Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Présentation

  • Mètre-étalon d'altérité

    Imprimer Pin it!

    santé, politique, société, art de vivre, vitiligo, amaury watremezEn matière de hors des normes physiquement parlant, je cumule. Je ne suis certes pas le seul mais cela occasionne des souffrances que l'on méprise un peu trop vite dans notre société. Il faut que la personne dont on se moque ne proteste pas : « c'est de l'humour, rigole ». J'ai trouvé progressivement la meilleure manière de me défendre en apprenant à avoir de la répartie, à être incisif voire caustique. Je me suis construit une cuirasse afin de me protéger, c'est ainsi...

     

    J'ai entre autres différences insupportables pour certains adeptes du conformisme un vitiligo comme certaines célébrités. Mais je danse moins bien que Michael Jackson. Je ne suis pas le seul à notre époque. Cela ne fait pas de moi un monstre. Il paraît que c'est de plus en plus courant hélas. On ne sait pas trop d'où vient cette maladie de peau (voir à ce lien), seules ses conséquences en sont réellement connus : la peau se décolore car la mélanine de l'épiderme est progressivement détruite.

     

    Ce serait selon l'hypothèse du moment une maladie auto-immune, une réaction psycho-somatique du sujet contre lui-même. C'est souvent ce que les médecins disent quand finalement ils ne savent pas trop diagnostiquer encore.

    Lire la suite

  • Mettre tous les candidats à la présidentielle d'accord

    Imprimer Pin it!

    3guerremondiale.jpgAussi sur Agoravox

     

    Fil de coms bien pourri par les asseliniens ? nesques ? nistes ?

     

    La tension monte entre la Russie et les américains (voir ici). La Corée du Nord fait une démonstration de force de ses armes atomiques, ses dirigeants n'hésiteront pas à l'utiliser on le sait (voir à ce lien). En Syrie, des gaz ont été utilisés contre les civils ce qui provoque une escalade de la haine dans cette région du monde (à ce lien). En Égypte, les chrétiens coptes ont encore été victimes d'assassins se revendiquant de l'Islam rigoriste (voir sur ce site). Les grandes consciences ont été plus que timides sur la question. Il n'y a pas eu d'affichage de portraits géants à l’hôtel de ville de Paris, pas de « marche blanche », pas de bougies ou de « Je suis copte »...

     

    Les bourgeois pédagogues ont l'indignation sélective comme d'habitude. Ils ne changent pas, ne changeront pas...

     

    Dans le même temps, Emmanuel Macron se fait filmer avec sa mèr...épouse dans une station de sports d'hiver en toute intimité entouré de plusieurs journalistes et photographes. Il sort encore une fois un discours ratissant large, étant en somme d'accord avec le dernier qui a parlé.

    Lire la suite

  • Personne pour être Saint Petersbourg ?

    Imprimer Pin it!

    politique, poutine, saint petersbourg, société, politique, amaury watremez

    Aussi sur Agoravox

     

    En ce moment, on n'entend pas les candidats à la présidentielle sur la laïcité. Il faut dire que plus grand monde n'est Charlie quelques jours avant l'élection la plus importante de la Vème République. Dans la plupart des cas, les politiques préfèrent acheter la paix sociale en tolérant plus que de raison le port du voile intégral ou « ligh » pour les femmes, les mosquées salafistes. Ils sont pour la majorité persuadés qu'en étant très très gentils avec les islamistes, en sombrant dans le « pas d'amalgame » ou le « faut pas stigmatiser », ou encore le « c'est pas ça l'Islam », en traitant d'islamophobes ou de racistes les contradicteurs, cela changera les choses.

     

    Un genre de méthode Coué de nanti libéral-libertaire repu politiquement correcte en somme. Son cœur, sa cervelle, son foie sont alourdis par les mauvaises graisses, par le sucre des bonnes intentions lénifiantes.

     

    Ils préfèrent lâcher Bachar el Assad, certes tyran sanguinaire, mais laïc, protégeant les minorités dont les chrétiennes, et se rabattent sur des « barbus » loin d'être des « rebelles ». Il y a entre eux et « Daech » l'épaisseur d'un papier à cigarettes. Ils posent des bougies, des fleurs blanches pour se souvenir pour que « plus jamais ça » n'arrive, on ne sait jamais là aussi ça peut marcher. Ils conchient, conspuent et injurient Vladimir Poutine, le président russe, car il s'est allié avec le président syrien baassiste. Et qu'il ose être encore patriote, qu'il se fiche de la paix civile avec les tarés fanatiques.

    Lire la suite

  • les nantis en Marche

    Imprimer Pin it!

    macronralliement.jpgAussi sur Agoravox

     

    Hier Valls s'est rallié à Macron car quoi qu'il en dise et quoi qu'en dise son nouveau champion, prenant tous les deux des grands airs et des effets de menton, c'est bien d'un ralliement qu'il s'agit. Il fallait s'y attendre, c'était prévisible. Ce ralliement ne s'est sans doute pas fait sans arrières-pensées. Il ne faut pas être grand clerc pour le comprendre. Le PS implosant et n'en finissant pas d'agoniser, regroupant des sensibilités idéologiques ne se supportant plus, à commencer par celle plus à gauche incarnée par Hamon.

     

    On a beaucoup de mal à comprendre également qu'il ne se soit pas allié à Mélenchon. Il est fort possible que les socialistes subiront une déculottée et une sévère aux prochaines législatives.

     

    Que les socio-démocrates, les libéraux libertaires de la rue de Solférino marchent maintenant avec l'ancien ministre des finances de Hollande assurent aux potentiels vaincus de bien s'en tirer malgré tout. Pas avec les honneurs, dont ils se fichent complètement, mais en gardant l'argent. Ils ne sont d'ailleurs pas les seuls, toutes les « petites mains » de « Les Républicains », tous les seconds couteaux de la droite dite républicaine voient également en Macron une excellente opportunité de continuer à faire une -petite- carrière grâce à l'ancien conseiller élyséen du président actuel.

    Lire la suite

  • Les étroits mousquetaires : Cheminade, Asselineau et de Lesquen

    Imprimer Pin it!

     politique, asselineau, lesquen, cheminade, société, conspiration, amaury watremezMessieurs Jacques Cheminade, François Asselineau et Henry de Lesquen ont en commun une chose dont je m'étonne que personne ne l'ait relevé jusque là alors que cela crève l'écran comme le nez au milieu de la figure. Les trois ont des ambitions présidentielles, deux d'entre eux seulement ont eu les cinq-cent signatures. Deux d'entre eux, Asselineau et de Lesquen, ont été monté en épingle médiatiquement afin de grappiller quelques voix au Front National.

     

    Mais ce n'est le point le plus flagrant les rapprochant.

     

    Le plus flagrant est qu'ils se présentent tous comme candidats anti-système alors que tous les trois sont issus du même système et en sont des représentants émérites. Ils ont tous le parcours de diplômés exemplaires, bardés de titres, passés par l'inspection des finances et la représentation nationale. Ils sont tous les trois de « bonne » famille « installées », tous les trois de la France bourgeoise la plus caricaturale, à « l'ancienne mode ». Au moins dans ces milieux là on se pare pas d'alibis équitables ou que sais-je encore ? Non, on est d'une « grande » famille bien qu'un peu décavé (là c'est moi qui précise) et on méprise les pauvres et les familles moins bien loties.

     

    Lire la suite

  • Des contradictions des militants de droite

    Imprimer Pin it!

     politique, société, économie, inégalités, propriétaires, amaury watremezAussi sur Agoravox...

    Dans mon quartier, à Versailles où j'habite, quelques uns parmi mes voisins ont décidé de faire des travaux de ravalement de leur immeuble. La plupart de ces heureux copropriétaires sont de droite et voteront Fillon aux prochaines présidentielles pour sa défense apparente des valeurs morales, familiales et traditionnelles, de la Nation France. Je ne les en blâmerai certainement pas bien sûr, mais j'ai cru discerner aujourd'hui quelques incohérences dans la manière de ces vaillants patriotes de concevoir et de vivre leurs convictions.

     

    Ils sont eux aussi pour la préférence nationale, bien sûr, et non pour employer de ces migrants dont on ne sait pas trop pourquoi ils viennent en France. Dans ce milieu on ne vote que rarement Le Pen car ce serait s'allier avec une population que l'on méprise, pas du « bon » milieu, et puis « ma chèère cette Marine le Pene est tellement vulgaire ». Elle a beaucoup fait la fête quand elle était jeune, elle n'a même pas été « scoute ». Et je ne suis pas certain qu'elle ait fréquenté un pensionnat de jeunes filles comme il faut...

     

    Salauds de pauvres tellement peu soucieux de bonne attitude sociale, salauds de pauvres à qui les curés mondains ne songeraient pas à dire bonjour à la sortie de la messe dominicale...

     

    Lire la suite

  • Les célibataires dans l'Eglise Catholique

    Imprimer Pin it!

    religions, célibat, christianisme, politique, société, sexe, amaury watremezAussi sur Agoravox

     

    C'est un sujet qui n'est presque jamais abordé par les catholiques, institutions et croyants. Ou rarement, ou alors sous un angle forcément misérabiliste ou culpabilisant pour les célibataires. On a souvent l'impression qu'être célibataire est une situation anormale dans l'Église alors que les personnes seules sont de plus en plus nombreuses, que leur célibat soit subi, qu'il soit la conséquence d'un divorce ou d'une séparation. Voire pire encore, on croirait que cela n'existe pas au sein du catholicisme. Je ne comprends pas du tout les raisons objectives de ce désamour.

     

    De temps en temps sont organisées des rencontres, des assemblées, des "jamboree" pour adultes spécialement pour les célibataires. C'est une manière d'offrir un moment de simili agence matrimoniale à des vieux garçons et des vieilles filles méprisés. Qu'ils se marient donc entre eux ! Qu'ils arrêtent de faire suer le monde avec leur solitude !

     

    Manquerait plus qu'ils soient exigeants !

     

    D'un autre point de vue bien sûr je sais parfaitement pourquoi :

    Lire la suite

  • La responsabilité de la droite républicaine dans son échec

    Imprimer Pin it!

    Aussi sur Agoravox

    politique, François Fillon, société, manifestation du 5 mars, amaury watremezLa droite dite républicaine, y compris celle qui va manifester demain pour Fillon, est largement responsable de ce qui lui arrive. Ils semblent découvrir qu'il existe une chape de plomb imposée par les pseudo élites quant à l'expression des idées de droite. En effet, quelle découverte extraordinaire ! Ce sont des décennies de lâchetés, de compromissions, d'abandons, de déni de ses propres valeurs par cette droite économiquement libérale, se voulant républicaine qui aboutissent à ce qui arrive.

     

    Depuis 1945 cette droite est tétanisée par la peur panique de sortir des rails construits par la gauche se voulant morale. Alors on ne cesse de donner des gages, de se justifier, de prétendre que l'on n'est pas tant de droite que cela. On accepte les pires diktats idéologiques pour plaire à ces arbitres des élégances politiques qui haïssent l'idée de nation, encore plus le catholicisme, la morale, et toute valeur traditionnelle.

     

    Des exemples précis ?

     

    Lire la suite

  • Fillon contre toute décence

    Imprimer Pin it!

    Fillon, société, politique, présidentielles 2017, indécence, amaury watremez

    Sur Agoravox aussi

     

    En écrivant ce texte, je ne suis pas commissionné par quelque officine militante, je ne suis pas « macroniste » (le gourou cosmoplanétaire d'Amiens ni de droite ni de gauche me semble grotesque) ni lepéniste. Il me semble également qu'entre la politique économique de Fillon et celle de l'ancien ministre de l'économie de Hollande il n'y a que l'épaisseur d'un papier à cigarettes, quelques mesures sociétales ou symboliques de ci de là pour donner le change et donner l'impression que le clivage existe encore. J'écris aussi ce texte car cet épisode est typique de la déconnexion totale des élites de ce pays d'avec le peuple de France.

     

    Ainsi que beaucoup de français intéressés par la politique, j'étais devant mon écran de télévision ce midi afin de savoir ce que François Fillon allait pouvoir décider de la suite de sa campagne pour les présidentielles. Il argue d'une volonté d'assassinat politique de sa personne, suggère un complot des magistrats et de l’Élysée, et en sous-main par Emmanuel Macron, contre lui. Certes on se rappellera du « mur des cons » du Syndicat de la magistrature et la présence sur ledit mur de personnalités d'abord de droite et catholiques.

    Lire la suite

  • Macron aime l'autoflagellation

    Imprimer Pin it!

    Aussi sur Agoravox

     histoire,emmanuel macron,société,politique,algérie,amaury watremezLa France a un rapport particulier avec l'Algérie qui fit partie intégrante du territoire national. Il existe encore une blessure ouverte entre les deux pays. Et l'histoire réelle de la Guerre d'Algérie, nuancée, argumentée, étayée, est encore à faire. Des jeunes français qui étaient sans doute loin d'être tous des « fachos » bas du front étaient prêts à beaucoup de chose pour défendre ce que l'on appelait « l'Algérie française ». Si l'on évoque en 2017 complaisamment la torture et les exactions certes indubitables commises par l'armée française pendant ces « évènements ».

     

    On glose à qui mieux mieux sur la « manif de Charonne » mais on ne parle jamais de la fusillade de la rue d'Isly ou des massacres de « harkis » et de « pieds noirs » parqués pour les survivants « rapatriés » dans des camps de rétention dans le Sud de la métropole sans le confort moderne...

     

    ...Et ce pendant trente ans pour certaines familles. Au mieux on minimise. Cela aurait été des dérives inévitables après une guerre d'indépendance...

     

    Tant qu'à s'indigner pourquoi ne pas le faire pour ces harkis eviscèrés, écharpés, brûlés vifs ? Ils ne le méritent pas ? Ils étaient du mauvais côté ? Le nôtre d'ailleurs. Et pourquoi ne pas le faire pour tous ces innocents qui n'étaient pas tous de l'OAS tant s'en faut sur lesquels les soldats ont tiré le 26 mars 1962 ?

     

    Lire la suite

  • Marine le Pen qui monte qui monte

    Imprimer Pin it!

    FN, Marine le Pen, société, politique, présidentielles 2017, amaury watremezarticle faisant parler de lui sur Agoravox

     

    Des émeutes violentes dans les cités, des violences contre les habitants de ces endroits qui ne s'y mêlent pas, de la destruction de mobilier urbain, des voitures brûlées, des gamins qui font de la compétition de vidéos débiles sur Periscope et, ou Facebook. C'est à qui sera le plus destructeur...



    Des bonnes intentions, des grandes déclarations vides de sens sur le « vivrensemble », la xénophobie, le rejet des étrangers...



    Maître Dupont-Moretti, avocat médiatique, qui chez Zemmour et Naulleau semble penser que les arabes et les africains ne sont bons qu'à faire le ménage...



    Marine le Pen monte dans les intentions de vote



    Des manifs pour Théo par les anti racistes et les bonnes consciences, des « marches blanches » où l'on incendie des bagnoles en marge...



    Un aveuglement sur la réalité des « quartiers », sur l'islamisme, sur la violence...

    Lire la suite

  • Complexe d'infériorité littéraire

    Imprimer Pin it!

    littérature, culture, société, politique, amaury watremezAussi sur Agoravox

     

    J'ai remarqué que lorsqu'un scientifique ou présumé tel parle de son domaine, ou un quelconque philosophe improvisé et que parfois il en tire des conclusions délirantes n'ayant plus rien à voir avec un raisonnement équilibre, la plupart des gens se taisent respectueusement et écoutent. Voire mettent en pratique les recommandations dudit penseur. Ils s'inclinent. Lorsqu'un « littéraire » parle de littérature, l'attitude change, elle est alors beaucoup plus agressive. Les interlocuteurs sont alors sur la défensive, prêts à mordre comme si leurs manques de culture allaient en devenir criants et exposés sur la place publique. Cela ne les empêche pas dans le même temps, sans qu'ils n'y voient de contradiction, de proclamer l'inutilité de la littérature comme savoir...

     

    On en vient dans 90% des cas à ressortir le lieu commun éculé de « l'école de la vie » qui serait infiniment supérieure à toutes les autres....

    Lire la suite

  • Paris, Audiard et le goût du verbe

    Imprimer Pin it!

    à propos de « le Paris de Michel Audiard » de Philippe Lombard chez Parigramme

     

    cinéma, audiard, littérature, amaury watremez

    Sur Agoravox aussi

     

    Dans ce petit texte, je ne fais pas dans la nostalgie, dans le violon, j'évoque...

     

    Le Paris d'Audiard a quasiment entièrement disparu métastasé par la gentryfication, les bourgeois « équitables » et, ou « durables », « citoyens ». Il est pourtant encore là, plus ou moins présent, caché dans des endroits que les prétentieux, les malfaisants ne connaissent pas. Il reste des traces, des vestiges pour qui veut bien les voir. Le Paris d'Audiard était celui des petites gens, des gamins combinards, des petits voyous gouailleurs, des escrocs à la petite semaine un rien mythomanes, des filles faisant le trottoir et s'usant petit à petit entre « l'affectueux du dimanche » et le client « qui venait en voisin ».

     

    On s'y mélangeait, on s'y fréquentait, on s'y parlait entre prolos et notables, bonnes dames et catins. Les milieux se croisaient, se jaugeaient, parfois aussi échangeaient autre chose que des cartes de vœux. Les plus riches étaient dans la « part de gâteau » décrite par Céline dans le « Voyage au bout de la nuit », de l'Arc au Triomphe aux serres d'Auteuil. On n'allait pas dans le XVIème, on n'y croisait que des petits vieux, des matrones sans âge, parfois des sous-maîtresses montées en grade, ayant fidélisé le client d'une manière ou d'une autre.

    Lire la suite

  • La banlieue va brûler

    Imprimer Pin it!

    aulnay sous bois, politique, société, théo, télévision, maître dupont moretti, amaury watremez

    Sur Agoravox aussi

     

    Cela n'a pas l'air d'inquiéter grand-monde durant la polémique Fillon qui alimente la sphére politico-politicienne depuis plus de deux semaines mais la banlieue va brûler, la banlieue dite « difficile », la banlieue des cas sociaux inextricables et de la diversité pas vraiment heureuse. Depuis quelques jours, Aulnay sous Bois brûle déjà depuis qu'un « jeune », Théo, a accusé un policier d'avoir exercé sur lui une tentative de viol avec sa matraque. La scène aurait été dûment filmée. Dans les médias parmi les grandes consciences on accrédite sans écouter celle de l'agent des forces de l'ordre la version du « jeune » sans chercher plus avant.

     

    La banlieue peut brûler d'autant plus rapidement par l'habitude des jeux de guerre en réseau, de l'utilisation des « smartphones » et des réseaux dits sociaux. Ceux-ci créent l'émulation, une émulation débile, c'est à qui mettra en ligne la vidéo montrant le plus de violences contre la police.

     

    Dans ces quartiers la loi et les valeurs républicaines n'ont plus vraiment cours. Ce n'est pas qu'ils soient d'ailleurs forcément agités, les dealers, tous les « lascars », faisant du « business », des « grossistes » au petit guetteur, y font le plus souvent régner une loi d'airain, une discipline de fer, une omerta bien plus dures que ne pourrait l'être celles de la République. Tout ce petit monde a parfaitement intégré les lois du marché qu'il reproduit dans son microcosme. Et tout le monde sait bien que ça fait marcher le commerce. Le trafic permet de consommer les biens vendus dans les zones commerciales à proximité de ces quartiers zones qui sans cet apport d'argent frais et douteux ne seraient pas viables.

    Lire la suite

  • Dans la tête des jeunes filles sages - « Et devant moi le monde » de Joyce Maynard

    Imprimer Pin it!

    à propos de « Et devant moi le monde » de Joyce Maynard

     

    littérature, écriture, société, joyce maynard, amaury watremez, et devant moi le mondeLe sujet de ce texte n'est plus tellement d'actualité. Les jeunes filles sages ne lisent plus, elles rêvent plus en parcourant les « tweets » des « pipeaules » et autres « statuts » facebook mais ne se passionnent plus du tout pour la littérature et les auteurs. Elles ne peuvent donc pas vivre de grandes passions qui risqueront de les mener au bord du gouffre dont elles sortiront par l'écriture telle Joyce Maynard. J'avais bien aimé « une adolescence américaine » de cet auteur dans lequel la jeune fille qu'elle était se racontait et racontait sa génération des années 60 un peu à la manière d'une Holden Caufield au féminin. Ce roman faisait suite et développait un article du « Times » dans lequel elle avait esquissé ce portrait en creux des jeunes de juste avant la « parenthèse enchantée ».

     

    Elle était de ces jeunes filles sages capables de passion, capables de brûler et se brûler pour un amour sans y réfléchir aucunement avant...

     

    Les femmes y sont plus hardies quoique les petits garçons sages également partagent cette qualité ou ce défaut jusqu'à risquer d'en mourir.

     

    Il demeurait quelques scories dues à son immaturité mais j'avais largement préféré ce livre à « l'Attrape Coeurs ». Dans « Et devant moi le monde », elle a quarante-quatre ans et raconte l'amour à sens unique qu'elle a vécu avec le père d'Holden Caufield, la rupture brutale s'en étant ensuivi et les années qu'elle a passé à se reconstruire. Elle avait dix-neuf ans. Elle aborde tout crûment et de front, sans aucune vulgarité, y compris la sexualité avec un homme à l'époque de trente-cinq ans son aîné. Elle était une de ces adolescentes inadaptées brûlant d'un feu intérieur que personne ne voyait ou ne voulait voir, déjà passionnée par les lettres comme tous les gosses qui ont du mal à s'adapter à la société des êtres humains. Elle avait des parents très artistes et largement excentriques dont le couple était déséquilibré, un père peintre raté et une mère flamboyante mais frustrée de reconnaissance envers ses dons.

    Lire la suite

  • Le choeur des vierges effarouchées, Trump et l'Islam

    Imprimer Pin it!

    Sur Agoravox aussi

     

    Il se trouvera sans doute des vierges effarouchées afin de prétendre que le petit billet ci-dessous naît surtout de mon « islamophobie » ou de mon racisme supposés. Cela évite tout questionnement raisonnable ce genre d'attaques personnelles et, ou d'injures. Peu m'importe...

     

    Donald Trump, société, politique, immigration, société de classes, Amérique, amaury watremezTrump le nouveau président américain a pris un décret bannissant « de facto » les musulmans de nombreux pays du territoire des États Unis. Donald Trump est le président élu de ce pays, il a été élu tout à fait légalement ce qu'oublie tous ses détracteurs. Il n'a pas pris le pouvoir, ne le vole pas. Il l'a été car il a su répondre, que l'on soit ou non d'accord avec lui et les solutions qu'ils proposent, aux angoisses des électeurs quant aux multiples coups de canif dans les contrats sociaux des pays occidentaux dont la laïcité. Et il applique son programme.

     

    Une des plus fortes et des plus légitimes également parmi ces angoisses est induite par la question de l'intégration de l'Islam et de ses croyants au sein des sociétés occidentales. Lucidement, quel que soit le camp auquel on appartient, quelles que soient les raisons que l'on invoquera, il est évident que ce n'est pas précisément une réussite brillante.

     

    Les conséquences en sont connues :

    Lire la suite

  • Ces cathos fascinés par l'Islam radical

    Imprimer Pin it!

    Aussi sur Agoravox

     

    Dialogue de fois avec un terroriste ?

     

    religions, spiritualités, politique, société, christianisme, islam, amaury watremezIl paraît que Salah Abdelslam, l'unique survivant du commando meurtrier des attentats du Bataclan, ce salopard n'ayant manifesté aucun remords, reçoit du courrier abondant de nombreux catholiques qui souhaitent dialoguer avec lui sur leurs fois religieuse respectives. Je connais bien ce genre de croyants. Ils sont persuadés de l'universelle bonté du genre humain à condition d'être gentils tout plein, de faire des beaux sourires à celui qui est différent. Ils sont convaincus que c'est ainsi que ça fonctionne.

     

    Ils ont des initiatives se voulant bénéfiques mais qui légitiment la montée en puissance de la frange la plus radicale des musulmans. On note que sur ce site la jeune femme en page d'accueil est voilée...

     

    Ce n'est pas qu'ils me soient forcément antipathiques. Leur côté illuminé mais gentil les humaniserait. Mais ce genre de discours se voulant contre vents et marées positif m'agace par sa candeur, sa naïveté et parfois sa sottise. Mais ces catholiques sont aussi pour certains, pas tous, simplement de ces pauvres d'esprit dont parlent les Béatitudes. Pour les autres, je crois que cette volonté de dialogue en lui-même impossible dés le départ avec Salah Abdelslam est symptomatique de plusieurs choses :

    Lire la suite

  • Simplismes

    Imprimer Pin it!

    politique, société, en marche, simplisme, démocratie, amaury watremez

    Aussi sur Agoravox

     

    Pour se convaincre que le suffrage universel est une vaste blague, une fumisterie, il suffit de prendre le bus (ou le métro, ou le train de banlieue) et d'observer, et d'écouter, les discussions éventuellement politiques. Il suffit aussi de lire les journaux, les articles de fond, les éditoriaux des analystes officiels qui font leur job, en restant dans leur case, en collant à leurs étiquettes. Il convient donc d'être simpliste afin d'amuser le peuple. Pas trop non plus, il faut que ça reste crédible, pas trop gros, mais simpliste quand même, ça marche toujours et cela permet de mieux manipuler les masses.

     

    Le simplisme du discours politique actuel se résume facilement et concerne tous les camps sans distinction, sans que l'un ou l'autre n'en ait l'apanage. Il est toujours préférable de s'attaquer aux personnes, à ce que l'on suppose d'elles, plutôt qu'à leurs idées, leurs propositions condensées en deux ou trois slogans débiles, mais plus simple à comprendre certes et facilement partageables en « statuts » facebook. Je grossis un tout petit peu le trait bien sûr mais ce que l'on peut lire se réduit plus ou moins à ces quelques phrases :

     

    « A caca Hollande, a pas beau Sarkozy, a fâââchiiste le Front National,

     

    Il est méchant Fillon, Macron au moins il est neuf,

     

    Les étrangers faut tous les accueillir,

     

    les étrangers précipitent le grand remplacement etc... »

    Lire la suite

  • La vacherie comme art de vivre

    Imprimer Pin it!

    à propos de « J'adore la mode mais c'est tout ce que je déteste » par Loïc Prigent dans la collection Le courage chez Grasset

     

    Aussi sur Agoravox

     

    mode, société, loic prigent, livre, amaury watremezAlors oui, certes oui, la mode est un monde pourri par l'argent, un monde de frivolité d'où toute idée du réel est absente. Il est toujours possible, et facile, de moraliser la mode sans trop réfléchir. « La gravité est le bonheur des imbéciles disait un sage, ils ne saisissent pas que la futilité est indispensable. Pourquoi se laisser aller à l'esprit de sérieux contre la haine, la violence, la sottise ? Autant faire comme si tout cela passait, tout cela lassait, que nos grandes déclarations, nos belles attitudes n'ont aucune prise contre les fléaux sus-cités. La bêtise à « front de taureau » existera tant qu'il y aura des hommes car « là où il y a de l'homme il y a de l'hommerie »

     

    Autant vivre donc en essayant de demeurer léger, en faisant comme si rien n'avait vraiment d'importance hormis vivre et ressentir tout simplement. Et finalement dans ce microcosme de la mode tout le monde en est conscient, tout le monde sait très bien ce qu'il en est sur la profondeur du métier, sur la durabilité de la célébrité, d'une fortune, d'une notoriété. Personne n'ignore non plus que ce sont surtout des princesses pétro-dollarées, des héritières coréennes et russes vulgaires qui porteront les créations des grands couturiers.

     

    Et que sur elles ça fera vraiment très moche. Encore plus que certaines créations par trop fantaisistes déjà...

    Lire la suite

  • Chronique du pays réel – dans le bus

    Imprimer Pin it!

    société, politique, diversité, racisme, violence, politique, amaury watremez

    Aussi sur Agoravox

     

    L'observation de la vie quotidienne en général, prendre le bus en particulier, en dit beaucoup plus long que bien des éditorialistes, journalistes et que nombre d'études savantes ou non. Il suffit de rester connecté au réel aussi. Et cela une bonne partie de la France l'est et l'est durement l'exprimant ainsi qu'on le dit dans les médias par son sentiment d'insécurité. Nul besoin d'aller très loin pour constater la coupure de plus en plus marquée entre les populations en France, celle dite « issue de la diversité » et l'autre, les allogènes, les autochtones.

     

    Hier soir, j'observe deux gamines, deux « beurettes » habillées selon les critères d'uniforme à la mode en 2016 : jean « slim » noir lacéré aux genoux, tennis blanches « vintage », veste-manteau géante, et look copié sur celui de Kim Kardashian (leurs cheveux bruns longs laissés libres, sourcils marqués, rouge à lèvres pétant, maquillées comme des camions volés). Les deux clones de la starlette virtuelle après avoir largement commenté et passé en revue tous les tweets et SMS reçus se mirent à s'en prendre aux autres voyageurs, en l'occurrence une dame assise non loin d'elles.

     

    Les deux clonettes commencent en commentant ce qu'elles voient dans la rue. Elles estiment qu'il y a trop de « céfran » dans les rues. Elles déplorent qu'il n'y ait pas plus d'africains ou d'arabes. Elles prétendent qu'on les regarde méchamment dans la rue, qu'elles subissent à les entendre un racisme continuel sans que les gens prononcent quelque injure que ce soit.

    Lire la suite

  • La vieille gauche et la jeune droite

    Imprimer Pin it!

    droite, gauche, sociét"é, clivage, jeune droite, caution de gauche, michéa, amaury watremezSur Agoravox aussi

     

    J'ai de la sympathie pour ces jeunes auteurs de plus en plus nombreux se réclamant de la "Réaction", se réclamant de maîtres de gauche comme de droite. C'est il est vrai déjà courageux en soi à une époque où le cadavre de la gauche bourgeoise pédagogue bouge encore et est encore nuisible et puissant. Il faut bien entendu savoir ce que l'on entend par ce que cela signifie être réactionnaire, et ce n'est pas seulement souhaiter le retour des 'hussards noirs", des instituteurs à manches de lustrine, ou de l'autorité perdue de la République. Ils évoquent une "common decency" selon le terme d'Orwell qui me semble rêvée et idéale, magnifique et utopique ontologiquement.

     

    Ils semblent oublier également que l'idée d'un progrès continu est consubstantielle aux idées issues de la Révolution française, que ces idées ont mené  tout à fait logiquement à la crise morale et de Raison que ce pays traverse en ce moment, crise morale où d'autres voient une crise de transition vers une société selon leurs vœux progressistes. La jeune droite n'ose pas d'ailleurs remettre réellement cette Révolution mythifiée en perspective. C'est leur droit le plus strict. Mais réclamer le retour de l'autorité dans la République est déraisonnable puisque cette autorité était en somme une survivance de l'Ancien Régime qui a tout à fait disparu depuis que les dernières scories de la Monarchie se sont évaporées en France.

    Lire la suite

  • Chronique du pays réel – Mère et fille tellement complices

    Imprimer Pin it!

    Vu à la télévision lors d'un zapping paresseux et somnolent un soir d'esseulement m'ayant ôté l'envie de regarder des trucs intelligents...

     

    Sur Agoravox aussi

     

    politique, société, porno, sexe, amaury watremez, abjection, saloperieJ'aurais pu zapper immédiatement certes de peur que mon cerveau ne m'en coule par les oreilles mais j'ai tenu à voir jusqu'où cela allait, jusqu'à quel abîme intersidéral, jusqu'à quel néant intellectuel.

     

    Melissa est une « quadra » encore appétissante malgré ses pattes d'oie charmantes et quelques plis coquins. Elle porte un pull blanc moulant et transparent sur un soutien-gorge blanc compensant l'affaissement naturel de son buste. On la voit dans une salle de sport quelques secondes en train de s'auto-torturer sur des machines de supplices volontaires. C'est une « maman » dynamique mais tellement seule hélas. Musique nostalgique et gros plan sur le visage triste, et en sueur après du « step », de Melissa la « MILF » parfait fantasme de geek post-pubertaire.

    Lire la suite

  • Charb était-il réac ?

    Imprimer Pin it!

    À propos de « Petit traité d'intolérance » de Charb 1 et 2 parus en Librio chez Flammarion

     

    Sur Agoravox aussi

     

    Charb, charlie habdo, hypercahser, denis robert, amaury watremez, société, politique, islamismeAu premier anniversaire de la tuerie de « Charlie Hebdo », on pouvait trouver dans les FNAC et les « bonnes » librairies des stands dédiés à « Charlie » et ses dessinateurs. Le lecteur avait la chance insigne, je dis bien insigne, de redécouvrir les textes et les dessins des types assassinés. Certains éditeurs opportunistes -pardon citoyens- en profitèrent pour rééditer plusieurs opus des morts afin de profiter du bon « buzz ». Cette année par contre les stands étaient moins nombreux et le « petit traité d'intolérance » de Charb était relégué aux étagères devant les caisses, comme un genre de babiole que l'on s'achète en bonus.

     

    L'heure n'est plus à la dérision même citoyenne mon bon monsieur, ma bonne dame, encore moins à l'humour de résistance. L'heure est à la révérence la plus basse, la plus grossière, la plus abjecte envers les icônes frelatées de ce temps. Et l'heure est aux bougies et aux petites fleurettes déposées devant icelles.

    Lire la suite

  • L'info aux ordres

    Imprimer Pin it!

    à propos de « Main basse sur l'information » de Laurent Mauduit aux éditions Don Quichotte, sorti en septembre 2016

     

    politique, société, presse, liberté d'expression, liberté de la presse, démocratie, amaury watremez, Ce que l'on pourrait reprocher à cet ouvrage ainsi qu'à la plupart des ouvrages et sites internet s'affirmant « politiquement incorrects » c'est qu'ils ont parfois tendance à redécouvrir l'eau tiède. Et Mauduit n'y échappe pas. Il expose des faits que tout citoyen éclairé ou un peu lucide, toute personne du « pays réel », connait depuis longtemps. Mais que ce soit lui qui le fasse donne de la solidité à son propos et permet de mettre en lumière le scandale de la censure et l'auto-censure, encore pire, de la chape de plomb idéologique s'exerçant sur la presse en France.

     

    On ne peut pas soupçonner Laurent Mauduit d'être un fasciste, un réac amer, un jaloux tenant un blog caustique pour se défouler car extérieur au « système » des médias. Du moins est-ce que ce que l'on dit d'eux dans les médias traditionnels. Mauduit a travaillé à « Libé », au « Monde », et a été un des fondateurs de « Médiapart ».

     

    Encore une fois, cela fait tout l'intérêt de son livre car c'est dire s'il connaît son sujet de l'intérieur.

    Lire la suite

  • La compagnie des femmes

    Imprimer Pin it!

    femmes, séduction, féminisme, politique, sexe, amour, amaury watremezDepuis ma petite enfance, ce qui ne nous rajeunit pas, j'ai toujours préféré, et de loin, la compagnie des femmes à celle des mâles, mes semblables, mes frères. Et ceci à un point tel que j'ai souvent été soupçonné par des personnes peu capables de nuances d'homosexualité latente, comme si la sensibilité à l'art et au monde, à la beauté, l'attrait pour la féminité étaient pour un homme, pour un garçon, une tare indigne. Ce n'est pas que j'idéalise les femmes, je sais parfaitement combien elles peuvent être triviales, voire grossières. Elles peuvent être retorses, malignes, moqueuses. Elles peuvent même être hélas, ainsi que les hommes, complètement idiotes et conformistes.

     

    Ou hommasses, ce qui est pire que tout...

     

    Cependant, une femme, même celle qui se croit laide, même celle qui se croit sans charmes, sans séductions, aura toujours un moment où croyant échapper aux regards inquisiteurs elle s'abandonnera à être elle-même, et ce tellement plus que l'autre sexe. Elle sera alors infiniment émouvante, étourdissante de beauté sans le savoir, sans s'en rendre tout à fait compte elle-même. Car si toutes les femmes ne sont pas toujours belles, elles peuvent l'être...

    Lire la suite

  • Pas de tag « je suis copte »

    Imprimer Pin it!

    chrétiens d'orient, chrétiens orientaux, société, politique, christianisme, amaury watremez, terre sainteSur les réseaux sociaux, sur les forums, sur les fils de discussion c'est devenu une habitude impérative à chaque attentat, à chaque tuerie causée par les fanatiques, on est « la ou les victimes » du massacre. Sauf pour les chrétiens orientaux en général, et les coptes en particulier. La dictature de l'affectif ne va pas jusqu'à eux. L'indignation n'a pas cours pour ces minorités persécutées aux Proche et Moyen Orient, chez qui que ce soit.

     

    Alors certes, de temps en temps, quelques jours, on voit bien fleurir quelques « statuts » sur le sujet mais ça ne dure pas bien longtemps. Les chrétiens arabophones fuient leur pays sans être aidés en quoi que ce soit par les occidentaux, à commencer par leurs frères et sœurs dans la Foi, à quelques notables exceptions près, le reste n'en ayant strictement rien à faire « de facto ».

     

    Bientôt il n'y aura plus de chrétiens « originels », grecs catholiques, assyriens, arméniens, syriaques en Terre dite Sainte. Pourtant je ne vois nulle part de « marche blanche » organisée avec dépôt de gerbe, de bougies et dessins de gosses, ce qui permet les « selfies » éplorés que l'on poste ensuite su « fècebouc ». Le soir de Noël avant d'aller becqueter la bûche, les zuitres et le foie gras Labeyrie, peut-être qu'une intention sera prononcée ? Peut-être même sera-t-elle par miracle entendue ? Elle provoquera sûrement une petite larmichette vite écrasée, mais après ?

    Lire la suite

  • Chroniques du pays réel - Ce qu'il reste de la ruralité

    Imprimer Pin it!

    Je ne vais pas le cacher, j'ai eu envie d'écrire cette petite chronique après avoir lu le texte de Gerald Andrieu, "en direct du pays réel", dans la dernière livraison du "Causeur" papier...

     

    chronique du pays réel, société, politique, amaury watremez, pays réel, pays légalLa France était un pays rural. Il y a bien longtemps. On trouvait une exploitation agricole tous les deux-cent mètres. En tant qu'enfant du "baby boom" j'ai vu ainsi que mes semblables ses derniers soubresauts. Quand nous partions en vacances en Vendée, la ruralité avait encore une présence tangible. Il existait encore une véritable vie des villages, dorénavant complètement ou presque désertifiés à l'exception des poivrots locaux. Les bourgs et hameaux ne ressuscitaient pas uniquement les week-end quand les citadins des grandes villes proches viennent se ressourcer dans leurs pavillons "Monopoly".  

     

    Ce qu'il reste de la ruralité, je l'ai perçu en travaillant par exemple à Verneuil sur Avre pendant un an. De par mes obligations professionnelles, j'étais en "pension" à Verneuil durant la semaine. Je n'étais pas le seul dans le cas, nous étions quatre enseignants à dormir dans les chambres normalement désaffectées du collège local. Avec le recul ce sont plutôt des bons souvenirs, nous étions obligés de nous entraider afin de ne pas trop subir l'ennui profond des campagnes vidées de leurs campagnards.

    Lire la suite

  • Prendre Sausage party au sérieux ?

    Imprimer Pin it!

    Moraliser le cinéma

    dessin animé, sociologie, politique, société, cinéma, censure, sottise, religions, catholicisme, amaury watremezLa polémique, si on peut appeler ça ainsi car elle est picrocholine, autour du dessin animé pour adultes « Sausage Party », m'amuse beaucoup. Et je ne comprends pas trop : ceux qui condamnent « Sausage Party » sont dans le même temps pour une libéralisation encore plus marquée de l'économie, libéralisation qui entraîne mécaniquement celle des mœurs. Ou alors sont-ils hypocrites ?

     

    Cette discussion ridicule m'évoque également l'abbé Bethléem. Cet abbé a pratiqué tout le temps de son sacerdoce la censure attentive des œuvres littéraires et cinématographiques de son temps. Il s'est régulièrement trompé sur la valeur artistique de ce qu'il prétendait interdire au nom de la foi chrétienne manquant singulièrement de discernement sur la plupart des auteurs de livres et de films. Il s'est systématiquement trompé avec une constance qui inspire l'admiration.

     

    Il les aura tous manqué, y compris les écrivains catholiques...

    Lire la suite

  • Fillon et sa base MST

    Imprimer Pin it!

    société, politique, fillon, MST mocassiçns serre-tête, versailles XVIème, Amaury WatremezSi je ne risque sûrement pas de voter à gauche en avril et en mai, je ne voterai certainement pas non plus Fillon, en premier lieu par dégoût de sa base électorale « MST ». On me dira que ce que je vote n'a strictement aucune espèce d'importance. Je ne suis même pas un de ces éditorialistes proche du ciel des z-élus du régime, au fait des secrets des puissants. Je ne suis pas un de cex types qui sait tout, voit tout, comprend tout, fût-ce après tout le monde. Je ne suis qu'un pauvre moustique, un citoyen lambda...

     

    Et il est décidément des temps troublés comme le nôtre ou entre deux maux on ne peut même pas choisir le moindre.

     

    Il vaut mieux prendre un peu de champ, faire quelques pas de côté, garder le sens de la dérision face à tant de grotesque, de ridicules étalés avec aussi peu de de retenue, face à la dictature insupportable de l'affectif infantile. On peut aussi entretenir sa bibliothèque, profiter de la vie comme le conseillait Montaigne dans ses magnifiques « Essais » écrits durant les guerres de Religion, autre période de sottise triomphante.

    Lire la suite

  • Lynchage sauce hollandaise

    Imprimer Pin it!

    Suivez-l-allocution-de-Francois-Hollande-en-direct.jpgFrançois Hollande a annoncé hier qu'il ne se représenterait pas à la présidence de la République sans doute encouragé en cela par son entourage. Il était presque touchant. Cela ne manquait pas de courage. Ce qui ne l'est pas du tout par contre, touchant, c'est le lynchage généralisé s'en étant ensuivi sur les réseaux sociaux, comme si la crise morale gravissime que traverse ce pays et ses pesanteurs n'étaient que de sa seule et unique responsabilité. Il a le dos large le président normal, et il est un bouc-émissaire facile.

     

    Au moins, pour une fois je suis d'accord avec Estrosi, il a fait preuve de dignité.

     

    La situation actuelle est le résultat de décennies d'inaction, d'inertie et de bavardages sans fin sur le sexe des anges. Elle découle aussi de politiques désastreuses de gouvernement aussi bien de droite, dont ceux auxquels Fillon et NKM, a participé, que de gauche. Elle est également la conséquence directe de la prépondérance absolument dramatique des idéologiques libérales ou socialisantes dont on justifie encore l'échec par le fait que celles-ci n'auraient pas été mises en application comme il convient jusque là.

     

    Ils nient l'évidence de l'échec patent de leurs théories globalisantes chéries étant pour eux de véritables fois religieuses avec dogmes et gardiens du temple. Ce sont toutes ses idéologies et leur emprise qui nous tuent.

    Lire la suite