marine le Pen se mène donc par le haut et non en écoutant le peuple, en répondant  à ses angoisses engendrées par l'insécurité (qui n'est pas seulement un "sentiment d'insécurité"), le chômage, la précarisation accrue des salariés, et la montée des communautarismes dont en particulier l'islamiste, toutes choses qu'il n'aborde pas dans sa réflexion.

    Lire la suite

  • Nous le peuple

    Imprimer Pin it!

    Us the people

    Trump, société, politique, Amérique, élections présidentielles, Hillary Clinton, amaury watremez, oligarques, élites, JuppéDonald Trump a remporté les élections présidentielles américaines.

     

    Il était très amusant d'observer les visages des journalistes et de leurs invités cette nuit se décomposer au fur et à mesure de l'annonce des dépouillements des votes des grands électeurs. Ainsi que pour Alain Juppé qui est en somme déjà élu dans notre pays même si les élections françaises n'ont lieu qu'en mai 2017, la « France d'en haut », et « l'Amérique d'en haut » voyaient madame Clinton déjà en place à la Maison Blanche, le passage des citoyens dans les urnes n'était qu'une formalité presque inutile.

     

    Et il leur était intimé de voter Clinton par les éditorialistes, la majorité des vedettes Hollywood, des plus favorisés, des adeptes de la mondialisation dite heureuse en général. Le peuple n'avait pas son mot à dire, pourtant la constitution US débute par « Us the People », nous, le peuple...

    Lire la suite