Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'extrême droâte a bon dos

Imprimer Pin it!

Médine, bataclan, musique, bataclan, rappeur, médine, islamisme, amaury watremezJe ne ferai pas ici de la publicité pour un rappeur décérébré (pléonasme) proche du CCIF, clairement islamiste bien que les "z-inrocks" et "le Monde" me prétendent que ces textes sont du second degré (du second degré très subtil alors). Ses textes sont suffisamment explicites, je m'étonne d'ailleurs, comme tous les types se plaignant que l'on entrave leur liberté d'expression il n'assume pas du tout ces propres convictions. Il a accusé l'extrême droâte de vouloir entraver celles-ci copiant sa copine Mennel (voir l'article du Monde). Il ne trompe pas grand monde...

 

Pour un rappeur moderne et multicul, il retarde un peu dans sa défense en entonnant ce genre de refrain pleurnichard devenant de plus en plus insupportable, répété tel un mantra obsessionnel. Accuser quelqu'un d'être d'extrême-droâte est d'une extrême pauvreté de raisonnement.

 

Encore maintenant cette accusation terrorise, leur inflige une peur panique tous les éditorialiste dits "politiquement incorrects" à quelques exceptions dont Zemmour. Ils donnent quasiment tous des gages de "bonne vie et mœurs" aux petits censeurs d'une expression politiquement censée être pluraliste. Dernièrement, dans une revue pourtant "non conformiste" voilà que je lis l'éloge d'un livre certes bien écrit décrivant la montée d'un parti "fââchiiiste" dans une France bien entendu cauchemardesque.

 

 Son antienne a été reprise en chœur par tous les bourgeois pédagogues, tous les bien-pensants persuadés que si l'on est très très gentils avec des brutes sans cervelle et des bonnes femmes s'aliénant elles-mêmes, tout ce beau monde finira par lire Proust et défiler à la "Gay Pride" sans se poser plus de questions. Ce sont eux d'ailleurs qui ont inventé cette parade selon eux ultime contre leurs contradicteurs. Quand on ne pense pas comme eux on est d'extrême droâte, on appartient qui sait ? à la fachosphère (voir cet article sur ces accusations contre les personnes s'émouvant des paroles des "chansons" du monsieur dont il était question ci-dessus).

L'auteur de ces lignes a subi lui-même cette accusation pour son blog sans s'en émouvoir pour autant d'ailleurs. Cela a même tendance à me donne envie de rajouter deux ou trois grosses caisses à mon concert. Cependant, cela a eu des répercussions professionnelles, des collaborations, des travails d'équipe soudain s'arrêtant par exemple sans parler de messages "modestes" (anonymes) envoyées à ma hiérarchie. En tout bourgeois pédagogue il y a un flic ou un indic qui sommeille, d'où je pense la vraie raison de la fameuse loi sur les "fake news".

 

Il y a en France de nos jours toute une population qui dit clairement sa haine de nos valeurs, qui exprime sans détours une vision à peine médiévale des femmes et de l'homosexualité. Et pourtant celle-ci bénéficie d'une mansuétude absolument incompréhensible. Les bourgeois pédagogues accuseront les cathos (méchants cathos !) d'être ces dangereux extrêmistes, et encore une fois l'extrême droâte. Ils ferment les yeux sur l'antisémitisme, l'homophobie et le sexisme pourtant autrement plus violents émanant de cette frange de plus en plus radicale de l'islamisme des "quartiers".

 

Il faut dire, chez qui leurs enfants iraient se fournir en "herbe" ? Je songe à tous ces jeunes, aux grands cils et au regard de braves bêtes à cornes embrigadés, élevés, dressé dans ce dégoût d'eux-mêmes. Ils répètent aliénés ce qu'on leur a fait avaler de force un peu partout, pour avoir la paix, croient-ils, pour être tranquilles. De temps à autre l'un d'eux se convertit et va se faire sauter sur un trottoir pour compenser son nihilisme...

 

Et c'est ainsi qu'Allah est grand.

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

 

Amaury - Grandgil

illustration prise ici

Commentaires