Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Les sondages quand ça arrange

    Imprimer Pin it!

    presidentielles 2017, société, politique, amaury watremezAussi sur Agoravox

     

    Les dernières élections européennes et américaines auraient dû être une leçon pour les éditorialistes, les journalistes politiques et les sondeurs. Et aussi pour la majorité des électeurs et des internautes commentant sur le net. Mais malheureusement non, on glose à qui mieux mieux sur les chiffres des sondages qui vont qui viennent, qui mettent l'un ou l'autre en avant, qui consacrent l'un puis l'autre et réciproquement. On ne sait jamais vraiment leur pertinence. Ils sont quand même il est vrai prudents et répètent à l'envi que cette campagne des présidentielles n'est pas ordinaire, qu'elle peut réserver des surprises.

     

    On mise tout sur le storytelling, sur le suspens insoutenable (voir à ce lien)....

     

    Une manière comme une autre de dire qu'ils peuvent se planter dans leurs prédictions, en particulier celles qui montrent le candidat de « En Marche » déjà président, on se demande bien d'ailleurs pourquoi on va voter ? D'aucuns vont même à évoquer un vote « honteux » pour Fillon, un vote pas encore « sorti du placard » en quelque sorte, sur le modèle du vote le Pen que l'on n'osait pas avouer aux sondeurs ces dernières années, voyant donc déjà leur champion au Second Tour grâce à ces électeurs « honteuses ». A quand « l'outing » ?

    Lire la suite