Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pour un héros combien de salauds ?

Imprimer Pin it!

islam, terrorisme, radouane lakdim, fiché S, société, politique, incompétence, amaury watremezPour un Arnaud Beltrame mort en donnant sa vie, combien de salauds ? Combien de cloportes ? Combien de collabos en puissance s'accommodant du pire pensant ainsi se protéger ? La colère monte avec la rage au cœur face à tous ces renoncements, face à la sottise de certaines déclarations, face à tous ces aveux d'impuissance. Comment ne pas être furieux quand on lit ou que l'on écoute les déclarations du ministre de l'Intérieur affirmant qu'ils étaient persuadés que Lakdim qui était fiché "S", tout comme sa compagne, ne passerait pas à l'action .

 

Radouane Lakdim, un autre taré fanatisé, un autre "loup solitaire" sans doute, a donc pris en otage des clients du "Super U" de Trèbes dans l'Aude. Tenant un discours à peine intelligible, violent, haineux, il a égorgé -pardon "poignardé au cou" (voir à ce lien un "pudique" article parmi d'autres sur le sujet)- le gendarme de 45 ans qui avait pris la place d'une otage.

 

La très grande majorité des croyants musulmans de France ne prendra jamais un couteau ou une kalachnikov pour assassiner. Mais la très grand majorité des croyants musulmans de France ne dénoncera pas les actes terroristes commis au nom du Coran. Pour quelle raison ? Parce que la plupart des musulmans excusent ces actes ou les justifient par le racisme qui sévirait durement dans notre pays à leur encontre, quand ce n'est pas à cause de la mainmise du lobby jui...sioniste pour ceux qui s'enhardissent à avouer ce qu'ils pensent vraiment.

 

 Certains s'étonnent encore pourtant ou feignent de le faire que les croyants dans le livre saint du Coran ne manifestent pas plus leur désapprobation du terrorisme.

 

Ce sont aussi les mêmes qui ont réclamé à grands cris une immigration massive qui maintenant ont le culot de demander tout aussi effrontément que l'on ne fasse pas d'amalgames, que l'on n'aborde pas les problèmes gravissimes posés par des ressortissants de pays issus de cultures extrêmement différentes des nôtres. Le voile islamique, les barbes soigneusement taillées, la volonté de respecter radicalement des prescriptions alimentaires ressortent d'un refus marqué, clair, de ne pas vivre selon la culture du pays d'accueil tout en bénéficiant de son système économique.

 

Moi le premier, je ne conteste pas une seconde le droit de ces personnes de contester notre mode de vie. Il conviendrait que tous soit lucides sur ce point. Or, les bons apôtres continuent d'encourager la dissimulation, le camouflage des vraies idées, le mensonge. Et dans nos banlieues, c'est un radicalisme religieux strict qui s'impose. En réponse à cela, les grands esprits de progrès comparent l'Islam au Christianisme en arguant qu'ils ont déjà vaincu ce dernier en laïcisant la société à marche forcée semblant ignorer que cette laïcisation est strictement incompatible avec le Coran alors qu'elle était déjà en germe dans l'Évangile même.

 

Evoquer tout cela de front serait indispensable, serait absolument nécessaire mais obstinément les bons apôtres, les bourgeois pédagogues poussent immédiatement des cris d'orfraie, injuriant, insultant, anathémisant, menaçant des pires punitions, de judiciarisation, traitant de racistes ou pire encore toute personne essayant d'en parler ne fût-ce qu'embryionnairement...

 

Ou alors peut-être pensez-vous que les bougies, les marches blanches, les peluches, les bouquets de fleurs seront suffisants contre la connerie obscurantiste ?

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

 

Amaury - Grandgil

 

illustration prise ici

Commentaires