Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Assez d’analyses analysantes analyseuses analysatrices de l'islamisme

    Imprimer Pin it!

    attentat-ataturk-istanbul_5624907.jpgAprès l’attentat suicide d’İstanbul, il s’en trouvera encore pour répéter les mêmes refrains tels des « mantras » rassurants :

     

    «  C’est pas ça l’Islam »,

     

    « Faut pas stigmatiser »,

     

    Et le célèbre « Pas d’amalgame », la majorité des musulmans étant censée désapprouver avec force et vigueur les attentats et autres exactions de Daech et ses affidés.  On remarque que parmi les peuples on les écoute de moins en moins ces formules de plus en plus vides.

     

    Il s’en trouvera également encore beaucoup de droite comme de gauche pour se hâter d’analyser en long, en large et en travers ce qui vient d’arriver, ne cherchant qu’à mettre en lumière « leur » point de vue forcément supérieur, ergotant des lignes et des lignes, ratiocinant, revenant qui sur la laïcité, qui sur la place des religions, omettant soigneusement de poser la question de celle de l‘Islam en Europe et ailleurs, finissant par s’invectiver comme d’habitude se traitant d’islamophobes ou philes, entretenant encore le spectacle et la comédie de polémiques sans fondement.

     

    Et ne changeant strictement rien de rien à leur comportement ou leur habitudes, acceptant les compromis, les coups de canifs de plus en plus nombreux dans le contrat républicain, et qui ne viennent pas des juifs mêmes les plus orthodoxes ni des catholiques les plus « tradis » possibles. On note que finalement la plupart des « islamophobes »  et autres défenseurs de l’identité séculaire de la France, virtuellement, se défoulent sur les réseaux mais sont aussi lâches que les autres lorsqu’une jeune fille se fait brutaliser, exciser, marier de force j’en passe et des pires…

    Lire la suite

  • Le nivo baisse

    Imprimer Pin it!

    politique, société, lecture, littérature, bac français, jeunes, hypocrisie, ignorance, inculture crasse, amaury watremezIl est d'usage après les épreuves du bac français de rire à gorge déployée des réactions de colère des gosses sur le net, de ricaner de leurs perles toujours plus énormes relevées dans les copies. Certes ils ne lisent plus du tout et pour eux bien entendu, la lecture d'un texte classique ou d'un moderne est juste une corvée insupportable à de rares exceptions. Ils ne font sur twitter (TM°) ou facebook (TM°) que témoigner de leur ignorance en toute candeur, étaler leur inculture il est vrai lamentable. Avoir de la culture n'est de toutes façons plus pour eux une valeur. C'est même parfaitement superflu, une lubie de prétentieux.

     

    Ils ne voient pas le problème non plus dans leur « ortograffe » le plus souvent défaillante, une ou deux fautes par phrase voire plus. « Tant qu'on me comprend » disent-ils, tranchant le questionnement généralement par un « de toutes façons moi je me comprends c'est l'essentiel, non ».

     

    Les adultes qui en rigolent sont cependant, me semble-t-il, amnésiques :

     

    Qui achète déjà aux adolescents les smartphones sur lesquels ils ont le regard presque constamment rivé ?

     

    Qui leur laisse une télévision avec 300 chaînes dans leur chambre ?

    Lire la suite

  • L'Europe des élites contre l'Europe des peuples

    Imprimer Pin it!

     politique, europe, société, brexit, grande bretagne, city, marchés, panique, UE, Amaury watremezLa Grande Bretagne s'est donc prononcée en masse pour le « Brexit » et contre la politique actuellement menée par l'Union Européenne :

     

    une politique à la fois hyper-libérale favorisant une mondialisation des échanges, des biens et des personnes, sans aucun frein ni la moindre prudence élémentaire,

     

    une politique hyper-bureaucratique kafkaïenne et absurde, odieusement technocratique, menée au mépris de la démocratie et de l'expression pourtant légitime des peuples dans les urnes.

     

    Curieusement, l'on notera que les nuées de sauterelles et les morts des enfants premiers nés et autres désastres bibliques prévus par les partisans de l'Union n'ont pas eu lieu. Remarquons aussi que nos élites, le « pays légal » en général, les populations les plus favorisées, celles disposant de réseaux et n'ayant aucune raison de s'inquiéter de la précarisation sont les seules à s'inquiéter qu'un peuple décide de reprendre sa souveraineté. Et puis on comprend leur colère, leurs frustrations, merde quoi, c'était tellement pratique quand on voulait se faire un petit week-end à Londres pour s'acheter des fringues à Soho ou sortir en boîte à Picadilly. Les « ploucs » ne sortant jamais de leur pays ne peuvent pas comprendre...

    Lire la suite

  • Le maître étalon des préjugés

    Imprimer Pin it!

    politique, société, hypocrisie, préjugés, idées reçues, sottise, connerie, amaury watremezUn sage m'a dit un jour que l'être humain n'est qu'un petit tas de préjugés. C'est ma foi tout à fait vrai pour tout le monde, moi y compris, le tout étant d'avoir conscience de ceux-ci et de savoir les nuancer, de s'en extirper le plus possible. C'est loin d'être facile, et à considérer le monde tel qu'il est, il y a encore de la distance de la coupe aux lèvres. Hier, dans la même journée, et à cause de ces préjugés je me suis fait à la fois traiter de « tarlouze » je cite et de « plouc ». On me dira qu'objectivement un homosexuel peut aussi être mal élevé, mal dégrossi, inculte et sans trop de sensibilité. Faisons une minute de silence sur le cerveau de Steevy par exemple...

     

    Certes...

     

    Pour l'anecodte, l'insulteur qui s'était courageusement caché derrière la fenêtre d'un troisième étage a été extrèmement surpris de me voir monter lui demander sur quels critères il se basait pour me qualifier ainsi en dehors de sa propre homosexualité latente. Et aussi ce que l'on pouvait supposer de ses contradictions de par sa proprension à se cacher pour m'injurier. J'ai songé à un de mes aimables lecteurs se qualifiant lui-même de masculiniste, témoignant de son goût pour les amitiés « saines et viriles », les fraternités d'hommes ardents à l'effort qui a lui aussi tendance à voir des homos partout.

     

    A moi tout seul, sans me vanter outre mesure, je suis un genre de mètre-étalon pour mesurer les préjugés et a priori. Je suis loin d'ètre le seul, toutes les personnes sortant du cadre subissent les idées reçues sur les apparences et les attitudes....

    Lire la suite

  • Déplorer les effets chèrir les causes

    Imprimer Pin it!

    politique, hypocrisie, islam, société, pauvreté, bossuet, amaury watremez« Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes » disait Bossuet. L'aveuglement des européens dans leur quasi majorité entre angélisme béat, masochisme mémoriel et haine de l'Islam illustre très bien cette phrase de « l'Aigle de Meaux ». Les élites continuent dans nos sociétés à chérir la mondialisation contre la souveraineté des peuples, les sociétés multiculturelles forcément plus libres et plus heureuses, une vision globalement marchande et toute économique de l'actualité, et à entretenir ce « Barnum consumériste » (TM°) du « présent perpétuel » dans lequel nous vivons depuis plusieurs décennies déjà afin d'oublier que l'Histoire n'est pas finie du tout en nous étourdissant de gadgets, de babioles nous encourageant dans notre narcissisme.

     

    Tristes ivresses toujours virtuelles...

     

    En 2016, 10%, voire moins, des habitants de cette planète profitent de 90%, voire plus, des richesses qu'elle peut produire, et les autres 90% d'êtres humains essaient tant bien que mal de vivre -difficilement- sur les 10% de richesses laissées par les précédents. Et pourtant ils sont encore nombreux, commentateurs distingués, éditorialistes médiatiques, simples citoyens, à se demander pourquoi l'Islam radicalisé autant recrute et pourquoi tant de rancoeurs et de colères demeurent à l'encontre des sociétés dites développées dans ce monde. Ces rancœurs sont largement entretenues d'ailleurs par la mondialisation - pourtant réputée heureuse - des communications et des échanges....

    Lire la suite

  • Les vacances de Nuit Debout

    Imprimer Pin it!

    nuitdebouvac.jpgJe devrais peut-être ouvrir un cabinet de consultations de voyance extra-lucide en politique. J'avais en effet prévenu que dés le début de la période des partiels en université et des épreuves du bac, sans compter la proximité des vacances estivales, il y aurait tout de suite beaucoup moins de monde place de la République pour refaire le monde. Je pense aussi que la pluie tombant depuis quelques semaines y est pour quelques choses. Ce n'est pas un salaud de journaliste ou d'éditorialiste réac qui le prétend mais l'auteur de ce texte sur un média de gauche. D'aucuns se consolent en arguant que tout continue via les réseaux dits sociaux ce qui laisse pour le moins rèveur.

     

    Je me basais entre autres sur ce que plusieurs personnes ayant vécu « Mai 68 » m'avaient dit, sur la fin des manifestations anti-CPE en 2005 ou contre la réforme Devaquet en 1986. A chaque fois, les vacances et la fin de l'année scolaire eurent raison des révolutionnaires de salon qui firent de très bons adjoints à la culture sous Delanoé ou d'excellents cadres bancaires soucieux de progrès humains. Des humanistes qui mettent leurs clients en interdit bancaire ou en surendettement cela change quand même beaucoup les choses, non ?

     

    Ce n'est pas la grande manifestation des gaullistes du 31 mai qui avait faire ralentir et cesser le « mouvement » mais la peur de tous ces enfants finalement très sages à l'exception de quelques irréductibles de louper leur année scolaire ou universitaire et de ne pas réussir leurs études. Quelques exceptions finirent quelques années au Larzac y faire trois petits tours avant de revenir pour finir soit dans la pub soit dans l’événementiel et le festif, soit dans la politique « alternative »....

    Lire la suite

  • Une société bientôt sans livres

    Imprimer Pin it!

    fahrenheit_451--1-.jpgEn France particulièrement où la littérature a encore un tout petit peu d'importance, tout comme un peu partout en Europe ou aux Etats Unis, plus personne ou presque ne lit réellement. Bien entendu, si l'on vend encore des livres à foison, si l'on distribue des journaux gratuits dans les transports en commun, si les livres sont des biens commerciaux comme d'autres encore en 2016, cela ne signifie pas pour autant qu'on les ouvre ni même qu'on les feuillette. Pas besoin de se donner cette peine avec les multiples sites de ventes en ligne et leur pseudo-appréciations d'acheteurs toujours enthousiastes on aura noté. L'impétrant lecteur s'en contentera, celui lui évitera des efforts intellectuels et il pourra alors se replonger dans « Candy Crush Saga ».

     

    Sinon, si les citoyens-consommateurs lisaient encore, quel inconscient achèterait encore Marc Lévy le roi du placement de produit et du roman de gare moderne, notre Delly 2.0 ou l'incomparable et si durassienne Marie Darrieuscq ? Le si émouvant David Foenkinos sous les rires pleins de tendresse ou la torturée Christine Angot et ses problèmes de psychanalyse mal réglés ? Le plus important en achetant l'ouvrage d'un de ces auteurs « bons clients » médiatiques, c'est surtout de mettre un de leurs livres bien en évidence sur la table basse du salon. Ce sont juste des objets d'ostentation sociale, pour se donner une aura ou une autre, pour peaufiner son image.

     

    Cela fera son effet lorsque l'on recevra des amis socialement moins pourvus. La personne cultivée ou réputée l'être pourra prendre un des bouquins dans les mains et en tourner les pages d'un air pénétré afin de bien faire comprendre qu'il tutoie les dieux des Lettres et les cimes intellectuelles....

    Lire la suite

  • Des chrétiens forcément homophobes

    Imprimer Pin it!

    politique, société, chrétiens, catholiques, islam, homophobie, amaury watremezDés qu'un taré fanatique se réclamant de Daech commet un massacre au nom des valeurs de l'Islam, il se trouvera toujours un commentateur ou un éditorialiste distingué pour comparer avec l'homophobie chrétienne et assimiler tous les chrétiens, surtout les catholiques, aux affidés « rednecks » de Trump, majoritairement protestants, ou aux traditionalistes délirants de Civitas, parfois c'est juste l'envie de choquer le bourgeois, ce que je peux certes comprendre. Pire encore, si un chrétien dit sincèrement toute son horreur du massacre d'Orlando il sera alors soupçonné de double langage, d'intentions suspectes. C'est quand même un peu facile.

     

    Et puis il faut bien dire qu'avec les catholiques on risque quand même moins la rafale de « kalachnikov » (TM°) en pleine tête...

     

    Ainsi que de nombreux chrétiens j'en ai ras le bol de cette assimilation réductrice et caricaturale dés que l'on souhaite ne serait-ce qu'un petit peu parler de l'homophobie bien présente pourtant en Islam. Je songe quand même à tous ces gosses qui se font violenter, brutaliser, maltraiter dans l'indifférence et la lâcheté dés que ne serait-ce que suspects de mœurs ne convenant pas à tel ou tel imam. Ce ne sont pas des cas isolés d'imam gay, de musulmans fiers d'être homos, des exceptions confirmant la règle parmi les musulmans qui changeront la réalité de ces faits concrets. Et l'hypothèse de l'homosexualité de l'assassin d'Orlando tout comme celle de Salah Abdelslam n'y changent rien.

     

    Au contraire, cela confirmerait ce que j'affirme...

    Lire la suite

  • Islamistes et sodomie

    Imprimer Pin it!

    Après le massacre d'Orlando en Floride les médias, les politiques et les élites nous chantent encore les mêmes refrains habituels :

     

    homosexualité, islam, politique, société, amaury watremez« C'est pas ça l'Islam »,

     

    « Surtout ne pas faire d'amalgames »,

     

    « Le salopard assassin est un loup solitaire ».

     

    D'aucuns comparent l'homophobie des islamistes à celle de la « Manif pour tous », réputée toute aussi nocive. On a pu lire sur le réseau que « LMPT » en matière d'homophobie c'est le soit-disant Etat islamique sans les attentats ni la violence meurtière. Il suffit de lire par exemple cet article...

     

    Ils prennent cependant de moins en moins

     

    Quand je vivais à Jérusalem, côté palestinien, un des sujets principaux de conversation que j'y entendais pour les hommes musulmans et jeunes était leur mariage, leur capacité à réunir une dot pour y parvenir et la difficulté à satisfaire leur sexualité entre deux. Tout le monde n'en parlait qu'à mi-voix mais l'on savait très bien que de temps à autres l'on se satisfaisait entre garçons en attendant de prendre une épouse.

     

    Et puis pas la peine de se faire une réputation d'inverti ensuite auprès de sa future belle-famille...

    Lire la suite

  • Bon Ramadan et surtout la santé

    Imprimer Pin it!

    islamn, ramadan, politique, société, hypocrisie, amaury watremezDepuis quelques jours on peut le lire un peu partout, que ce soit sur les réseaux sociaux ou les panneaux d'affichage des municipalités citoyennement concernées, il est donc d'usage de fêter un bon Ramadan aux musulmans de France, de Navarre et d'ailleurs, sans trop savoir ce en quoi il consiste exactement, sa pratique étant largement plus stricte sous nos cieux qu'aux Proche et Moyen Orient. Quand on est un mauvais esprit comme moi bien entendu on se demande ce qui arriverait parmi les arbitres des élégances politiques si quelqu'un, un politique, un éditorialiste, se prenait de souhaiter aussi allègrement « Joyeux Noël  aux catholiques» ou un bon « Yom Kippour » aux juifs :

     

    Levée de boucliers de vierges offensées immédiate !...

     

    Cris d'orfraie de vieilles filles indignées aussi sec !...

     

    Les bons esprits invoqueraient la nostalgie des heures les plus sombres de notre histoire pour les uns, un désir inavoué de retour des ordres moraux cléricaux pour les autres, un communautarisme cette fois odieux. Lorsqu'on un oligarque ou un commentateur politique assermenté souhaite un « Joyeux Noël » il se croira toujours obligé de rajouter qu'il le fête pour tout le monde et non pas seulement pour les chrétiens, et s'il évoque le « Grand Pardon » il le fera en petit communauté, de peur de se faire traiter de suppôt des sionistes par un indigène de la République ou un des mâles blancs appréciant les amitiés saines et viriles et Alain Soral....

    Lire la suite

  • La jeunesse des peuples

    Imprimer Pin it!

    Quand je vivais à Jérusalem l’extrême jeunesse des peuples que je côtoyais là-bas m'avait stupéfié, on la prenait en pleine face. Ce n'était pas seulement la présence de tous ces enfants à tout les coins des rues, des enfants ne menant pas toujours la vie devant être la leur dans la Jérusalem palestinienne, mais l'on pouvait ressentir cette fraîcheur, ce dynamisme dans l'attitude des palestiniens ou des israéliens, les palestiniens devenus « de facto » un peuple de par l'existence d’Israël, les descendants des premiers colons, des habitants des utopies réalisées des « kibbutzim ».

     

    3522462_3_aedf_enfant-syrien-dans-la-file-d-attente-pour-se_418948e5146302aa704f815a81d3caa5.jpgC'était quelque chose de presque indéfinissable mais bel et bien présent dans l'atmosphère, dans l'air ambiant. L'on sentait bien que ces deux peuples n'en étaient qu'aux débuts de leur histoire, prêts à conquérir, dans tous les domaines à l'enthousiasme de la découverte sans cesse renouvelée. Il n'y avait pas chez eux cette lassitude d'être soi-même, ce déni d'identité et de leur histoire que l'on trouve chez tous les occidentaux pressés d'être quelqu'un d'autre, tout le monde mais surtout pas eux-mêmes, ayant un profond dégoût d'eux mêmes de par des décennies de masochismùe mémoriel de droite comme de gauche, de décervelage intensif des masses.

     

    En Occident ceux réclamant plus de moralité publique acceptent sans sourciller l'amoralité foncière du système économique, catholiques et autres. Il en est se réclamant de l'identité de la France mais ne voyant pas le problème à une mondialisation économique et sociale sans frein entrainant la destruction des nations et de ce qu'elles sont, de leurs cultures, de ce dont elles pourraient être aussi légitimement fières...

    Lire la suite

  • Le 7ème Nanart

    Imprimer Pin it!

    à propos de « Les 101 nanars: Une anthologie du cinéma affligeant (mais hilarant) » de François Forestier chez Denoël (voir à ce lien)

     

    Les nanars sont aussi sur Causeur

     

    cinéma, nanar, société, françois forestier, amaury watremezDéfinir un vrai « nanar » est forcément très subjectif. François Forestier ne se risque pas à cette définition, ne revendique aucune objectivité illusoire, et inintéressante pour un critique de cinéma. Il se cantonne pour effectuer ses choix au côté lamentable des films qu'il évoque dans ce livre. Un « nanar » est forcément lamentable mais provoque chez le spectateur avisé une sorte de jouissance perverse. La plupart de ces films ont un scénario aussi nul que la plupart des « blockbusters » actuels, ont des effets spéciaux souvent bricolés mais qu'importe la suspension d'incrédulité fonctionne comme lorsque l'on était enfant, et l'on a envie de croire à cette fusée propulsée par une bougie d'anniversaire « feu d'artifices ».

     

    Ce livre est déjà sorti en 1996, François Forestier avait déjà un tableau de chasse important. Depuis il a rajouté quelques gourmandises sorties depuis, des grosses pâtisseries affligeantes et bourratives mais drôles à regarder pour leur absence de figuration, leurs effets surréalistes, leurs jeunes premières pulmonairement bien dotées.

     

    Certains le trouveront sans doute injuste ou partial surtout quand il met un terme aux maîtres à la fin de son livre en se payant la tête de Godard et Antonioni....

    Lire la suite

  • Le lendemain du second tour de mai 2017

    Imprimer Pin it!

    politique, société, élections, présidentielles, hollande, françois, amaury watremezJe ne suis pas exactement un supporter de Hollande pourtant mais voyant fleurir sur les réseaux dits sociaux des montages photos s'attaquant d'abord au physique d'icelui, cela m'énerve considérablement. Cela vient souvent de bureaucrates frustrés, coincés dans leur « open space », se consolant de leur médiocrité en se défoulant de manière abjecte et anonyme sans pour autant remettre en question quoi que ce soit du socle inique de notre société.

     

    Je ne suis pas non plus extra-lucide professionnel, je serais millionnaire, encore moins monsieur Irma dans le privé mais je suis à peu près certain sans trop m'avancer imprudemment de prévoir ce qui va sans doute se passer le lendemain du second tour des élections présidentielles de mai 2017 :

     

    Vous qui prévoyez de montrer toute votre révolte existentielle, toute votre sainte et saine colère, votre envie de crier merde, zut, crotte, chié...

     

    Vous qui sur les réseaux sociaux ou dans la vie quotidienne râlez sans cesse n'avez de mots assez durs contre « eux », « eux » les oligarques, contre « Ils », le « pays légal » ; le gouvernement d'exécutants censé nous gouverner, appliquant les directives de Bruxelles...

    Lire la suite