Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La nouvelle trahison des clercs

Imprimer Pin it!

pretrevélo.jpg

Aussi sur Agoravox

 

Les catholiques ne représentent certes plus grand monde en France. Je parle ici des catholiques pratiquants réguliers : de 1 à 2 % de la population globale. Et pourtant ce qu'ils disent, les valeurs qu'ils soutiennent, est encore largement commenté, critiqué, raillé voire injurié. Cela pour les catholiques qui ne sont pas en phase. Ceux qui le sont, dont le discours est comme il faut dans l'air du temps, sont tolérés comme des "cathos de service" gentils, bien braves mais un peu carencés intellectuellement. Dans ces catholiques je compte la majorité des clercs en France dont la conférence des évêques de France dans sa plus grande part.

 

Ou alors, on aime bien le pape François qui a de grandes déclarations très belles, avec lesquelles tout le monde est d'accord mais qui n'engagent pas grand-chose....

 

Quand les catholiques de ce genre sortent de ce rôle, ils sont tous mis dans le même sac de l'atroce réaction. Ils ne l'ont d'ailleurs pas encore compris et s'évertuent à répéter sur tous les tons qu'ils ne sont pas de droite, qu'ils ne sont pas traditionalistes, qu'ils aiment beaucoup le progrès, les changements sociétaux, qu'ils sont très, très ouverts. Rien n'y fait, ils sont rejetés dans les ténèbres extérieures de l'enfer des bien-pensants. Cela ne serait pas bien grave si ces catholiques d'âge mûr pour la plupart qui ne sont plus qu'une minorité n'avaient plus aucun pouvoir de nuisance.

A force de répéter à leurs enfants qu'aller à la messe n'a pas tant d'importance que cela, leur progéniture a fini par déserter les églises...

 

Mais eux sont encore aux postes de pouvoir, de décision, de réflexions. Il s'accrochent. Et ils en profitent.

 

Ils ont trahi sans complexes ni ambages les idéaux de l’Évangile en appelant à mots couverts à voter Emmanuel Macron, ultra-libéral, darwiniste social évident, qui est pour la PMA ou la GPA généralisées, qui ne voit pas le problème dans le fait que des femmes pauvres vendront bientôt leurs entrailles pour survivre. Il se peut aussi que ce vote ne soit dans le but que de protéger leur magot personnel. Macron étant le candidat des marchés et des taux d'escompte, voter pour lui rapportera aux plus riches.

 

Ils ont trahi sans complexes et trahissent encore quotidiennement les chrétiens d'Orient. La persécution tragique et les massacres de ces derniers les laissent de marbre. Sous prétexte qu'il ne faut surtout pas risquer de stigmatiser tous les musulmans, il convient de ne pas dénoncer les tueries des coptes, des chaldéens, des grecs catholiques etc...

 

Ils évoquent beaucoup le dialogue avec les musulmans, y compris avec les plus radicaux, oubliant que si celui-ci doit se faire il faut que ce soit par le haut et non par le plus petit dénominateur commun. Ils vont en avoir du dialogue inter-religieux dans les années qui viennent, à commencer avec tous les jeunes français des "quartiers" de plus en plus convertis à l'Islam...

 

Ils trahissent les catholiques qui n'ont pas envie d'être "en phase" qui refusent le déni de transmission, le rejet de la famille, de la filiation. Ils ont pour eux le même discours que les ennemis de la foi chrétienne qui aiment prendre les cathos en têtes de turc car au moins avec eux on ne risque pas une bombe ou une rafale de kalachnikov. Même si bien entendu, il y aura toujours un esprit fort pour rappeler la guerre civile d'Irlande du Nord, l'inquisition, et tutti quanti.

 

Cette trahison, cet abandon de l'Evangile, est impardonnable pour un croyant n'étant pas un tiède (que dieu vomit) et qui se fera de toutes façons qualifier d'intégriste car osant affirmer qu'il croit en Dieu...

 

...La pire trahison qu'ils fassent est celle envers les plus petits, les plus faibles.

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

 

Amaury - Grandgil

 

illustration empruntée ici

Commentaires