Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Justice politique

Imprimer Pin it!

mélenchon.pngJean-Luc Mélenchon, le leader de la « France insoumise » a fait du bruit médiatique en filmant la perquisition de son appartement à 7h du matin par la police. Je ne suis pas à proprement parler un fan du monsieur mais il a raison, il y a dans ce pays une justice politique (voir à ce lien). Ce n'est pas le premier opposant au macronisme, aux libéraux libertaires avant lui, car finalement le macronisme n'est qu'une excroissance de l'hyper-libéralisme, qui se voit opposer une réaction judiciarisée à ses prises de positions, je songe entre autres à Fillon, Sarkozy et Marine le Pen. Et on doute que LaREM ou même le Modem subissent le même acharnement judiciaire.

 

On ne doute pas vraiment, un petit rappel au « mur des cons » en dit long sur l'impartialité de nombreux juges (voir à ce lien). Le « mur des cons » ne contient aucune personnalité libérale libertaire étrangement.

 

Certains se sont réjouis de l’événement rappelant que Mélenchon n'avait pas bougé le petit doigt pour l'ancien candidat Les Républicains ou le président avant Hollande voire la candidate Front National. Je dirais que ce n'est pas une raison après tout, puisque cette perquisition est clairement un acte politique, une manipulation pour sans doute montrer que Macron et son mouvement sont quant à eux immaculés, ont les mains propres (Rappelons que l'on a évoqué à leur sujet une cache d'armes illégale au siège des « En Marche » pendant « l'affaire Benalla »), voir à ce lien ce dont je parle.

 

Mais ça ce doit être un péché véniel aux yeux du droit français certainement, non ?

 

Mélenchon a tout à fait raison, les indics, les barbouzards, les manipulations pas claires avec la morale ont toujours existé en politique. On appelait même ces individus louches des « hambourgeois », (de « en bourgeois) on se souviendra aussi de l'affaire Philippe Daudet, le fils de Léon Daudet qui fut assassiné pour nuire à son père Bien entendu, déjà à l'époque on les repérait à plusieurs centaines de mètres par leur dégaine sentant le flic les « hambourgeois ». Dans certains partis politiques, généralement les plus groupusculaires, on trouve tellement de policiers que certains ne savent plus trop s'ils sont militants ou fonctionnaires. Les « fuites » sont organisées sciemment vers le « Canard enchaîné » ou autre « Médiapart » avec la complicité des journalistes de ces publications pour nuire aux gêneurs.

 

Les scribouillards jouent alors leur partition, sont dans leur emploi de comédie, une comédie un rien sinistre, qui fait rire jaune au bout d'un moment, il suffit d'écouter Barbier et son écharpe rouge et Laurent Neumann ou de lire « le Monde » sur la perquisition chez Mélenchon pour s'en convaincre...

 

Cela existait et était très voyant déjà durant la IIIème République, les voyous, les brutes travaillaient déjà avec les « premiers de la classe » pour garder le pouvoir. Macron a commis un véritable coup d'état en douceur. Il faut bien qu'il tienne, comme il n'a peut-être pas tous les réseaux encore qu'il faut dans le monde politique, la même collusion que les autres, il utilise la coercition. Comme tous les gouvernants la tentation est trop forte, trop attirante. D'où les individus un rien douteux que l'on trouve autour du président, y compris son nouveau ministre de l'intérieur qui a eu des amitiés sulfureuses avec un parrain marseillais formé par Gaétan Zampa...

 

Ceux qui vont contre la doxa idéologique prescrite par le tout économique, à savoir les vrais maîtres , sont impitoyablement écartés, ou alors on leur offre une niche pour qu'ils se tiennent tranquilles, une niche bien payée. Qu'ils soient gauchistes ou pseudo-réactionnaires. Ils finissent tous par perdre de leur personnalité au bout d'un moment, par s'affadir, s'amollir et oublier leurs idées du début. Comme ils sont trop « mainstream » alors, ils finissent par devoir retourner à leur petit carré moins conformistes, mais c'est fini, ils ne sont plus crédibles.

 

Je pense enfin que l'on attendra encore longtemps que ce genre de perquisition ait lieu dans de grandes banques et entreprises louches...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

 

Amaury – Grandgil

 

(image capture BFM facebook live)

 

voir ci-dessous la vidéo de la perquisition :

Commentaires