Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Faut-il dire se dire « murayen » pour s'avouer de droite ?

    Imprimer Pin it!

    politique, société, Muray, réac, néo réac, amaury watremez

    Article sponsorisant la "boîte à Mocky"

     

    Hier soir, souffrant d'une insomnie, j'ai baguenaudé sur une « page » Fessebouc consacrée à Philippe Muray. En elle-même cette page est déjà un contresens, et elle aurait certainement provoqué l'amusement de l'auteur de « Chers djihadistes » chez Fayard - Mille et une Nuits paru en 2002, de « Minimum respect », aux Les Belles Lettres, sorti en 2003 ( recueil de poèmes). Muray n'est pas exactement de gauche, bien que dans la sphère d'influence de nombreux socialistes dits « orwelliens » (de gauche et marxistes mais pas « staliniens » en gros). Il n'est pas de droite non plus bien qu'ayant écrit des textes, rédigé des chroniques critiquant le dogme du progrès progressiste et encore moins libéral ou libertaire.

     

    D'aucuns le définissent comme « anar de droite », le genre d'épithète que l'on colle à quelqu'un dont on n'a pas envie de dire du mal même si réactionnaire dans les salons sociéto-libéraux, car on y a tellement peur d'être pris pour un de ces « cuistres réacs » ou « beauf » si d'extraction populaire...

    Lire la suite

  • Encore une gamine embrigadée, comme les autres...

    Imprimer Pin it!

    politique, société, activisme, Islam, gamines comme les autres, Sarah, jupe trop longue, amaury watremezQu'est-ce que l'islamophobie ? L'islamophobie est un prétexte bien utile pour stopper toute tentative de réflexion sur la problématique en ce moment gravissime de la laïcité dans notre pays. L'islamophobie, terme forgé en Iran sous le règne "débonnaire" de l’ayatollah Khomeiny, désigne le refus par un pays de céder aux revendications communautaristes concernant la religion musulmane. Il permet de culpabiliser une petite et moyenne, et grande, bourgeoisie française soucieuse de la mission sociale qu'elle s'est octroyée depuis 1789, de la renvoyer vers l'ombre des z-heures les plus sombres de notre histoire.

     

    Les affaires de « voile », de « jupe longue » ou de signes ostentatoires c'est toujours la même chose, des gamines « comme les autres » qui savent rameuter les médias à grande échelle pour évoquer les problèmes qu'elles rencontrent à vouloir s'habiller comme elles le souhaitent sans que, promis-juré, n'interviennent là-dedans de considérations religieuses....

    Lire la suite

  • La compassion de madame Taubira

    Imprimer Pin it!

    politique, société, Taubira, justice, djeuns, faux culs, hypocrisie, amaury watremez

    Photo avec une copine au temps du bonheur à deux...

     

    Madame Taubira est une des dernières égéries de la gauche sociétale-libérale car, elle l'est vraiment de gauche, et ne s'en cache pas alors que tous les autres ont abandonné depuis longtemps, à de rares exceptions, l'idée de l'instauration de la dictature du prolétariat un jour. Et puis faut pas déconner, la dictature du prolétariat leur interdirait les voyages touristiques, même équitables, un peu partout. Elle est aussi un peu l'alibi de tous les bourgeois qui pensent et qui se voient comme guides, libertaires et bonhommes du peuple. En somme elle est de gauche à leur place, un genre d'alibi incarné tout comme sa loi sociétale la plus discutée en était également un....

     

    ...C'est plus simple de faire dans le sociétal que de réellement combattre la précarité et la pauvreté.

     

    Elle a toujours en elle, et cela sans que ça n'implique de ma part un jugement de valeur de ma part, juste une constatation, les opinions violemment contradictoires avec les institutions de la Républiques dans leur esprit qu'elles défendaient dans sa jeunesse indépendantiste....

    Lire la suite

  • Le jeune couple et le petit gros

    Imprimer Pin it!

    1the-kooples-collection-automne-hiber-2010-1.jpegQuand je me déplace en ville, je prends souvent mon vélo, j'adore ça. Et je l'avoue j'ai tendance à le conduire un peu comme j'écris ces petits billets de blog bien innocents. Je monte sur les trottoirs sans me poser de questions et lorsque des bobos ruraux ou non me barrent le passage (étonnant leur faculté à marcher en rangs, ce doit être l'habitude du troupeau?) je joue joyeusement de la sonnette. Il m'arrive aussi de terroriser les vieilles dames promenant Médor à moins que ce ne soit Kiki le nez en l'air (leur maîtresse, pas le clébard me dois-je de préciser, le clebs aurait plus la patte en l'air). Je sais, je devrais avoir mauvaise conscience mais en fait, je n'ai aucun scrupules.

     

    J'aime le vélo aussi parce que l'on peut s'arrêter lorsque l'on croise des personnes que l'on connaît voire boire parfois avec les plus sympathiques un petit cassis à la terrasse d'un café ombragé.

     

    Ce jour là, allant faire une course ou deux je croise un jeune couple fort sympathique dans la rue. Je les hèle, je fais de grands signes de la main en adoptant un visage qu'encore aujourd'hui j'estime jovial, mais rien, ils n'ont pas l'air de me remarquer, pire encore ils m'ignorent délibérément. Cela ne me dérange pas plus que ça, tout en me décevant un peu....

    Lire la suite

  • Ours en peluche

    Imprimer Pin it!

    société, personnel, amaury watremez, ours

    Dédié à toi, et toi aussi qui me lisez, vous savez pourquoi...

     

    Un matin ensoleillé, je me suis réveillé, et j'étais un ours, un véritable ours. Mon lit était en miettes à cause de mon nouveau poids, ou certainement était-ce à cause du sommeil réputé difficile des plantigrades. J'avais des griffes, des pattes un peu courtes, un arrière-train bien rembourré et une brioche de notable apparente ainsi qu'un centre de gravité assez bas. Je m'y suis vite habitué. J'étais déjà très proche de ce genre d'animal auparavant.

     

    Quand je ne dormais pas assez, je grognais avec rage et colère, cela ne durait certes pas longtemps, et j'envoyais des coups de patte à mon entourage sans trop de prudence. Mais si quelqu'un me mettait un anneau dans le nez, me parlait gentiment, surtout une jolie fille, l'on me menait par ce petit bout de mon anatomie.

     

    Je ne sais s'il communique avec d'autres...

    Lire la suite

  • Qu'est-ce qu'un profil de terroriste ?

    Imprimer Pin it!

    Sid-ahmed-ghlam-suspect-attaque-terroriste-eglise.jpgDans ce petit texte taquin, je ne peux pas m'en empêcher, je vais évoquer des sujets qui fâchent les beaux esprits progressistes de progrès, des sujets rappelant aux bons apôtres les fameuses z-heures les plus sombres de notre histoire, des sujets risquant de faire monter le FN dans les urnes. Selon eux, ce serait jouer le jeu des islamistes du soit-disant État Islamique que de s'inquiéter du fait que vu le profil du gars embastillé dimanche, ce peut être n'importe qui qui peut maintenant frapper n'importe où en France, n'importe quel dégénéré violent et, ou haineux se réclamant de l'Islam.

     

    Cela commence généralement par un coup de canif ou deux dans le contrat laïc français, des revendications jamais assouvies dans le cadre professionnel. Bien sûr dans la « bonne » presse, par exemple sur France Inter entre deux « playlists » de grève, on parle de revendications religieuses alors que cela concerne surtout des croyants musulmans. C'est encore difficile de simplement accepter les faits...

    Lire la suite

  • Quand vous souciez-vous enfin des attaques anti-chrétiennes ?

    Imprimer Pin it!

    7684147-11883327.jpg?v=1429141360En France, deux lieux de culte ou de sépulture chrétiens sont profanés chaque jour. Le ministère de l'Intérieur décompte pour 2014 807 atteintes aux lieux de culte et aux sépultures dont 673 à l'encontre de sites chrétiens, soient 83% des attaques. Cela pourtant ne semble pas émouvoir grand-monde. La plupart des journalistes évoquent le problème à tout petits pas, et le mot « chrétiens » semble leur brûler les lèvres, ainsi qu'aux politiques.

     

    Qu'il a été dur à notre président, à nos ministres, à nos journalistes de le dire ! Combien d'années pour que l'on parle enfin des chrétiens d'Orient ! Combien de temps pour les citoyens dignes de ce nom, croyants ou non, y compris de droite s'en émeuvent ! Je me souviens de ces années où en parlant j'étais qualifié de « donquichottesque ! J'exagérais selon les bonnes âmes mais aussi les petits jeunes gens réalistes de droite...

    Lire la suite

  • Houellebecq est-il un auteur controversé ?

    Imprimer Pin it!

    Littérature, société, amaury watremezHouellebecq est-il un de ces "auteurs controversés" (de droite, réac, toussa...) ?

    On évoque la question sur "Mauvaise Nouvelle" en compagnie d'autres "mauvais" sujets comme moi (de droite, réac, toussa...)

    A ce lien...

  • La littérature même « controversée » est-elle seulement pour les bons élèves ?

    Imprimer Pin it!

    liste_Les-hussards_8733.jpegRéponse à Mathieu Giroux auteur de cet article de bon élève de « prépa littéraire » auquel je donne un bon 16/20..

     

    Dédié également avec mille pétales de roses à Sylvain Métafiot et Solange Bied-Charreton, ils savent pourquoi.

     

    Ma réaction je l'avoue insolente, et bien taquine, à la lecture de cet article m'a valu d'être qualifié de « cuistre réac », je rajouterai que je suis également un petit bourgeois hédoniste un peu catholique sur les bords ce qui est très mal je le reconnais bien volontiers mais je suis incorrigible. Dans ces polémiques, je crois toujours que je parle à des adultes, comme moi qui le suis si peu certes, mais cela finit toujours par des mots pouvant « faire mal » si cela ne m'indifférait pas complètement. Hélas, hélas...

     

    Contrairement à monsieur Giroux, je ne me hasarderai pas une seconde à qualifier de sectaire tous les amateurs de littérature de gauche. J'en connais amateur de Drieu, entre autres, et d'autres, alors que communiste voire libertaire pour d'autres. Et alors ? L'Amour de la Littérature transcende tout. Normalement...

    Lire la suite

  • Des génocides entre guillemets...

    Imprimer Pin it!

    Le Pape François, célébrant une messe avec et pour les fidèles de rite arménien, a reconnu il y a quelques jours le génocide arménien, provoquant aussitôt la colère du gouvernement turc, pays du Proche Orient réputé laïc et modéré. Dans son allocution du 9 avril, pour le pape François qui le dit clairement le peuple arménien, premier à accueillir l’Évangile dans son ensemble, n’est pas seulement un peuple qui a été uni au Christ dans sa Passion, c’est un peuple de « ressuscités » dans le Christ. Dans des journaux habituellement soucieux des communautés et des ethnies comme par exemple « le Monde » (« le poids des mots, le choc des paupières » formule desprogienne bien heureuse rappelons le), on marcha ensuite sur des œufs, on fut très prudents en réponse.

     

    Génocide arménien, Foi, chrétiens orientaux, Pape, hypocrisie, faux culs, journalistes militants

    La plupart titre d'ailleurs sur le génocide arménien en le mettant entre guillemets ce qui induit une distance. On s'étonne après qu'il y ait pu y avoir des collabos enthousiastes et délateurs pendant la Seconde Guerre ! Ces journalistes entre guillemets ont juste la trouille de sentir le métal froid d'un canon de "kalash" sur leur nuque si un taré fanatique se sentait vexé du rappel du génocide arménien.

     

    Il ne se rend pas compte le Saint Père mais tout cela risquerait de faire monter le FN en France, de rappeler les z-heures les plus sombres de notre histoire et de stigmatiser une population d'une communauté essentiellement modérée. D'autres parlent de « polémique » (sur M6 Actualités) comme si le génocide arménien, doublé de celui des chrétiens assyriens, y prêtait alors que tous les historiens sérieux ne penseraient même pas à le remettre en question.... 

    Lire la suite

  • La France des éternels ados

    Imprimer Pin it!

    A propos de la « France adolescente » de Patrice Huerre et Mathieu Laine (chez Lattès)

    politique, société, adulescence, amaury watremez

    Le premier auteur est psychiatre spécialisé dans les troubles adolescents, le deuxième est conseiller en stratégie, (ils sont tous les deux également abonnés au gaz). Cela ne leur donne pas spécialement plus de compétences pour aborder ce sujet que toute personne un rien lucide constate quotidiennement. Leur livre, tout comme celui de Christophe Guilluy sur « la France périphérique » (déjà abordé sur ce blog, voir à ce lien) en dit plus long sur le malaise français que bien des pensums z-engagés et militants beaucoup moins pertinents.

     

    L’enfance en France à notre époque ne s’arrête plus à la mue, aux poils qui poussent et aux premiers émois pré ou post-pubertaires, elle continue en 2015 presque toute la vie. Les jeunes, et moins jeunes, adultes, ne supportent plus de mûrir, surtout dans un monde complexe, ne pouvant se réduire à un ou deux slogans, où il n’y a ni bons seulement bons, et ni méchants seulement méchants, et rien que méchants comme dans « Goldorak » ou « les chevaliers du Zodiaque ». Ils ne sont même pas comme Rimbaud dans une perception grandiose et exaltée de la jeunesse, non eux, s’ils pouvaient recommencer à faire dans leur pantalon et être changés par leur maman, cela leur irait très bien.

     

    Les deux auteurs expliquent ça entre autres par l’angoisse de l’avenir :

     

    « Ils ont peur de l’avenir et aimeraient arrêter le temps » ....

    Lire la suite

  • Loger les copains en Île de France

    Imprimer Pin it!

    Quand « le Monde » redécouvre l’eau tiède…

     

    logements, paris, société, amaury watremez, hypocrisie, le monde, edwy plenelJe n'en reviens toujours pas...

     

    Il y a deux jours dans « le Monde », « le poids des mots le choc des paupières » selon la formule desprogienne, un journaliste tout en candeur journalistique rapporte l’opinion de la Cour des Comptes s’émeuvant des conditions d’attribution des logements en Île de France, et particulièrement à Paris. En lisant cela, mon sang n'a fait qu'un tour, qu'ouïs-je ?

     

    Que lisais-je ?

     

    Du népotisme, du clientélisme, du copinage sous notre belle République ?

     

    Dans quel état errais-je ? C'est strictement impossible...

     

     

    Hagard et terrifié par cette découverte, interloqué, j'ai erré dans les rues éclairées seulement par la lune et je suis resté sans voix à peu près un quart de seconde....

    Lire la suite

  • L'Armée des douze singes a vingt ans

    Imprimer Pin it!

    ads1.jpgIl y a vingt ans tout juste, Terry Gilliam tournait un deuxième chef-d’œuvre de la Science-Fiction après « Brazil » dont il fut question sur ce blog à ce lien :

    « L'Armée des douze singes » rythmé par la musique d'Astor Piazzola.

     

    Il s'inspirait de « la Jetée » de Chris Marker sur un scénario de David Webb-Peoples. Cole, incarné par Bruce Willis, est un voyageur du temps venant d'un futur sombre de la Terre.

     

    Une épidémie a tué 99% des êtres humains laissant la planète à la libre disposition des animaux. Les gouvernants de ce qui reste de l'humanité ne veulent pas forcément éviter la catastrophe mais certainement trouver un antidote pour eux exclusivement. Leur piste la plus sérieuse pour l'origine du virus serait une mystérieuse « armée des douze singes ».

     

    Il est possible aussi que tout cela soit dans la tête de Cole, le réalisateur le suggère...

    Lire la suite

  • Les z-heures les plus sombres de notre histoire à perpétuité

    Imprimer Pin it!

    mjs.jpgHier soir j'ai écouté Serge et Beate Klarsfeld au « Petit Journal » de Canal Pelu (voir l'émission ici). Alors si dans un premier temps, il n'y a rien à redire à leur discours : leur rencontre dans le métro, très bien, sympathique, leur amour cinquante ans après, parfait, très beau, la traque de Klaus Barbie, l'évocation de ses exactions à Izieu, intéressant aussi, un roman policier. Et puis le présentateur, Yann Barthès, les emmène sur le terrain de la politique française actuelle, ça se gâte à ce moment. Il n'est alors pas chaussé de gros sabots mais de semelles orthopédiques, on le voit venir de loin.

     

    Et ça ne loupe pas, Serge K. n'hésite pas à comparer le FN au nazisme, et Le Pen père à un séide d'Hitler. Barthès est content, il a eu la réaction qu'il voulait, voire plus.

     

    Mais il le demande quand même lui tout seul pourtant :

     

    « C'est pas un peu « too much » cette comparaison ? ».... 

    Lire la suite

  • A gauche on tue son Œdipe (ou son Électre)

    Imprimer Pin it!

    Merci à Alain Vircondelet de m'avoir suggéré de réfléchir à cette constatation assez juste sur « fècebouc » sur les difficultés énormes qu'à gauche on semble avoir avec son complexe d’œdipe (ou d’électre).

    société,politique,psychologie,amaury watremez,psychanalyse

    A gauche on veut « tuer le père », on se révolte contre lui comme des adolescents à peine pubères même à cinquante ans bien tassés. Alors que l'on a une bonne brioche de notable centriste pointant sous la parka à bon marché on se sent encore l'âme d'un révolutionnaire enflammé. Mirabeau, Danton et Robespierre ont fait la Révolution aussi à cause de leurs rapports conflictuels et compliqués d'avec leur paternel. Olympe de Gouges ne voulait pas devenir la ménagère que son « daron » voulait qu'elle soit etc...

    Lire la suite

  • Djamel Debbouze et le faux mage de Hollande

    Imprimer Pin it!

    illustration : Voici.fr

     

    politique, Djamel Debbouze, société, Hollande, UMP, PS, FN, France, amaury watremezJ'ai déjà évoqué cette hypothèse suggérant que Hollande était une sorte de mage, un « faux mage » certes, mais mage quand même (à ce lien). Au moins fait-il pleuvoir sans trop forcer son pouvoir...

     

    Lorsque je lis différentes interventions de Djamel Debbouze évoquant les mérites de notre président, en faisant la publicité ici ou , j'ai l’impression de lire une publicité pour les escrocs, pseudo-marabouts et grands sorciers balançant au travailleur pendulaire sa publicité à la sauvette à la sortie du métro. Parfois Djamel rajoute une bonne blague, pas toujours du meilleur effet, ainsi celle sur le gilet de sauvetage de Hollande pouvant insinuer que celui-ci a une « ceinture herniaire » assez conséquente lui permettant de flotter dans l'eau :

     

    « François, accroche-toi! Mets ton gilet de sauvetage! » dit-il....

    Lire la suite

  • Les organisations islamiques de France demandent "du respect" au Bourget

    Imprimer Pin it!

    Islam, politique, société, religions laïcité, amaury watremezAvant toute invective à mon sujet je suggère la lecture de cet article où je suis très clair sur la haine de l'Islam et ce que j'en pense, entre autres textes, à ce lien. Car on va encore dire que je suis « trop négatif » avec l'Islam (la lucidité c'est négatif). Celui m'ayant lancé ça, comme d'autres, ne veut pas voir les simples faits : les tarés fanatiques ayant massacré au nom de l’État Islamique ce sont eux les plus négatifs avec leur Foi, et non moi, et tous ceux les soutenant en Europe. Je rappellerai en passant ce reportage tout étonné des « journalistes » de « le Petit Journal » de « Canal Pelu » découvrant le soutien de certains musulmans, un nombre assez conséquent, au Danemark au tireur fou de Copenhague....

    En France, la différence est juste que ce soutien est un délit, mais il y a un soutien équivalent à « Daesh », aux tarés fanatiques de l’État soit-disant Islamique expert en communication, en désinformation. Il suffit pour s'en apercevoir de traîner de temps à autres sur des forums consacrés à l'actualité au Proche Orient. Très vite, des musulmans se présentant au départ comme modérés finissent par sortir des chiffres falsifiés et des statistiques délirantes issus de ces sites djihadistes (voir à peu près tous les fils de commentaires sur « fessebouc » traitant des attentats et du terrorisme)....

    Lire la suite

  • Samedi Saint de Lumière pour les chrétiens d'Orient

    Imprimer Pin it!

    Samedi Saint, "Samedi de Lumière" pour les chrétiens d'Orient...

    Une lumière pour eux sur le rebord de nos fenêtres.

    Une prière et une pensée pour eux tous les autres jours aussi...

    Foi, christianisme, société, politique, amaury watremez


    Miracle de la Lumière Sainte Jérusalem par Lille_a

  • Un cloporte peut-il être politiquement incorrect ?

    Imprimer Pin it!

    politiquement-incorrect-de-petillon.1176784159.thumbnail.jpgNote germanopratino-bobo-socialisante ou d'un petit bourgeois hédoniste réactionnaire selon le camp

     

    Sur le net c’est la grande mode, tout le monde est « politiquement incorrect », transgressif, hors normes, à droite comme à gauche, enfin à la droite de la droite et à la gauche de la gauche. Etre politiquement incorrect consiste surtout pour les uns à injurier les bougn…arabes pour qui ils ressentent de la haine, confondant invective et argumentation et pour les autres à décerner des certificats de bonne vie et mœurs politiques, confondant généralement également insultes et réflexion politique poussée, rajoutant à gauche un zeste de prétention à poser en guides du peuple qui n’a rien demandé.

     

    Je les imagine tous, devant leur écran, dans leur « open space », en chemises à manches courtes avec stylo assorti, déjà amers à trente ans à peine, derrière leur comptoir au « Pôle Emploi » ou à la CAF, se défoulant de leurs rancoeurs, de leurs frustrations, se vengeant de complexes d’infériorité divers et variés. Bien sûr, ils s’expriment anonymement. Ils ne sont pas complètement fous. Bien entendu, ils ne s’exprimeraient jamais avec autant de fougue et d’emportement passionné dans la vie de tous les jours. Ils n’ont pas envie de se faire mal voir du patron et, ou de leur bouchère…

    Lire la suite

  • Une société d'enfants irresponsables ?

    Imprimer Pin it!

    littérature,société,politique,meilleur des mondes,dystopies,amaury watremezDepuis « Soissantuite » et sa révolution de Carnaval, les bourgeois ont feint de jeter aux orties le « surmoi » de la société, la morale, les us et coutumes traditionnels, prétendant s'en affranchir définitivement et le reste du monde à leur suite. Paradoxalement, ils n'ont eu de cesse d'en recréer un collectif et sociétal depuis lors au nom du« vivre ensemble », de la santé publique et du Bien Commun. Si la morale commune et individuelle n'existe pas, on se demande bien au nom de quoi et sur quelles bases se justifient tout cela ?

     

    Si pour moi, le bien c'est de manger du tapir nain (espèce très rare en voie de disparition) à tous les repas, la polygamie joyeuse avec exclusivement des bigouden ? Si pour moi Frédéric Lenoir est un philosophe hors pair et un « coach de vie » indispensable ? Qu'est-ce qui m'y empêche de m'y adonner et de le penser puisque bien et mal et morale et bon goût sont des concepts arbitraires et dépassés, que tout se vaut ?...

    Lire la suite

  • Les fatwas de Charb

    Imprimer Pin it!

    politique, charb, charlie hebdo, société, dérision, amaury watremezà propos de « Petit traité d'intolérance » de Charb chez « Librio » (ressorti plus cher, pour un euro de plus, buzinesse ize buzinesse, donc pour éviter d'entretenir ce commerce abject volez le...)

     

    Autant je trouvais les dessins de Charb sur la religion catholique -et il y en avait beaucoup- absolument à gerber ; ils exsudaient la haine de la foi chrétienne, une haine d'amoureux déçu aimerais-je bien me dire, mais une haine quand même sans aucun humour ; autant j'aimais bien ses « fatwas » réunis dans ce petit opuscule prudemment intitulé « Petit traité d'intolérance ». Il commença à les assener dans « Fluide Glacial » et les reprit dans « Charlie ». Elles valent les « Chroniques de la haine ordinaire » de Desproges.

     

    Car tu vois, ami lecteur, bien que petit bourgeois hédoniste réactionnaire, j'étais un lecteur de « Charlie », un vrai, pas un de la « vingt-cinquième heure », surtout pour Riad Sattouf et « la vie secrète des jeunes », Jean-Baptiste Thoret et ses excellentes chroniques cinéma (je lisais Boujut dans « Charlie » dans les années 90), et celles médicales de Patrick Pelloux sans oublier les billets économiques « d'Oncle Bernard ».

     

    Sans que cela ne signifie que je vire ma cuti politique pour autant....

    Lire la suite

  • Se réfugier dans ses rêves et cauchemars... - les trente ans de « Brazil »

    Imprimer Pin it!

    Billet à lire si l'on a vu le film où que l'on a la flemme de le revoir (ce qui est dommage)

    cinéma, politique, société, littérature,  Terry Gilliam, amaury Watremez, dystopieIl y a trente ans sortait sur les écrans de cinéma « Brazil » de Terry Gilliam (voir la bande-annonce en bas). Il imaginait les tribulations de Sam Lowry, interprété par Jonathan Pryce, petit bureaucrate encore capable de rêver. Celui-ci, après avoir découvert une injustice subie par un père de famille victime d'une erreur bureaucratique, tentait vainement de se libérer d'une société totalitaire douce où l'on affirmait que si l'on n'a rien à se reprocher pourquoi avoir si peur que cela de la surveillance généralisée ? Sam finissait torturé dans une sombre officine cachée du pouvoir par son pseudo meilleur ami, (incarné par l'ancien « Monty Python » Michael Palin). Il était accusé de terrorisme, et se réfugiait finalement dans la folie, s'évadant cette fois-ci définitivement.

     

    Sam Lowry commettait également une grave erreur, il tombait amoureux fou d'une femme, il la rencontrait peu avant en songe, sentiment strictement interdit par le pouvoir ne tolérant que les amours utiles pour entretenir sa dynamique....

    Lire la suite