Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • "Bonne Année mon cul" (saison 10)

    Imprimer Pin it!

    giscard.jpegMeilleurs Vœux pour 2016 à tous les lecteurs de ce blog.

    gm.jpgNe prenez aucune bonne résolution, mieux vaut vivre en appréciant chaque seconde, le reste est vaine littérature.

    La sottise, les lieux communs et les préjugés seront toujours aussi prégnants en 2016 mais finalement on n'y peut que peu de choses, sans pour autant se laisser faire.

    Les peuples seront encore versatiles, les quelques électeurs qui demeurent continueront à "voter utile", les narcissiques à s'étaler virtuellement...

    Ce qui m'arrange, je ne suis pas prêt de m'arrêter à parler de ce monde.

    Et comme le veut la tradition ici je vous souhaite : "Santé Bonheur, santé bonne humeur et Bonne année mon cul"

  • Pacte de protection à Lens

    Imprimer Pin it!

    voixdunord.jpgCet article n'est absolument pas écrit dans l'intention d'exciter la xénophobie de certains, elle me hérisse, leur haine des musulmans, mais simplement afin de remettre les choses au clair sur ce qui s'est passé le soir de Noël à Lens...

     

    Dans cette ville, des musulmans ont proposé de protéger les églises le soir de Noël en particulier afin de montrer que tous ne sont pas des djihadistes, que tous ne sont pas des terroristes. Ce geste apparemment très beau a été très apprécié des paroissiens et du curé Lemblé. Il est vrai que cela représente un beau symbole, des musulmans s'affirmant tous français protégeant ceux qui sont visés par les assassins fanatisés de Daech, le soit disant Etat Islamique . Très vite, les images du « cordon sanitaire » musulman entourant le bâtiment ont été reprises par des catholiques bien gentils mais déconnectés du réel (voir en particulier à ce lien dans « la Croix »).

     

    C'est aussi une manière de « méthode Coué » pour se convaincre que tout est revenu à la normale après les massacres atroces du 13 novembre...

    Lire la suite

  • Décombres sous les catacombes

    Imprimer Pin it!

    politique, société, religions, hypocrisie, amaury watremezIls sont quelques uns dans notre société, troupe hétéroclite dont je pense faire bel et bien partie mais je ne suis pas le seul, et ce n'est pas exactement à moi de le dire, étant poussés lentement mais sûrement vers les catacombes sous prétexte qu'il n'y aurait qu'une seule voie menant au bonheur de l'Humanité, le libéralisme le plus effréné teinté de libertarianisme, et que la mondialisation serait automatiquement heureuse :

     

    En l'occurrence toutes les personnes ne communiant pas dans l'adoration du tout-économique, du quantifiable, de la voie réputée unique. C'est une troupe des plus hétéroclites méprisée par tous les ilotes, les esclaves ayant abandonné leur libre arbitre depuis longtemps aux maîtres de cette société courant vers l'abîme avec enthousiasme et détermination ses membres étant tous convaincus d'être des parangons des progrès car affirmant un nihilisme matérialiste tout ce qu'il y a de plus abject.

     

    Parmi eux, il y a surtout des fous, des inadaptés, des idéalistes, des communistes, des poètes, des chrétiens n'étant pas adeptes de l'entre-soi des catholiques français actuels, des âmes inquiètes ne se satisfaisant pas de la mort programmée des nations, de l'enterrement des peuples seulement considérés comme un agrégat d'unités économiques n'ayant plus en commun que le désir de consommation et rien d'autres. Ces angoissés joyeux, hélas souvent antagonistes entre eux, capables de se poser des questions, sont aussi souvent des passionnés de Littérature. Ce n'est pas anodin cet amour des Lettres....

    Lire la suite

  • Soyez joyeux c'est un ordre

    Imprimer Pin it!

    11-30-2007_rockwell-300x395.jpgComme chaque année en la période des fêtes de fin d'année revient l'injonction habituelle au bonheur matérialiste et obligatoire pour les citoyens consommateurs. Et aussi l'obligation qu'ils acceptent sans aucun problème d'acheter le plus possible des produits et biens désignés par la pub et les médias, ou la pression du groupe, afin de se réjouir aux dates imposées pour tous sans que ces jours gardent quelque signification spirituelle réelle collective ou individuelle que ce soit, excepté celle de retrouvailles en famille même si cela finit rarement aussi franchement que dans « Festen ».

     

    Entre le foie gras reconstitué et le saumon Labeyrie on rumine ses rancoeurs et son ressentiment, l'on prétend prendre des nouvelles des autres convives uniquement pour entretenir tout cela, toutes ces mauvaises choses plus tard, au retour. Il est souvent question de l'oncle tellement « artiste » et « sensible », vieux gars dont on a un peu pitié, de la tenue de l'une et de l'autre, des allusions que l'on croit deviner derrière une phrase ou l'autre de proches que l'on ne reverra surtout pas le reste de l'année.

     

    L'on ira bien pour une fois à la « messe de Minuit », ne l'étant plus que rarement dans nos paroisses depuis fort longtemps, pour faire plaisir aux parents ou aux grands parents, ou à la veillée de lectures pendant laquelle tout le monde ou presque espère surtout que ça se termine vite. Elles rappellent généralement « les trois messes basses » racontées par Alphonse Daudet et dites par un Dom Balaguère pressé de faire bombance.

     

    On sent l'impatience monter au fur et à mesure. L'on s'agite de plus en plus...

    Lire la suite

  • Indifférence darwinienne

    Imprimer Pin it!

    politique, société, servitude, la boétie, amaury watremezEn cette période pour le moins troublée par la haine, la violence, le repli sur soi individuel et collectif et la sottise (ce qui s'est passé le 13 novembre n'est qu'un début), beaucoup se sentent dans l'obligation d'affirmer les valeurs progressistes et ouvertes supposées être celles de notre société. C'est plutôt le darwinisme social le plus échevelé et le plus abject qui domine, et non la compassion, le goût de la convivialité et le sens de l'autre. L'être humain n'est plus qu'une machine se devant d'être fonctionnelle et performante, y perdant son humanité en route, mais continuant à la poursuivre en vain en empruntant les pires voies possibles pour y parvenir.

     

    L'individu hors des normes, peu performant au regard de l'arbitraire quantitatif, sera immanquablement rejeté, considéré sans malveillance d'ailleurs soit comme associal soit comme relevant d'une pathologie quelconque. Le ou la retrouvant au hasard des réseaux dits sociaux on lui demande parfois ce qui s'est passé, mais cela ne signifie pas que la réponse intéresse en quoi que ce soit l'interlocuteur la posant. Au pire il subira un harcèlement continuel bien intentionné ou pas jusqu'au moment où l'on pense qu'il cèdera enfin à la pression du groupe....

    Lire la suite

  • Français on vous a compris mais rien ne change

    Imprimer Pin it!

    Un petit dessin en disant beaucoup plus qu'un long discours, je trouve que celui-là vu en couverture de "Marianne" résume parfaitement les choses depuis les Régionales.

    (dessin de "Gros")

    politique, société, FN, hypocrisie, amaury watremez

  • La blague de l'Union Nationale

    Imprimer Pin it!

    politique2012-03-21T155503Z_1156318915_PM1E83L1AOF01_RTRMADP_3_FRANCE-SHOOTINGS-SARKOZY_0.JPGL'Union Nationale est une bonne grosse blague revenant à intervalles réguliers marchant hélas très bien avec le peuple, surtout en ce moment. Les électeurs citoyens, formés au vote utile, se disent que si les politiques travaillent ensemble, le pays se portera beaucoup mieux. Ils oublient que c'est surtout l'union des oligarques qui se fait en ce moment, l'union des privilégiés estimant légitimes de percevoir « ad vitam nauseam » des émoluments sonnants et trébuchants pris sur l'argent public, un tout petit tribut se disent-ils :

     

    « Peanuts » !

     

    Des peccadilles !

     

    Une paille !

     

    Ils l'ont bien mérité estiment-ils. Le rôle de guides des « classe dangereuses » qu'ils se donnent sans que personne ne leur ait rien demandé mérite bien une « petite » récompense, des « cachous » pour employer le terme d'une élégance rare de Patrick Mennucci, un des patrons des socialistes à Marseille demandant à Renaud Muselier le président de la Fédération « Les Républicains » de la région PACA une compensation pour le vote des militants socialistes pour Estrosi. Notons aussi les hommages

     

    C'est dans « le Canard Enchaîné » d'hier...

    Lire la suite

  • Les valeurs réelles de la Génération Bataclan mais pas que

    Imprimer Pin it!

    politique, société, génération bataclan, assassinats, amaury watremezCe petit billet est dédié à un petit bourgeois se piquant d'humanisme, j'en fréquentais des comme lui à une époque. Il y a quelques années déjà, par un soir d'ivresse chez « l'Ami Pierre » près du faubourg Saint Antoine il me traita de « loser » et de « gros raté » pensant que le -bon- vin que j'avais bu m'empêcherait d'une part de réagir, et d'autre part de m'en souvenir plus tard. Je me suis rappelé de lui après avoir lu sur un « statut » facebook quelqu'un parler de vies « ratées », terme parfaitement insupportable. Il n'y a pas de vie « ratée », elles ont toutes un sens y compris celle d'un clochard à la rue voire celle sans doute d'un salopard.

     

    Quelques fois même à ceux persuadés de leur réussite, l'existence joue quelques tours ironiques leur rappelant qu'ils fondaient la leur sur des critères on ne peut plus futiles.

     

    Cet imbécile, un « héritier » selon Bourdieu, n'ayant aucun doute de son ouverture d'esprit, aurait pu être un de ces jeunes de la fameuse « Génération Bataclan », qui était « Charlie » peu avant comme un seul homme. Il aurait bien voulu aider les pauvres mais sans que cela ne le prive de sa précieuse tablette ou de sa console de jeux d'adulescent attardé. C'était plus simple d'être dans un groupe de soutien à l'une ou l'autre tribu amérindienne sur « Facebook », et moins coûteux en effort intellectuel ou moral (mot ô combien vulgaire en 2015)....

    Lire la suite

  • Ce qu'est le vote réputé utile aux Régionales

    Imprimer Pin it!

    politique, société, le pen, FN, PS, LR, l'herpès, amaury watremez

    Je précise que je ne suis pas un électeur du FN, c'est juste l'expression de ma colère face à l'oligarchie qui encore ce soir n'a rien compris...

     

    Au premier tour des Régionales observateurs, éditorialistes distingués, journalistes dignement certifiés, internautes et blogueurs feignirent de s'émouvoir de la percée historique du Front National. Le parti de Marine le Pen était en passe de remporter plusieurs régions ainsi qu'il était facile de le prévoir depuis longtemps. Ce score n'était pas l'expression d'un racisme atavique chez des électeurs sans cesse désignés comme des « beaufs franchouillards » mais de la colère face à l'abandon évident par l'Etat de la plupart de ses prérogatives régaliennes :

     

    Assurer la protection de tous les citoyens,

     

    Favoriser l'éducation et l'instruction,

     

    Se soucier des plus faibles et des plus précaires.

     

    C'est là le nœud du problème et pas autre chose...

     

    Les arbitres des élégances politiques et les politiques eux-mêmes s'inquiétaient surtout d'une chose, le risque pour eux de perdre soudain tout ou partie de leurs prébendes. S'ils méprisent tout ce qui relève de la Nation, envoyée aux oubliettes de l'Histoire depuis belle lurette, dont l'idée en soi est assimilée à du fascisme, ils ne dédaignent pas une seconde l'argent public et le clientélisme qu'ils peuvent en tirer. Voilà que les trois « ténors » du FN, Marine Le Pen, Marion Maréchal Le Pen et Florian Philippot étaient en passe de remporter au moins trois régions....

    Lire la suite

  • L'autre côté du rêve

    Imprimer Pin it!

    À propos de « le Film Noir » de Jean-Pierre Esquenazi chez CNRS éditions en collection « Biblis »

     

    41fggMugl5L._SX324_BO1,204,203,200_.jpgCet ouvrage a pour handicap -léger malgré tout cependant on le verra- d'être un travail universitaire type, un peu aride par certains côtés, ne serait-ce que par son plan archétypal : état de la littérature, exposé de la problèmatique, étude des sources etc. De plus, comme de nombreux travaux d'études, on se demande pourquoi l'auteur se croit obligé d'adopter un style littéraire parfois abrupt. Je me suis sans cesse posé la question sans y trouver aucune réponse de cette obligation absurde que les thésards se donnent, à de rares exceptions, de surtout écrire le plus mal possible, comme si d'avoir quelque talent littéraire diminuait leurs mérites.

     

    Après son fastidieux passage en revue des ouvrages écrits sur le genre, oubliant au passage ceux pourtant fondamentaux de Lotte Eisner ou Noèl Simsolo, s'attardant un peu trop sur « le panorama du film noir » de Borde et Chaumeton qu'il pare de tous les maux un peu injustement à mon sens. L'auteur entre enfin ensuite dans le vif du sujet. Et c'est là que ce livre prend sa véritable dimension et tout son intérêt....

    Lire la suite

  • La gauche de la gauche va encore voter social-traitre

    Imprimer Pin it!

    politique, Régionales, société, PS, UMP, FN, amaury watremezLa gauche de la gauche française, les partis l'étant encore réellement – de gauche- vont encore devoir voter social-traitre comme un seul homme au second tour des Régionales. Cela leur cause quand même une certaine douleur au fondement de devoir voter pour un candidat de « Les Républicains » ou du Parti Socialiste, parti sociétal-libéral dont les convictions économiques ne sont pas très différentes de celles des leaders de l'ex-UMP à quelques nuances sociétales près. Mais ils vont le faire docilement quand même, en grande majorité, certains rechignant je pense jusqu'au moment de mettre un bulletin dans l'urne...

     

    Ils finissent toujours par se comporter en bons « godillots » serviles de privilégiés qui malgré toutes les bonnes intentions dont ils parent leurs discours n'en restent pas moin des privilégiés. Et de toutes façons à gauche de la gauche, il y a longtemps que l'on s'est coupé du peuple parti en masse vers le Front National, et en particulier de la « France périphérique » toute autant dédaignée que chez les socio-traîtres, coupure niée car finalement à gauche de la gauche l'on est tout autant à côté de la plaque que dans les partis de gouvernement....

    Lire la suite

  • Expliquer le vote FN à un bourgeois pédagogue

    Imprimer Pin it!

    politique, société, histoire, FN, élections régionales, amaury watremezAu galvaudé « bobo » ne voulant plus dire grand-chose et devenant parfois l'excuse des ignares pour se justifier de leurs carences culturelles, je préfère le terme « bourgeois pédagogue » forgé par Erik Satie. Il me parle beaucoup plus, et il correspond parfaitement à ce milieu de plus en plus restreint de privilégiés rajoutant à leurs prétentions matérielles des prétentions de guides politiques du peuple que celui-ci soit d'accord ou non.

     

    Depuis les résultats du premier tour des Régionales hier soir, le bon coup de pied dans la fourmilière s'en étant ensuivi, ayant vu une percée historique du Front National, les commentaires vont bon train sur le vote FN qualifié comme d'habitude de vote protestataire, de vote « de colère », raciste, fâââchiiste j'en passe et des meilleurs. Les commentateurs, les z-élites et la plupart de nos politiques « républicains » n'ont strictement rien compris, sans doute ne le veulent-ils pas. Ils parlaient de « Génération Bataclan », étaient persuadés de pouvoir encorer guider les aspirations de la jeunesse, les voilà encore sidérés, une deuxième fois depuis les tueries du 13 Novembre :...

    Lire la suite

  • Les Régionales et le mépris de la démocratie

    Imprimer Pin it!

    politique, société, FN, LR, PS, France périphérique, amaury watremezIl ne s'agit pas dans ce texte de « faire le jeu du Front National » selon le terme de Laurent Joffrin, « balance » idéologique certifiée conforme. Je n'ai jamais glissé dans une fente électorale un bulletin de vote pour l'un ou l'autre membre de la famille le Pen, ceux-ci étant surtout des opportunistes s'étant engouffrés dans le créneau de la défense des valeurs nationales depuis que celles-ci ont été abandonnées par tous les autres partis, à de rares exceptions : Dont « Debout la République » ou « le Front de Gauche ». Pour ces raisons, ces partis, avec le FN, sont les cibles favorites des amuseurs en vogue dans nos élites mondialisées, tel Yann Bathès de « le Petit Journal ».

     

    Nos élites mondialisées depuis longtemps, ayant entériné depuis quelques décennies déjà la mort pour elle effective de la France, convaincues des bienfaits du « multi-cul-turel », montrent ainsi qu'elles n'ont que du mépris pour la démocratie.

     

    Elle les gêne aux entournures et ce malgré leurs envolées lyriques sur le sujet depuis le 13 Novembre....

    Lire la suite

  • Salafiste ou salle à fist ?

    Imprimer Pin it!

    société, religions, politique, islam, terrorisme, amaury watremezSi avec ça je n'ai pas de fatwa...

  • De la difficulté de dire quoi que ce soit sur la COP21

    Imprimer Pin it!

    cop2.jpgEgalement publié sur le blog du "Comité Orwell" 

     

    Il est très difficile de se passionner sérieusement pour la COP21 (au lien ci-contre le site officiel). Les affiches dans Paris, les articles en vantant les mérites, ses promoteurs adoptent un ton rappelant les prêches de curés progressistes, d'illuminés persuadés du bien-fondé de balancer autant de lieux communs sur la nature, les ptits z-oiseaux, les ptits n'enfants aux joues roses sous un ciel bleu. Tant de tisane ou de guimauve aussi profondes dans le propos (c'est de l'ironie ami lecteur djeuns ou socialiste) que des affiches « Benetton » écoeure légèrement.

     

    Je sais, je suis un mauvais esprit irrécupérable, mais j'ai beaucoup de mal à croire dans la sincérité des intentions d'une conférence sur le climat (la COP21) où les chefs d'état arrivent en 4X4 ou en limousines faisant du vingt litres de carburant fossile au cent. On s'étonne aussi qu'elle ait lieu dans un contexte intérieur et international aussi tendu. Ce qui vient immédiatement à l'esprit est que Hollande désire surtout laisser une trace dans l'Histoire comme tous les autres autre que celle du président faisant pleuvoir pendant les cérémonies officielles, une trace n'étant pas une trace de pneu évidemment....

    Lire la suite