Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Déjà minoritaires, déjà soumis ?

    Imprimer Pin it!

    politique, islamisme, société, islam, terrorisme, apathie, politique

    Aussi sur Agoravox

     

    Les réactions au terrorisme, au fanatisme me semblent en France être déjà celles de minoritaires, qu'elles soient de droite ou de gauche, bien-pensantes ou se voulant politiquement incorrectes. Charb dans sa lettre sur les escrocs de l'islamophobie relue ces jours-ci parlait d'ailleurs très bien de ces bourgeois planqués qui terrifiés par la montée d'un certain fondamentalisme musulman acceptent tout afin de conserver la paix civile et leur mode de vie libertaire, croient-ils.

     

    A droite ce n'est guère mieux.

     

    On dirait par tous ces articles anxiogènes, toutes ces déclarations de fin du monde, de résistance que nous sommes d'ores et déjà dans la position de communautés opprimées. Relayer tout ça sert le dessein des fanatiques en plus faisant d'eux les seuls interlocuteurs musulmans.

    Lire la suite

  • Le facteur humain et les catholiques

    Imprimer Pin it!

    Ces « cathos » dont des jeunes prêtres qui se demandent régulièrement dans leurs homélies dominicales avec gravité et componction et avec leurs équipes liturgiques durant toute l'année :

     

    Foi, catholicisme, société, politique, religions, église, paroissiens, 15 août, amaury watremez« Mais comment se fait-il que les gens désertent les églises » ne se voient donc pas à la sortie des messes ?

     

    Les gosses et les parents en « Cyrillus » (TL°), les shorts pastel rouge, rose et vert des pères en été, page 46 du catalogue printemps/été, les robes « trapèze » des mères, page 54 du catalogue, les groupes de conversation automatiquement selon la spécialité médicale ou juridique du mari, les épouses objectivement « de décoration », les vieux gars et vieilles filles de service que parfois l'on honore d'un -bref- bonjour, bref parce que c'est déjà pas mal n'est-ce pas...

    Lire la suite

  • L'ennemi en politique

    Imprimer Pin it!

    Aussi sur Agoravox

     

    Attention, texte fortement inspiré par une chronique de la haine ordinaire de Pierre Desproges sur l'ennemi en temps de guerre. Desproges qui s'inspirait lui-même souvent d'Alexandre Vialatte qui s'inspirait de la Bruyère et la Fontaine qui avait tout pompé sur Ésope qui lui-même avait volé les fables bien connues à son beau-frère, anecdote méconnue des critiques et exégètes littéraires. Maintenant vous voilà à égal avec le saint des saints de la culture française, amis lecteurs.

     

    politique, société, desproges, vialatte, ennemis politiques, militantismeJe précise aussi qu'il y a un zeste de dérision dans ce texte mais mes lecteurs ne sont pas des idiots et l'avaient compris. En ces temps où le déplorable esprit de sérieux domine tout, la gravité étant le bonheur des imbéciles, elle est indispensable.

     

    Donc, l'ennemi en politique est très différent de vous et moi, enfin surtout de moi et c'est le plus important il faut avouer, il a deux bras, deux jambes, une tête et – théoriquement - un cerveau dedans. Et l'ennemi politique ne pense pas comme moi. Pour lui, quel imbécile, l'ennemi en politique c'est aussi vous et moi, surtout moi, si vous et moi ne pensons pas rigoureusement comme lui, ou comme moi, bien entendu. Et réciproquement ajouterais-je afin de clarifier mon propos...

     

    Il convient très vite de s'injurier lors d'échanges politiques, on ne discute pas avec quelqu'un ne pensant pas comme vous, c'est forcément un fasciste, un hypocrite, un malveillant, un nostalgique des ordres noirs, un stalinien, un gauchiasse, un méchant...

    Lire la suite

  • Histoires de couple

    Imprimer Pin it!

    couple, sexe, société, littérature, femmes, hommes, amaury watremezAussi sur Agoravox

     

    Il est toujours délicat pour un célibataire de parler de couple. Beaucoup plus que pour une célibataire, surtout si celle-ci est séduisante. De nombreux hommes se sentiront obligés de la « rassurer » non sans arrière-pensées. On le soupçonnera lui le vieux garçon de jalousie, d'aigreur et d'amertume s'il exprime quoi que ce soit de caustique sur la question.

     

    Ce qui bien sûr ne m'arrêtera pas.

     

    Il est des auteurs comme Jacques Chardonne qui en plus en ont beaucoup mieux parlé que moi. Le couple est une idée neuve en France, enfin un couple bâti sur une relation amoureuse. Auparavant, on se mariait par intérêt de famille, par devoir, et c'était souvent les parents qui choisissaient. Les futurs mari et femme n'en discutaient même pas. Quand ces arrangements étaient faits avec bon sens, que les futurs époux se connaissaient, se fréquentaient déjà cela donnait des couples solides.

     

    Parfois, lors du « devoir conjugal » la femme fermait les yeux et pensait à la France.

    Lire la suite

  • La lucidité face au terrorisme

    Imprimer Pin it!

    attentat levallois, islam, politique, société, emmanuel macron, amaury watremezAussi sur Agoravox

     

    Encore un attentat commis sur le sol français, à Levallois-Perret (voir à ce lien), ayant blessé des militaires cette fois-ci, les attendant alors que quittant leur casernement. Encore les mêmes déclarations de fermeté et de solidarité avec l'armée des ministres. Encore les mêmes questions qui suivront sur les moyens alloués à l'armée et à la gendarmerie. Encore le même questionnement sur la nécessité de mettre en place un « Islam de France ». Encore les mêmes interrogations sur le parcours de ou des individus responsables.

     

    Les mêmes envolées martiales, les mêmes coups de menton. Et puis ?

     

    Et puis les vraies questions ne seront encore une fois pas posées, les mesures concrètes devant être prises ne le seront pas et ce sera ainsi jusqu'à la prochaine tuerie.

    Lire la suite

  • La dette ! La dette !

    Imprimer Pin it!

    dette.jpegAussi sur Agoravox

     

    Il s'agitent tous sur leur siège, ils gesticulent ridiculement, faisant de petits sauts de cabri, levant le petit doigt pour faire la leçon en criant « La dette ! La dette ! » pour paraphraser quelqu'un (voir vidéo ci-dessous). Il faut la rembourser, nous rappellent-ils, il faut diminuer absolument les dépenses publiques clament-ils. Pour d'autres il conviendrait de l'aggraver un peu plus, ce que la plupart des gouvernements de droite comme de gauche font depuis des décennies. Ils dilapident pourtant tous l'argent public. Ils récompensent les copains, et les copines. Ils remercient leurs militants, leurs électeurs en subventionnant l'un ou l'autre.

     

    Ils pratiquent le clientélisme à très haute dose, à tous les niveaux. Ils offrent un travail à tous ceux qui sont prêts à ployer l'échine devant eux. Au bout d'un moment, cela a fini par se voir, comme le nez au milieu de la figure et les bureaux des administrations locales n'étant pas extensibles, leur surpeuplement devenait trop flagrant...

     

    Et ensuite ils osent encore pleurnicher sur le budget et les finances publiques, leur déficit, plastronner comme raisonnables et réalistes, eux (voir à ce lien se voulant sans doute pédagogique)....

    Lire la suite

  • Marlène, Najat, Sibeth et Anne

    Imprimer Pin it!

    marlène schiappa, sibeth ndiaye, anne hidalgo, emmanuel macron, société, politique, amaury watremezAussi sur Agoravox

     

    Ce sont des femmes d'une trentaine d'années pour la plupart, des ambitieuses. On les trouve dorénavant à tous les niveaux au plus haut sommet de l’État et dans toutes les administrations à divers degrés. Elles ne se sont pas particulièrement distinguées la plupart du temps par des facultés intellectuelles exceptionnelles ou des compétences flagrantes, n'ont pas un parcours scolaire exemplaire. Elles ont cependant un énorme avantage sur les autres. Elles savent très bien comment fonctionnent les rouages du pouvoir, les réseaux, comment les utiliser à leur avantage, comment s'en servir pour leur ascension. Elles ont su également utiliser à leur avantage ce qui était à première vue de grandes faiblesses :

     

    Elles sont françaises de deuxième ou troisième génération venant des « quartiers », issues parfois de la « diversité » selon l'hypocrite appellation...

     

    Elles mettent en avant leur qualité de femmes, montant leur réussite en épingle.

    Lire la suite

  • La vie du rail des usagers SNCF de banlieue

    Imprimer Pin it!

    panne électrique Montparnasse, société, politique, pepys, sncf, amaury watremezAussi sur Agoravox

     

    Dans les médias, journaux et télévision, sur les sites « institutionnels », on parle beaucoup de la « panne électrique » de la Gare Montparnasse, un fil dénudé dans un placard électrique à Meudon semble-t-il, et de son impact sur les vacanciers au moment du week-end le plus chargé de l'année en départs. Mais personne n'évoque vraiment les désagréments pourtant quasiment quotidiens que les usagers de banlieue subissent Cela intéresse-t-il réellement nos journalistes on ne se le demande même pas...

     

    Le traitement de cette ahurissante situation de crise par la SNCF fut comme à l'habitude déplorable, les voyageurs n'ayant visiblement pas le droit à l'information, juste celui d'être patient jusqu'à l'absurde.

     

    Leurs sont envoyés des « gilets rouges » (voir à ce lien qui ils sont) mais aussi bleus ou encore oranges, des gosses dont c'est un job de vacances. Eux non plus n'ont aucune information à donner. Ils sont juste là pour faire « tampon » et subir la colère des personnes souffrant parfois de retards inexpliqués de plus d'une heure. Ils se font enguirlander à la place des vrais responsables qui eux ont soigneusement évité de descendre dans l'arène, ils ne sont pas fous il faut dire. Au moins aura-t-on trouvé une occupation saine pendant deux mois à des jeunes des « quartiers » ?

     

    Ainsi Guillaume Pepys a-t-il attendu la fin de « l'enquête », cela ne lui aura pas éviter de se faire recadrer par le président jupitérien et le premier ministre : On parie que c'est encore de la com et que rien ne sera fait ensuite. Ce sont d'ailleurs des gens qui ne sont « rien » qui attendent désespérément les trains dans les gares on le sait depuis peu....

    Lire la suite

  • La culture du narcissisme

    Imprimer Pin it!

    Aussi sur Agoravox

     

    à propos de « la culture du narcissisme » de Christpher Lasch, précédé d'une préface de Jean-Claude Michéa chez Flammarion dans la collection « Champs » (à ce lien)

     

    société, politique, Christopher lasch, narcissime, égo, hypocrisie, festivisme, amaury watremezJe ne pense pas comme d'autres que le « moi » soit forcément haïssable. Il était important que cette idée apparaisse vers la fin du XVIIème siècle et que l'individu se libère de contraintes collectives pour se réaliser. Mais le « moi » a fini par prendre une importance démesurée, presque insupportable et envahir tout le reste. Cela amène le résultat suivant : nous devenons de plus en plus incapables de supporter la contradiction, d'apprécier le débat et de fréquenter des personnes autres que des reflets même déformés de nos aimables personnes.

     

    Je trouve cela des plus ironiques. En un temps où les moyens de communication offrent des possibilités infinies nous sommes de moins en moins capables de le faire, en un temps où ils pourraient permettre plus d'équité sociale nous la désirons de moins en moins...

     

    La littérature politique peut être intéressante mais quand l'analyse d'un auteur peut être pertinente l'ouvrage peut se conclure sur des propositions de solutions totalement hors-sol et dégagées du réel, ou inversement. Aucun livre politique ne donne de point de vue réellement global sur la crise morale grave que traverse notre société. Ce qui fait l'intérêt de « la culture du narcissisme » c'est que Christopher Lasch le donne justement dans les pages de ce travail de réflexion. Il le fait en se basant sur la psychologie sociale individuelle et collective. Son essai a plus de vingt ans mais il est d'une actualité toujours plus brûlante...

    Lire la suite