Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La peur tétanisante de faire le jeu du FN

Imprimer Pin it!

politique, société, islam, hypocrisie, chape de plomb intellectuelle, amaury watremez, politiquement incorrect, islamisme, terrorismeOn me dira qu'il y a les sites complotistes ou groupusculaires allant très loin dans le délire. Eux n'ont aucun souci avec les bons sentiments ou un code de bonne conduite politiquement correcte. Eux s'en foutent de faire ou non le « jeu du FN » tout en ayant l'avantage d'être des épouvantails utiles que l'on montre pour faire taire toute velléité de contradiction même rationnelle. Ils font le jeu des bourgeois pédagogues et autres grandes âmes. Bien sûr, ils sont le plus souvent courageux mais pas téméraires, délirant sous pseudonymes et l'on sait également que dans ces groupuscules on a un flic, un militant...

 

Et puis il y a les éditorialistes et journalistes qui ont eu le courage de dépasser les butoirs fixés par les bons apôtres sans pour autant sortir des rails de la bienséance, qui argumentent et étaient leurs discours en évitant les injures, la diffamation, la calomnie ou les attaques sous la ceinture.

 

Mais même parmi ces journalistes moins politiquement corrects, juste plus lucides, on est finalement encore dans la terreur panique de déplaire de trop aux arbitres des élégances politiques en « faisant le jeu du FN » en énonçant clairement les réalités de l'islamisme grandissant dans les quartiers, de la violence religieuse évidente, de la multiplication des signes de rejet de nos valeurs. Dés que l'on évoque la question du voile ou de la radicalisation évidente des gosses de banlieue pour diverses causes dont le détricotage du Service Public, ils savent très bien qu'ils seront soupçonnés d'islamophobie, de racisme voire pire encore...

 

...Car rien n'oblige les élites à les écouter...

 

La plupart se hâtent donc tous de rajouter en fin d'article ou d'édito qu'ils sont très inquiets de la montée du FN que le terrorisme peut entraîner et qu'ils combattent tous les intégrismes. Tout comme les militants de LMPT voulant montrer absolument leur homophilie, leur rejet de la réaction et de toute nostalgie des fameuses heures les plus sombres de notre histoire, ils sont convaincus que cela les empêchera d'être mis dans les même sac, où ils sont déjà, que les fâââchiistes. La seule différence avec les autres fââchiistes c'est qu'ils sont en quelque sorte des alibis bien utiles permettant de prouver le pluralisme de notre système démocratique.

 

Certains sont dans la même collusion que les autres...

 

Même maintenant en juillet 2015, même après les massacres de « Charlie », du Bataclan, même après le camion fou de la « promenade des anglais » à Nice et de l'égorgement du père Hamel à saint Étienne du Rouvray, même après la constatation que les terroristes peuvent se radicaliser de n'importe quelle région de France, ils sont encore tétanisés au dernier degré, tels des bons élèves ayant peur de se faire coller par le pion s'ils se ne respectent pas le règlement intérieur. Dire le réel, constater simplement des faits évidents, nommer les questions, c'est risquer sempiternellement de « faire le jeu du FN », de faire le lit du fââchiisme.

 

Et cela c'est donc pire qu'être courageux...

 

Il faudrait commencer à se réveiller ? Le problème ce n'est plus de faire ou non le jeu du FN mais d'identifier courageusement les problèmes sans s'inquiéter de « l'imprimatur » ou pas des pseudo élites. C'est juste la survie de nos valeurs qui sont en jeu. Que se passera-t-il si rien n'est fait après un autre massacre ? Il ne s'agit pas de rejeter toute une partie de la population française, il ne s'agit certainement pas de rejeter la foi des croyants musulmans, mais simplement de sortir de cette spirale de la haine car elle tue. Et les jolies bougies, les bouquets de fleurs, les belles déclarations d'amour universel, les bonnes intentions de fraternité, de solidarité n'y changeront rien...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

 

Amaury – Grandgil

 

illustration empruntée à ce site

et « améliorée » par l'auteur à savoir ma pomme (c'est meua ah ah ah)

 

Commentaires