Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Foi

  • Pas de Médine nulle part

    Imprimer Pin it!

    musique, médine, bataclan, islamisme, société, politique, amaury watremezMédine, ce rappeur haineux, étalant sans vergogne sa haine de la France et de ses valeurs (voir à ce lien un exemple parmi d'autres), évoquant le Djihad violent mais attention c'est du second degré prétexte-t-il, n'ira pas « chanter » au Bataclan mais au Zénith. Il invoque dans un message sur les réseaux dits sociaux des « groupes d'extrème-droite » menaçant sa vie jouant les petites choses fragiles en position fœtale dés qu'elles risquent de voir ou d'entendre un peu de violence ou de contradiction envers son discours (voir à ce lien et sur son touitteure). Voilà qui la fiche mal pour un type qui se prétend tellement mâle, tellement rebelle. Comme tous les autres il se justifie finalement en invoquant des nostalgiques «des fameuses z-heures les plus sombres de notre histoire »...

     

    Tout contradicteur de la « bonne parole » en France l'est systématiquement. C'est une réponse intellectuellement très faible et historiquement fausse en plus mais qui a le mérite de faire peur encore à certains et certaines terrorisées d'être collés dans le camp du Mal (je songe à cette polémique, voir à ce lien).

    Lire la suite

  • Les fameuses valeurs chrétiennes

    Imprimer Pin it!

    Foi, valeurs chrétiennes, société, amour, bonheur, amaury watremezBien entendu, il existe des chrétiens qui vivent véritablement en cohérence avec  l’Évangile et leur foi au moins un tout petit peu. Ceux-là n'ont pas besoin d'évoquer les fameuses valeurs chrétiennes à tire-larigot, n'ont pas besoin d'en parler puisqu'ils les vivent. Elles vont de soi pour eux ainsi que pour beaucoup de personnes non-croyantes pour qui l'altérité n'est pas un vain mot, la véritable altérité, celle qui partage sans contrepartie, qui donne sans demander de reconnaissance de dettes, qui accepte l'autre tel qu'il est et non tel que l'on voudrait qu'il soit, celle qui ne consiste pas à modeler son prochain selon ses vœux, selon un arbitraire revenant finalement à faire entrer un coin carré dans un trou rond. A la fin on finit toujours par donner des coups de marteau pour que ça rentre...

     

    ...Et cela revient à ne pas aimer son prochain du tout au fond, en se parant de bonnes intentions.

     

    Parfois même c'est beaucoup plus simple les frustrations, la rancœur bien mal camouflée recuite, le ressentiment contre le monde entier enjoint certains pharisiens à déployer beaucoup d'efforts afin que ceux qui ont le malheur d'apporter quelque importance à leurs laïus soient aussi frustrés et malheureux qu'ils le sont eux.

     

    Je les plains malgré tout ces personnes.

    Lire la suite

  • La spiritualité comme un S.A.V

    Imprimer Pin it!

    argentine-une-femme-demande-lapostasie.jpgAttention, je ne veux pas ici dire que l'on n'a pas le droit d'être incroyant ou de vivre une spiritualité en dehors de l'Église. Parfois il est des chrétiens, des catholiques qui feraient mieux de s'inspirer du comportement d'athées ou d'agnostiques beaucoup plus capables de charité qu'ils ne le sont, l'oubliant une fois passé le parvis de l'église après la messe du dimanche. Contemplant le scandale du Mal qui dans ce monde touche d'abord les plus petits, les plus faibles, les plus pauvres, contemplant la souffrance je comprends parfaitement que l'on puisse se dire que si un dieu existe il a un drôle de sens de l'humour.

     

    Un chrétien ne se posant pas cette question de la Croix oublie deux ou trois éléments fondamentaux...

     

    Cependant, je trouve que ces personnes ayant décidé de se faire débaptiser après les déclarations du Pape sur l'homosexualité confondent la Foi et la spiritualité avec un S.A.V. ou une association comme une autre. Elles sont tellement libres qu'elles suivent le discours ambiant actuel ans un bel ensemble grégaire assez contradictoire. Elles voient Dieu et, ou le Pape comme une sorte de "chairman manager", comme un chef d'entreprise dont on peut démissionner quand on ne s'y retrouve plus, un président de syndicat. On voudrait choisir ce qui arrange, ce qui n'implique aucune responsabilité vis à vis du voisin, du prochain.

    Lire la suite

  • L'éducation ça compte

    Imprimer Pin it!

     éducation, société, politique, avenir, enfance, Emmanuel toddà propos du livre d'Emmanuel Todd sur les évolutions sociétales : la « crétinisation » des élites, la fin prochaine selon lui de la démocratie (voir article de Libération à ce lien)

     

    Dans notre société si progressiste, si avancée, les différences d'éducation, dont l'éducation à la culture, n'ont jamais été aussi importantes, si prégnantes, créant des castes tout aussi marquées que celles du « Meilleur des Mondes » d'Aldous Huxley, chacun dans son groupe ravi d'en faire partie, content de sa soumission à un arbitraire pourtant objectivement insupportable, esclaves de leurs pulsions, de désirs étriqués conditionnés par la pub et le storytelling, toutes les histoires sentimentales et, ou mièvres que l'on vend aux peuples pour pas grand chose...

     

    C'est un peu plus complexe que la « Veillée des chaumières » qui faisait pleurer Margot mais le principe demeure exactement le même, est étendue à tout le divertissement, ce qui rapporte de l'argent, beaucoup d'argent et en plus c'est un « marché fantastique » le rêve formaté...

    Lire la suite

  • Paroles de profs sur la laïcité

    Imprimer Pin it!

    islam, islamisme, banlieues, charlie hebdo, société, politique, amaury watremezMoi le réac, le méchant, l'anar de droite irrécupérable, J'ai acheté le numéro hors série de "Charlie Hebdo" sur la laïcité à l'école contenant une soixantaine de témoignages de profs (voir quelques pages de cette publication à ce lien). En le lisant dans le train de banlieue, j'ai croisé beaucoup de regards fuyants, gênés, on n'est plus tellement "Charlie" en 2018. Bien entendu on évoque sur les couverture "les" religions, on convoque une imagerie invoquant l'Inquisition, mais à 99.9 % les témoignages dans ce hors série concerne l'Islam.

     

    A droite beaucoup refuseront de lire ce magazine parce que ce sont les "gauchistes" de "Charlie". C'est une erreur grossière car les témoignages lus montrent qu'il y a parmi toutes les personnes témoignant de nombreuses personnes de bonne volonté et lucides sur la question de l'islamisme en "cités". A un moment il faudra bien dépasser des clivages superficiels sur la question, avant que les faits ne nous l'imposent de force.

     

    Il y a vraiment en France la droite la plus con du monde incapable de répondre aux angoisses de ces gens. Ce ne sont pas des déclarations martiales qu'ils veulent mais de la fermeté, de l'autorité dans la réaffirmation de nos valeurs et non dans une tolérance molle et bien lâche de ce qui ne devrait surtout pas être toléré. On se demande d'ailleurs si celle-ci n'est finalement pas le fruit d'un mépris certain pour les populations "issues de la diversité" impliquant qu'elles sont finalement juste assez bonnes pour une pratique religieuse exprimée en interdits simplistes, pour les conserver au calme en quelque sorte.

     

    A gauche d'autres feront de même car "Charlie" c'est encore de la propagande "islamophobe", mot valise emprunté aux mollah iraniens qui l'ont inventé. Cette attitude provient surtout de l'idée voulant qu'il faudrait tout accorder aux plus religieux pour acheter la paix sociale et demeurer tranquilles encore quelques temps dans les quartiers de centre-ville. Ils sont aussi dans le "après nous le déluge", car ce qui se passera dans quelques années ne les concerne pas. D'autres enfin iront encore plus loin, "Charlie" "célésionistes"...

    Lire la suite

  • Bernanos en pleine lumière

    Imprimer Pin it!

    bernanos3.gifDepuis quelques temps, à droite d'aucuns se réclament de Bernanos (ils se disent ni de droite ni de gauche mais sont objectivement de droite). Pour ma part, je trouve cela éminemment sympathique bien entendu ainsi que j'aime déjà comme des frères ceux qui à gauche le voient comme un frère d'armes. Pour quelques uns il est même leur capitaine, pour d'autres un exemple. Ils jugent de ses capacités de réflexion politique injustement, le font de leur camp parfois abusivement, le transforment en quelqu'un d'autre qu'il n'a jamais été. Ce qui m'agace le plus sont ceux en faisant leur maître, ce qui ferait d'eux leurs héritiers tout en étant mondains, serviles et avides de la reconnaissance des maîtres de ce monde.

     

    Tous ou presque oublient une chose pourtant fondamentale chez lui qui est sa foi.

     

    Comment pourraient-ils s'y attacher dans notre société si matérialiste, atomisée et traversant une crise morale encore plus grave qu'à l'époque des « Grands Cimetières sous la lune ». Comment pourraient-ils le comprendre alors que tous finalement sont contaminés par l'esprit libéral libertaire, et mortifère, et nous poussant au narcissisme le plus abject, de nos temps troublés.

    Lire la suite

  • Tripes molles et cœur sec

    Imprimer Pin it!

    politique, attentat opéra 12 mai, société, islamisme, islam, société, trouille, amaury watremezNotre époque a ainsi que celle des années 30, 40 le « cœur sec et les tripes molles » ainsi que l'écrivait Georges Bernanos. Il était un modèle de courage et de lucidité dans des temps troublés, un peu moins que les nôtres cependant, sans jamais renier ce qu'il pensait, ce qu'il croyait, ce qu'il sentait. Certains, allant un peu vite en besogne le font passer à gauche juste après la guerre d'Espagne alors qu'il fût fidèle jusqu'au bout à ses idéaux de jeunesse. Il n'hésita pas à tirer à « boulets rouges » contre son camp supposé sans pour autant épargner celui d'en face. Il nommait le mal, le désignait, en 2018 on a énormément d'hésitations à le faire.

     

    Il ne faut surtout pas dire que le taré haineux d'hier soir était islamiste, croyant musulman, il faut prendre beaucoup de précautions pour éviter l'amalgame voyez vous. Et qui sait si ce n'est pas la faute des sionistes ? Qui sait si ce n'est pas un complot du grand capital pour égarer les luttes légitimes des prolétaires ? J'en rirais si ces sottises ne trouvaient pas un écho favorable partout sur le net.

    Lire la suite

  • Le fameux voile catholique

    Imprimer Pin it!

     

    religions, christianisme, islam, politique, société, amaury watremezPlus c'est gros plus ça passe !

     

    Plus c'est cliché, mieux c'est !

     

    Rappelons tout de suite que le voile chez les catholiques est d'abord pour les religieuses, des femmes n'étant pas laïques. Si auparavant dans les paroisses, avant Vatican II on se couvrait les cheveux, on ne portait pas le voile dans la rue, il n'était pas une prescription de tenue...

     

    Et comme en plus les français témoignent en ce moment d'une inculture religieuse assez crasse, on a beau jeu de réécrire l'histoire spirituelle, en particulier celle des catholiques en France. Castaner, qui n'a jamais peur, qui ose tout, a eu cette sortie remarquable sur nos mères et grands mères qui auraient toutes porté le voile mais catholique celui-là quand nous étions petits. Il a dit donc ça à ce lien, voir par . L'écoutant, je songe à ma mère, catholiques, à mes grands-mères, catholiques elles aussi, et je pouffe doucement. J'ai du mal à les imaginer telles des veuves siciliennes de films de mafiosi...

     

    Lire la suite

  • Fais toi peur avec les cathos

    Imprimer Pin it!

    politique, société, religions, catholicisme, spiritualité, amaury watremez, macron, bernardins,Emmanuel Macron est allé tenir un discours aux Bernardins déplorant que les relations entre l'état français, la république, se soit distendu avec les catholiques. Il est vrai que nos valeurs, notre société, se sont construites sur celles du catholicisme qu'on le veuille ou non. Les droits de l'homme ne sont en somme qu'une laïcisation de la morale évangélique. Dés que quelqu'un ose le rappeler ne fût-ce que timidement, il risque aussi une levée de boucliers moralisateurs, une bordée d'injures de tous ceux qui haïssent le catholicisme encore maintenant alors qu'il ne concerne que de 1 à 2% de pratiquants réguliers.

     

    Il faut dire qu'après des décennies à avoir affirmé aux catholiques que la pratique des sacrements n'était pas bien importante, il ne faut pas trop s'en étonner.

     

    C'est plus simple et moins risqué de le faire avec eux qu'avec d'autres religions monothéistes beaucoup plus susceptibles. Il faut dire aussi que les catholiques ne savent généralement pas se défendre ou répondre à la haine contre eux. Ils ont toujours peur de déplaire, d'être assimilés aux méchants réactionnaires, à la droite bien de droite.

    Lire la suite

  • Ces chrétiens dont vous n'avez rien à faire

    Imprimer Pin it!

    Encore moins que les autres, c'est dire....

    chrétiens d'orient, islam, politique, société, religions, islamisme, société, amaury watremez 

    Ce sont les chrétiens orientaux, ces chrétiens qui célèbrent en grec, en syriaque, en copte, en araméen, an arménien, en arabe, ces chrétiens qui parlent d'ailleurs arabe pour la plupart d'entre eux. Minoritaires, toujours suspects aux yeux des maîtres s'étant succèdés sur ces terres depuis des siècles ils formaient souvent l'élite de leurs nations, et un pont avec l'Occident (voir à ce lien un article sur le massacre de ces minorités qui continuent).

     

    Cependant, l'ignorance des catholiques est telle à leur sujet en 2018qu'elle peut être illustrée par ce monsieur me demandant candidement à un stand de l'Oeuvre d'Orient à quelles dates étaient arrivés au Proche Orient les missionnaires ayant convertis ces croyants. Dans son esprit, un arabe était automatiquement musulman, pas un disciple de l’Évangile.

    Lire la suite

  • Les arbitres des élégances politiques comme des morpions

    Imprimer Pin it!

    knoll.jpgIl existe dans ce pays de France une catégorie de la population qui en déteste les valeurs, l'histoire et la culture. Bien entendu, c'est le droit de celle-ci après tout, mais dans ce cas pourquoi ne pas être cohérent ? Mais par contre à l'inverse personne n'a le droit de le dire, ou de se le donner, car l'influence des arbitres des élégances politiques est encore excessivement importante. Dans les milieux favorisés par les études ou l'argent, on a encore une peur bleue de les choquer, ou de les contredire. Même et surtout s'ils disent des sottises.

     

    Surtout dans ce cas.

     

    Il convient de continuer à s'obstiner dans le masochisme mémoriel et l'autoflagellation collective. Les français surtout s'ils ne sont pas des « bonnes » familles sont forcément des salauds. Les électeurs de la « France insoumise » sont des jaloux, des aigris, des anciens fonctionnaires passéistes, ceux du « Front National, rien que des ploucs infréquentables...

    Lire la suite

  • Pour un héros combien de salauds ?

    Imprimer Pin it!

    islam, terrorisme, radouane lakdim, fiché S, société, politique, incompétence, amaury watremezPour un Arnaud Beltrame mort en donnant sa vie, combien de salauds ? Combien de cloportes ? Combien de collabos en puissance s'accommodant du pire pensant ainsi se protéger ? La colère monte avec la rage au cœur face à tous ces renoncements, face à la sottise de certaines déclarations, face à tous ces aveux d'impuissance. Comment ne pas être furieux quand on lit ou que l'on écoute les déclarations du ministre de l'Intérieur affirmant qu'ils étaient persuadés que Lakdim qui était fiché "S", tout comme sa compagne, ne passerait pas à l'action .

     

    Radouane Lakdim, un autre taré fanatisé, un autre "loup solitaire" sans doute, a donc pris en otage des clients du "Super U" de Trèbes dans l'Aude. Tenant un discours à peine intelligible, violent, haineux, il a égorgé -pardon "poignardé au cou" (voir à ce lien un "pudique" article parmi d'autres sur le sujet)- le gendarme de 45 ans qui avait pris la place d'une otage.

     

    La très grande majorité des croyants musulmans de France ne prendra jamais un couteau ou une kalachnikov pour assassiner. Mais la très grand majorité des croyants musulmans de France ne dénoncera pas les actes terroristes commis au nom du Coran. Pour quelle raison ? Parce que la plupart des musulmans excusent ces actes ou les justifient par le racisme qui sévirait durement dans notre pays à leur encontre, quand ce n'est pas à cause de la mainmise du lobby jui...sioniste pour ceux qui s'enhardissent à avouer ce qu'ils pensent vraiment.

    Lire la suite

  • Quoi de plus ?

    Imprimer Pin it!

    islamisme, société, politique, religions, société, amaury watremezHier après-midi gare saint Lazare juste devant cour de Rome on pouvait tomber sur un cercle de barbus et voilées, tous sur le même modèle physique étrangement. Ils avaient tous une tête un peu ronde et des yeux de même, les mêmes lunettes à verre très épais car ils avaient visiblement la vue basse et courte. Ce sont certes loin d'être les seuls, tout militant de quelque mouvement qu'il soit à qui on retire son messie personnel agirait de même. Je n'ai jamais compris ce besoin de se créer des sauveurs qui s'autoproclament dignes du rôle à chaque fois, ce qui il est vrai n'est pas surprenant.

     

    Ces braves gens vociféreraient et éructaient à qui mieux mieux pour défendre Tariq Ramadan, bien entendu injustement accusé à les entendre.

     

    Leur discours se composait de harangues pleines d'emphase et de violence sur les immigrés qui avaient construit la France, dont les cathédrales, sans oublier un ou deux slogans antisémites. On les eût sans doute sincèrement surpris en leur rappelant qu'à l'époque il n'existait pas d'immigration économique venant du Maghreb sur notre territoire, même si par les croisades il y eut malgré tout quelques échanges entre les deux civilisations, occidentale et orientale.

    Lire la suite

  • Les blasphèmes des fanatiques

    Imprimer Pin it!

    religions, société, laïcité, politique, amaury watremezOn notera qu'à dessein je ne cite aucun dieu particulier, aucune religion définie, aucune doctrine, je me contente de faire quelques remarques me semblant de bon sens. Ce petit avertissement liminaire ne servira strictement à rien je le sais, on me soupçonnera très vite des pires intentions mais je n'en ai cure...

     

    Je m'étonne que personne ne s'en soit jamais fait réellement la réflexion alors qu'elle est toute simple. Les prescriptions alimentaires obligatoires tout comme celles obligeant au port de tel ou tel vêtement et ou accessoire sont en eux-mêmes des blasphèmes. Ils incitent à cacher le corps des femmes, à refuser d'ingérer tel ou tel fruit, légume, animal. Ils suggèrent donc par essence que la création divine est mauvaise en elle-même, que leur dieu a raté quelque chose puisqu'il faut soit le cacher soit l'éviter.

     

    C'est donc que le corps des femmes, création divine, tout comme le cochon, entre autres, sont maléfiques et que donc c'est un dieu mauvais en lui-même.

    Lire la suite

  • Une certaine petite bergère...

    Imprimer Pin it!

    politique, sociéte, jeanne d'arc, orléans, catholiqkues, amaury watremezA Orléans pour célébrer sainte Jeanne d'Arc cette année, l'organisme chargé d'organiser les fêtes en son honneur a choisi cette année une jeune femme métisse, bonne catholique et méritante, capable d'altérité : Mathilde Edey Gamassou. Que je sois bien claire, sa couleur de peau n'a aucune espèce d'importance dans ce que je vais écrire, et elle n'est responsable en rien des confusions des uns ou des autres autour de son choix. Mais que l'on ne nous fasse pas croire qu'elle n'a pas été choisie car métisse alors que c'est précisément pour cela qu'elle est censée incarner Jeanne cette année...

     

    C'est une célébration de ce que beaucoup, dont l'auteur de cet article (voir à ce lien), nomment les valeurs que Jeanne représente : le sens de l'autre, le sens du service, le courage, le dévouement...

     

    C'est une Jeanne très intellectualisée que voilà, une Jeanne schématique coupée de sa réalité historique, une Jeanne ripolinée, aseptisée. Alors oui, pour représenter cette Jeanne, cette jeune femme est somme toute parfaite comme symbole, seulement voilà :

    Lire la suite

  • De l'abbé Bethléem aux bourgeois pédagogues

    Imprimer Pin it!

    littérature, bibliothèque, société, censure, bêtise, culture, amaury watremezL'abbé Bethléem était cette figure pittoresque de prêtre de choc qui pendant plusieurs décennies pensait expurger la littérature de tout ce qui était mauvais pour le peuple (voir à ce lien). Il s'est systématiquement trompé sur le talent des auteurs qu'il censurait, y compris les catholiques, et portait aux nues une littérature toute en exemplarité sans couleur, sans saveur, sans odeur. Il était un genre de boussole à l'envers, de celles indiquant toujours le Sud. Il était sincèrement persuadé de faire le Bien en évitant aux âmes de se pervertir. On ne peut véritablement l'en blâmer après tout.

     

    Parfois certaines voies sont pavées de bonnes intentions dit-on.

     

    Il est de ces personnages permettant aux bien-pensants d'évoquer l'ordre moral d'antan, un ordre noir réputé arbitraire et insupportable. Il était un Don Camillo "réac" en somme. Ledit ordre noir était pourtant tout relatif ainsi que le rappelait Marcel Aymé dans un texte sur la libération sexuelle, les enfants et les grandes personnes, y compris à Paris, avaient quotidiennement tout autour d'eux des animaux, animaux de trait, de labours, chevaux, s'ébattant librement voir se reproduisant sous leurs yeux. Ils avaient des leçons de chose -de "la" chose- en vrai. Le joug moralisateur était donc tout relatif.

    Lire la suite

  • Témoigner de sa foi catholique en 2018

    Imprimer Pin it!

    Foi, catholiques, église catholique, société, politique, religions, amaury watremezLorsque l'on évoque la Foi chrétienne, en particulier catholique, en 2018, la plupart du temps votre interlocuteur soit condescendant soit carrément hostile vous répond que la Foi n'est pas un concept rationnel et que toute croyance relève de la superstition. Cette réponse est stupide puisque la Foi, par définition, ne relève pas de la rationnalité, sinon cela ne s'appellerait pas ainsi Notre société se croit beaucoup plus raisonnable. Elle a inventé le Smartphone, cet outil censé développer les communications et utilisé pour surtout les éviter, et l'on n'a jamais autant vu de pseudo-coachs de vie mélanger tout et son contraire dans ce qui reste des spiritualités, sans parler des horoscopes dans la plupart des journaux.

     

    Je dis bien, lorsque l'on évoque la Foi chrétienne car lorsqu'un musulman ou un juif, ou un bouddhiste, évoque ce en quoi il croit, cela devient soudainement beaucoup plus respectable. Étonnant, non ?

     

    Dans le meilleur des cas, l'interlocuteur répliquera qu'il respecte les croyants mais pas les dogmes et pas toutes leurs croyances et qu'il refuse qu'on lui impose des valeurs ou quoi que ce soit. Notons que le simple fait d'en parler est vécu comme totalement arbitraire et insupportable, comme l'obliger à y croire. Il faut dire que la Foi, comme tout idéal de vie, implique des devoirs envers les autres, une morale. Pour couper court à toute argumentation mesurée, on n'oubliera pas de renvoyer le chrétien à l'Inquisition, aux cathares, aux "dragonnades" comme si tous les catholiques, y compris ceux de maintenant devaient encore et toujours porter la faute de leurs ancêtres.

    Lire la suite

  • Un homme debout

    Imprimer Pin it!

    à propos de « une très légère oscillation » de Sylvain Tesson aux éditions des équateurs (voir à ce lien)

     

    littérature, société, livre, journal, amaury watremezIl y a des hommes qui n'ont plus goût à l'être vraiment. Ils se contentent de ce qu'ils sont, de ce qu'ils font. Tout ce qu'ils désirent, c'est continuer à consommer et vivre chichement sur le plan spirituel et intellectuel. Ils demeurent dans l'allégeance aux conformismes. Ils sont satisfaits, ce qu'ils pensent être de la sagesse. Et puis il existe encore quelques êtres humains comme Sylvain Tesson. Perpétuels insatisfaits devant la médiocrité assumée de cette société, la haine, la sottise, ils ne se résignent pas à leur domination, à leur joug. Pire encore aux yeux de notre monde, ils recherchent continuellement le dépassement personnel de leurs limites.

     

    Quitte pour cela à prendre des risques fous...

     

    Ces êtres d'une autre pâte que les autres se souviennent que Dieu vomit les tièdes ainsi que le rappelle souvent Bernanos, auteur souvent cité par Sylvain Tesson ce qui me le rend d'autant plus sympathique. J'ai cru trouver en lui un « compagnon d'armes » en quelque sorte, de ce que le « Grand d'Espagne » évoqué ci-dessus appelle la « communion des saints ».

     

    Quand je parle de dépassement, il ne s'agit pas seulement de l'exploit sportif qui fera du bruit médiatique quelques temps et puis sera oublié mais de celui poussant à sublimer ses souffrances, ses handicaps pour atteindre un autre palier dans l'humanité. Cela fait longtemps déjà qu'il écrit, s'indigne, se passionne pour ses frères humains mais le 20 août 2014 lui est arrivé un accident qui lui a fait prendre conscience de l'urgence de faire quelque chose de son existence. Comme nous tous, il lui a fallu une catastrophe pour ne plus vivre sur le fil, dans une irresponsabilité d'adolescent légèrement suicidaire.

    Lire la suite

  • La fin des chrétiens d'Orient

    Imprimer Pin it!

    Aussi sur Agoravox

     

    Un film très intéressant sur Arte replay à ce lien sur le sujet

     

    chrétiens d'orient, société, eglise de France, indifférencce, islamisme, politiqueDieu écrit droit avec des lignes courbes écrivait le père le Guillou, grand exégète et aumônier des bénédictines du Sacré Cœur de Montmartre. Et il a de l'humour. A l'exception de quelques paroisses et d'un ou deux diocèses, essentiellement du Sud, étant autant de particularités, on ne parle dans aucun lieu notable des souffrances des minorités chrétiennes en pays musulman. Sauf à l'institut du Monde arabe dirigé par l'ineffable Jack Lang, endroit où sévit aussi Houria Bouteldja. On peut y voir une exposition très bien faite sur le sujet même si celle-ci ressemble aussi à un inventaire avant décès (elle a lieu encore quelques jours, voir à ce lien)...

     

    Il existe une vingtaine d'églises parmi ces croyants. Ils sont pour 60% orthodoxes et 40% catholiques. Ce sont les églises originelles du christianisme, ce sont eux qui ont préservé jusqu'en 2018 l'histoire du Christ, les lieux de son parcours sur cette terre, et des traditions remontant aux origines de la foi chrétienne. Ils célèbrent en arabe, en syriaque, en copte, en éthiopien, en grec, en latin. Ils sont persécutés depuis des siècles mais ont su pourtant vivre très longtemps en pays musulman en préservant leur foi.

    Lire la suite

  • Ils sont pas méchants ils veulent jouer

    Imprimer Pin it!

    politique, société, cités sensibles, ZEP? France, saint sylvestre, nuit, amaury watremez

    Aussi sur Agoravox

     

    1031 voitures incendiées en France la nuit du Nouvel An (voir à ce lien). Tout le monde a l'air de trouver ça normal, de ne pas s'en formaliser. « C'est comme ça que voulez-vous... ». On attend juste le chiffre le matin du 1er janvier. Le pire là-dedans est que ce sont des personnes aussi précaires socialement que les incendiaires qui en sont victimes. 1031 est le chiffre que le ministère avoue, on peut donc penser que c'est plus...

     

    Mais ce n'est pas bien grave pour nos responsables et journalistes graves et compassés et progressistes distingués, ces jeunes ils sont pas méchants, ils veulent jouer....

     

    Une jeune policière a été lynchée à Champigny alors qu'intervenant dans une cité sensible. Elle a été frappée à terre de nombreux coups (à terre précisons le encore une fois, voir à ce lien). C'est de la barbarie, ni plus, ni moins. Il n'y a aucune excuse à un tel déchainement de violence aussi lâche. Il n'y a pas de circonvolutions de langage à avoir, il serait temps d'être clair. Et aussi contre tous les salopards s'en réjouissant sur les réseaux sociaux...

    Lire la suite

  • Le Pape, les migrants, l'expiation de l'homme blanc

    Imprimer Pin it!

    Christianisme, société, politique, religions migrants, amaury watremez enseignementLe Pape François a comparé dans son homélie de Noël (voir à ce lien) les parents du Christ et des migrants ce qui est parfaitement inexact sur un point : Joseph et Marie venaient se faire recenser. Ils n'émigraient pas le moins du monde. Mais le Pape est de ceux pour qui l'homme blanc, le mâle et la femme occidentaux parfois chrétiens doivent absolument expier encore et encore et encore des fautes commises durant la colonisation. Celle-ci devient l'excuse suprême de tous les fanatiques, les dictateurs africains ou asiatiques, de tous ceux haïssant l'Occident et ses valeurs.

     

    Cette haine très enracinée, mesurable, naît d'abord et avant tout à cause du rôle des femmes dans nos pays et d'un art de vivre libéré de contraintes d'un autre âge. Cette haine est profondément enfouie dans le cœur et l'esprit de tous ceux qui viennent en Europe non pour participer à notre société, voire s'y intégrer mais pour profiter au maximum de ce qu'ils considèrent comme un El Dorado décadent.

     

    Je n'ai jamais compris entre parenthèse leur obsession à couvrir, à cacher le corps féminin pour éviter aux hommes de sombrer dans la concupiscence. Car c'est un blasphème objectif, cela signifie que la création divine est mauvaise puisque provoquant le mal...

    Lire la suite

  • Joyeuses fêtes et surtout la santé

    Imprimer Pin it!

    société, politique, noèl, religions, christianisme amaury watremezIl y a aura toujours des petits, et grands, censeurs de joie. Les censeurs de joie ne supportent pas les plaisirs pouvant exister en dehors de leur idéologie à la noix, des plaisirs contredisant leurs certitudes absconses. Devant une œuvre d'art, un paysage de rêve, un film, en lisant un livre ils ne recherchent que ce qui leur permet de persévérer dans leur sottise. Ils ne goûtent pas la vie, ils la refusent, la détestent et profitent de la moindre once de pouvoir qu'ils ont pour communiquer leur rancœur, leurs frustrations aux autres...

     

    Les donneurs de leçons habituels s'en prennent maintenant à Noël. Noël est une fête chrétienne même si elle a perdu beaucoup de son sens depuis quelques décennies. Et c'est la signification de cette fête chrétienne (je répète pour bien agacer les moralisateurs laïcards ou communautaristes) qui implique cette convivialité et ce temps de paix que tous croient bon de vivre le 24 et le 25 décembre. Que Noël soit une fête chrétienne même encore un peu les embête un maximum alors que les droits de l'homme qu'ils invoquent tant ne sont que la laïcisation de celles issues de l’Évangile.

     

    Ce qui tient encore un peu dans notre société : le souci minimal de l'autre, de protéger un peu les plus fragiles, en vient encore...

    Lire la suite

  • Noël j'oublie tout

    Imprimer Pin it!

    société, politique, religions, christianisme, noel, amaury watremezC'est Noël on oublie tout

    C'est Noël les criminels embrassent les flics. Ils rendent l'argent, ils sont tout doux.

    C'est Noël les violeurs font un gentil bisou sur le front aux jeunes femmes et leur offrent un thé. Ils devisent ensuite gentiment sur la pluie et le beau temps.

    C'est Noël dans la train de banlieue, tout le monde il est beau tout le monde il est gentil. On ne sait pas trop pourquoi mais c'est comme ça.

    C'est Noël et même les plus à gauche des communautaristes, des hérauts de la laïcité prennent des vacances et décorent un sapin...

     

    C'est Noël il n'y a plus de sans-abri dans les rues, plus de vieilles femmes crevant seules de froid dans leur taudis.

    Lire la suite

  • L'ascenseur social en panne aussi dans l’Église

    Imprimer Pin it!

    Eglise, société, politique, terre sainte, jérusalem, volontariat, amaury watremez, hypocrisieAussi sur Agoravox

     

    Je suis parti en tant que volontaire civil à Jérusalem pendant deux ans grâce à la Délégation Catholique à la Coopération sur un poste financé en grande partie par l’œuvre d' Orient. Cela a été un séjour inoubliable. Il m'a laissé une empreinte comme au fer rouge. J'y ai rencontré des personnes extraordinaires et je n'oublierai jamais ce que j'ai vécu là-bas et leurs visages. Je n'ai de cesse depuis d'essayer de faire connaître entre autres choses qui m'ont marqué la spiritualité des chrétiens d'Orient et leur sort tragique qui laisse indifférent la majeure partie des occidentaux.

     

    Cependant, je n'y étais pas parti pour la seule beauté du geste...

     

    J'étais en effet convaincu que ce genre de séjour à l'étranger permettait de nouer des contacts, se construire un réseau actif en montrant ses compétences pour plus tard lors du retour se donner les moyens de mes ambitions. Il nous était souvent dit également que partir en volontariat était un excellent point sur un CV ce qui est vrai à condition de faire déjà partie du milieu social qui convient. Cela n'était pas mon cas et je n'étais pas le seul.

     

    On le voit j'étais encore très naïf.

    Lire la suite

  • La question de Jérusalem au cœur du monde actuel

    Imprimer Pin it!

    jerusalem.jpg

    Aussi sur Agoravox...

     

    J'ai vécu deux ans à Jérusalem, de 1998 à 2000. J'y ai vécu durant une période plus facile, tout étant bien sûr relatif, avant le « mur de séparation » et après « l'Intifadah ». Quand j'y suis arrivé j'avais une idée très nette de la situation entre les deux peuples présents sur cette terre. Quand j'en suis parti, j'étais beaucoup moins catégorique, du moins sur certains points. Celle-ci est infiniment plus complexe qu'on le pense généralement mais dans le même temps finalement assez simple. On ne prend jamais compte de la multiplicité des peuples et des confessions y demeurant, de la multiplicité des chrétiens en particulier. On n'y fait jamais assez preuve d'empathie non plus.

     

    Or, je trouvais que la plupart des pèlerins, des touristes religieux, des nombreux spécialistes ou pseudo-spécialistes qu'ils soient bibliques ou non visitant cette terre en manquaient singulièrement, même pour ceux présents là depuis deux ou trois décennies, à commencer pour les chrétiens locaux.

     

    Le « petit troupeau » chrétien ne se réduit pourtant pas aux catholiques dits « latins » en Terre Sainte. Cependant les chrétiens palestiniens qui ont maintenu vaille que vaille les traditions des premiers temps évangéliques à Jérusalem sont pourtant considérablement méprisés. Et dédaignés. Et oubliés. J'étais effrayé de constater que beaucoup d'expatriés, de volontaires, y compris catholiques, de membres des communautés charismatiques, ne mettaient jamais les pieds à la messe des paroissiens locaux, ne se retrouvant qu'entre eux dans les « paroisses consulaires ». Et quand ces braves gens faisaient « leur » chemin de Croix c'était entre deux rangées de militaires israéliens, pour être tranquilles et conserver cet « entre soi »...

    Lire la suite

  • Le retour des sorciers

    Imprimer Pin it!

    spiritualité, politique, société, religions, amaury watremezDans la nuit des temps, les premiers hommes lorsqu'ils enterraient leur mort se sont rapidement posé la question de ce qui pouvait éventuellement advenir ensuite. Quand ils levaient les yeux et observaient les étoiles au loin, ils se posaient même la question du sens de leur existence. N'étaient-ils donc que des primates un peu plus évolués voués à chercher uniquement à survivre par tous les moyens y compris les pires ? Ou leurs vies malgré l'absurdité de la mort avait-elle un but ?

     

    Dans les temps les plus difficiles, ils croyaient en des dieux barbares, violents et injustes, on leur offrait des sacrifices somptueux pour les apaiser, un peu.

     

    Un tout petit peuple a un jour affirmé qu'il n'y avait qu'un Dieu et qu'il voulait le bonheur des hommes, et non leur mort. Ils ont évoqué des commandements qui sont toujours les fondements de nos lois, et de ce qui reste de nos tabous. Plus tard un homme issu de cette minuscule nation a prêché l'amour universel, une loi de l'intelligence et de l'altérité contre la sottise et la haine, l'équité, la paix, la justice. Il a souvent été bien mal compris mais c'est souvent grâce à ce qu'il disait que les sociétés ont avancé pour protéger les plus faibles.

    Lire la suite

  • Amour hors norme ou déviance ?

    Imprimer Pin it!

    André Cayatte reviens ils sont devenus cons !

     

    moeurs, sexualité, macron, brigitte, politique, amaury watremezDans un beau film, très polémique aussi (voir à ce lien), André Cayatte évoquait le cas de Gabrielle Russier, enseignante amoureuse folle d'un de ses jeunes élèves, suicidée en prison alors que des torrents de boue se déversaient sur elle. Le film n'approuvait pas la liaison, il montrait juste que les protagonistes d'une telle histoire ne sont généralement pas d'un bloc, il racontait d'une manière nuancée et intelligente ce qui s'était passé quitte à choquer. C'était dans l'ébullition de l'après 68 quand tout et n'importe quoi était dit sur la sexualité.

     

    Même si comme Humbert Humbert persuadé que Lolita vit très bien leur relation, l'enseignant de 31 ans condamné hier (voir à ce lien) et Gabrielle Russier se leurraient sur la passion qu'ils pensaient vivre. L'époque du film avec Annie Girardot et Bruno Pradal était il est vrai un temps où la délation collective en meute ne valait pas condamnation...

    Lire la suite

  • Des esclaves modernes en Libye

    Imprimer Pin it!

    Aussi sur Agoravox

     

    voir ma source sur les nouveaux marchés aux esclaves à ce lien

     

    esclavage, Libye, société, politique, révolution arabe, amaury watremezOn a pu voir à la télévision sur FranceTV et sur le net une vidéo montrant des nouveaux marchés aux esclaves. Ce sont des images crues, froides et révoltantes, c'est le réel de la situation libyenne. Ce sont des images révoltantes pour toute personne dotée d'une conscience. Il s'en trouvera certainement pour les excuser ou les minimiser abjectement en invoquant la situation de certains salariés en Europe, celle-ci il est vrai n'étant pas très éloignée de l'esclavagisme. Mais cela ne change rien au problème.

     

    Il y a un moment dans ces vidéos qui me révolte particulièrement, qui me fait douter de la nature humaine un peu plus et de sa capacité à réfléchir, à réagir. Ce sont ces prisonniers qui lisent pieusement le Coran alors que c'est le prétexte même de leurs bourreaux, de leurs geôliers pour les réduire à un tel sort. L'être humain a besoin de se rassurer, de se conforter...

    Lire la suite

  • Un certain 13 novembre

    Imprimer Pin it!

    terrorisme, société, islamisme, 13 novembre 2015, amaury watremezAussi sur Agoravox

     

    Un certain 13 novembre 2015 la France horrifiée découvrait que des enfants élevés en son sein, ayant profité des bienfaits de l'éducation nationale, aidés, soutenus, pouvaient la haïr jusqu'à tuer horriblement pour la plus grande gloire d'un dieu qui visiblement s'en bat l’œil. On se pose la question d'ailleurs, comment un dieu en théorie parfait pourrait-il réclamer le sang de ses créatures ? Les auteurs du massacre du Bataclan ont commencé par mitrailler le public d'un concert de Rock puis méthodiquement ils ont achevé les blessés. 

     

    Ce massacre fut précédé de la tuerie commise à « Charlie Hebdo » le 7 janvier 2015, toute la France était « Charlie », tous unis contre l'islamisme ( voire ce lien ). Le pays défila en nombre le 11 janvier 2015 contre la furie islamiste, contre la sottise obscurantiste, contre la haine. Il y eut une prise d'otages dans un supermarché vendant des produits « kascher ». L'on déposa des petites bougies, l'on défila en silence, gravement, durant des « marches blanches », il y eut des minutes de silence et tous ces gens qui allèrent boire un coup en terrasse pour montrer qu'ils n'avaient pas peur, sursautant néanmoins à la moindre porte de voiture claquée...

    Lire la suite

  • Ramadan - Encore un complot des « sionistes » ?

    Imprimer Pin it!

    tariq ramadan, hani ramadan, harcèlement, agression sexuelle, amaury watremezTariq Ramadan est rattrapé par deux affaires d'agression sexuelle suspectées (Voir ici et ). Tant qu'il n'a pas été condamné par la justice il est présumé innocent. Ce ne sont pas tellement ces deux « affaires » le plus instructif dans cette histoire, ni le plus effarant mais les réactions qu'elle suscitent parmi de nombreux musulmans internautes sous couvert d'anonymat, des réactions montrant une haine judéophobe abjecte de la part de trop de croyants qui bizarrement surprennent les journalistes du « Monde » (voir à ce lien), entre autres journaux appréciés des bourgeois pédagogues, alors que tout cela est bien connu depuis longtemps déjà. Ce n'est en rien une découverte, hélas.

     

    Je m'étonne toujours que des français de droite ou de gauche s'en étonnent, écoutent-ils leurs concitoyens de troisième ou quatrième génération ? Ont-ils essayé un jour de passer « Rabbi Jacob » à des gosses de « cités » ? (voir à ce lien ce témoignage) Ont-ils échangé un jour avec des émules du Coran sur la question d'Israël ?

    Lire la suite