Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quelques doutes raisonnables sur la démocratie...

Imprimer Pin it!

Aussi sur Agoravox

civi2.jpgIl y a des choses qu'il ne faut pas dire dans la société française de 2017, comme par exemple remettre en cause le « collège unique », pourtant base des problèmes que traverse l'Education Nationale - tout le monde n'est tout simplement pas fait pour des études générales....

 

Quand je vois, entre autres, la bonne dame ci-contre chargeant ses courses, elle n'est pas un cas isolé ; quand je songe à toutes les pesanteurs qu'elle se croit sans doute obligée de subir, auxquelles elle se soumet (dont le port d'un string), je me dis que l'on peut aussi émettre des doutes sur la démocratie et la capacité des électeurs à réfléchir par eux-mêmes.

 

Et pourtant, je ne vais pas me gêner pour le faire. Depuis l'élection de Macron et son assemblée « godillot » on entend encore une fois parler de la représentativité des députés, du « système » qui aurait tout phagocyté, voire de tricheries aux votes quand ce n'est pas le sombre complot mondial qui est invoqué. Les abstentionnistes ne s'étant pas déplacé pour aller faire leur devoir électoral expliquent même non sans culot que c'est un geste citoyen, un truc civique, alors que c'est juste par fainéantise et début d'aphasie politique.

 

 

Et puis il faisait beau, il était plus simple d'aller se faire dorer la pilule en compagnie des millions d'autres lemmings « citoyens consommateurs »...

 

Tout le monde n'est pas capable de voter en son âme et conscience, tout le monde n'est pas capable de construire un raisonnement politique structuré. Il suffit de voir et de participer à des échanges de commentaires sur des sites politiques. Au bout d'un moment il n'est pas rare que faute d'argumentaire consistant les interlocuteurs en viennent finalement aux injures et à la violence verbale, à quelques exceptions notables près. Attention, je ne prône pas le retour au suffrage censitaire, la maturité politique n'est pas une question de revenus, et je n'ai pas l'intention d'obliger tous les citoyens à préparer « Sciences po »...

 

La vraie question c'est la réelle maturité démocratique des français, leur capacité véritable à résister ou on à la pression médiatique et, ou idéologique. Les citoyens qui ont le droit de vote, ce sont aussi dans leur grande majorité des spectateurs de Cyril Hanouna plébiscité à la télévision. C'est cette immense majorité qui met dans la possession du dernier « smartphone » toute sa dignité, qui fait preuve de paresse intellectuelle la plupart du temps, qui demeure totalement indifférente à tout ce qui n'est pas comme elle. La plupart ne s'informent qu'en regardant le JT télévisé ou alors passe en zappant rapidement sur les infos qui tournent sur les réseaux dits sociaux et qui réduisent généralement la politique à un ou deux slogans simplistes.

 

C'est une manière de se défouler aussi, en exprimant sa rancoeur envers la République et les politiques, parfois en se croyant protégés le pseudo-anonymat du Net...

 

Sur quels critères votent-ils tous ceux-là ? Que l'on ne vienne pas me dire qu'ils réfléchissent beaucoup sur leurs votes ? Qu'ils se fichent de l'apparence d'un candidat ? Qu'ils se fichent du superficiel ?

 

Il faut dire à leur décharge que depuis le « Babyboom » la plupart des parents sont surtout soucieux de profiter au maximum de ce qu'ils peuvent consommer. Ils ne soucient plus vraiment de transmettre des valeurs, une culture, et les gosses n'ont que le matérialisme et l'instinct grégaire obligatoire comme seuls viatiques pour se débrouilelr en société, l'instinct de la horde et un hédonisme de suidé. Tout ce qui gêne est évacué, considéré comme une contrainte arbitraire, un blocage insupportable. Et le savoir tout comme la morale ou la notion de civisme sont des barrières à ce genre de comportements...

 

Ce qui domine finalement et ce que sous-tendent les derniers résultats est que les citoyens français dans leur grande majorité sont prêts à abandonner leur citoyenneté aux pieds d'un maître qui sera alors réputé débonnaire, ce sera moins fatiguant pour eux...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

 

Amaury – Grandgil

 

illustration :

image américaine circulant sur les réseaux sociaux

 

Commentaires