Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ce qui rapproche les communautés en France au-delà des racismes

Imprimer Pin it!

haine, racisme, société, politique, religions, bêtise, sottise crasseCe petit billet modeste naît d'une exaspération totale à la lecture sur le réseau en particulier de l'expression de plus en plus « décomplexée » des détestations diverses et variées, toujours justifiées frauduleusement, envers tel ou tel peuple, tels ou tels croyants, importées plus ou moins artificiellement sur notre sol à cause à la fois de l'angélisme envers les populations dites « issues de la diversité » et aussi de l'ignorance des autres cultures, le tout menant le plus souvent à les couper de l'espèce humaine.

 

Il y a deux choses qui rapprochent les communautés « issues de la diversité » ou non, les groupes ethniques et religieux en France au-delà de tout conflit millénaire et de haine de l'ennemi « héréditaire », au-delà des diatribes grandiloquentes mille fois entendues, et maintenant lues sur le net, des anathèmes en tout genre et des fatwas ; on ne rappellera pas le discours de ce débile prédicateur musulman turc sur les dangers de la masturbation pouvant rendre les « mains de l'homme enceintes », je cite.

 

Et bien sûr nous ne parlerons pas de la haine envers le catholicisme en particulier et le christianisme en général, sous des dehors patelins, s'exprimant par exemple dans le dernier livre, si l'on peut appeler cela comme ça, de madame Zrihen-Dvir (j'en parlais ici)...

Chaque communauté réclame la reconnaissance de SON génocide, considéré comme LE génocide indépassable, le seul et l'unique, insurpassable, le seul valant la peine d'être commémoré et pleuré. J'ai bien dit, chaque communauté, considérant l'histoire de ce pays comme une longue suite de massacres, de conquêtes sanglantes, de racisme, de rejet des z-étrangers quels qu'ils soient. Selon elles, ce « vieux pays » devrait se laisser aller constamment à un masochisme mémoriel sur cette génération, celle d'avant et toutes celles d'après.

 

Du XXème siècle on ne devrait retenir que la Collaboration considérée sans nuances ni raison, et du XIXème ne demeure que le colonialisme et une vision très manichéenne de celui-ci :

 

On oublie bien souvent que des alsaciens partirent en Algérie pour fuir l'Allemagne unie, que des rescapés de la « Commune » y cherchèrent fortune, des figures très éloignées des caricatures de colonialistes dominateurs et avides, des exploiteurs sans scrupules...

 

On omet aussi de rappeler le discours de Jules Ferry, progressiste, icône moderne, sur les bienfaits de la colonisation...

 

...Entre autres choses.

 

C'est la loi du talion mémorielle en somme entraînant une compétition abjecte du nombre de morts alors que tuer UNE personne à cause de sa naissance est en soi intolérable. Il y a bien sûr génocides ET génocides, celui des chrétiens d'Orient mené en ce moment par Daesh ne pèse pas trop lourd dans la balance morale des arbitres des élégances politiques. Les « harkis » avaient contre eux de ne pas être dans le vent du progrès. Sans parler bien sûr du « populicide » vendéen évoqué dés la Révolution non pas par un nostalgique de l'Ancien Régime mais par Gracchus Babeuf, ancêtre des communistes.

 

Ce qui implique le deuxième motif de rassemblement annoncé au début de ce texte, la haine profonde de cette nation française, une haine hélas partagée par de nombreux français qui aiment se détester et s'autoflageller. On la retrouve aussi bien chez les pseudo anti-sionistes que chez les pseudo-sionistes, au CRAN, ou au CRIF, au PS, à l'UMP et même au FN. Dans tous ces partis domine hélas une lecture exclusivement masochiste de l'Histoire de France. Tous finalement ont déjà peu ou prou enterré ce pays.

 

Il serait temps de s'aimer, d'avoir plaisir à vivre les valeurs liés à l'art de vivre français, le meilleur remède contre les barbares de tout poil.

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

 

 

Grandgil

 

image prise sur ce site

Commentaires