Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Carnet mondain

  • La politique sans fond

    Imprimer Pin it!

    Le remaniement en bref (voir à ce lien)

     

    remaniement gouvernemental, société, politique, LREM, amaury watremezA lire divers articles sur le remaniement, à écouter les uns et les autres, on a vraiment l'impression que la politique n'a plus aucun fonds sérieux, que ce soit intellectuel ou idéologique. Il n'y a plus d'idées réduites à des slogans ronflants. Tout est affaire de communication et d'apparence de plus en plus, mais aussi de compétition d'egos et de petites ambitions personnelles. Sont récompensés les bons valets bien dociles, les larbins. Les mauvais esprits diraient ici que je pense à Christophe Castaner (LaREM) nommé Ministre de l'Intérieur. Il faut dire qu'il menaçait de démissionner du mouvement de Macron, "En Marche", et qu'ayant sans doute des dossiers sur les uns et les autres, cela aurait été dangereux pour le président et son entourage.

     

    Castaner à l'Intérieur, vu que l'ancien patron de "En Marche" a fermé les yeux visiblement sur la présence illégale d'armes au siège du parti présidentiel, cela ferait presque rigoler. Il travaillera en duo avec Laurent Nunez actuel patron des renseignements, homme de terrain lui.

     

    La nomination de Jacqueline Gourault (MoDEM, très proche de Bayrou) à la cohésion des territoires et des collectivités territoriales est dans cette logique d'image et de communication : une dame que l'on pourrait croiser au marché dans une ville de province, qui a apparemment un franc-parler "populaire" très éloigné de l'image désastreuse qu'ont les français de la morgue et de l'arrogance du président de la République. On se doute bien qu'elle n'est pas exactement là pour prendre quelque décision courageuse ou pas que ce soit mais pour redorer le cadre. En plus, voilà qui doit faire plaisir au maire de Pau se posant en mentor du "nouveau monde".

     

    Un peu de "proximité" qui fera bien sur la photo...

     

    Toujours dans ce désir d'image renouvelée, l'arrivée de Franck Riester à la Culture est facile à comprendre. Il est plusieurs "en même temps" à lui tout seul. Personnalité de droite depuis longtemps, il rassurera certains amoureux du patrimoine pour qui il sera une caution morale en quelque sorte. Finies les expositions contemporaines ineptes, les délires et autres "happenings". Et il est aussi un des premiers politiques de droite à avoir fait son "outing" homosexuel en 2011. C'est mieux afin de faire oublier les tribulations immobilières de madame Nyssen qui s'assoit sur des lois et codes que son ancien ministère est théoriquement chargé de faire respecter.

     

    Peut-être bientôt de sa part un livre de recettes "vegans" à base de ce régime à picorer qu'elle semble apprécier...

     

    Il n'y a pas grand chose à dire sur Marc Fesneau chargé des relations avec le Parlement, "godillot" archétypal, soutien docile du président, voire servile, tout ce qu'il faut pour montrer l'exemple aux autres, en particulier ces représentants qui ont refusé de donner un statut pérenne aux AVS accompagnant les élèves handicapés à l'école. Didier Guillaume, type même du roitelet local, est tout aussi transparent à l'agriculture.

     

    Curieusement on peut penser que c'est Sébastien Lecornu, ministre auprès de Jacqueline Gourault, ambitieux, qui prendra les vraies décisions et non sa ministre de tutelle. Lecornu a tout du jeune technocrate provincial sachant bien s'y prendre avec la proximité, selon la com jusque là millimétrée du gouvernement, tout en étant d'une stricte observance orthodoxe de la doxa technocratique, européiste et mondialisante, cette doxa pourtant désastreuse, on le voit tous les jours.

     

    Bien entendu on peut toujours penser que cela changera quelque chose à la pauvre situation de ce pays, on peut.

     

    Sic Transit Gloria Mundi, Amen

     

    Amaury - Grandgil

     

    illustration prise ici

  • 150 donneurs de leçons et le réel

    Imprimer Pin it!

    politique, manifeste 150, migrants, société, migrants, amaury watremezCent-cinquante personnalités du monde du spectacle, dont quelques "has been" n'ayant rien de fait de notable depuis quelques années déjà, viennent de signer un manifeste pour l'accueil des migrants dans le genre texte que l'on aurait dit avant chrétien de gauche. C'est gentillet, mignon, bourrés de poncifs vaguement humanitaires et totalement hors-sol en plus d'être un rien hypocrite (voir à ce lien). Car au bout du compte il ne me semble pas que lesdites personnalités accueillent qui que ce soit chez elles ou dans leur jardin ? Qu'elles soient prêtes à une redistribution plus équitable des richesses ? Et je ne crois pas qu'aucune d'elles ne donne cinquante pour cent de leurs salaires aux plus démunis...

     

    Là, peut-être qu'à ce moment là j'y croirai...

     

    Ce genre de manifeste lacrymal on aimerait aussi en lire pour les personnes comme ce SDF ayant dû voler de la nourriture dans une épicerie pour juste manger un peu et condamné sans barguigner à deux mois de prison (voir à ce lien). Mais curieusement là, c'est un silence assourdissant que l'on constate. On chipote, on élude, on minaude. Qui dit que le SDF n'était pas un méchant homme ? Cette histoire rappelle celle qui a inspirée Victor Hugo pour "les Misérables" et permis au Droit de réfléchir sur l'idée d'équité pour la première fois.

     

    Cette histoire qui ne doit pas être isolée montre aussi combien la paupérisation gagne du terrain en France...

     

    Personne d'un peu humain ne peut contester le drame qu'est celui des migrants, que ceux-ci soient des hommes, des femmes, des enfants. qu'ils émigrent pour des raisons économiques ou politiques. Nous placés dans le même cas, crevant de faim, privés de libertés, on ne réfléchit pas beaucoup si on entend parler de pays plus riches, plus libres et accueillants. Ce n'est pas ces personnes le problème, ces populations souvent manipulées, y compris par les passeurs professionnels et autres trafiquants de chair humaine pour gagner beaucoup d'argent. Les pays dont ces populations sont originaires y gagnent aussi. On se débarrasse des éléments perturbateurs en les envoyant vers ailleurs.

     

    Mais alors donc ? Comment s'y prend-on concrètement pour accueillir et, ou intégrer, assimiler des populations aux cultures très différentes voire opposées aux  nôtres ? Parce que pour le moment les manières de procéder ne sont pas exactement probantes. Ce n'est qu'une longue liste de violences diverses et variées dues à la frustration de ne pas avoir trouvé l'Eldorado promis en Europe, aux écarts trop importants de coutumes et d'habitudes de l'hygiène à la perception du rôle des femmes. Les Réel en somme. Un réel dont les bons apôtres ne veulent surtout pas entendre parler le moins du monde.

     

    C'est pénible le réel, cela demande de faire des efforts sur soi, d'agir véritablement plutôt que de se contenter de belles paroles, de s'engager pour de bon pour les autres. Attention, je ne dis pas ici que c'est le cas des cent-cinquante personnalités ne sachant pas sonder les reins et les cœurs mais la questions est posée...

     

    Sic Transit Gloria Mundi, Amen

     

    Amaury - Grandgil

     

    illustration prise ici

  • Le plouc cet ingrat

    Imprimer Pin it!

    ploucse.jpgLe plouc, d'habitude, depuis déjà très longtemps, obéissait aux exhortations politiques. Il votait comme on lui disait de voter et filait droit de peur de se faire sermonner par les gens qui savent. Dés que l'un d'eux essayait tant bien que mal d'exprimer ses angoisses, ses inquiétudes pour lui et ses proches, il parlait comme au « café du commerce ». Et bien sûr, bien vite, l'on invoquait le populisme. Comme la plupart des observateurs après les élections en Italie qui ont vu la victoire d'une coalition de droite, et réellement à droite, à savoir ni libérale molle, ni libérale libertaire, de droite.

     

    Le plouc, Cabu se payait sa tête en dessinant « mon beauf » et les ploucs se croyaient obligés de rire aussi...

     

    Voire, depuis quelques temps, les nantis tentaient même de lui piquer ses manières et son langage afin de montrer combien ils sont affranchis et libres de tout préjugés.

    Lire la suite

  • Paris crado

    Imprimer Pin it!

    rats, paris, société, politique, hygiène, amaury watremezDepuis quelques jours circulent sur le net des vidéos de rats dans Paris, des images proprement (si j'ose dire) effrayantes filmées par un éboueur parisien (voir à ce lien). Ces petites bêtes sont porteurs de maladies, d'infections diverses et variées et ils rappellent des heures sombres, des épidémies tragiques telle la Peste Noire. Les rats sont revenus dans la « ville lumière » et avec eux des problèmes d'hygiène que l'on croyait oubliés depuis belle lurette. A quand le retour de la tuberculose et du choléra ?

     

    Il faut dire que Paris est sale, de plus en plus dégoûtant, et que ce n'est pas seulement la faute de l'administration municipale actuelle mais un autre symptôme d'une société malade, la nôtre.

     

    Le sentiment de faire société d'ailleurs n'existe plus, c'est le règne du « moi d'abord » et les autres après. Le civisme n'est qu'une posture pour quelques bobos, la citoyenneté est considérée comme ringarde. Et l'on s'étonne que l'hygiène soit tellement déplorable que des rats reviennent dans la capitale ?

    Lire la suite

  • Naïvetés réacs

    Imprimer Pin it!

    politique, réacs, société, droite, amaury watremezIl y a en ce moment une thèse circulant sur le net chez les pseudo-réacs et assimilés qui vaut son pesant de cacahuètes. Elle surprend, elle effare, elle fait rire jaune. Macron en réalité serait des leurs, il y aurait des signes qui bien que très superficiels ne trompent pas. Il faut lire de leurs analyses se voulant savantes décryptant ses gestes et discours. Ont-ils compris que le président est un orfèvre en matière de communication ? Sa femme a été attachée de presse et il maîtrise parfaitement l'art oratoire.

     

    Il sait donc très bien faire passer des vessies pour des lanternes, être mousse et pampre et faire avaler des couleuvres grosses comme un bras aux français...

     

    Les réacs ou assimilés se sont il est vrai très souvent distingués par leur profonde « naïveté » autour de certains personnages historiques, entre autres De Gaulle. Rappelons que de nos jours, dans notre société l'on est « réac » à partir du moment où l'on s'affirme même timidement de droite ou catholique plutôt traditionnel. Ce qui n'est pas être réactionnaire. Je songe également à « la marche pour la vie » où on se dit « apolitique » affolés que les médias peuvent les assimiler à la droite...

    Lire la suite

  • Psychanalyses littéraires

    Imprimer Pin it!

    à propos de « Play Boy » chez Stock par Constance Debré

     

    constance debré, sexe, homosexualité, politique, société, amaury watremezson portrait sur le site de « Libération » à ce lien

     

    Constance Debré, fille d'un des fils Debré, petite-fille d'un des rédacteurs de la constitution de la Vème République publie un roman « Play boy » chez Stock sur son changement de vie radical depuis quelques années. Auparavant avocate d'affaires, puis d'audience, mariée pendant vingt ans, dans le bain politique depuis sa plus tendre enfance, elle a choisi de vivre des aventures homosexuelles et de vivre de sa plume. De temps en temps elle plaide encore quand l'écriture ne suffit pas à la faire vivre. De droite selon son expression « par atavisme familial », sans véritable raisonnement politique réfléchi personnel elle écrit les discours de Bernard Accoyer et d'autres un temps...

     

    Elle vit depuis quelques temps dans une chambre de bonne du quartier latin...

     

    « Play Boy » n'est pas son premier livre, mais c'est le plus personnel et le plus cru. Elle y évoque sans fard les femmes qu'elle séduit depuis quelques temps car le « play boy » c'est elle...

    Lire la suite

  • De Tous Charlie à Tous Charlie mais...

    Imprimer Pin it!

    Charlie Hebdo, massacre 7 janvier 2015, société, islam, islamisme, société, politique, amaury watremez

    Aussi sur Agoravox

     

    Il était une fois un journal qui n'avait plus rien à voir avec le brulot anarchiste fondé par Choron et Cavanna dans les années 70. On y étrillait toujours les mêmes cibles cependant :

     

    la police et l'armée, l'église, sans craindre grand chose.

     

    De temps à autres on faisait bien une petite blague sur les juifs et les musulmans pour montrer que l'on attaquait tout le monde mais avec précaution. Les ténors du journal, cautions « historiques » de sa refondation en 1992, vieillissaient doucement, nourrissant leurs obsessions alors qu'ils étaient au fond devenus ce qu'ils détestaient quand ils étaient jeunes, à savoir des bourgeois installés. Ils avaient été rejoints par de jeunes dessinateurs les idolâtrant, ils jouaient les grands anciens tellement sages, experts libertaires en caricature...

     

    Ne comprenant pas ce qu'est l'Islam, ce qu'il représente actuellement, ils ont publié les fameuses caricatures de Mahomet sans avoir conscience des risques encourus. Ils se sont dits que les musulmans se comporteraient comme ces bon vieux catholiques terrorisés-terrifiés pour la plupart par la peur de passer pour réacs. Ils ont assorti les fameuses caricatures de dessins de leur cru tournant en dérision les réactions des fanatiques islamistes, les ridiculisant. Et cela les fous de Dieu n'aiment pas. Comme leur radicalité religieuse est souvent assortie d'un manque total de confiance dans leur masculinité, ils se sont sentis profondément blessés là aussi.

    Lire la suite

  • Noël j'oublie tout

    Imprimer Pin it!

    société, politique, religions, christianisme, noel, amaury watremezC'est Noël on oublie tout

    C'est Noël les criminels embrassent les flics. Ils rendent l'argent, ils sont tout doux.

    C'est Noël les violeurs font un gentil bisou sur le front aux jeunes femmes et leur offrent un thé. Ils devisent ensuite gentiment sur la pluie et le beau temps.

    C'est Noël dans la train de banlieue, tout le monde il est beau tout le monde il est gentil. On ne sait pas trop pourquoi mais c'est comme ça.

    C'est Noël et même les plus à gauche des communautaristes, des hérauts de la laïcité prennent des vacances et décorent un sapin...

     

    C'est Noël il n'y a plus de sans-abri dans les rues, plus de vieilles femmes crevant seules de froid dans leur taudis.

    Lire la suite

  • Se convertir enfin

    Imprimer Pin it!

    religions, islam, christianisme, valeurs, politique, amaury watremez

    Aussi sur Agoravox

     

    La photo ci-contre montre quelques convertis à l'Islam notoires toujours montés en épingle...

     

    Nos évêques de France dans la plupart de leurs diocèses se demandent comment faire pour attirer les « jeunes » ? Car les jeunes désertent les églises une fois les sacrements obligatoires reçus. Et de toutes façons la plupart d'entre eux, pour ceux issus de familles catholiques pratiquantes, ne mettent plus les pieds à l'Église. Ce n'est pas entièrement leur faute il faut avouer. La plupart des prêtres et des catéchistes depuis des décennies serinent sur tous les tons qu'aller à la messe le dimanche n'est pas bien important, qu'en tout cas ce n'est pas le plus important. Ils prêchent une sorte de gentillesse « über alles » bien mièvre, placé sous le patronage du plus petit dénominateur commun.

     

    En gros il convient d'être gentil avec tout le monde et tout ira pour le mieux...

     

    Notons que dans la plupart des rassemblements organisés pour les « jeunes » on trouve surtout d'aimables quinquagénaires qui trainent là leurs neveux ou rejetons réticents bien souvent présents sous la promesse de cadeaux. N'y est jamais promu de spiritualité bien solide de peur de les effrayer alors que paradoxalement c'est ça que les jeunes attendent plus ou moins consciemment.

    Lire la suite

  • Nazis dans le rétro Remix

    Imprimer Pin it!

    hugo.jpg

    Aussi sur Agoravox

     

    Ce qui domine sur le net en nos temps tellement progressistes que l'ignorance et l'inintelligence deviennent des genres de nouvelles médailles c'est l'absence quasiment totale de compréhension du second degré ou de l'ironie. L'esprit de sérieux domine, et la gravité des imbéciles, celle qui les fait se sentir important ne serait-ce qu'un bref instant fugace. Parmi ceux-ci on trouve pour les plus remarquables les auteurs engagés.

     

    Le nécessaire engagement de la littérature, engagement bien-pensant bien entendu, il ne peut y avoir d'auteurs de droite par exemple, c'est quasiment interdit à moins d'être dans le rôle du « réac » de service. C'était devenu une des rengaines les plus serinées depuis des décennies mais celle-ci est beaucoup moins audible car les leçons de morale de ces petits marquis de la bonne conscience politique portent moins au sein du peuple et même parmi les pseudo-élites. Les « gens », comme ils appellent tous les autres en dehors de leur milieu, les « gens » sont bien ingrats...

    Lire la suite

  • Ramadan - Encore un complot des « sionistes » ?

    Imprimer Pin it!

    tariq ramadan, hani ramadan, harcèlement, agression sexuelle, amaury watremezTariq Ramadan est rattrapé par deux affaires d'agression sexuelle suspectées (Voir ici et ). Tant qu'il n'a pas été condamné par la justice il est présumé innocent. Ce ne sont pas tellement ces deux « affaires » le plus instructif dans cette histoire, ni le plus effarant mais les réactions qu'elle suscitent parmi de nombreux musulmans internautes sous couvert d'anonymat, des réactions montrant une haine judéophobe abjecte de la part de trop de croyants qui bizarrement surprennent les journalistes du « Monde » (voir à ce lien), entre autres journaux appréciés des bourgeois pédagogues, alors que tout cela est bien connu depuis longtemps déjà. Ce n'est en rien une découverte, hélas.

     

    Je m'étonne toujours que des français de droite ou de gauche s'en étonnent, écoutent-ils leurs concitoyens de troisième ou quatrième génération ? Ont-ils essayé un jour de passer « Rabbi Jacob » à des gosses de « cités » ? (voir à ce lien ce témoignage) Ont-ils échangé un jour avec des émules du Coran sur la question d'Israël ?

    Lire la suite

  • Au bon beurre en plus grand

    Imprimer Pin it!

    politique, société, alimentation, agriculture, beurre, pénurie de beurre, amaury watremez

    Aussi sur Agoravox

     

    J'ai découvert qui sont les responsables de la pénurie de beurre effarante dans un pays comme la France qui a lieu depuis quelques temps. C'est la faute des petits enfants et arrière petits enfants des Poissonnard, dont l'histoire fut racontée avec verve par Jean Dutourd (voir ici), on se souvient aussi du film d’Édouard Molinaro avec Roger Hanin et Andréa Ferreol (voir extrait ci-dessous). Tout est bon pour s'enrichir, y compris les pires abjections, la spéculation la plus amorale, la filouterie la plus vile, les mesquineries de tous les instants.

     

    Et tout ceci sur le dos des paysans et des petits consommateurs.

     

    Car je doute que dans toutes les officines alimentaire bourgeoises l'on manque de ces produits auparavant accessibles à tout le monde et maintenant réservés à ceux qui peuvent se les payer.

     

    Ainsi pour le pain, la viande, le poisson, les fromages...

    Lire la suite

  • Barbes bleues

    Imprimer Pin it!

    cinéma, sexe, femmes, harcèlement, salopards, barbes bleues, harvey weinstein, amaury watremezJe suis un homme et ainsi que quelqu'un le disait "là où il y a de l'homme il y aura toujours de l'hommerie". Je ne dédaigne pas à l'occasion de faire dans la bonne grosse blague gauloise. Elle a l'avantage de choquer le bourgeois, fût-il bien pensant de droite ou de gauche, ces pauvres petites choses, ce genre de plaisanteries en est d'autant plus drôle. Par contre je ne supporte pas mes congénères pratiquant la drague lourde, la danse de séduction appuyée, beaucoup trop.  Comment font-ils pour ne pas avoir honte ? Ne pas voir leur ridicule ?

     

    C'est pour beaucoup comme une compétition de "mâles alpha" comparant la taille de leurs organes reproducteurs, de gorilles ahanant pour montrer combien ils sont virils. Toutes ces gesticulations censées prouver leur masculinité ne font que montrer surtout leurs doutes sur la question et pour d'aucuns parmi eux une homosexualité latente et inavouée. Les femmes supportent soit par lassitude soit parce qu'elles ne veulent pas prendre de risque avec un abruti ayant un peu de pouvoir et n'hésitant pas à en brandir la menace. Et les femmes aussi peuvent faire certes preuve de lourdeur mais il me semble que c'est plus rare.

     

    Des femmes malines peuvent également tirer avantage de ces abrutis facilement en leur faisant miroiter mille et un délices luxurieux...

    Lire la suite

  • Les vieux démons de l'extrême-droite

    Imprimer Pin it!

    politique, société, extrème droite, FN, Florian Philippot, Marine le Pen, amaury watremezAussi sur Agoravox

     

    La démission de Florian Philippot du FN a rameuté tous les vieux démons de l'extrême droite qui depuis trois ou quatre décennies étaient en sommeil. Les Le Pen père et fille ne veulent pas vraiment le pouvoir contrairement à ce que la plupart des lanceurs d'alter anti-fâchiiste affirment depuis longtemps. Le père a été le premier surpris le 21 avril 2002, et quant à la fille, tout comme lui, et alors que bien mieux placée dans les sondages, elle a été totalement incapable de négocier le virage vers le pouvoir se fiant aux délires d'un psy de comptoir vu dans une vidéo sur le net...

     

    Cependant tout comme son père avant elle, voulant garder la mainmise complète sur son parti qui est aussi sa petite affaire et une affaire juteuse elle a fait fuir tous les cadres.

     

    Ce qui est arrivé au FN ces dernières années, son ascension constante malgré la réprobation unanime des bien-pensants, des moralisateurs, est somme toute une exception notable dans l'histoire de la droite radicale française. C'est aussi dû à l'autorité du père et à celle de la fille qui ont su rassembler un temps les multiples groupuscules et factions diverses et variés constituant ce qu'on appelle l'extrême-droite sous une même bannière. La cause en est également, malheureusement, la paupérisation croissante de la "France dite périphérique" et le dédain manifeste qu'elle subit de la part des pseudo élites.

    Lire la suite

  • La trouille face au communautarisme

    Imprimer Pin it!

    816893SaintDenisMolenbeek.jpg

    Aussi sur Agoravox

     

    La photo est celle d'une rue de banlieue française actuelle...

     

    Il n'y a pas de « grand remplacement ». C'est un fantasme séduisant pour certains mais faux. Quand 90% des populations de la planète meurent de faim et de liberté il est normal qu'au bout d'un moment elles aient envie de changer d'air.

     

    Il n'y a pas non plus de grand complot mondial afin de détruire ce qui reste des nations et des peuples pour les fondre dans un grand tout.

     

    Nul besoin de l'un ou de l'autre...

     

    Il n'y a plus de civilisation occidentale, elle s'est perdue dans le matérialisme abject et nihiliste de la société de consommation, la société des loisirs.

    Lire la suite

  • Conseils pour un iconoclasme moderne

    Imprimer Pin it!

    Arts, littérature, sculpture, musique, musées, iconoclasme, destruction de statues USA, amaury watremez

    Aussi sur Agoravox

     

    Il paraît qu'aux États Unis des adeptes du politiquement correct ont décidé de militer activement sur les réseaux sociaux et dans la vie réelle pour mettre à bas des statues qui peuvent blesser telle ou telle minorité, remettre en question les nouveaux dogmes auxquels « l'homo festivus » est censé adhérer sans se poser de questions (le multicul, le commerce dit équitable, le développement dit durable, tout se doit d'être citoyen ou civique etc...).

     

    Le citoyen est un enfant totalement crétin à qui il faut tout dire, on ne sait jamais :

     

    S'il voit une effigie de Wagner, il peut avoir une envie subite d'envahir la Pologne, un buste de Pétain et il aura envie de nommer un auvergnat radical premier ministre pour faire le sale boulot après s'être fait nommer au pouvoir etc...

     

    (voir l'article à ce lien)

    Lire la suite

  • La France est une "couguar" BDSM

    Imprimer Pin it!

    politique, société, emmanuel macron, assemblée, démocratie

    Aussi sur Agoravox

     

    Que l'on coupe les cheveux en quatre, que l'on se lance dans des calculs d'apothicaire sur les votes exprimés, les bulletins blancs et l'abstention, le fait est là. Que l'on suggère des votes truqués (certains n'ont pas peur du ridicule). Emmanuel Macron a été légalement élu, en grande partie par défaut, après matraquage de multiples sermons sur le risque de retour des z-heures les plus sombres de notre histoire, grâce au "storytelling" sur son couple et son parcours.  Je soupçonne de nombreuses personnes d'avoir voté pour lui car il est "tellement beau"...

     

    Pourtant à l'entendre la France est morte depuis longtemps, ce ne serait plus qu'un "espace". Il se fiche complètement de protéger notre modèle sociale qui préservait les plus précaires des français encore un petit peu. Il a également montré à plusieurs reprises en quelle basse estime il tient ce pays...

     

    Mais la France est un peuple masochiste, elle aime bien que ses dirigeants lui fassent mal. Elle vénère de la droite à la gauche radicale le général De Gaulle qui traitaient les français de "veaux". Certes il n'avait pas entièrement tort .Et  elle adule encore incompréhensiblement la légende de Napoléon qui emmena à la mort une ou deux générations de jeunes hommes de son temps. Et en ce moment, elle boit les paroles d'un type, Emmanuel Macron, pour qui si on n'a pas fait "Normale sup", si on ne s'est pas enrichi à trente ans sur le dos des autres on n'est littéralement "rien" (voir la vidéo à ce lien).

    Lire la suite

  • Plaidoyer pour Najat

    Imprimer Pin it!

    politique, éducation, société, najat vallaud belkacem, amaury watremez, législatives 2017Aussi sur Agoravox

     

    Madame Najat Vallaud-Belkacem, ancienne ministre de l'Éducation, a été battue aux législatives, et les internautes de droite de s'en réjouir aussi sec, et de la railler en long, en large et en travers, d'en rire à gorge déployée.  Pendant qu'elle a occupé ce poste, c'était tout comme pour madame Taubira le "Najat Bashing" à qui mieux mieux. Comme si elle était plus responsable que les autres du marasme qui saisit aussi l'école en particulier et l'éducation en général, nationale ou non. La première réforme disons le "hasardeuse" de l'Éducation c'est sous Giscard en 1977 avec la réforme Haby.

     

    Les parents reprochant un peu tout à l'ancienne ministre oublient toujours que l'éducation de leurs enfants, la transmission d'une culture ou de valeurs, c'est aussi eux, et d'abord eux. Et que s'ils ne font pas leur travail, l'école aura le plus grand mal à le compenser. Et qu'ils sont aussi responsables des carences dans ces matières de leurs rejetons que l'Éducation Nationale qui a le dos large. Bien souvent celle-ci, vénérable institution, est surtout considérée comme une garderie pour les grands enfants et adolescents.

    Lire la suite

  • La déprime de nos éditorialistes distingués

    Imprimer Pin it!

    Aussi sur Agoravox

     Emmanuel macron, société, finkielkraut, poolony, amaury watremez, hypocrisie, fn, lr, en marcheLes éditorialistes politiques français sont de leur milieu de nantis où tous se fréquentent, se côtoient, couchent l'un avec l'autre, et ce quel que soit leur camp supposé. Dans leur milieu on ne peut comprendre le vote le Pen en particulier et celui de la France périphérique en général, un vote de ploucs xénophobes, un vote de pauvres certes mais tellement vulgaires.

     

    Dans leur milieu aussi, on respecte les hiérarchies sociales, à commencer par celles de l'argent...

     

    Ces belles âmes ont tous appelé à voter Macron en le présentant comme la seule alternative à le Pen et à un risque pris au sérieux d'un retour du fascisme, d'une dictature. Ils sont tous tombés dans le piège d'Emmanuel Macron, y compris ceux se prétendant politiquement incorrects, hors du système tels Alain Finkielkraut et Natacha Polony.

     

    Ils se sont dits, après on pourra discuter, notre vote sera pris en considération, ainsi que nos grandes et belles envolées contre le risque de renaissance des ordres noirs.

     

    Lire la suite

  • L'utilité réelle de Marine le Pen

    Imprimer Pin it!

    FN, Marine le pen, société, politique, présidentielles 2017,n amaury watremez

    Sur Agoravox aussi

     

    Marine le Pen a perdu les élections présidentielles et a été médiocre durant le débat télévisé l'opposant à Emmanuel Macron. Elle s'est basée pour s'opposer à lui sur les divagations d'un psychologue de carnaval. Elle a malgré tout doublé le résultat de son père contre Chirac en 2002 ce qui en dit long sur la fracture existant en France entre les élites et la base. Si elle avait été meilleure politique, les oligarques auraient pu véritablement s'en faire. Mais tout comme son père et malgré la "dédiabolisation" on sait trop "d'où elle parle" et qui elle est. Elle a aussi tout comme son géniteur viré bon nombre de cadres de son parti qui auraient pu être des soutiens de poids non négligeables dans la campagne.

     

    On dirait qu'elle ne sait pas trop quoi faire de son succès et qu'elle est presque gênée de tenter de crever le fameux "plafond de verre". Et il faut bien dire qu'elle est bien utile pour parquer les mécontents dans un enclos bien délimité des fââchiistes, des crypto-nazis, des ploucs xénophobes ce qui permet d'éviter tout questionnement pour la "France d'en haut" sur sa responsabilité dans la précarisation du salariat, la paupérisation de la "France périphérique". Elle est bien utile afin de faire passer la pilule des mesures dites de réforme qui sont autant de mesures antisociales, et de désengagement progressif de l'État de ses prérogatives régaliennes.

    Lire la suite

  • Les Lettres contre la connerie

    Imprimer Pin it!

    à propos de "Endetté comme une mule" de Eric Losfeld réédité chez Tristram en "souple"

    Aussi sur Agoravovx

    Littérature, société, politique, censure, connerie, amaury watremezJ'ai eu envie de lire ce livre car au-delà de tous les clivages, des brouilles, des colères, la littérature et l'appétence pour icelle est toujours la plus forte dans ce que je partage avec d'autres (de "vieilles connaissances pour reprendre le terme de l'auteur de l'article en lien) comme moi passionnés par les Lettres. Dans cette biographie, Eric Losfeld, éditeur célèbre de livres sulfureux en son temps, des ouvrages des surréalistes, des bouquins érotiques à deux sous, des BD novatrices pour adultes telles "Barbarella" ou "Pravda la surviveuse", évoque cette même passion pour la chose écrite et comment il en est venu à l'édition après un parcours personnel pour le moins original. Il raconte ses rencontres avec des personnages connus, d'autres plus modestes, leur accordant à chacun la même bienveillance, la même sympathie. Il est également heureux qu'il soit très subjectif quant à ses affections littéraires, qui ne sont pas toujours les miennes. Mais quelle importance ?

     

    Cette pseudo objectivité affichée depuis quelques décennies par les critiques, les auteurs, les critiques est de toutes façons particulièrement pénible. Elle les encourage à une vision scolaire, laborieuse, trop appliquée et difficile à supporter de la littérature. Celle-ci doit automatiquement servir à porter une cause, fût-ce de manière parfaitement ridicule, fût-ce bien après ce que l'on dénonce. Quand l'on ne sait pas trop quoi dénoncer, contre quoi s'indigner, il est d'usage de dénoncer encore et toujours le nazisme au nom du "plus jamais ça". Cela ne mange pas de pain, tout le monde est d'accord. Et personne n'osera dénoncer le ridicule d'une telle démarche par peur d'être assimilé au camp du Mal englobant toute la droite en général....

    Lire la suite

  • Du messianisme en post-démocratie

    Imprimer Pin it!

    4646478_6_6da3_emmanuel-macron-ministre-de-l-economie-est_35d7cbf45bceb50e7de099f716b3a5f9.jpg

    Aussi sur Agoravox

     

    L'anarchiste de droite que je suis ne supporte pas les idéologues, même les théocratiques, qui ont la seule et unique solution à leurs yeux pour apporter le bonheur au monde et aux peuples, fût-ce contre leur gré. Ils ont tous la panacée, mais attention, pour les autres. Que ces idéologies soient ceci ou cela, marxisantes ou libérales, qu'elles s'affirment généreuses ou non. Ce prosélytisme appuyé qu'ils ont tous, les yeux brillants, le cœur fiévreux, ayant renoncé à toute forme de libre-arbitre ou de pensée personnelle par confort intellectuel, est proprement écœurant.

     

    Il leur faut à chacun et chacune un messie pour porter leur bonne parole, un messie de pacotille bien entendu à adorer au moins pendant un temps. Ensuite il pourra encore servir comme bouc-émissaire...

     

    On se demande s'ils n'attendent pas de leur messie qu'ils guérissent les écrouelles, qu'ils soignent les éclopés par l'imposition des mains ?

    Lire la suite

  • Poujadisme qu'ils disaient

    Imprimer Pin it!

    Aussi sur Agoravox

     

    macronpresse.jpgQuand un électeur de droite, ou de gauche, ça arrive aussi, ou un éditorialiste, ou un journaliste, évoquait même de manière timide, nuancée, argumentée, la collusion, la connivence, pourtant plus qu'évidente :

     

    Entre les médias et la plupart des oligarques,

     

    entre les politiques issus des partis de gouvernement,

     

    entre tous les obligés de la caste, on leur objectait immédiatement un des mots « magiques ». On les objecte toujours même si cela n'a plus l'effet terrorisant d'avant sur les populations.

     

    Ils étaient soient poujadistes soient populistes, ou démagogues. Très vite on enchaînait sur le fait que cela rappelait les heures les plus sombres de l'histoire politique française, que c'était une idée « nauséabonde » ou tortueuse. Celle ou celui l'exprimant était forcément un nostalgique du nazisme caché, ou du régime de Vichy, un « antidreyfusard », un antisémite forcément. Il est en clair excommunie de l'église des bons apôtres, il est hors du monde, rejeté dans les limbes de la « France périphérique » avec les « ploucs »...

     

    Curieuse chose d'ailleurs d'imaginer que des pensées, des convictions aient une odeur...

     

    Lire la suite

  • Ni Macron, ni le Pen, bien au contraire

    Imprimer Pin it!

    nipatrie_nipatron.jpg

    Aussi sur Agoravox

     

    Ainsi que l'on pouvait le prévoir la gauche bien à gauche, tellement à gauche que ce ne se peut pas a fait descendre les jeunes dans la rue. Bien entendu, comme il faut que la récupération ne soit pas trop voyante, on leur a donné comme mot d'ordre : "Ni Macron, ni le Pen". Cela ne trompe cependant pas grand monde. Les manifestants sont pour la plupart issus des milieux  bourgeois pédagogues qui apprécient les bienfaits de la mondialisation réputée heureuse.

     

    A l'approche du bac, cela fera toujours quelques jours de détente en attendant les révisions. Et d'éventuels leaders d'un mouvement lycéen cela fera d'excellents adjoints à la Mairie de Paris plus tard (du moins si celle-ci reste socialiste)...

     

    Ils sont évidemment instrumentalisés par la gauche de la gauche, dont les mélenchonistes, afin de jouer un billard à trois bandes, à savoir en prévision des législatives. En effet, cette gauche radicale, largement plus que la sociétale, que la gauche libérale-libertaire, a retrouvé du poil de la bête, un second souffle à cause de la précarisation largement accentuée des salariés, de la paupérisation des populations déjà précaires. Ce que les arbitres des élégances politiques appellent le populisme de gauche le condamnant autant que celui de droite (Marine le Pen).

    Lire la suite

  • Dupont de Ligonnès pris entre le Ciel et l'Enfer

    Imprimer Pin it!

     à propos de « l'Eternité de Xavier Dupont de Ligonnès » de Samuel Doux aux éditions Julliard

     

    Ce n'est pas la première fois que j'évoque un fait divers marquant, voir à ce lien mon texte sur la tragique "Affaire Lubin"...

     

    xdl.jpgLa lecture de cet article (à ce lien) m'a encouragé à lire le livre de Samuel Doux sur Xavier Dupont de Ligonnès, un roman de non-fiction passionnant, autant que « l'Adversaire » ou les livres de Libérati sur Jayne Mansfield et Charles Manson. Des histoires se déroulant sur les marges, les crimes, les faits divers en disent beaucoup plus long sur notre société et sur toutes les couches sociales la composant que bien des articles et traités savants. J'ai toujours été passionné par les livres s'en inspirant car ils révèlent ce qu'il y a derrière les apparences, derrière les paravents moralisateurs, les beaux discours. Chez ces gens là on cache les abjections sous le boisseau, on les balaie soigneusement sous le tapis. L'important c'est de faire bonne figure. Toutes ces petites et grandes cachotteries vont de mise, on les considère comme obligatoires, allant de soi.

     

    Cet ouvrage de Samuel Doux m'intéressait d'autant plus que je connais sur le bout des ongles le milieu qu'il décrit et que j'ai côtoyé son personnage principal ayant fait partie jusqu'en 1990 du même mouvement catholique traditionaliste.

     

    Lire la suite

  • Mètre-étalon d'altérité

    Imprimer Pin it!

    santé, politique, société, art de vivre, vitiligo, amaury watremezEn matière de hors des normes physiquement parlant, je cumule. Je ne suis certes pas le seul mais cela occasionne des souffrances que l'on méprise un peu trop vite dans notre société. Il faut que la personne dont on se moque ne proteste pas : « c'est de l'humour, rigole ». J'ai trouvé progressivement la meilleure manière de me défendre en apprenant à avoir de la répartie, à être incisif voire caustique. Je me suis construit une cuirasse afin de me protéger, c'est ainsi...

     

    J'ai entre autres différences insupportables pour certains adeptes du conformisme un vitiligo comme certaines célébrités. Mais je danse moins bien que Michael Jackson. Je ne suis pas le seul à notre époque. Cela ne fait pas de moi un monstre. Il paraît que c'est de plus en plus courant hélas. On ne sait pas trop d'où vient cette maladie de peau (voir à ce lien), seules ses conséquences en sont réellement connus : la peau se décolore car la mélanine de l'épiderme est progressivement détruite.

     

    Ce serait selon l'hypothèse du moment une maladie auto-immune, une réaction psycho-somatique du sujet contre lui-même. C'est souvent ce que les médecins disent quand finalement ils ne savent pas trop diagnostiquer encore.

    Lire la suite

  • Un peu de dérision dans la campagne des présidentielles...

    Imprimer Pin it!

    politique, présidentielles 2017, société, amaury watremez, dérision, Desproges, le luron, Coluche En 2017 encore de temps en temps le téléspectateur a le droit à des rétrospectives lacrymatoires sur tel ou tel comique et ou humoriste d'avant, plus incisif, plus caustique, beaucoup moins révérencieux que ceux de maintenant. C'est toujours le refrain du « Ahlala il nous manque ! » : Pierre Desproges, Jean Yanne, Thierry le Luron, Coluche et d'autres. Par contre, dans le même temps, que quelqu'un, rigolo assermenté, vu à la télé ou pas, s'aventure imprudemment à remettre en question ne serait-ce qu'un tout petit peu les clichés de langage ou les -confortables- certitudes politiques sur l'un ou l'autre candidat, tous saisis du « complexe du gourou », ça ne va plus du tout.

     

    Là, il n'a plus aucun regret de l'absence totale de dérision afin de contrebalancer -un peu- les choses. Au contraire !

     

    Gare à celui ou celle qui s'en moque, qui les dynamite, qui se fiche des « chapelles » et du fameux « respect » que n'importe quel imbécile réclame avec force gueulements sur le net ou ailleurs pour des convictions et un discours parfois complètement farfelus. Il se fiche de savoir s'il est cohérent. Il se fiche de savoir s'il a réellement quelque chose à dire. Il sait parfaitement qu'il n'est pas forcément pertinent ou intéressant. Il veut juste pouvoir le dire, qu'on l'entende et qu'on le « respecte ». Et éventuellement pouvoir avoir son quart d'heure de gloire à la télévision ou sur le web pour compenser l'une ou l'autre frustration ou carence intellectuelle...

     

    ...Ou les deux.

     

    Lire la suite

  • Une campagne des présidentielles scénarisée comme une téléréalité

    Imprimer Pin it!

    politique, société, télévision, présidentielles 2017, amaury watremez

    Aussi sur Agoravox

     

    Face au "risque" de passage au Second Tour des élections présidentielles de Marine le Pen on se disait bien que les autres nous referaient le coup de "l'Union nationale" contre le risque de fâââchiisme et de retour des z-heures les plus sombres de notre histoire (TM°). Enfin vous connaissez les formules habituelles. Cette "Union Nationale" de pacotille, "ni de droite, ni de gauche" ("bien au contraire !") est en train de se réaliser derrière Emmanuel Macron en attendant le deuxième tour où d'autres appelleront à voter pour lui contre la candidate du Front National.

     

    Pour une fois c'est fait plus finement que d'habitude car les français sont moins dupes...

     

    L'histoire est racontée exactement comme dans les émissions de téléréalité passionnant malheureusement les français étant donné leurs taux d'audience, que ce soit une compétition de cuisiniers, les tribulations d'aventuriers du dimanche ou la vie quotidienne de débiles profonds décervelés sous les antipodes. Il y a le jeune premier réputé innocent, le méchant de comédie, le vieux barbon, les "losers" pathétiques etc...

    Lire la suite

  • Des contradictions des militants de droite

    Imprimer Pin it!

     politique, société, économie, inégalités, propriétaires, amaury watremezAussi sur Agoravox...

    Dans mon quartier, à Versailles où j'habite, quelques uns parmi mes voisins ont décidé de faire des travaux de ravalement de leur immeuble. La plupart de ces heureux copropriétaires sont de droite et voteront Fillon aux prochaines présidentielles pour sa défense apparente des valeurs morales, familiales et traditionnelles, de la Nation France. Je ne les en blâmerai certainement pas bien sûr, mais j'ai cru discerner aujourd'hui quelques incohérences dans la manière de ces vaillants patriotes de concevoir et de vivre leurs convictions.

     

    Ils sont eux aussi pour la préférence nationale, bien sûr, et non pour employer de ces migrants dont on ne sait pas trop pourquoi ils viennent en France. Dans ce milieu on ne vote que rarement Le Pen car ce serait s'allier avec une population que l'on méprise, pas du « bon » milieu, et puis « ma chèère cette Marine le Pene est tellement vulgaire ». Elle a beaucoup fait la fête quand elle était jeune, elle n'a même pas été « scoute ». Et je ne suis pas certain qu'elle ait fréquenté un pensionnat de jeunes filles comme il faut...

     

    Salauds de pauvres tellement peu soucieux de bonne attitude sociale, salauds de pauvres à qui les curés mondains ne songeraient pas à dire bonjour à la sortie de la messe dominicale...

     

    Lire la suite

  • Violence politique et sodomie

    Imprimer Pin it!

    Où l'auteur évoque les pratiques sexuelles du militant de base et les conclusions qu'il en tire...

    Sur Agoravox aussi

     

    politique, militantisme, société, sodomie, violence politique, amaury watremezSi je suis convaincu depuis longtemps déjà de la sottise crasse de certains militants, quel que soit leur camp, c'est aussi de par leur propension aux fantasmes homosexuels brutaux dés que confrontés à un interlocuteur les contredisant. Que ces militants soient de gauche, de droite, de « Nuit debout », ou plutôt réacs, qu'ils soient des « cailleras » des cités en pleine émeute, pour Théo ou Adama Traoré ou des petits bourgeois en révolte post-pubère, cela finit toujours par ressortir très grossièrement ou un chouïa plus subtilement.

     

    Je ne parle même pas des distributeurs de tracts, que ce soit pour Fillon ou Mélenchon, pour Macron ou Marine le Pen.

     

    On se dit également qu'ils ont une conception très étrange de la sexualité proche en définitive du viol à les entendre invectiver celui qui ne pense pas comme eux...

    Lire la suite