Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'utilité réelle de Marine le Pen

Imprimer Pin it!

FN, Marine le pen, société, politique, présidentielles 2017,n amaury watremez

Sur Agoravox aussi

 

Marine le Pen a perdu les élections présidentielles et a été médiocre durant le débat télévisé l'opposant à Emmanuel Macron. Elle s'est basée pour s'opposer à lui sur les divagations d'un psychologue de carnaval. Elle a malgré tout doublé le résultat de son père contre Chirac en 2002 ce qui en dit long sur la fracture existant en France entre les élites et la base. Si elle avait été meilleure politique, les oligarques auraient pu véritablement s'en faire. Mais tout comme son père et malgré la "dédiabolisation" on sait trop "d'où elle parle" et qui elle est. Elle a aussi tout comme son géniteur viré bon nombre de cadres de son parti qui auraient pu être des soutiens de poids non négligeables dans la campagne.

 

On dirait qu'elle ne sait pas trop quoi faire de son succès et qu'elle est presque gênée de tenter de crever le fameux "plafond de verre". Et il faut bien dire qu'elle est bien utile pour parquer les mécontents dans un enclos bien délimité des fââchiistes, des crypto-nazis, des ploucs xénophobes ce qui permet d'éviter tout questionnement pour la "France d'en haut" sur sa responsabilité dans la précarisation du salariat, la paupérisation de la "France périphérique". Elle est bien utile afin de faire passer la pilule des mesures dites de réforme qui sont autant de mesures antisociales, et de désengagement progressif de l'État de ses prérogatives régaliennes.

A commencer par celle de protection des plus faibles...

 

Elle est bien utile tout comme le sont ces types  et filles de droite qui relaient sur leurs blogs, sur les réseaux sociaux toutes les rumeurs les plus délirantes, qui évoquent sans cesse l'influence du fameux complot mondial, des illuminati, et autres "reptiliens" sans parler des "antisionistes". On dirait qu'ils le font exprès pour ridiculiser sans appel la contestation de la "caste".

 

Oui vraiment les pseudo z-élites ont bien de la chance de l'avoir comme adversaire. Avec elle, ils n'auront jamais une union des souverainistes, voire une union des droites, en face d'eux comme réelle force d'opposition. Ils n'auront jamais d'adversaires dignes de ce nom et surtout dangereux pour faire vaciller leur pouvoir.

 

Elle est un repoussoir indispensable aux oligarques qui mettent dans le même sac qu'elles tous ceux se posant des questions sur ce que devient la France. C'est d'ailleurs ce que beaucoup n'ont pas compris. A partir du moment où ils tentent de nuancer leur opinion sur le vote le Pen ou tout autre sujet où la réponse prédigérée leur est imposée ils sont de toutes façons rejetés en Enfer, l'enfer du FN, l'enfer des nostalgiques de Vichy et des fameuses z-heures les plus sombres de notre histoire.

 

Ils oublient tout le temps qu'à 80 députés courageux près, l'assemblée nationale qui donna les pleins pouvoirs au régime de Pétain était celle du Front Populaire, et donc de gauche. Ils oublient constamment qu'il y eut aussi tous ces prêtres s'occupant de patronage et personnes d'Action Française pour se lancer dans des actions de Résistance dés 1940.

 

Ils devraient relire "la rose et le réséda" d'Aragon ou se cultiver un peu plus en histoire...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

 

Amaury - Grandgil

 

illustration reprise à titre ironique

 empruntée ici

Commentaires