Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Des chrétiens forcément homophobes

Imprimer Pin it!

politique, société, chrétiens, catholiques, islam, homophobie, amaury watremezDés qu'un taré fanatique se réclamant de Daech commet un massacre au nom des valeurs de l'Islam, il se trouvera toujours un commentateur ou un éditorialiste distingué pour comparer avec l'homophobie chrétienne et assimiler tous les chrétiens, surtout les catholiques, aux affidés « rednecks » de Trump, majoritairement protestants, ou aux traditionalistes délirants de Civitas, parfois c'est juste l'envie de choquer le bourgeois, ce que je peux certes comprendre. Pire encore, si un chrétien dit sincèrement toute son horreur du massacre d'Orlando il sera alors soupçonné de double langage, d'intentions suspectes. C'est quand même un peu facile.

 

Et puis il faut bien dire qu'avec les catholiques on risque quand même moins la rafale de « kalachnikov » (TM°) en pleine tête...

 

Ainsi que de nombreux chrétiens j'en ai ras le bol de cette assimilation réductrice et caricaturale dés que l'on souhaite ne serait-ce qu'un petit peu parler de l'homophobie bien présente pourtant en Islam. Je songe quand même à tous ces gosses qui se font violenter, brutaliser, maltraiter dans l'indifférence et la lâcheté dés que ne serait-ce que suspects de mœurs ne convenant pas à tel ou tel imam. Ce ne sont pas des cas isolés d'imam gay, de musulmans fiers d'être homos, des exceptions confirmant la règle parmi les musulmans qui changeront la réalité de ces faits concrets. Et l'hypothèse de l'homosexualité de l'assassin d'Orlando tout comme celle de Salah Abdelslam n'y changent rien.

 

Au contraire, cela confirmerait ce que j'affirme...

...Moi qui suis un « anar de droite », un type « effroyablement réactionnaire » pour reprendre les termes d'une de mes aimables correspondantes virtuelles, pire encore étant catholique plutôt « traditionnel », je parle de l'homophobie en connaissance de cause l'ayant subie sans d'ailleurs être homosexuel. M'exprimant d'une certaine façon, me fichant complètement du football, m'intéressant à la Littérature j'ai longtemps été qualifié de « maniéré », voire de « honteuse ». D'aucuns sont allés parfois jusqu'à m'intimer de « sortir du placard » persuadés de mon homosexualité de par des apparences qu'ils jugeaient « contre moi ». Le plus ironique a souvent été que ces personnes soumis aux préjugés sur les homosexuels étaient pour la plupart de gauche et sociétalement correct.

 

Pour ne rien arranger, la plupart des auteurs que je porte aux nues sont ou étaient homosexuels : Truman Capote, Yourcenar, Oscar Wilde et d'autres. Et quant à mes amis leurs appétences sexuelles n'ont jamais été pour moi ne fût-ce qu'une question ou un problème.

 

De par mon parcours professionnel je vois cependant monter depuis des années une homophobie complètement « décomplexée » au sein des populations des « quartiers » dits difficiles, une homophobie essentiellement portée par une vision particulière de l'Islam. On me dira que l'obsession de certains musulmans de la présence d'homosexuels pervertissant forcément la jeunesse dans notre société est la même que celle de certains catholiques de droite tels Henry de Lesquen. On y entend la même exaltation parfois à la limite de l’ambiguïté des amitiés « saines et viriles », le même entêtement à vouloir prouver à toute force leur virilité dont ils sont les premiers à douter. Cette obsession de l'homosexualité dans notre société en dit long sur ceux en souffrant, c'est le plus souvent la manifestation de leur propre homosexualité latente.

 

Et c'est ainsi qu'Allah est grand...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

 

Amaury – Grandgil

 

image prise sur le site d'ABC News

 

Commentaires