Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vrai faux réacs et réciproquement

Imprimer Pin it!

Moi qui suis un atroce petit bourgeois hédoniste doutant d'à peu près tout, qui ne suis pas non plus un vertueux exemple de réussite au sein de la méritocratie républicaine, l'on ne m'a jamais accordé beaucoup de pitié ( NB : au sens bourdieusien du terme j'en conviens, je suis quand même un de ces salauds « d'héritiers ») j'ai donc plus souvent qu'à mon tour été qualifié de réactionnaire car n'ayant pas trop d'appétence pour mon époque....

 

J'ai tendance à me demander si l'origine de cette épithète sur mon dos accolée n'était pas plutôt le fait qu'en 2016 contredire les lieux communs ambiants suffit pour se faire traiter de réac...

 

réacs, politique, société, religions, christianisme, amaury watremezCe qui relativise un peu plus cette étiquette que j'ai la faiblesse de croire assez réductrice est que j'ai également été traité de crypto-gauchiste voire de libertaire à cause de ma détestation de l'hyper-libéralisme et surtout de par ma complaisance certes suspecte j'en ai peur envers des écrivains racontant les errements immoraux de personnages même pas punis à la fin de l'histoire, des auteurs ayant une vie pas toujours exemplaire....

...Le plus amusant est que j'étais également soupçonné dans le même temps de dérive gauchisante par des réactionnaires en charentaises l'étant surtout pour la frime, des réacs virtuels et superficiels, et parfaitement intégrés à la société qu'ils prétendaient par ailleurs dénoncer. Leur progéniture profite de leur connaissance intime des réseaux et reste en tête de classe dans la plupart des « boîtes à concours « , des « GRANDES » écoles intégrant plus tard des postes de décision au sein du grand « Barnum consumériste » (TM°). Les gosses de ce milieu y fréquentent les enfants des « bobos » et autres bourgeois pédagogues.

...Chez les réacs en charentaises l'on est banquier, agent de change, éditorialiste à BFM ou I-télé, sous préfet etc...

 

Le réac en charentaises est comme la plupart des gens, il a une peur panique, chevillée au corps de la mort sociale, la mort au groupe, la mort au troupeau qui n'est pourtant pas un drame. Il, elle aime bien cette époque et finalement a de la tendresse pour cette société lui permettant de se défouler sans risques -du moins c'est ce qu'il pense- sur le réseau, compensant l'une ou l'autre frustration. Alors que finalement ce sont juste ses vrais maîtres qui rallonge la longueur de la laisse en échange de son allégeance l'essentiel étant de conserver intactes les apparences...

 

Dans la vie il, elle vit « à la colle » avec ses copines, copains avant le mariage, boit de trop et s'éclate comme tout le monde en attendant, la fin des études advenant rapidement, de se caser avec une petite ménagère, bien coiffée au carré, avec un serre-tête si possible, pourvu qu'elle soit photogénique à la messe du dimanche ou chez le patron lors des soirées « corporate », un mari rapportant un bon gros salaire et le confort matériel. L'épouse réac en charentaises ressemble beaucoup à l'héroïne de « On est toujours trop bon avec les femmes » de Queneau car c'est aussi une petite maline...

 

C'est en partie pour toutes les raisons exposées ci-dessus que j'ai beaucoup de mal à croire à une quelconque réaction à cette société libérale-libertaire dont ils s’accommodent très bien. Il faut dire que chez eux la révolte, la rébellion ou l'insoumission sont en dehors des atavismes de leur classe sociale. Cela fait mauvais genre de faire preuve d'indépendance, de raisonner en dehors des rails de la bienséance sociale, ou ce qu'il en reste. Ce sont les petites gens qui se soulèvent toujours contre un ordre inique, jamais les privilégiés...

 

Ils ne feront peur qu'à l'un ou l'autre éditorialiste du "Nouvel Obs" (voir photo).

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

 

Amaury – Grandgil

 

image empruntée là

 

Commentaires