Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un nouvel être humain sur le marché

Imprimer Pin it!

PMA.jpgLa PMA, ou procréation médicalement assistée, va être discutée au Parlement et donc sans doute légalisée pour tout le monde de par l'arithmétique, LREM étant majoritaire. On n'a pas le droit d'être contre, de s'y opposer, c'est prendre le risque immédiat de se faire qualifier de réac, de rétrograde, voire pire encore de "tradi" catho : islamiste bon c'est grave, mais tradi catho s'opposant aux lois sociétales, ça l'est visiblement encore plus dans la doxa bien-pensante. Qu'un islamiste fasse péter des bombes, finalement c'est dans l'ordre des choses en somme. Et sa radicalité est assimilée à la foi de tous les musulmans en somme.

 

Ce qu'il y a derrière la PMA c'est "le droit à l'enfant", comme si l'enfant finalement était un bien comme un autre que l'on puisse se payer quand on en a envie, au moment de sa carrière, de sa vie où on le désire, du sexe que l'on souhaite bientôt quand on ne choisira pas la couleur des yeux, des cheveux sur catalogue, ou mieux encore le caractère et les dons. Voire pourquoi ne pas étudier un moyen de garantir la réussite scolaire des enfants sans que les parents n'aient quoi que ce soit à faire ? On aurait plusieurs options, plusieurs packs. Tout serait déterminé d'avance.

 

Ce serait donc un combat d'arrière-garde.

Tout comme de rappeler que derrière la PMA il y a la GPA, ou Gestation pour autrui, terme valise pour désigner finalement les mères-porteuses, ces femmes qui "loueront" leurs corps donc à leurs semblables plus riche plus favorisées ne voulant pas avoir un corps déformé par les grossesses, ne voulant pas s'arrêter pour attendre leur enfant, et l'éduquer, ne seront pas les femmes de milieu aisé on s'en doute bien. En attendant la conception des enfants "in vitro" de A à Z en laboratoire dans de jolis éprouvettes puis dans des incubateurs tellement performants.

 

"Mon papa  c'est l'incubateur ZX 47 !" diront fièrement les futurs enfants qui rêveront de travailler en laboratoire comme leur géniteur.

 

Car il y a aussi derrière tout cela une haine profonde de la paternité.

 

Pour les couples désirant des enfants et ne pouvant en avoir pour des raisons physiologiques, personne ne s'opposera à la PMA, à cette aide médicale en somme. Ce sera eux qui seront d'ailleurs certainement mis en exergue dans des représentations bien lacrymales dans les semaines à venir.

Ce n'est pas ça les questions soulevées par la PMA mais tout ce que j'aborde ci-dessus. Des questions graves dont la "réification" du corps humain, sa "chosification" et sa mise sur le marché comme n'importe quel bien. Mais le dire ce doit être aussi un combat d'arrière-garde je suppose....

 

C'est devenu l'argument-massue cliché pour éviter toute discussion un peu sensée...

 

Image empruntée ici

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

 

Amaury - Grandgil

Commentaires