Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La Culture et la Droite actuelle

Imprimer Pin it!

daumier_hono_6e51006050a9_persportrait_0_b6.jpgLa Droite actuelle, dans son ensemble, des « Républicains » au FN a beaucoup de mal avec la Culture toujours perçue comme un apanage des bourgeois se voulant de progrès, des « bourgeois pédagogues ».

 

C'est un truc de « bobos » !

 

Cela devient l'excuse de nombreux incultes de droite afin de justifier leur ignorance. D'aucuns, si une personne de leur camp affirme une appétence pour les Lettres, les Arts ou la Musique, évoquent également maintenant les « bobos de droite », des prétentieux, des vaniteux qui parlent de tous ces sujets pourtant nobles par orgueil c'est sûr et parce qu'ils en ont les moyens financiers. Accuser les « bobos » c'est la panacée ultime pensent-ils...

 

Avoir une bibliothèque conséquente alors que l'on n'a pas fait d'études de Lettres, sortir au musée, au théâtre éveille aussitôt le soupçon et des corollaires inattendus. L'on suspectera aussi d'inversion sexuelle ou de libertinage et autres perversions infâmes le malheureux, la malheureuse sur lesquels on tirera au besoin quelques flèches acérées pour en rajouter...

...A peine de temps à autre, poussés dans leurs retranchements, décrivent une idée de la culture très patrimoniale et figée, la littérature s'arrête au XIXème siècle, tout comme la peinture ou le reste. Lorsqu'on leur demande de donner leur propre vision de la culture française qu'ils prétendent pourtant défendre becs et ongles. Culture patrimoniale dont ils ont d'ailleurs une très vague idée. Ils oublient que l'étude de « Les Misérables » ou « le Cid » les a fait suer pendant leur scolarité, ou l'audition de quelques morceaux de musique classique les endormait.

 

Mais cela répondent-ils, c'est la faute des profs, qui sont tous des « bobos » ou aspirants « bobos », c'est connu....

 

Les fortes audiences des différentes émission de la télévision, surtout les plus débiles ou les plus abjectes, sont un indice supplémentaire de l'imposture de ces défenseurs de la culture française. Ces « shows » d' « infotainemen » tel celui de Cyril Hanouna ou « On n'est pas couché » de Ruquier se font chaque semaine une publicité gratuite monstrueuse gràce à ces spectateurs de droite râlant, vitupérant, éructant pour des moments vus dans ces spectacles offerts par le « grand Barnum consumériste » (TM°).

 

Cela permet à leurs animateurs de continuer à croître et prospérer...

 

A droite l'on oppose également souvent la fameuse « école de la vie » et la Culture. « Moi je ne suis pas cultivé, je n'ai pas fait d'études (comme si seules les études permettaient de se cultiver), mais j'ai fait l'école de la vie ». L'on constate bien souvent que ceux qui sortent ce genre d'arguments sont tout aussi ignares dans les deux cas. Ils sauraient que la culture ouvre aux autres, à l'imagination, au goût de la Beauté et de ce qui élève, et donc à la Vie également, autant que la fameuse « expérience de la vie », terme par lequel on désigne surtout l'accumulation d'erreurs que l'on a faites durant son existence dixit Oscar Wilde.

 

Enfin, tout cela est d'abord une question de complexes, de jalousie parfois, et de frustrations. Personellement, quand j'entends ce discours sur le manque de moyens, de ceci, de cela, sur la modestie supposée de ceux ayant des carences culturelles, je soinge à une dame m'étant proche : elle n'a eu de cesse dans sa jeunesse pourtant marquée par des difficultés matérielles de se cultiver pendant ses trajets pour aller travailler, dés qu'elle en avait l'occasion. Elle a arrêté ses études à seize ans pourtant. Elle a une culture littéraire et musicale qui la ferait qualifier de « bobo » par les tenants de la Droite actuelle...

 

Et c'est ainsi qu'Allah est grand...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

 

Amaury - Grandgil

 

illustration empruntée là

 

Commentaires