Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Revisitons

Imprimer Pin it!

politique,société,bourgeois,prétentions,bourgeois pédagogues,politique,amaury watremez

Dernière note de l'année !

 

Tout à l'heure, me promenant dans Montmartre j'ai voulu m'acheter deux croissants, deux malheureux croissants bien traditionnels car il fut un temps où rien n'égalait la croissanterie parisienne. Les croissants étaient en fait des « foccacia » revisitées, les gâteaux tous pareils étrangement étaient tous des classiques de la pâtisserie également revisités.

 

Devant moi un jeune couple de CSP ++ visiblement faisait des mines en questionnant la boulangère qui les considérait d'un œil morne sur le « sourçage » des produits de la boulangerie et aussi sur les preuves de l'absence de glutamate dans les gourmandises sous leurs yeux...

 

...derrière moi des parisiens moins frelatés s'agaçaient de devoir attendre le bon vouloir des deux jouvenceaux.

 Mais il semblaient apparemment ravis d'acheter deux fois plus cher que les produits « authentiques » des machins prétendument « revisités », et finirent par prendre congé...

 

Depuis quelques temps déjà les bourgeois pédagogues ont trouvé le truc ultime pour entretenir la bonne opinion qu'ils ont d'eux :

 

Ils revisitent.

 

Note aussi ami lecteur que c'est un excellent moyen pour les commerçants de se faire du bénéfice net important en faisant exactement la même chose qu'auparavant excepté que seule la présentation change, que ces commerçants vendent de la boustifaille, de la musique ou de l'Aâârrt. Ils ont trouvé le filon.

 

Ils revisitent tout et n'importe quoi :

 

La nourriture (on dit maintenant le « fooding »), l'Art, la Musique, les Lettres, le Théâtre, même les mathématiques et la philosophie. Enfin, d'autres effectuent la revisite et leurs laissent l'impression que cela vient d'eux. Eux goûtent, lisent, écoutent, admirent, mais il convient que cela ne ressemble pas à de l'art, de la nourriture, de la musique, de la littérature ou des maths, il faut que cela ait l'air d'autre chose. Il faut aussi qu'ils soient convaincus d'avoir l'intention de départ d'avoir tout inventé...

 

On trouve des « sucettes » de pot-au-feu, des mille-feuilles qui ressemblent à des religieuses et des religieuses qui ressemblent à des « Paris-Brest », de la bière de raisin qui a un parfum de vin, des comédies qui se doivent d'être jouées comme des tragédies, des tragédies que l'on représente ainsi que des farces comiques etc...

 

On attend la Re-Visitation évangélique où la Vierge Marie pour faire plus moderne, et revisitée, sera une lesbienne africaine, le Christ un bébé né d'une GPA et l'ange Gabriel un militant homosexuel au Paradis. Bien sûr les hosties seront sans gluten et les apôtres dans l’Évangile revisitée seront « vegan ». Cela s'impose. Il conviendrait même que ceux-ci soient nus pour montrer combien dans le nouveau monde, et dans le nouveau monde revisité on est décoincés et ouverts. Les prêtres seront en combinaison « Courrèges » ou Lagerfeld, leurs étoles seront « Chanel »...

 

En gros il s'agit de faire du neuf avec du vieux pour entretenir la prétention de nantis qui sont de plus en plus hors-sol et indifférents au réel ou tout ce qui n'est pas eux.

 

Et finalement je n'ai pas mangé de croissants...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

 

Amaury – Grandgil

 

illustration prise ici

 

Des bourgeois pédagogues « revisitent » un apéro...

Commentaires