Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Stéréotypes et baballe au pied

Imprimer Pin it!

sport, football, société, politique, macron, russie, amaury watremezAu moment où j'écris ceci, je ne sais pas encore le résultat du match France-Belgique, dont je me contrefiche mais le détail a son importance...

 

...En ce moment je me demande si Macron ne va pas encore nous sortir l'escroquerie de la France « black, blanc, beur » pour remonter dans les sondages et continuer à détricoter tranquillement notre système de protection sociale alors que tout le monde ou presque s'en fout. Et le pire est que ça peut marcher. Les français sont habitués aux Munich politiques, ils n'osent penser qu'il y a d'autres manières de voir les choses. Non ils préfèrent plier l'échine, râler virtuellement, seulement virtuellement, toujours virtuellement et s'en tenir là parce que :

 

« tu comprends moi j'ai des enfants » « moi j'ai un boulot sensible », « moi je suis responsable hein tu sais ... »...

 

Ce serait bien qu''on perde et que les français se réveillent pour ce qui est vraiment important...

 

Je n'ai rien contre le foot. J'y ai même joué quand j'étais adolescent, j'y prenais plaisir, j'aimais bien la compétition. J'étais arrière gauche. Déjà à l'époque je me fichais complètement des camarades qui s'échangeaient des images « Panini » de joueurs et autres dieux du stade pour lesquels j'avais du mal à avoir de l'admiration, ils jouaient à la baballe quoi. Jouer à la baballe, je n'avais rien contre mais de là à en faire des caisses autour il fallait voir à voir. Pour cette coupe du Monde, la situation du pays est gravissime mais c'est pas grave, tout le monde s'en fout, ce soir y' a foutebôle dans le poste !

 

Par contre tout ce qui entoure les événements sportifs et en particulier les stéréotypes liés aux peuples s'affrontant sur le gazon m'agace particulièrement. La condescendance légère, oh très légère, en gros on a déjà gagné, au sujet de l'équipe belge m'a particulièrement fait suer. Les belges sont tellement cons, ils ne méritent pas de gagner la coupe du monde, de faire une finale, et puis quoi encore ? En 2018 la Belgique est toujours le pays des frites, de sympathiques voisins parlant français pour une petite moitié d'entre eux mais beaucoup plus cons que nous.

 

J'aimerais bien que ce léger mépris collectif, oh très léger, en prenne un bon coup ce soir.

 

Les italiens sont des roublards qui essaient de truander, les allemands sont méthodiques mais arrogants, les brésiliens sont des gros simulateurs, des comédiens, les russes sont durs et brutaux, les belges sont des prétextes pour les rigolos spécialistes des blagues de fin de banquet etc...

 

N'en jetez plus ! Il est beau le village global ! Il est beau le monde mondialisé ouvert sur tout et sur tous ! Du pain et des jeux, des spectateurs qui ne baisent pas si leur équipe ne met pas la baballe dans les bois. Je me suis demandé d'où venait un tel engouement pour la balle au pied en dehors du fait de jour à la guerre pour de faux. C'est la revanche des petits, de ceux qui n'ont pas pu faire de grandes études, qui ne sont pas allés bien loin dans le supérieur. Leurs dieux du stade sont des « comme eux », des types parfois incultes qui les vengent d'humiliations imaginaires ou non de ceux qui ont les « codes ».

 

Pas besoin de culture pour réussir !

Pas besoin de savoir qui sont Félicien Rops ou Brueghel puisque taper dans une outre en cuir suffit !

 

C'est aussi une manière de compenser sa masculinité que l'on s'imagine attaquée de toute part ailleurs bien que ce genre de divertissement « sain et viril » entre mecs sente quand même très fort l'homosexualité latente. Si je dis ça à des supporters, j'aurais le droit à des protestations affolées, des dénégations vives et violentes pour certains. Peu m'importe car...

 

...C'est ainsi que Zoroastre est grand....

 

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

 

Amaury – Grandgil

 

illustration prise ici

Commentaires