Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Trump, le Brexit et le Pen la faute du Net

Imprimer Pin it!

Taubira, liberté, net, 13 novembre, radio, télévision, société, amaury watremezCe qui est pratique avec madame Taubira est qu'elle exprime tout haut ce que la gauche dite "morale" et moralisatrice pense tout bas. Elle n'a aucun problème non plus à dire tout son mépris des "ploucs" qui votent le Pen ou Trump ainsi que la majorité des tenants de cette gauche de bourgeois pédagogues. Ce 13 Novembre sur Europe 1 elle a dit ceci qui est frappant : "Internet pose un vrai problème parce que c’est un espace de liberté, de circulation de connaissances, de savoirs."

 

 Le pire est que la droite dite "républicaine" est tétanisée encore maintenant par ces diktats totalement arbitraires...

 

La Liberté d'expression de tous lui pose donc problème.

 

 En effet, cela gène considérablement la propagation de la bonne parole du progrès constant et des évolutions sociétales réputés inéluctables. Internet permet la contradiction des petites gens, des "fascistes" qui auparavant n'avait pas voix au chapitre. Elle permet aux souverainistes, aux patriotes de s'insurger contre les méfaits de la mondialisation réputée heureuse. Et abomination de la désolation, elle autorise les adversaires de l'avortement pour toutes et de la contraception libéralisée à défendre leur point de vue.

 

 C'est d'ailleurs je pense le pire pour elle et les gardiens idéologiques du temple...

 

Cette gauche moralisatrice ne comprend strictement rien à l'élection de Trump aux Etats-Unis, n'a rien compris du "Brexit" et ne saisit pas une seconde les raisons de la montée de Marine le Pen dans les sondages. Elle ne voit pas que les causes principales de ces séismes politiques c'est avant tout sa déconnexion quasiment totale d'avec le peuple et son refus de répondre à ses angoisses légitimes confronté à une immigration massive, au terrorisme, à l'explosion des incivilités et du communautarisme obtus, au refus de la laïcité. Face à toutes ces inquiétudes motivées, la gauche morale n'a qu'une seule réponse, ce n'est que du racisme, de la nostalgie des fameuses "heures les plus sombres de notre histoire" invoquées à tort et à travers, du populisme de Poujade dont seuls les bourgeois pédagogues se souviennent.

 

On peut même interdire à une victime des bourreaux du Bataclan de s'exprimer librement (voir à ce lien). Pas d'amalgames surtout ! Pas de stigmatisation surtout ! Pousser ces hauts cris permettent  semble croire la gauche moralisatrice de ne pas débuter le moindre embryon de réflexion sur toutes ces questions montrant son incurie et sa sottise. La gauche morale a trouvé son bouc émissaire, c'est la faute à Internet qui permet à des "pékins moyens" n'ayant même pas leur rond de serviette au "Flore" de dire ce qu'ils pensent...

 

...Tous ces blogs, tous ces forums de prolos, de ploucs, quel scandale ma chèère !

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

 

Amaury - Grandgil (pékin moyen du net)

 

illustration prise ici

Commentaires