Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Papy « trente glorieuses » et le dérèglement climatique

Imprimer Pin it!

économie, société, politique, écologie, amaury watremezJ'ai déjà évoqué l'influence délétère de « Papy trente glorieuses » sur la vie politique française au sens exact du terme, à savoir ce qui concerne toute la cité. Il est maintenant retraité, mais détient toujours les rênes du pouvoir, se tient encore aux postes clés auxquels il s'accroche comme la daphnie à son rocher, le morpion aux attributs masculins de Sébastien Chabal. Et à raconter sans cesse les mêmes histoires sur sa jeunesse et la société d'abondance, il fait rêver ses enfants et petits enfants qui voudraient bien continuer à gaspiller les ressources du monde avec entrain et ardeur comme lui l'a fait, sans aucun souci du lendemain.

 

Il ne leur a transmis que cela, il est vrai, ses rêves consuméristes de masse, une sorte de déambulation continuelle dans des centres commerciaux géants, « ad vitam ». Les gosses le suivent donc docilement sur ce terrain en changeant de téléphone dit portable tous les deux mois docilement ainsi que le système leur enjoint de faire. Leur dirait-on que leur « smartphone » est fabriqué avec des terres rares uniquement présentes en Mongolie intérieure, que leur extraction tue des centaines de personnes chaque année et souille irrémédiablement ce pays, ils n'en auraient cure :

 

C'est la rançon du progrès, et c'est loin la Mongolie, de plus comme ils ne savent plus la situer sur une carte, ils s'en foutent....

...Papy « trente glorieuses » ne veut pas entendre parler d'un changement de comportement économique et consommateur face au dérèglement climatique indubitable que toute la planète subit depuis déjà quelques décennies. Il a pris l'habitude de rouler en voiture pour faire ne serait-ce que cinquante mètres, il faut bien qu'il montre sa réussite. Il ne voit pas le problème à ça, tout comme il ne voit pas le lien entre la GROSSE bagnole dévoreuse de carburant qu'il s'est payé pour se consoler de son petit problème de prostate et la pollution endémique sévissant dans toutes les grandes villes. Et comme sa personnalité c'est sa bagnole, toute remarque sur la question devient une remarque personnelle à ses yeux...

 

oursbanquise2.jpgComme toutes les personnes d'un certain âge, quand il s'entête il est très difficile de le faire changer d'avis, c'est souvent jusqu'à l'absurde, et il confond ses certitudes avec son expérience, et son expérience avec ses sottises. Il nie l'évidence quitte à insulter son intelligence. Il a cru trouver la parade en inventant les « réchauffistes », un complot de « gauchisss », de « décroissants » voulant revenir à l'âge de pierre c'est certain, et remettre en cause leur comportement infantilement narcissique.

 

Et il a tendance à trouver cela très bien le réchauffement, celui-ci faisant fondre les glaciers juste au-dessus de gisements de gaz de schiste, et donc de pétrole, pouvant lui permettre de mettre de l'essence plusieurs siècle encore dans son réservoir.

 

Parfois Papy « trente glorieuses » a parfois des scrupules, surtout lorsqu'il se prétend de gauche, il se rappelle « Soissantuite », le Larzac, toussa. Il se pose quelques questions : « c'est quand même pas normal quarante degrés à Paris même en été... ». Comme il déteste cela, se poser des questions, cela le pousse à la culpabilisation et il n'aime pas du tout se sentir coupable. Pour cela il a trouvé deux gadgets :

 

Le développement durable et le commerce dit équitable.

 

Les entreprises et les commerçants n'ont pas tardé à s'emparer de ces deux concepts pour en faire des astuces marketing pour vendre plus cher les mêmes produits qu'avant à Papy « trente glorieuses » et autres gogos, et, ou, naïfs. Il existe maintenant des frigos « durables » dont le prix est inaccessible pour la majorité des consommateurs, des voitures électriques hors de prix perçues comme des signes d'ostentation sociale plus que comme des actes réfléchis suivant une prise de conscience indispensable.

 

Et dans tous les supermarchés, il existe maintenant un rayon dit « équitable » permettant à Papy « trente glorieuses » de verser une petite larme de crocodile en passant, et de ressortir de l'endroit les yeux secs persuadés des bienfaits de la société hyper-consumériste et des progrès techniques tellement extraordinaires qu'elle a permis selon lui. J'en vois effectivement au moins un, auparavant un imbécile avait une capacité de nuisance limitée aux personnes de son entourage, dorénavant il peut faire suer la terre entière avec l'exposé des banalités lui tenant lieu d'opinions...

 

...C'est pas génial ?

 

Sic Transit Gloria Mundi Amen

 

Amaury – Grandgil

 

 

 

Les deux images prises sur ce site

Commentaires