Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Radio

  • Mort d'un vieux salopard

    Imprimer Pin it!

    Castro, mort, la havane, société, communisme, politique, révolution, utopie, amaury watremez Fidel Castro est mort hier à la Havane. C'était un des derniers dirigeants « historiques » d'un « paradis » communiste toujours et encore vanté par le PCF ou le Front de gauche et d'autres, une légende historique avec Ernesto « Che » Guevara, pourtant boucher d'opposants politiques dans de nombreux pays d'Amérique Latine loin du mythe. Nonobstant, Castro était un des derniers « véritables » révolutionnaires. Les derniers militants communistes, il en reste quelques uns dans les salons bourgeois mais qui pensent ainsi qu'en banlieue dans l'une ou l'autre MJC « Youri Gagarine » et autre cantine « Joseph Staline » ne se sentent pas très bien.

     

    Devant leur queue de cheval juvénile, il leur semble que leur calvitie s'agrandit, ils se regardent dans le miroir et constatent que leur petite brioche de notaire de province pointe un peu plus. Avant d'aller pointer au « Flore », ils lèvent le poing face au miroir de leur salle de bains scandant « Révolution ! ». Ce geste fait un peu trembloter la graisse de leur bras.

     

    Les pauvres gens ! Les pauvres vieux ! Qui va les secourir, les soulager de leur immense chagrin ?

    Lire la suite

  • Ubu éditorialiste : ode à Jean-Michel Aphathie

    Imprimer Pin it!

    La scène se passe au château royal de Pologne, c'est à dire nulle part. Deux valets de part et d'autres du trône du père Ubu en pleine méditation euphorique. La mère Ubu sur un tabouret s'agite soudain.

     

    aphatie.jpgMère Ubu : Que t'arrive-t-il Père Ubu, ta figure me semble plus rougeaude que d'habitude ? Qu'est-ce qui te réjouis autant grand faquin ? Je ne t'ai pas vu ainsi depuis que tu récoltas tous ces impôts il y a dix ans.

     

    Père Ubu : Merdre Mère Ubu, de par ma chandelle verte, je suis en effet fort réjoui ! Que n'ouis-je plus tôt les saillies drolatiques de ce bougre de bougre de Jean-Michel Apatie qui a l'accent chantant des cigales du sud de ma Pologne natale ! Tu devrais changer de ton bougresse et te montrer moins insolente. Prends garde à ce que je ne te donne de mon bâton à phynances !

     

    Mère Ubu : Tu ne me fais pas peur grand coquin. Je t'approuve, le sieur Apatie sait se montrer respectueux des grands comme nous le sommes, il est moins insolent et vantard que mon regretté capitaine Venceslas. Il adore nous passer la brosse à reluire dans tous les coins de notre personne. Que ne le fais-tu maréchal de par le pouvoir de ton bâton à phynances ?

     

    Père Ubu : Il veut que nous rasions ce bête château de Versailles beaucoup trop beau avec son jardin dispendieux, trop sublime pour nos sujets. C'est une idée que nous aurions pu avoir, cela ne va pas du tout. Il ne faut pas que nos bougre de bougres de sujets pauvres et crottés voit de la beauté sous leur nez, ce n'est pas pour eux cette splendeur ne crois-tu pas Mère Ubu ?

    Lire la suite

  • Les contradictions de l'auteur politiquement incorrect

    Imprimer Pin it!

    politique, société, médias, télévision, politiquement incorrect, hypocrisie, amaury watremezInternet est une providence pour les auteurs politiquement incorrects de gauche et de droite ou du moins se prétendant tels, plus lucides, plus raisonnables, plus fins, plus ceci, plus cela. L'auteur politiquement incorrect n'a de cesse de dénoncer le système et les oligarques, de se donner une image de justicier courageux, sans peur et sans reproches. Il ne devrait donc pas se plaindre de rester dans l'ombre car finalement cela demeurerait logique dans son optique d'indépendance politique. Etre un redresseur de torts masqué est son destin et son horizon.

     

    Seulement voilà...

    Parfois il arrive qu'un de ses articles parvienne au regard d'un "pipeaule" quel qu'il soit et que ce "pipeaule" lui réponde. Le "lone ranger" du clavier, le "zorro" de l'azerty, ne pourra alors s'empêcher de se sentir flatté. Voilà qu'il entre dans l'intimité d'une vedette, d'un des "grands" de ce monde. L'un d'eux s'adresse au petit littérateur du net qui n'en revient. Ébloui, voilà qu'il trouve des qualités à la célébrité que quelques jours plus tôt il s'évertuait à descendre en flammes.

     

    Comme celle-ci est magnanime, elle peut même faire de l'écriveur du web un "bon client" de la télé, un de ceux qui font le "beuze", une des "grandes gueules" prétexte afin de laisser entendre que le pluralisme est toujours une réalité dans les médias. L'auteur politique correct ne se sent alors plus de joie, il est transporté et les cuisses de l'attachée de presse dans sa mini-jupe en cuir lui semblent bien attirantes. Il commence alors à mettre de l'eau dans son vin. Pas trop, un peu, tout doucement, progressivement son foie s'amollit, s'engourdit ainsi que ses tripes...

    Lire la suite

  • Les pieds nickelés de la lutte sociale et politique

    Imprimer Pin it!

    UE, Brexit, Loi Travail, société, politique, nigle farage, boris Johndon, Philippe Martinez, Jean-Claude mailly, amaury watremez

    Cet article est également sur Causeur

     

    Les oligarques nous mènent où ils veulent presque aussi facilement qu'un troupeau à l'abattoir, croyant nous faire prendre des vessies pour des lanternes le plus longtemps possible. Les peuples cependant expriment de plus en plus leur colère face à tant de mépris, de dédain à peine caché. Ils pensent parfois se trouver des leaders pour mener la révolte mais ceux-ci sont autant de pieds nickelés sans grande envergure qui se contentent de jouer leur « emploi » de comédie afin de continuer à bénéficier du système et que l'on continue de voir leur binette partout dans la presse. C'est à désespérer de se dresser contre les pseudo élites de plus en plus déconnectées des peuples...

     

    En Grande Bretagne les promoteurs passionnés du « Brexit » se dégonflent les uns après les autres. Ce sont autant de pieds nickelés, de Nigel Farage à Boris Johnson, le maire de Londres ayant la même tignasse que Ribouldingue. Ils ressemblent un peu à ces mauvais élèves qui n'en croient pas leurs yeux et leurs oreilles d'avoir réussi à convaincre le pion rassis de service de ne pas retourner en classe et de faire cours dehors. Et finalement ils ont l'air de songer que leur blague est allé un peu trop loin et abandonnent toute responsabilité laissant leur peuple aux mains de responsables dont le rève humide récurrent est de faire de la Grande Bretagne le « paradis fiscal » du monde entier. Ils reviennent sagement dans les rails.

     

    Personne n'est d'ailleurs plus vraiment certain maintenant que le « Brexit » sera réellement finalisé. Donald Tusk et Jean-Claude Juuncker, le responsable européen qui parle aux OVNI trouveront bien un moyen de ne pas tenir compte de ce vote, de le renvoyer aux oubliettes de l'histoire. Ils feront une petite leçon de morale aux mauvais élèves et tout rentrera dans l'ordre à coups de chantage économique, ainsi qu'en Grèce. Et Farage et Johnson font finalement partie du spectacle tout autant que les Le Pen en France, épouvantails utiles de la droite dire républicaine et de la gauche sociétale, tout autant que les autres politiques....

    Lire la suite

  • Les « habits neufs » du président Hollande et de sa cour

    Imprimer Pin it!

    politique, télévision, société, médias, Amaury Watremez

    Cet article fait suite à celui-ci sur les « tartufferies » et celui-là sur les hypocrites en tout genre. Les liens en orange « gras » permettent de situer ce texte dans une réflexion à long terme et d'en appuyer le propos.

     

    Le lecteur, la lectrice, de ce blog est un lecteur d'élite, un lecteur cultivé, il connaît donc forcément ce conte d'Andersen : « les habits neufs de l'Empereur ».

    Lire la suite

  • La justice en France est-elle impartiale ?

    Imprimer Pin it!

     Nicolas Sarkozy, mis en examen, réagit et se défend après sa garde à vue largement médiatisée. Je ne suis pas exactement un de ses fans, mais il se trouve que même si c'est pour se défendre, lui, et non pour poser les bases d'une réflexion sur la magistrature et sa partialité idéologique déjà perçue à travers le fameux « Mur des cons », sur lequel on trouvait quelques parents de victimes ayant osé se plaindre du laxisme des magistrats envers des coupables avérés, issus de la diversitude, il faut dire, donc certainement moins coupables qu'un méchant, un réac déloyal c'est sûr, avait filmé alors qu'en reportage au Syndicat de la Magistrature (voir ci-dessous).

    image ci-dessous prise ici

    Justice-aveugle.jpg 

    Éric de Montgolfier a essayé de lutter dans le sud de la France contre les réseaux occultes de la République, dont une bonne partie de la franc-maçonnerie locale qui participaient -et participent encore certainement- de la corruption. Il fût mis au placard assez vite alors que s'approchant très près. Dans un article il évoquait l'instrumentalisation de la justice par tous les politiques, y compris ceux au pouvoir actuellement, dont madame Taubira, actuelle garde des Sceaux qui a placé des proches aux postes clés, s'indignant du « racisme » de ceux qui osent en parler, comme les autres me dira-t-on ce qui n'excuse rien, et François Hollande, président de la République sans parler de ceux qui viennent donner des leçons comme monsieur Cambadélis :

     

    L'ancien procureur de Nice n'a jamais caché que la « promotion » dont il a bénéficié n'en était pas exactement une et qu'il s'agissait surtout de l'envoyer se faire voir ailleurs, à Bourges, ceci certainement à l'instigation du maire et du préfet de la ville de « la promenade des anglais » et des retraités friqués. Il s'était approché d'un peu trop près des « affaires » de ces beaux « messieurs coquins » ce qu'ils ne comprennent pas estiment que leurs privilèges et autres z-acquis les dispensent de tout respect de la loi commune.

     

    Les politiques entendus hier, comme Bruno Le Roux entre autres semblent avoir la mémoire courte, comme j'ai le sens du service ami lecteur je leur rappelle quelques faits. Le 2 juin 2006, Cambadelis est reconnu « coupable de recel d'abus de confiance », il est condamné, à six mois de prison avec sursis et 20 000 euros d'amende, dans l'affaire des emplois fictifs de la MNEF, par la 11ème chambre du tribunal correctionnel de Paris. Bien sûr, on se rappelle aussi de l'affaire Cahuzac ou de DSK sans oublier les tribulations judiciaires des Balkany (réélu à 73% dans sa ville ce qui fait dire que c'est beau la démocratie quand même !) dans les années 90. Dans les pays anglo-saxons, des politiques ayant vécu ce genre d'affaires ont la décence de ne pas revenir et de se faire tout petits.

     

    Coq-gaulois.jpgPas en France, certainement à cause de notre « exception culturelle », chez nous les pourris peuvent continuer à « faire carrière » en toute quiétude. Rappelons que le coq gaulois aime chanter les deux pattes baignant dans la merde et le purin..

     

    .(image ci-contre prise ici)

     

    En France, ils sont même très populaires, il y en a tellement sur le Net ou au zinc des cafés du Commerce pour regretter le travail qu'aurait pu faire DSK et d'autres à droite pour trouver que Juppé est encore « le meilleur d'entre nous ». Alors certes, ce n'est pas pour faire de la moralisation facile, mais si un politique ment sur un point qui regarde sa morale personnelle, il n'hésitera pas à mentir sur des éléments qui engagent le pays et à tromper les citoyens sans vergogne.

     

    Madame Taubira est-elle impartiale ? On ne peut pas reprocher son passé à quelqu'un me dira-t-on pour le décrédibiliser mais elle a été une militante trotskiste radicale, indépendantistes guyanaise dans un mouvement n'inclinant pas vraiment à la non-violence, et ses prises de positions dernièrement montre, y compris à travers sa réforme pénale, qu'elle n'y a pas entièrement renoncé. Manuel Valls qui parle de « faits graves » reprochés à Sarkozy connait le dossier et n'est pas impartial ? François Hollande encore moins, cela fait partie de sa stratégie pour se faire réélir au deuxième Tour en 2017, se retrouver face à Marine le Pen, en appeler à « l'Union Sacrée » et emballé c'est pesé c'est du moins ce qu'il croit...

     

    Cette instrumentalisation de la justice, ce n'est d'ailleurs que ça, un outil pour préserver les ambiions personnelles et opportunistes des uns et des autres...

     

    Ci-dessous "le mur des cons"

  • Mon expérience d'honnêteté radicale

    Imprimer Pin it!

     Aujourd'hui, Diogène m'eut reconnu comme un frère, ou un proche parent, l'un des siens (Diogène avait quand même du mal avec la promiscuité humaine), je ne peux pas m'empêcher d'être honnête, radicalement, dans mes propos du fait d'un « bêta-bloquant » prescrit par mon pharmacien contre le stress, médicament qui a cet effet secondaire inattendu, curieux mais amusant. Je pense que la plupart de nos politiques sont immunisés quant à eux.

    Effet secondaire qui finalement me réjouit...

    les-enfants-du-paradis-0100799920-10-06-vert.jpg

     

    Moi qui ai déjà une réputation de « metteur de pieds dans le plats », d'emmerdeur, de caustique un brin sarcastique, voilà qui ne va pas arranger ma renommée parmi le troupeau des citoyens-consommateurs satisfaits, sociéto-libéraux, et libéraux-libertaires, des consciences concernées et compatissantes, « équitables » et « citoyennes » qui m'ont fait déjà bien mauvaise réputation.

     

    Je fais une expérience involontaire, du moins au départ, de ce que l'on appelle « l'honnêteté radicale » consistant à ne jamais mentir et dire constamment ce que l'on pense vraiment, quitte pour certains à dire tout ce qui leur passe par la tête, ce qui n'est pas forcément souhaitable me dira-t-on, notre société deviendrait vite un peu plus insupportable. Elle l'est déjà dans des proportions importantes de par la sottise crasse et décomplexée affichée ne serait-ce que par les crétins décérébrés des émissions « téléréelles » et des « shows » « d'infotainement » sur les médias.

     

    Je ne suis pas exactement dupe de la « victoire » de l'UMP dimanche, ils appliqueraient, revenus au gouvernement de ce pays, rigoureusement les mêmes mesures que le Péhesse, actuellement en charge, à savoir une politique libérale et monétariste dictée par les instances européennes qui n'ont rien à voir avec le rêve des États Unis d'Europe de Victor Hugo, instances qui n'existent que pour préserver les intérêts des puissants qui se fichent bien des nations et des peuples.

     

    Cependant, que comme à Évreux, quelques équipes municipales de « bobos » un rien hypocrites, bourgeois aux prétentions kulturelles aussi kolossales que leur cervelle est minuscule, se soient fait éjecter la queue basse avec leur « clientèle » d'obligés est une petite compensation, toute petite, qui fait quand même du bien. Ils sont en effet tout aussi hypocrites que pouvaient l'être les anciennes dames patronnesses qui se souciaient de la pauvreté surtout pour se donner bonne conscience, leur souci des « communautés » (TM°) et de la « diversitude »(TM°) cachant mal leur profond égoïsme. Ce sont « leurs pauvres »...

     

    Finalement, rien ne change.

     

    Au moins les libéraux-libertaires ne s'en cachent pas, ils soutiennent frontalement une mondialisation devenue folle au vu et au su de tous, la marchandisation des biens, des corps et des âmes en public sans aucun scrupule. A peine s'attachent-ils à ce qui reste des « paravents » bourgeois concernant la morale, qui se limitent maintenant au fait de garder au moins quelques apparences sauves, et quelques symboles nationaux, pour la bonne bouche et le « décorum ».

     

    Les sociéto-libéraux Péhesse sont beaucoup plus insupportables, car la plupart, qui sont issus de classes sociales favorisées voire très favorisées, semblent persuadés malgré tout qu'être privilégié matériellement, c'est juste un ressenti, et non une situation objective, et qu'énoncer parfois deux ou trois lieux communs vaguement libérés sur la drogue ou la sexualité, le fameux « Genre », fait de vous un être dégagé de toute contingence sociale.

     

    Ils sont pour la plupart convaincus que cette situation, et ce ressenti, leur offrent un rôle de « guides » pour le bas peuple qui n'en demande pas tant et en a un peu marre au regard des résultats du deuxième tour des municipales des donneurs de leçons de morale sociétale qui ne se les appliquent surtout pas à eux-mêmes, surtout ce qui les obligerait à des devoirs envers les autres.

     

    Comme tous les moralisateurs, et c'est ainsi qu'Allah est grand.

     

    Photo : Arletty/Garance dans "les enfants du Paradis", incarnant "la vérité au fond du puits", prise ici

  • La profanation du Sacré-Coeur de Montmartre : un « geste bien regrettable »...

    Imprimer Pin it!

     Le Sacré Cœur, la basilique Montmartre, a été vandalisé, profané par des tags injurieux d'individus peut-être issu de l'extrème-gauche, de l'ultra-gauche sociétale. Les politiques y sont allés de leurs réactions d'indignations vertueuses, plus ou moins mollassonnes, plus ou moins sincères ; on précise bien par exemple que l'on ne fait pas de favoritisme, que l'on réagirait pareillement pour des profanations anti-musulmanes ou anti-juives sachant que dans ces deux cas les « grandes » consciences seraient déjà dans les rues à manifester, à afficher par « 4 par 3 », sur les écrans de tout genre, leur indignation unanime.

    3687313_sacre-coeur-montmartre-paris_640x280.jpg

     

    Je suis à peu près certain qu'à l'extrème-gauche il en est qui rappelleront que la Basilique a été construite en « réparation » de la « Commune de Paris », que c'est donc en quelque sorte une juste revanche oubliant en passant que les blessés communards justement, soumis au feu des canons « versaillais ». La gauche sociétale et cette extrème-gauche oublient par ailleurs que les seuls, ou presque, à s'occuper des prostitués homosexuels, des « trans » et travestis à la rue sont des chrétiens de l'association « Aux captifs la libération » qui sans ce soutien seraient complètement seuls et abandonnés par l'institution qui se soucient surtout des homosexuels à fort pouvoir d'achat, et électeurs potentiels du PS...

     

    Les profanations inqualifiables également pour l'auteur de ces lignes, je le précise, anti-musulmanes ou anti-juives rappellent toujours les « z-heures les plus sombres de notre histoire » (TM°). Dans le cas de profanations anti-catholiques ce sont des « gestes bien regrettables » tout comme celle commise par une « Femen » en l'église de la Madeleine, très doucettement désavouée par Manuel Valls et Anne Hidalgo (il est même suggéré qu'elle ne fait pas partie des « Femen »), était d'une audace certes provocatrice mais nécessaire pour réveiller les consciences n'est-il pas ? C'est ce que Jean-Michel Ribes, ce Trissotin de la dérision à la mode, appelle « le rire de résistance ».

     

    Et puis il est quand même moins risqué de s'attaquer au catholiques qui ne réagiront pas par la violence, des discours de haine ou de vengeance, des agressions ou des coqutèles Molotov balancés dans les rédactions de journaux progressistes de progrès.

     

    Les catholiques eux-mêmes n'osent pas trop pour beaucoup réagir vraiment, à commencer par le diocèse, par peur d'instiller la haine, comme si le simple fait de constater que la haine envers les chrétiens, et particulièrement les catholiques se pratique depuis quelques temps, les « Manifs Pour Tous » en particulier, comme le nouveau « sport à la mode ».

     

    La plupart des catholiques de France n'osent pas encore le discours trop « clivant », ont le réflexe d'affirmer très rapidement lorsqu'ils sont interroges qu'ils ne sont pas « radicaux », ou « extrémistes », qu'ils ne sont pas de droite mais apolitiques, qu'ils sont prêts « au dialogue » alors que ce dialogue leur est refusé dés le départ par les « belles » consciences qui les mettent tous dans le sac des « fachos » ce qui est plus simple on en convient que d'essayer d'argumenter raisonnablement et ce malgré la popularité du pape François chez ces « grandes et belles » consciences.

     

    A peine admet-on qu'ils fassent amende honorable en courbant humblement l'échine lorsque les arbitres des élégances morales et politiques jugeront bon de leur faire, avec pédagogie et patience, les mêmes ne comprenant absolument rien à la Foi ainsi qu'on peut le constater, par exemple dans cet article de Michel Thys que je trouve effarant de bêtise satisfaite et d'ignorance, étant complètement à côté de la plaque sur la question.

     

    Bien entendu, ils ne le disent pas trop pour l'instant, mais le pensent très fort, c'est quand même leur faute aux cathos. Ils s'opposent à des mesures sociétales se souciant de faire plaisir aux bourgeois urbains libéraux libertaires et leurs copains homos, tellement sympâââs, ils s'opposent aussi à l'euthanasie, pardon l'aide à la fin de vie, voire remettent en question l'avortement comme droit inaliénable des femmes, inaliénable ! Ce sont eux qui provoquent ces réactions, enfin c'est de leur faute. Et ces cathos qui ouvrent leur gueule exagèrent à ne pas se laisser tondre la laine sur le dos comme il convient alors que dans leur Évangile n'est-ce pas le Christ lui-même leur enjoint de tendre la joue gauche.

     

    Le père Guy Gilbert leur rappellerait qu'un catholique peut aussi envoyer des « droites évangéliques », catégorie dont relève cet article, que la correction fraternelle ce n'est pas de la tisane, ce n'est pas mièvre...

     

    image prise sur le site de "le parisien" édition du 19 mars 2014

  • "Skyrock" : radio djeuns et gros sous en péril

    Imprimer Pin it!

    Sur Agoravox aussi

    Le pédégé « historique » de « Skyrock », Pierre Bellanger, se verra certainement supplanté par Marc Laufer pour l'actionnaire principal de cette station de radio, « Axa Assurances ». Comme il ne craint pas le ridicule, et pour garder et son poste, et son salaire mirobolant, il en appelle maintenant 2993262141_1_3_Sh0OobkQ.jpgà la France du multicul' et de la tolérance « black blanc beur » pour y arriver, le tout je pense sincèrement, ce qui est le pire.

    Il nous promet un gigantesque concert "de génération", c'est du sérieux...

    Il en appelle à la France des « djeuns » et des banlieues dortoirs où il fait bon vivre en fait grâce aux « cultures urbaines », vocable assez pompeux pour désigner ce qu'aime bien les jeunes, ceci pour ne pas les culpabiliser d'aimer de la m..e, et surtout de ne plus avoir vraiment d'identité commune, qu'ils soient français de la première, deuxième, ou énième génération.

    Il ne faut pas quand même pas exagérer, « Skyrock » ce n'est pas « Carbone 14 » (j'explique à ce lien car je parle « d'un temps que les moins de vingt ans etc... ») ou « Radio Pirate » (il y eut ce film assez consensuel dessus) ni même « Radio 7 ».

    C'est une chaîne commerciale qui engrange beaucoup de profit en misant sur la démagogie, le rap, le « r'n'b » le plus dégoulinant de bons sentiments multicul' aussi, le coaching « sexo » pour les ados, avec une caution médicale, comme sur « Fun » aux « grandes » heures de « Doc » et « Difool » et j'en passe (les animateurs vulgaires et caressant bien le jeune consommateur dans le sens du poil tout en prétendant l'aider à l'émanciper alors qu'ils ne font que le pousser à se rajouter un ou deux boulets en plus aux pieds).

    blague-r-n-b-beyonce-mange-des-nems.jpegC'est encore et toujours une question de gros sous pour laquelle les uns et les autres n'hésitent pas à manipuler les jeunes, qui sont tellement malléables, il faut dire. Attention, je ne fais pas dans le refrain vieux con, les jeunes des années 20 l'étaient tout autant, tout comme ceux des années 60 ou ceux de ma génération.

    Ce qui a changé par contre est que le jeune (15-25 ans pour les statisticiens et les publicitaires) est devenu une cible prioritaire de la société de consommation et une source de profits juteux et ce de plus en plus tôt.

    Sur « Skyrock », comme sur d'autres radios « djeuns » on serine à l'auditeur adolescent que c'est bien d'écouter SA musique sur SON dernier modèle de « smartphone », qui est drôlement cool, que c'est quasiment rebelle de changer de baladeur MP3 tous les trois mois pour emmerder les adultes avec Beyoncé ou Lady Gaga dans les transports en commun ou dans la rue, alors que c'est juste pénible.

    On lui affirme aussi qu'il a raison de trouver séduisantes et drôlement sympathiques des filles vulgaires décolorées ou non habillées comme des "professionnelles" confirmées que leur titre de gloire soit d'avoir participé à une quelconque niaiserie téléréelle ou d'avoir poussé la chansonnette sur un ou deux CD.

    Sur « Skyrock » comme ailleurs, on ringardise celui ou ceux qui vont contre les vrais conformismes justement, ceux qui laissent croire aux bêtes de somme perdues dans le troupeau qu'elles choisissent elles-mêmes ce qu'elles écoutent, ce qu'elles se mettent sur le dos ou ce qu'elles mangent etc....

    Certes, sur Skyrock, il y eut aussi Maurice sur Skyrock (voir ici ce qu'il dit sur les banlieues d'ailleurs, qui est assez juste) qui donna un temps l'illusion qu'il pouvait y avoir une sorte d'équivalent de Howard Stern en France.

    Il eut du succès, car bizarrement, pour la plupart des adolescents qui sont pourtant on ne peut plus normatif et conformiste, ce qui est certes normal à leur âge, il y a un grand plaisir à écouter un type qui se moque de leur mode de vie, descend en flammes ce qu'ils aiment et passe son temps à les insulter copieusement.

    C'est facile à comprendre, c'est comme pour les adultes, le conformiste c'est bien sûr toujours le voisin.

    Howard Stern, avec des émissions comme « Jackass » qui ont poussé le « trash » jusqu'à son extrême limite ce qui l'a au fond banalisé a fini par ronronner et toutes les célébrités ont fini par se presser aux portes du studio où il enregistre son show qui a sombré dans la routine, la routine des starlettes pornos qui montrent leurs seins rechapés et des actrices qui parlent crûment de leurs problèmes de cul, sans pour autant que cela remette en question une seconde le spectacle ininterrompu dans lequel nous vivons depuis bien tôt une bonne soixantaine d'années.

    Et je me souviens quant à moi des émissions de Desproges dans les années 80, autrement plus corrosives et mieux écrites aussi...


    Les inconnus - y en a marre du rap par maroccos

  • Enculé, sélectionneur de l'Équipe de France - une note du Père Fouettard sur le sport

    Imprimer Pin it!

    En ce moment, à la télévision, dans les journaux, il semble qu'il n'y ait rien de plus important que les sottises des vingt-deux anelka_domenech.jpgcaïds sans cervelle de l'équipe de France, tous rêvant d'être Tony Montana ou rien : le fric, les filles faciles, les bagnoles puissantes ceci pour compenser leur problème visiblement très grave de microcéphalie (pas de problèmes de micro-génitoires visiblement, cela devient même préoccupant). Tous viennent de milieux plutôt modestes, et se sont hissés par leur haut niveau sportif et leur ambition, ce sont un peu les modèles d'intégration que l'on voudrait nous vendre, drôles de modèles soit dit en passant puisque si je comprend bien les français d'origine africaine ou arabe, les français de souche de petite extraction, ne seraient capables que de ça : bien jouer à la baballe et non réussir de bonnes études, devenir enseignant, médecin, avocat, que sais-je. Non, c'est ou la baballe ou faire rigoler à la télévision (on ne compte plus dans les collèges et lycées ceux qui se prennent pour autant d'Eddie Murphy, ou Djamel Debbouze, dés qu'ils ont un peu de tchatche, se conformant d'eux-même au cliché du noir tchatcheur et marrant ou du petit « beur » sympa et tellement drôôôle quand il dit des gros mots comme les lascars de banlieue mais sur une scène (le rire lié à une condescendance certaine que l'on a du mal à s'avouer est alors d'autant plus confortable).

    Il se murmure également que les communautés représentées par tous les joueurs, la fameuse équipe « black, blanc, beur », ne s'entendent pas entre elles et ce depuis longtemps : les africains ne peuvent pas piffer les joueurs qui viennent des DOM-TOM, les musulmans ont du mal avec les non-musulmans, les lascars avec les gosses bien élevés. C'est une sorte de laboratoire du communautarisme qui montre bien où ça mène, à savoir nulle part, ou dans le mur. Sans parler des joueurs qui n'en ont rien à foutre du pays pour lequel ils jouent, ce qui change cette fois-ci, on descend un peu plus dans la vase à chaque fois

    Au moins avant jouaient-ils au foûtebôle, maintenant c'est le psychodrame boueux à chaque match. Je n'aime pas vraiment le foot, ou du moins j'aimerais bien un football moins pro, avec des amateurs qui y jouent pour le plaisir du sport et du geste, un peu comme celui du Nord de la France. Et qui sont réellement tristes quand leur pays perd. Quand je vois la comédie jouée par Ribéry hier je ne peux m'empêcher de penser à certains gamins de banlieue, ces « cas-soss » (pour cas sociaux), qui font dans la pleurnicherie pour se trouver des excuses parce qu'ils savent bien au fond qu'ils sont indéfendables, tout comme Anelka. Et je rigole bien quand même en songeant à tous les contrats de pub signés par les bleus, qui ridiculisent, ringardisent, les marques dont ils font la réclame. Il suffit d'aller dans un magasin qui positive, on les voit partout, du débouche-chiotte aux céréales du matin.

  • Le p'tit lapin de Pâques - article de Gérard Silighini

    Imprimer Pin it!

    medium_paques_cloches.jpgJe me souviens de ces oeufs que l'on faisait cuire durs, que l'on teintait à la pelure d'oignon et sur lesquels on peignait ensuite des motifs colorés... C'était le temps des crécelles que faisaient ronfler dans les rues les enfants de choeur à l'heure de l'angélus... C'était le temps du p'tit lapin de pâques qui dispersait dans les jardins des friandises pour les enfants. Mais voilà que c'est autre chose qu'il apporte aujourd'hui aux enfants de la maternelle de Maincy en Seine et Marne.  Sous le titre "comment débutent les totalitarismes: preuve par l'exemple" Amaury Watremez renvoit, dans son blog, à l'article de libération qui conte comment, parce que des parents étaient en retard pour le paiement de la cantine, un maire a mis leurs gosses au pain sec et à l'eau... Cela me fait mal... Cela me fait mal d'imaginer que l'on prenne des mômes en otage pour régler des affaires...
    Pour lire la suite cliquez ici

  • Copinage : Céline Minard à la radio

    Imprimer Pin it!

    medium_celine.jpgMa note qui parle de son roman à ce lien; Céline était invitée hier à l'émission littéraire du mardi de "France Culture", on peut l'écouter par là. C'était une camarade de lycée hors-norme, une fille extravagante et, malheureusement pour moi, BM (pour connaître la signification de ce sigle, voir plus bas), une amoureuse de la littérature qui bien que nous n'ayons pas du tout les mêmes goûts en la matière écrit avec un style original et ouvert ce qui change. 

    PS : BM signifie Broute Min... dans le langage châtié de la Souris.

    photo : portrait de Céline en poètesse

  • Les pieds nickelés de l'ultra-droite

    Imprimer Pin it!

    terrorisme ultra droite,société,politique,pieds nickelés,logan s,amaury watremezAh la belle anecdote tombant à pic que voici !

     

    Quelques pieds nickelés et gamins paumés issus de la « France périphérique », cette France rurale abandonnée par les arbitres des élégances politiques, ont joué les types dangereux sur les réseaux dits sociaux. Multipliant les provocations maladroites et violemment exprimées ils se sont pris pour les défenseurs virtuels de l'Occident. Comme tous les groupuscules de droite de la droite ils sont noyautés au dernier degré par la police et sont inoffensifs. Et les voilà accusés d'être des boutures de terroristes par la police...

     

    L'occasion est trop belle. Et là curieusement les journalistes, les bourgeois pédagogues, les donneurs de leçons de morale ne se privent pas de pratiquer l'amalgame à haute dose et le stigmatisation, comme ils disent (voir à ce lien). Là, curieusement, c'est permis. Personne ne parle de malades psy, de « loups solitaires », encore moins de « déséquilibrés » qui s'est radicalisé tout seul dans son coin. Non, dans ce cas précis, cela rappelle bien les heures les plus sombres de notre histoire, les ordres noirs et Vichy.

    Lire la suite