Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Noël j'oublie tout

Imprimer Pin it!

société, politique, religions, christianisme, noel, amaury watremezC'est Noël on oublie tout

C'est Noël les criminels embrassent les flics. Ils rendent l'argent, ils sont tout doux.

C'est Noël les violeurs font un gentil bisou sur le front aux jeunes femmes et leur offrent un thé. Ils devisent ensuite gentiment sur la pluie et le beau temps.

C'est Noël dans la train de banlieue, tout le monde il est beau tout le monde il est gentil. On ne sait pas trop pourquoi mais c'est comme ça.

C'est Noël et même les plus à gauche des communautaristes, des hérauts de la laïcité prennent des vacances et décorent un sapin...

 

C'est Noël il n'y a plus de sans-abri dans les rues, plus de vieilles femmes crevant seules de froid dans leur taudis.

 

C'est Noël et on plaindrait presque ces députés LREM qui ne peuvent même pas se payer de Porsche Cayenne en cadeau car les gens sont méchants et feraient des réflexions !

C'est Noël et le premier ministre ramène ses potes du Japon en presque co-voiturage pour le prix d'une chambre de bonne à Paris...

 

Mais là aussi les gens sont trop méchants et ne sont pas dans l'esprit de Noël. Hou les cornes !

 

C'est Noël il n'y a plus de guerre au Proche Orient, plus de terroristes, plus de guerre car la guerre c'est mal, c'est pas beau. Il n'y a plus d'attentats non plus les tarés fanatiques font la trêve des confiseurs.

Et puis pour ne pas choquer les monsieurs et les dames fanatiques mon chéri il faut dire maintenant « Joyeuses fêtes » comme ça ils ne font pas sauter de bombe !

 

C'est Noël bientôt et le président Macron fête ses quarante ans sur toutes les chaînes de télé en toute simplicité.

C'est Noël et Brigitte sa femme câline les petits pandas qui font joli sur la photo.

 

Et puis c'est pas tout ça, mais juste songer ne serait-ce qu'une seconde à toutes ces choses bien tristes, ça risquerait de gâcher le réveillon ? Quand on pense à tout ce qu'on va s'envoyer par dessus la cravate ! On ne peut pas penser à tout ! On ne peut pas changer le monde ma bonne dame ! Et puis nous on va bien bouffer à Noël, et puis on a acheté pleins de beaux cadeaux aux enfants, si avec ça, si gâtés comme ça ils n'ont pas leur bac ou leur brevet ?

 

Et qui est-ce qui va encore payer et faire des efforts pour tous ces traîne-savates, tous ces parasites ?

 

C'est Noël et dans les rues ceux qui peuvent encore achètent, achètent, achètent des trucs qu'ils revendront sans doute dés le 26. C'est Noël et tout le monde s'aime même ceux qui s'ignorent superbement tout le reste de l'année et qui s'ignoreront encore après.

C'est Noël et les parents et les grands parents émus versent une petite larme quand ils voient leurs enfants et petits enfants incarner qui la Vierge Marie, qui le bœuf au-dessus du petit Jésus.

 

C'est Noël à cause de lui au départ, c'est la date que la tradition a retenu pour son anniversaire. Mais tout le monde s'en fiche ou presque, y compris les chrétiens. Qu'est-ce qu'ils ont à faire de ce gamin né dans les mangeoires d'un caravansérail bondé de la ville la plus méprisée de Judée ?

Et puis ça devait être le bazar, plein de vieilles femmes qui devaient piailler autour de la jeune accouchée, des enfants qui devaient courir partout autour, comme des sauvages...

Des traîne-savates ses parents !

Pas intéressant...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

 

Amaury, - Grandgil

 

image empruntée ici

Commentaires