Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les Dalton se rachètent, remake islamiste

Imprimer Pin it!

Rappelez vous ce vieil album de Lucky Luke (voir à ce lien)....

 

islamisme, jawwad, société, lâcheté, politique, amaury watremezUn sénateur idéaliste mais hors de toute réalité sociale imagine qu'on puisse laisser à des criminels endurcis la possibilité de se racheter, de se rédimer. Et pour cela, il choisit les Dalton que Lucky Luke doit surveiller et aider pendant un mois de test. Les bandits décident de jouer la comédie de l’honnêteté et de faire semblant pour pouvoir mieux s'échapper ensuite et tuer leur vieil ennemi. Au début ils effraient considérablement la population qui mise au courant de l'expérience se comporte lâchement et mesquinement avec les quatre frères.

 

Une foule se comporte toujours ainsi quand elle a le dessus par le nombre. Je soupçonne Goscinny d'être un petit peu misanthrope par endroits...

 

Quand ceux-ci sauvent la ville de quatre truands minables les imitant, les voilà intégrés à la société. Mais jouant toujours la comédie, se dissimulant le soir pour s’entraîner au tir. Ils deviennent des modèles de vertu aux yeux de toute la population. Mais finalement c'est aussi que celle-ci est toujours aussi veule, ne cherchant au fond que sa tranquillité et son petit confort. Si on se comporte très gentiment avec des « desperados » qui dit qu'un jour ils ne seront pas très très gentils à leur tour par imitation ?

 

Un genre de méthode Coué qui n'a jamais fonctionné...

 

Quand ils arrivent à la fin de leur mois de probation ils jettent bas les masques et vont chercher Luke pour l'exécuter. Bien entendu, Averell qui cochait quotidiennement les jours de probation faits s'est trompé de mois sur le calendrier et les voilà obligés de faire machine arrière car ils leur restent deux jours. Une fois repris par Luke et emmené de nouveau au pénitencier, l'un d'eux regrette le temps où ils faisaient semblant d'être honnêtes mais il est peut-être trop tard car sont-ils capables, ont-ils l'intelligence de chercher leur rédemption ?

 

Car cela demande de réfléchir de rechercher le bien, de s'attacher à faire des efforts dont des efforts intellectuels...

 

islamisme, jawwad, société, lâcheté, politique, amaury watremezJe n'ai pas besoin de préciser où je veux en venir. Les islamistes, beaucoup moins drôles que les Dalton au fond sympathiques par leur sottise, sont cependant dans la même situation que les quatre frères. Ils dissimulent, ils se parent de toutes les vertus. Ils ne veulent de mal à personne, ils sont là pour aider à accéder au bonheur universel. D'ailleurs, voyez comme ils commettent aussi tant de bonnes actions. Et ils sont toujours suspects, toujours victimes de racisme, de méchanceté, de vilaines rumeurs. Eux ne veulent que montrer combien ils sont bons et prêts à faire ce qu'il faut pour s'intégrer.

 

Bien sûr à quelques conditions...

 

La libération de Jawad rappelle la terreur des villageois dans un autre album de Lucky Luke scénarisé par Goscinny, « Billy the Kid » dans lequel un juge trouillard et des jurés tremblant de frousse absolvent le jeune voyou de tous ses crimes et l'envoient littéralement se faire pendre ailleurs. Une fois cette corvée accomplie, leur soulagement méprisable dégoûte le héros qui fait mine d'abandonner le terrain.

 

On apprend parfois plus en lisant des bande dessinées que de lourds pensums imbuvables ou des éditoriaux coupant tellement les cheveux en quatre sur des sujets pourtant simples à comprendre. Bien entendu, il y en aura toujours qui seront comme cette population terrorisée, cherchant à tout prix à maintenir son petit ronron, et ses petits égoïsmes. Ils seront capables de toutes les compromissions pour cela, prêts à tout les abandons, y compris les pires. Et nous en sommes déjà là.

 

Nous les comprenons cependant, la voie demandant de la lucidité et du courage demande largement plus d'efforts....

 

illustration de Jawad empruntée ici

 

couverture de « Les Dalton se rachètent » prise ici

 

Sic Transit Gloria Mundi,

 

Amaury - Grandgil

Commentaires