Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

les escrocs du décodage

Imprimer Pin it!
politique, décodage, société, net, amaury watremezDepuis quelques temps, les pseudo émission de décryptage de l'actualité, dés fois que l'on serait trop bête pour le faire tout seul font florès ainsi que les outils informatiques se prétendant décodeurs d'information. Cela va de "Quotidien" de Yann Barthès en passant par le "28 minutes" d'Arte, du show de l'infoclown Hanouna (TPMP) aux émission spécialisées des chaînes d'info en continu. On y voit toujours les mêmes pseudo-experts, pseudo-spécialistes qui ont pour particularité de penser tous dans le même sens que le tout-économique omnipotent, que le système de pensée libéral libertaire actuel.

 

 Je ne parle même pas du pseudo "Decodex" du Monde dont les créateurs s'affirment objectifs, ce qui ferait presque rire, sans évoquer aussi les arbitres des élégances télévisuelles de l'ancien "Zapping" de Canal devenu "Vu" sur France Télévisions. Même Ruquier dans "On n'est pas couchés" a son petit quart d'heure d'analyse de l'actualité se voulant insolent et tellement incisif alors que tout à fait dans les rails...

 

 Certes, il existe bien des "réacs" ou "gauchistes" de service dans ces spectacles, voire parfois des cathos, musulmans, juifs ou bouddhistes de service (ainsi Mathieu Ricard). Je pense même que beaucoup doivent être convaincus d'être réellement importants, d'être réellement écoutés, alors qu'ils ne sont là que comme alibis, comme quotas, pour bien montrer que la pluralité d'opinions est bel et bien respectée. Ce qui est manifestement faux.

 Certains se demandent encore vraiment souvent si les spectateurs "réacs" ou "gauchistes" sont d'ailleurs dupes.

 

 Après avoir lu tous les commentaires et autres statuts vengeurs sur tout ce barnum sur les réseaux sociaux après coup on est souvent effaré de constater que la plupart, hélas, le sont visiblement...

 

 Mais de toutes manières les prétendus décodages finissent toujours par conclure que le point de vue des contradicteurs de la bonne parole est bien entendu erroné, agressif, insupportable et qu'ils ne reposent pas sur des faits. Puisqu'ils vous le disent. C'est scientifique à les entendre donc indubitable. Si on les remet en cause, on est soit complètement fou, soit un affreux bonhomme. L'interlocuteur qui n'entre pas dans le raisonnement est psychiatrisé. Il est nécessairement malade.

 

 Ou alors, ils invoquent l'humour que décidément à droite l'on ne comprend pas...

 

 A droite ce sont de tels grands enfants ma chèèère...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

 

 Amaury - Grandgil

 

  illustration prise ici

Commentaires